1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 15:00

saint-jerome-Pieter-Coecke-van-Aelst-copie-1.jpg

 

Ce tableau de Pieter Coecke van Aelst (1502-1550), un peintre de l'école Flamande, montre qu'au 16e siècle, "Saint Jérôme en son étude", était un thème qui inspirait de nombreux artistes.

  

Naturellement l'analogie avec le "Saint Jérôme en son étude" de Dürer et avec le "Rosenkreuz" sont troublantes...

 

Nous remarquons sur ce tableau la page visible de ce qui est probablement un évangile (Saint Jérôme est considéré comme un Père de l'église).

 

N'est-ce pas l'occasion de remarquer que le Christ entre les 4 évangélistes ressemble beaucoup au symbole du 1er degré Néophyte?...

 

Naturellement l'interrogation de Saint Jérôme doit rappeler aux Francs-Maçons leur initiation et le Cabinet de Réflexion dans lequel ils ont rédigé leur Testament Philosophique en attendant d'être initiés.

 

Les rosicruciens voient naturellement l'analogie avec le processus de la Chambre du Seuil qui constitue naturellement l'inspiration du "Cabinet de Réflexion".

 

Dans les tribulations de la quête d'un chercheur au travers des éléments du monde matériel, les êtres rencontrés méritent tous le respect et peuvent tous se révéler des "factor luminis", c'est à dire des êtres permettant d'accéder à une plus grande lumière et "la mort" ne constitue jamais une menace lorsque les chercheurs ont atteint un état où seule la Vie existe afin de s'extraire de formes ténébreuses de consciences.

 

C'est en cela qu'une initiation symbolique est une mort...

 

Pour les rosicruciens, seule une connaissance profane peut être transmise sur le plan physique alors que seul l'Être Intérieur peut transmettre la Lumière.

 

Jamais une fraternité physique, si prestigieuse soit-elle, ne pourra se substituer à la Lumière dont seul l'Être Intérieur peut être dépositaire.

 
Les processus des initiations symboliques des rosicruciens ne sont jamais des ancrages mais, tout au contraire, des libérations, et jamais une fraternité rosicrucienne ne peut avoir le moindre parjure à punir puisque l'engagement d'un rosicrucien ne peut être qu'intérieur et ne concerner que son Être Intérieur, pour lequel l'engagement extérieur ne dépend que du développement réel c'est à dire de la purification psychique...

 

De la même manière, comment un Rosicrucien pourrait-il s'inféoder à une société qui "tire sa force d'elle même" et "procède de la raison", puisque ce serait renoncer à la "sincèrité" qui caractérise le Premier degré Néophyte?


En effet, cette sincérité ne conduira jamais à présupposer qu'une raison extérieure puisse se substituer au libre arbitre et à la quête de l'Être intérieur.

 

Ainsi, le rosicrucien ne sera jamais concerné par un serment consistant à ne jamais révéler certains secrets puisqu'il découvre précisément que les "secrets ésotériques" dignes de ce nom se protègent naturellement tous seuls!

 

Mais la circulation de ces représentations symboliques dans ces œuvres du 16e siècle nous invite à rechercher quelques explications bien avant dans l'histoire.

 

- Faut-il chercher du côté de Saint Jérôme? 

 

Par exemple, les buveurs et les buveuses du Bistrot pourraient remarquer sa manière d'exprimer les 3 niveaux des écrits bibliques "selon leur sens historique, selon leur cadre de pensée et selon leur intelligence spirituelle".

 

N'est-ce pas une approche typique que l'on retrouve dans les monographies rosicruciennes et auparavant dans les symboles égyptiens avec leurs 3 niveaux: un premier degré concret, une idée abstraite, et un élément ésotérique?

 

- Mais une autre relation intéressante se retrouve dans les références historiques de l'inscription "cogita mori" ou parfois "memento mori" ("pense à la mort" ou "souviens toi que tu es mortel")...

 

Il faut pour celà remonter à l'époque romaine lorsqu'un général vainqueur montait vers le temple de Jupiter au sommet du Capitole en recevant des ovations.

 

Un esclave tenait au dessus de sa tête une couronne de laurier en lui répétant "Cave ne cadas" (évite de tomber...) et "memento mori" (souviens-toi que tu es mortel).

 

C'était l'avertissement que les honneurs dus au vainqueur, terminés, il lui faudrait tout abandonner pour trouver l'humilité et initier une nouvelle vie...

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Peinture
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...
  • Le Secret d'Horus Kheper
    Nous lisons Horus Kheper (Her est le faucon et Kheper est le scarabée) qui se traduit par "Horus vient à l'existence". Les Habitués du Bistrot connaissent généralement cet état que l'on nomme "l'Éveil Mystique". C'est un état qui peut se produire à un...
  • Feu de Joie en Ecosse
    Il s'agit du rituel du "Bonfire de Litha"... Bonfire est un feu de joie et Litha est la fête du solstice d'été. Cela se produit le 24 juin, date à laquelle les chrétiens ont placé la Saint Jean Baptiste et les feux de la Saint Jean. Mais les traditions...
  • James Smith the Mason
    Voici le château de Drumlanrig une autre création écossaise de James Smith (1644-1730) plus ambitieuse, cette fois, que sa modeste demeure de Newhailes (voir les précédents messages)... Au passage, lorsque l'on s'intéresse à James Smith (1644-1730), l'architecte...
  • Ambiance Ecossaise
    Scottish national anthem Si l'on considère cette vidéo dans laquelle les cornemuses auxquelles succèdent les chœurs, la ferveur écossaise a de quoi impressionner. Pourtant il ne s'agit pas de l'hymne écossais traditionnel, mais de "Flower of Scotland"...
  • Le Tympan du Porche du vieux Manoir
    En préliminaire, il est sans doute utile de rappeler que chaque étape du développement d'un étudiant rosicrucien se trouve représentée par un hiéroglyphe appartenant à un groupe de 12 mystérieux symboles sélectionnés selon la Tradition par le pharaon...
  • L'Enquête sur le Cartouche en Lapis Lazuli
    Voici la cour et l'écurie du manoir écossais de Newhailes où fut découvert le cartouche de TothmesIII en lapis lazuli (se référer au précédent message "Le Lapis Lazuli, une Pierre Précieuse Oubliée"). Comme on le voit, l'écurie a été transformée en boutique...
  • Le Lapis Lazuli, une Pierre Précieuse Oubliée
    Voici un bloc de Lapis Lazuli. Lapis est la pierre en latin et lazuli (de ladzouad, لاجورد) l'azur en persan. Les égyptiens la nommaient "kesbdj". Nous lisons "K" (une sorte de corbeille) "S" (le verrou) "B" (la jambe) et "Dj" (le cobra dressé) et les...
  • Tatouage et Contre-initiation
    La photo de l'affiche ci-dessus évoque "La Rose Tatouée", un film des années 50. De nous jours, si chacun sait ce qu'est un tatouage, en revanche l'idée de "contre initiation" est moins connue... Alors qu'une Initiation contribue à se libérer d'une charge...
  • Willermoz et la Sincère Amitié
    Voici une médaille en argent de la Loge maçonnique "La Sincère Amitié". Nous pouvons y lire "Orient de Lyon, Loge Régulière de la Sincère Amitié". "Le qualificatif de "régulière" mérite de s'y arrêter. Il ne s'agit pas forcément de "régularité cosmique"...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg