21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 21:38

lewis toulouse maison anomalies 

Cette photo de Spencer Lewis qui a fait l'objet de notre précédent message est-elle "habitée"?

 

C'est une question que certains buveurs comme Frater T. se posent en constatant qu'un bon nombre de phénomènes curieux, signes, visages, silhouettes apparaissent lorsque l'on se concentre un peu sur la photo...

 

Et parmi les détails relevables, il y a 22 chevrons qui dépassent d'un toît, ce qui peut faire songer aux 22 arcanes du Tarot...

Partager cet article
Repost0
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 13:11

L'héritage rosicrucien contient parfois des choses si étonnantes que certains promoteurs du rosicrucianisme redoutent d'en parler pour ne pas passer pour des rigolos...

 

C'est le cas de cette photo destinée naturellement à transmettre aux initiés diverses informations.

 

Parmi les premières questions, "est-ce vraiment à Toulouse?", "les symboles (triangle, emblème, inscrition RC...) sont-ils authentiques ou rajoutés?", "comment affirmer qu'il s'agit de la plus vieille rue en France?"...

lewis-toulouse-maison-rc-bistrot.jpg

""Une rue dans la ville mystique.

 

Cette scène montre le style typique de l'architecture que l'on peut trouver dans les villes mystiques fortifiées de la Gaule.

 

C'est la plus ancienne rue en France.

 

On peut clairement voir les Symboles Rosicruciens sur les fenêtres et les portes de l'ancien bâtiment de la loge.

 

A la fenètre du sous-sol dans lequel le Secrétaire a son bureau, sont présentés quelques magazines.

 

Photographie de l'auteur.""

Partager cet article
Repost0
19 juillet 2013 5 19 /07 /juillet /2013 22:10

hsl-copie-1

À ma grande surprise, il me répondit en anglais. Son anglais était hésitant et il parlait avec un accent français prononcé.

 

"Mon jeune ami, vous n'êtes pas venu ici comme un intrus.

 

Vous connaissez l'astrologie...

 

Vous connaissez les "arcs de direction"...

 

Votre venue ici, le fut par "direction".

 

Voyez, j'ai là sur mon bureau votre horoscope.

 

Je m'attendais à votre visite et il y a une lettre qui vous est adressée.

 

Je connais les raisons de votre quête et le contenu de cette lettre est une réponse à vos questions.

 

Mais asseyez vous, j'ai beaucoup de choses à vous montrer et à vous expliquer.

  

"Vous avez ardemment sollicité l'Ordre de la Rose+Croix.

 

Vous souhaitez être introduit dans la fraternité sacrée.

 

Votre souhait doit être exaucé.

 

Mais quelle aide pourrait donc vous être apportée?

 

Voulez-vous de l'aide pour le grand œuvre?

 

Voulez-vous propager l'œuvre dans votre pays?

 

Vous destinez-vous à une tâche herculéenne?

  

J'admire votre courage, votre bravoure et votre détermination ".

 

(à suivre)

- Episode Précédent

- Début du Voyage

 

 

Version américaine:

To my surprise he answered in English, but brokenly and with a deep, French accent.

"You have come here, my young friend, not by intrusion. You know astrology; you know 'arcs of direction'. Your coming here was by direction. See, I have there on my desk, your horoscope. I have expected you, - for there is a letter addressed to you. I know your purpose, for the contents of that letter is an answer to your questions. But be seated. I have many things to show you and explain. 

"You have earnestly sought the Rose Croix Order. You wish to enter the sacred brotherhood. Your wish may be granted - but what then? You will help in the great work? You will spread the work to your land? You whish for a Herculean task! I admire your courage, your bravery and your determination."

 

Commentaires:

Une ambiguité réside dans la formulation "arcs of direction". Notons le terme archaïque de "arc" au lieu de bow en anglais courant. Au premier degré, il s'agit d'aspects astrologiques, mais nous avons vu que le sens donné à l'astrologie est symbolique... Il convient donc de songer à un principe rosicrucien: la "direction spirituelle" ou la "direction cosmique". C'est, par exemple, sous l'influence de cette loi qu'un enfant né dans une famille de violoniste pourrait se rebeller et vouloir à tout prix apprendre le piano... Mais ce pourrait être aussi la manière légitime d'influencer la quête d'un chercheur sans interférer avec son libre arbitre... 

Partager cet article
Repost0
10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 11:09

J'ai été accueilli par un vieil homme.

 

hsl-copie-1

Je dis vieux, parce qu'il avait une très longue barbe grise et des cheveux d'un blanc pur, légèrement bouclés, qui pendaient sur ses épaules.

 

Cependant, il se tenait droit, et il avait de larges épaules, un visage bonhomme, des yeux brillants bruns et vifs, et de bonne joues roses.

 

Sa voix était douce, ses gestes alertes et il était vêtu d'un manteau blanc de lin de bonne qualité brodé avec certains symboles alors méconnus pour moi, mais inconnus de beaucoup qui lisent cette histoire.

 

J'ai commencé par m'adresser à lui en anglais:

 

-"J'ai pénétré, Monsieur, tout d'abord parce que je crois que ce bâtiment présente un intérêt pour moi, et d'autre part parce que vous m'y avez aimablement invité.

 

Je suis à la recherche de quelques informations rares et peut-être pourrez vous me dire quelque chose au sujet de ce que je cherche, surtout depuis que je constate que vous êtes intéressé par l'astrologie..."

 

J'ai dit cela en désignant son bureau et les cartes qui étaient dessus.

 

 - A suivre...

- Episode précédent

- Début du Voyage

 

Commentaires:

Spencer Lewis veut-il nous faire ressentir que le personnage occupe un certain rôle social?

La robe blanche et ses symboles permettent d'attirer l'attention sur certains détails que repèrent ceux qui ont fréquenté certains occultistes.

Ainsi l'insistance avec laquelle Lewis appuie sur les mots "connus"  et "inconnus" peut faire naturellement songer à certaines allusions comme par exemple le célèbre "acacia méconnu" de la franc-maçonnerie.

Le mot "astrologie" utilisé par Lewis va dans le même sens: l'astrologie est fondamentalement le "message des astres", qui est encore une manière voilée d'évoquer "l'enseignement des lumières"...

Imaginons in instant que dans certains lieux, la phrase "vous intéressez vous à l'astrologie?" pourrait avoir un tout autre sens que celui que lui donnerait un français contemporain!

La question est donc posée de savoir si l'endroit où se trouve Lewis au sommet d'une tour toulousaine est un "observatoire" auquel cas les cartes sur la table seraient des cartes du ciel, ou s'il s'agit d'astrologie au sens habituel du terme ou encore s'il s'agit de planches consacrées à un enseignement des lumières... 

 

Version américaine:

I was greeted by an old man. I say old, because he had a very long gray beard and pure white hair hanging to his shoulders and slightly curled. He stood erect, however, with broad shoulders, a good figure, bright snappy brown eyes and full rosy checks. His voice was soft, his actions spry and his dress a white mantle of good linen embroidered with some symbols then unknown to me but not known to many who read this story.

 

I addressed him in English: "I have intruded, sir" I began, "first because I believe this building to be of interest to me, and secondly because you bid me enter. I am searching for some rare information and perhaps you can tell me something of that which I seek, - especially since you are interested in astrology." I said this last point to his desk and the maps upon it.

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 06:22

tour-de-david.jpg

 

Construite au cours du 2e siècle av. J.-C., la Tour de David fut une ancienne citadelle de Jerusalem durant la première croisade.

 

Le Gouverneur de Jerusalem, qui s'y était réfugié, l'avait remise à Raymond IV en échange de la vie sauve.

 

Ce fait historique fit de la Tour de David un symbole de sincèrité: "la tour puissante, qui maintient indemne devant l'ennemi ceux qui se réfugient en elle".

 

La tradition chrétienne relia la Vierge Marie à la Tour de David en en faisant le symbole d'un rempart de la foi chrétienne.

  

Raymond IV, qui ne voulait pas "porter une couronne d'or là ou son Grand Maître avait porté une couronne d'épine", refusait toute possession à Jérusalem et souhaitait seulement se contenter de porter les armes de chevalier du Saint Sepulcre.

 

Ce détail n'évoque t-il pas la formulation latine d'un engagement qui résonnait si bien aux oreilles templières: "(...) militem et equitem sanctissimi sepulchri (...)" 

 

Mais Godefroi de Bouillon lui fit accepter la Tour de David et finalement Raymond IV y installa à son sommet son emblème toulousain, c'était naturellement la Cruz Anhela, la Croix de l'agneau...

 

monnaie-12e-siecle.jpg

 

Voici une monnaie de bronze du 12e siècle frappée après la mort de Raymond IV qui montre sur une face une Cruz Anhela et sur l'autre, une croix "cantonnée de 4 besants".

 

Les Buveurs et les Buveuses y reconnaîtront le Symbole de Saint-Alban..., c'est un autre symbole rosicrucien que l'on retrouvera en particulier chez Francis Bacon et Valentin Andreae...

 

Ah, ces coïncidences du monde rosicrucien!

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2013 7 07 /07 /juillet /2013 09:08

toulouse-zodiaque-capitole.png 

Voici la Croix toulousaine réalisée par l'artiste Raymond Moretti qui trone sur la Place du Capitole.

 

Dans cette croix pommelée, les 12 signes du zodiaque expriment un aspect du fonctionnement de la croix...

 

En effet, le zodiaque contient traditionnellement un 13e signe caché: le serpentaire, évoqué au Bistrot au sujet du "videamini", la "supernova" qui était apparue dans le ciel en 1604, marquant dans les esprits la résurgence rosicrucienne du 17e siècle en pays chrétien.

 

Dans la tradition chrétienne, la croix évoquerait les 12 apôtres entourant le Christ.

 

Un autre héritage évoque 12 frères entourant le tombeau de Rosenkreuz et nous devinons naturellement une visualisation mystique propre à une résurgence rosicrucienne du passé.

 

Dans le rosicrucianisme moderne les 12 pièces d'or font allusion à 12 chambres qui correspondent à 12 degrés d'enseignement, tandis que le centre de la croix évoque le fameux 13e degré qui porte le nom ésotérique de "sumum bonum", le souverain bien.

 

Traditionnellement, cela exprime naturellement l'idée que le Rosicrucien qui s'est familiarisé avec le plus grand zèle possible à la tradition mise à sa disposition, capte par lui même la "suite"...

 

Ce principe peut s'exprimer allégoriquement de diverses manières, en disant par exemple que chaque rosicrucien doit réaliser sa "monographie de fin d'étude", ou bien qu'après les 12 degrés il y a des "plans de conscience"...

 

Mais cette suite peut être évoquée par le "Gay Sçavoir" ou "Gai Saber" en langue occitane...

 

L'enseignement surgit alors grâce à un accés aux Mémoires Akashiques.

 

Naturellement il convient, en ce domaine, de faire la différence, une fois de plus, entre vérité et fiction...

 

Dans la tradition toulousaine nous retrouvons facilement une correspondance avec les 3 niveaux du rosicrucianisme: le rosicrucianisme authentique, des Rosicruciens avancés qui captent le "Gai Saber"...

 

Il y aussi rosicrucianisme sincère de ceux qui ne "captent" pas, mais qui font des efforts légitimes pour étudier et perpétuer certains éléments qu'ils ressentent authentiques, c'est le "semi-rosicrucianisme".

 

Il y a enfin le "pseudo rosicrucianisme" de ceux qui détournent la tradition...

 

De la même manière nous découvrons qu'en 1323 à Toulouse apparut un "Consistoire du Gai Savoir" constitué par Bernard de Panassac, Pey Camaut, Guilhem de Gontaut, Guil-hem de Lobra, Peyre de Mejanasscrra, Bernard Oth, Berenguier de Sant-Plancat qui se réunirent autour de l'Orme de Saint Martial et qui décidèrent de perpétuer une certaine tradition disparue et remettre une "violette d'or" aux artistes s'inscrivant dans cette tradition...

 

Depuis, l'histoire évolua en alternant ceux qui voulurent récupérer cette dynamique pour l'orienter en fonction de leurs croyances et ceux qui souhaitaient perpétuer la pensée initiale... 

 

"Ai ! Tolosa  Hélas ! Com vos vi et co'us vei !"

 

("Ah Toulouse Hélas, Comme je vous vis et comme je vous vois!"; extrait d'une citation de Bernard Sicard de Marvéjols du 13e siècle)

 

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2013 4 04 /07 /juillet /2013 12:07

embleme-toulouse.pngLes Buveurs et les Buveuses du Bistrot se réjouissent de voir surgir ces derniers temps quelques nouveaux visages, des chercheurs et chercheuses, qui viennent à leur tour, avec bienveillance et humilité revendiquer leur droit légitime à l'héritage des Frères de la Rose+Croix, à leurs enseignements, à leurs traditions, à leurs légendes, à leurs transmissions initiatiques, et dont les 1300 messages publiés constituent déjà un considérable patrimoine vivant, permettant à chacun de structurer en toute liberté et en toute indépendance sa quête intérieure.

 

Chacun de ces sujets permet diverses recherches (déjà, avec le Moteur de Recherche du Bistrot...), des méditations fructueuses focalisées sur certains symboles, et des partages, en particulier sur la nouvelle page Facebook du Bistrot (lien cliquable).

 

Nous reprenons aujourd'hui, à titre d'exemple, un thème incontournable du "Voyage vers l'Est": la vieille implantation rosicrucienne de Toulouse et plus particulièrement son blason et son emblème.

 

Votre médiatation ne laisse t-elle pas apparaitre un visage dans cet emblème?crane-toulouse-bistrot.png

Peut-être êtes vous sensibles à une "intention" suggérant que ce symbole n'est pas tout à fait le fruit du "hasard"...

 

Est-ce la tête de mort évoquée au sujet de l'initiation?

 

Constatons d'abord que l'agneau ou le mouton possède 5 pattes puisque le support de la croix du Languedoc ajoute discrètement une patte supplémentaire avec l'idée qu'il ne s'agit pas d'un mouton comme les autres...

 

La 5e patte doit exprimer quelque chose comme la quintessence du symbole à laquelle conduit naturellement une certaine pureté, peut-être la recherche de Maat...

 

 Les deux tours constituent les deux yeux, mais sachant qu'elles s'appuient déjà sur la tradition de langue d'OC, nous pouvons nous souvenir que lorsque nous regardons une personne l'oeil gauche est solaire et l'oeil droit lunaire comme dans le mot "OC".

 

blason-toulouse-bistrot.pngDans le cas toulousain qui nous concerne, afin de comprendre le sens des tours, il est utile de faire parler non plus l'emblème ci-dessus, mais le blason, dans lequel les deux tours ne sont pas identiques et représentent à gauche une église (avec une curieuse fenêtre qui est prétexte à exprimer un symbole rosicrucien), laquelle est vraisemblablement Saint Sernin ou "Saint Saturnin", tandis que la tour de droite est un "chateau donjonné" (le "Chateau Narbonnais" ou "Forteresse de Narbonne", un édifice aujourd'hui disparue à l'emplacement actuel du Palais de Justice).

 

Il est intéressant de constater que l'agneau porte une croix correspond au "3e oeil", que celle-ci est dorée  (c'est à dire "solaire", tandis que le centre coronal, au dessus, est réputé "lunaire"), qu'elle peut s'inscrire dans un carré (voyez vous la relation avec le symbole du 1e degré Néophyte?) et qu'elle est "cléchée"...

 

Ce terme de "cléché", indique une forme évidée ressemblant à l'anneau des anciennes clefs,  c'est ésotériquement "une forme creuse dont on ne peut rien dire" sinon qu'elle permet de tenir la clef et de constater qu'elle est "pommelée" car elle comporte une douzaine de pommes d'or...

 

Il conviendra donc de "plancher" à son sujet sur le sens symbolique du nombre douze...

 

Notons également, sur l'emblème, que les 7 fleurs de lys sur fond d'azur présentent une analogie avec le ciel étoilé des temples rosicrucien et des églises médiévales.

 

Il correspond naturellement au "Nouou", le "ciel de Nout" des égyptiens, qui est le "Plan Cosmique" des rosicruciens, appelé parfois "plan christique". 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 juin 2013 7 30 /06 /juin /2013 22:10

12-portes-zodiacales-de-Toulouse.jpg

 

Un rosicrucien que nous remercions vivement nous a communiqué cette curieuse carte qui met en relation la région de Toulouse avec les 12 maisons zodiacales...

 

L'auteur de la carte a discrètement placé les 12 signes du zodiaque en commençant par le Bélier à gauche en dessous de l'horizon zodiacal.

 

Le Bistrot reviendra certainement sur cette répartition qui suit une symbolique zodiacale qui appartient aux Enseignements Rosicruciens mais qui ne circule habituellement que subrosa...

 

Le symbolisme zodiacal est connu traditionellement par cette formule latine "vita lucrum fratres parentes filii valetudo nuptiae mores peregrinationes honores amici inimici" qui donne un mot clef en latin pour qualifier chacune des maisons de la 1ère à la 12e.

 

Leur traduction française est: "vie, richesses, fratrie, parentalité, descendance, santé, mariage, trépas, pérégrinations, honneurs, amis, ennemis". 

Partager cet article
Repost0
23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 11:10

lune-18-tarot-epinal.jpg

4-lune-18-bistrot.png

 

the dongeon bistrotLa tour toulousaine de Spencer Lewis demeure invisible...

 

Nous l'imaginons pourtant facilement avec son apparence occitane assez caractéristique, sa porte en bois, son rez de chaussée humide et moisi jusqu'au sommet lumineux et éclairé par une verrière...

 

Mais cette idée de "Frater Dongeon" pourrait évoquer une référence personnalisée une sorte de mémoire intérieure d'incarnations passées...

 

Après la lame 17 du tarot, consacrée à l'Étoile et en attendant la lame 19 évoquant comme nous l'avons vu récemment le Soleil de l'Illumination et le Sceau de la Fraternité, il est naturel de se référer au symbole de la lame 18 du tarot, la Lune...

 

Nous voyons de bas en haut une écrevisse puis deux chiens de part et d'autre d'un ruisseau, puis enfin deux tours et au dessus la lune.

 

L'écrevisse exprime une sensibilité vivante derrière une carapace, elle avance bizarrement, un coup à droite puis un coup à gauche comme les choix successifs d'un être vivant soumis aux aléas non maîtrisés de la dualité du monde d'en bas et elle est parfois rouge comme si elle cuisait intérieurement...

 

Les chiens noirs et blancs expriment bien la dualité du monde des oppositions ou du bien et du mal et notre être vivant s'en détache petit à petit par la Voie du Milieu passant entre les deux tours visibles...

 

Sur la lame supérieure, ci-dessus, issue du "Tarot d'Épinal", un donjon invisible sur toutes les autres se trouve manifesté et il apparaît comme étant rattaché à la forteresse de droite...

 

Enfin, au dessus, la lune, exprime évidement la "réflexion" de la Lumière que le chercheur développe jusqu'à son illumination prochaine.  

 

Assez curieusement cette lame 18 fait référence à un axe "horoscopique" que les spécialistes nomment l'axe 4-10, ou l'axe méridien, celui qui conduit au Cancer au Capricorne...

 

C'est un axe "lune-saturne" inteprété généralement comme régulant le passage du monde familial et enfantin au monde adulte et social.

 

Ce que l'on nomme "la 4e maison", exprimant en bas, le "fond du ciel", les racines, les mémoires, et la gestation du passé, et la "10e maison", en haut, le rôle d'expression de la personnalité ayant atteint son zénith, un lieu d'où tout est visible et accessible à celui qui doit exprimer une certaine prééminence.

 

Naturellement ce symbole s'exprime pour chacun à son niveau, il n'a pas tout à fait la même signification pour le commun des mortels que pour l'être avancé, et il peut également s'adapter à la transmission de la Tradition Rosicrucienne. 

Partager cet article
Repost0
19 juin 2013 3 19 /06 /juin /2013 12:57

hsl-copie-1

Je commençais l'ascension immédiate.

 

Les marches et les paliers de l'escalier étaient en pierre. Les arrêtes des marches étaient profondément usées.

 

Je pouvais juger que l'usure avait entamé la partie la plus creuse sur une profondeur de 10 cm.

 

Les murs également étaient de pierres grises, l'enduit de plâtre ou de ciment s'était détaché en de nombreux endroits et une odeur moisie se répandait dans l'atmosphère.  

 

Mais plus je montais, plus je trouvais les galeries supérieures claires et je pouvais distinguer sur les murs des étagères remplies de vieux livres.

 

J'atteignis enfin l'étage le plus élevé pour trouver une salle carrée avec un toit en verre et un certain nombre de petites fenêtres.

 

Sur les murs des livres très rares et très vieux étaient empilés sur des rayonnages.

 

Il y avait deux tables très vieilles et rudimentaires.

 

Il y avait également une vingtaine de vieilles chaises, chacune constituant une rare pièce d'antiquité, et un vieux bureau recouvert de manuscrits, de sceaux divers, de bougies, de cire à cacheter, des allumettes, quelques produits chimiques, une plume, de l'encre et quelques cartes horoscopiques.

 

(à suivre)

- épisode précédent

- début du voyage

 

Version américaine:

I immediately began my ascent. I saw then that the stairs were maid of stone, as were the floors. The edges of the steps were deeply worn - I should judge that wear had cut into each step to the depth of three inches at the deepest part of the curve. The walls too, were of gray stone, the plaster or cement between the stones being gone in many places, and a mouldy odour pervaded the atmosphere. As I ascended I found that the upper galleries were lighter and I could distinguish shelves against the walls, filled with old books.

 

At least I reached the upper floor to find that is was a square room with a glass roof and a number of small windows. There were some bookcases about the walls stacked with very old and very rare books, There were two tables - crudely made and very old. There were also about twenty old chairs - each being a rare piece of antique furniture - and an old desk littered with manuscripts, several sealing outfits, candle, sealing wax, matches, some chemicals, a quill pen, ink and - some horoscopical maps.

 

Commentaires:

Nous sommes donc enfin dans le "frater dongeon". L'idée d'une tour intérieure pourrait se dégager avec les étages inférieurs appartenant au passé et le sommet consacré au présent.

Ce passé est moisi au niveau le plus bas... Les livres sont simplement vieux, mais ceux qui sont élevés gagnent en valeur et en rareté.

Le plafond en verrière permet donc de voir le ciel, comme une sorte d'observatoire. Est-ce un détail allégorique, comme une ouverture consciente sur le monde de Nout, ou est-ce un simple détail factuel ou les deux?

Curieusement les tables sont brutes est sans intérêt contrairement aux chaises. Pourquoi? S'agit-il de pouvoir recevoir des dignités?

Les différents sceaux sur le bureau indiquent que des décisions peuvent être prises à plusieurs niveaux.

Notons enfin le terme "horoscopique" (pour l'anglais "horoscopical" qui n'est pas "astrological". Y aurait-il l'idée d'un plan cosmique?

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier