12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 17:40

hsl-copie-1

J'espère que mon lecteur me visualise, ou se visualise, devant la lourde porte de bois vermoulue, aux ferrures rouillées, debout sur les marches de pierres glissantes, rendues vertes par l'herbe et par la mousse.

 

Je ne savais pas ce qu'était ce lieu, prison, cellule ou maison d'un fou. Pourtant, j'étais en train de demander à être introduit...

  

Enfin, j'entendis un craquement et je constatais que la porte s'était légèrement ouverte. J'attendais. Il faisait très sombre à l'intérieur et il n'y avait aucun signe de vie.

 

Alors j'ai ouvert en grand la porte et j'ai trouvé en face de moi un escalier ancien mais pas poussièreux. Je suis entré et la lourde porte s'est refermée et j'ai entendu derrière moi la chute du loquet de la serrure. J'étais vraiment enfermé mais je n'éprouvais aucune crainte.

 

Un son provint des étages supérieurs indiquant que quelque chose avait été déplacé. Tous les sons résonnaient en écho dans le bâtiment.

 

L'escalier circulaire et les paliers des étages était visibles au travers d'une large ouverture de la première volée. Les étages étaient sombres, ils ne mesuraient pas plus de 2,50 m de haut et chaque étage se composait d'une galerie donnant sur l'escalier.

 

J'ai regardé au travers de l'ouverture et j'ai crié "hello"... Ce n'était pas très approprié, je vous l'accorde. Je suppose que c'était une impulsion issue d'une habitude téléphonique qui se manifestait.

 

Mais cela suscita un doux mais distinct "-Entre, entre" depuis un étage supérieur.

 

(à suivre)

- Episode précédent

- Début du Voyage

 

Version américaine:

I trust that my reader will picture me - or picture yourself - standing before the heavy wooden, iron-bound, rusty, worm-eaten door, the stones in front of which were stained with green and between which moss and grass were growing. Whose place this was, what it was, prison, jail, home of a madman, or what, I did not know. Yet I was asking for admittance.

Finally I heard a creaking sound and noticed the door open a little way. I waited. It was very dark within and there was no sign of life. Then I pushed the door wide open and found an old - but not dusty - stairway in front of me. I stepped in and actually closed the heavy door behind me tightly, and heard the lock tumble into place. I was really locking myself in - and fearlessly doing it.

From up-stairs came a sound of something being moved. All sounds seemed to acho in the building. There was a great opening above the first flight and from there on upward the stairway was circular and each floor consisted of a gallery surrounding the stairway. The galleries were not more than 8 feet wide - and very dark.

I gazed upward through the opening and shouted "Hello". Not very appropriate, I grant you. It was the "telephone habit" manifesting itself on impulse, I suppose. But it brought forth a soft but distinct "entre, entre" from an upper floor.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

Thierry sur L'Adieu à la Loge de Boston je trouve ce témoignage très élevé, toute la journée j'ai senti beaucoup de lumière... 

Phil sur L'Adieu à la Loge de Boston d’où vient ce témoignage ? Quel autre chemin aurait été suivi ?

Michel sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres c'est une manière de diffuser certaines vérités.

Phil sur A la Recherche du Hiérophante - 2 Une enquête passionnante qui nous ramène au début du cycle d'activité.

Frater N. sur L'Adieu à la Loge de Boston VITRIOL. Je pense que c'est le mot...

Philippe sur L'Adieu à la Loge de Boston ce récit remettrait bien des choses en cause.

Thierry sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis ? il est toujours facile de faire parler un mort.

Christian sur L'Adieu à la Loge de Boston un instrument de musique invisible,pince les cordes de mon Âme...

Prudencius sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis? Vraiment très surprenant vivement la suite de cette drôle d'histoire

Jean Pierre sur Ne néglige pas ton Furnace... La fin du mot "NACE" donne une connotation...

Thierry sur Amatu: Le Message de l'Inde - Krishna à Mathura -5 Vraiment ces articles d'Amatu, j'adore !

Marc sur Kalki descend de la Montagne à Cheval.. Bien d'avoir mis Hugues à contribution....!

Laurent sur La Vie, la Lumière et l'Amour... Je suis à la recherche d'éléments sur l'Ankh

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier