12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 17:40

hsl-copie-1

J'espère que mon lecteur me visualise, ou se visualise, devant la lourde porte de bois vermoulue, aux ferrures rouillées, debout sur les marches de pierres glissantes, rendues vertes par l'herbe et par la mousse.

 

Je ne savais pas ce qu'était ce lieu, prison, cellule ou maison d'un fou. Pourtant, j'étais en train de demander à être introduit...

  

Enfin, j'entendis un craquement et je constatais que la porte s'était légèrement ouverte. J'attendais. Il faisait très sombre à l'intérieur et il n'y avait aucun signe de vie.

 

Alors j'ai ouvert en grand la porte et j'ai trouvé en face de moi un escalier ancien mais pas poussièreux. Je suis entré et la lourde porte s'est refermée et j'ai entendu derrière moi la chute du loquet de la serrure. J'étais vraiment enfermé mais je n'éprouvais aucune crainte.

 

Un son provint des étages supérieurs indiquant que quelque chose avait été déplacé. Tous les sons résonnaient en écho dans le bâtiment.

 

L'escalier circulaire et les paliers des étages était visibles au travers d'une large ouverture de la première volée. Les étages étaient sombres, ils ne mesuraient pas plus de 2,50 m de haut et chaque étage se composait d'une galerie donnant sur l'escalier.

 

J'ai regardé au travers de l'ouverture et j'ai crié "hello"... Ce n'était pas très approprié, je vous l'accorde. Je suppose que c'était une impulsion issue d'une habitude téléphonique qui se manifestait.

 

Mais cela suscita un doux mais distinct "-Entre, entre" depuis un étage supérieur.

 

(à suivre)

- Episode précédent

- Début du Voyage

 

Version américaine:

I trust that my reader will picture me - or picture yourself - standing before the heavy wooden, iron-bound, rusty, worm-eaten door, the stones in front of which were stained with green and between which moss and grass were growing. Whose place this was, what it was, prison, jail, home of a madman, or what, I did not know. Yet I was asking for admittance.

Finally I heard a creaking sound and noticed the door open a little way. I waited. It was very dark within and there was no sign of life. Then I pushed the door wide open and found an old - but not dusty - stairway in front of me. I stepped in and actually closed the heavy door behind me tightly, and heard the lock tumble into place. I was really locking myself in - and fearlessly doing it.

From up-stairs came a sound of something being moved. All sounds seemed to acho in the building. There was a great opening above the first flight and from there on upward the stairway was circular and each floor consisted of a gallery surrounding the stairway. The galleries were not more than 8 feet wide - and very dark.

I gazed upward through the opening and shouted "Hello". Not very appropriate, I grant you. It was the "telephone habit" manifesting itself on impulse, I suppose. But it brought forth a soft but distinct "entre, entre" from an upper floor.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier