5 août 2013 1 05 /08 /août /2013 09:20

 

Le Miserere est une œuvre polyphonique de la Renaissance composée par Gregorio Allegri (1582-1652) sur le psaume 51 de David selon la numération hébraïque.

 

Autour de cette œuvre se pratiquait tout un rituel à Rome à la Chapelle Sixtine qui, au début de l'interprétation, était plongée dans l'obscurité.

 

Au fur et à mesure de l'avancée de l'interprétation, des candélables étaient allumés.

 

Le Miserere était alors entonné par des chœurs baroques qui s'autorisaient des improvisations inspirées.

 

La partition ne devait en aucun cas circuler, et elle n'était interprétèe que deux fois par an, le Mercredi des Cendres et le Vendredi Saint.

 

L'histoire raconte qu'au 18e siècle, le jeune Mozart de passage à Rome reconstitua d'oreille la partition aprés avoir assisté à l'office du mercredi et il finalisa quelques corrections après l'office du vendredi...  

 

Le thème du psaume est un curieux processus de déculpabilisation de charges lourdes que l'on peut assumer par un éveil de l'Être intérieur ou au contraire par un refoulement.

 

Dans le contexte du Roi David, celui-ci aurait eu un enfant de l'épouse d'un de ses officier, et ne pouvant normaliser la situation, il envoya l'officier se faire tuer sur le champ de bataille.

 

Le Bistrot résume ainsi le processus du psaume:

 

"Mon dieu, tu m'a fait naître dans les ténèbres, si tu veux ma sincérité, fais moi connaître ta sagesse, purifie moi et je serais pur, lave moi et je serais blanc, ne me rejette pas et soutiens moi par un esprit de bonne volonté et je pourrais enseigner ta voie à ceux qui la transgressent, sois le dieu de mon salut et délivre moi du sans que j'ai fait verser, ouvre ma bouche et ma voix célèbrera ta justice et ta louange."

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme
commenter cet article
14 mai 2013 2 14 /05 /mai /2013 12:08

roerich-francois-assise.jpg

 

- Écris et note soigneusement que donner en tout lieu un grand exemple de sainteté, ce n'est pas la "Perfetta Letizia"!

 

Faire voir les aveugles, redresser les contrefaits, chasser les démons, rendre l'ouïe aux sourds, la marche aux boiteux, la parole aux muets et, ressusciter les morts de quatre jours, écris que cela n'est pas la "Perfetta Letizia".

 

Connaître toutes les langues, les sciences et les Écritures, et être en sorte de prophétiser et révéler non seulement le futur, mais aussi les secrets des consciences et des âmes, écris que cela n'est pas la "Perfetta Letizia".

 

Parler la langue des Maîtres, connaître le cours des astres, les vertus des herbes, les trésors de la terre, le cheminement des oiseaux, des poissons, de tous les animaux et des hommes, des arbres et des pierres, des racines et des eaux, écris que cela n'est pas la "Perfetta Letizia".

 

Savoir prêcher au point de réorienter les infidèles, écris que là n'est pas la "Perfetta Letizia".

 

- Mais alors parle moi je t'en prie de cette "Perfetta Letizia"...

  

- Quand, trempés par la pluie et glacés par le froid, souillés de boue et tourmentés par la faim, nous frapperons à la porte où nous sommes attendus et que celui qui nous ouvrira, viendra en colère nous dire: "Qui êtes-vous?" et que nous lui répondrons: "Nous sommes vos frères" et qu'il dira: "Vous ne dites pas vrai, vous êtes des charlatans qui allez trompant le monde et volant les aumônes des pauvres, retirez vous"! et si après qu'il ne nous ait pas ouvert sa porte et qu'il nous fasse rester dehors dans la neige et la pluie, avec le froid et la faim, jusqu'à la nuit, alors, si nous supportons avec patience, sans trouble et sans murmurer contre lui, ses injures et la cruauté de ses rebuffades, et si nous pensons avec humilité et bienveillance que cet homme nous connaît véritablement, et que c'est son Être qui le fait parler contre nous, écris mon frère que là est la "Perfetta Letizia".

 

Et si nous persistons à frapper, et qu'il sorte en colère, et qu'il nous chasse comme des vauriens importuns, avec force vilenies et soufflets en disant : "Allez-vous-en d'ici misérables petits voleurs, allez ailleurs, car ici vous ne mangerez ni ne logerez", si nous supportons tout cela avec patience, sérénité et détachement dans un bon esprit, écris, mon frère que là est la "Perfetta Letizia".

 

Et si, contraints par la faim, le froid, et la nuit, nous frappons encore, l'appelons et le supplions pour l'amour de son Être, avec de grands gémissements, de nous ouvrir son cœur et sa porte et qu'il dise, plus irrité encore : "ceux-ci sont des vauriens importuns, et je vais les payer comme ils le méritent", et s'il sort avec un bâton noueux, et qu'il nous saisisse par le capuchon, et nous jette à terre, et nous roule dans la neige, et nous frappe de tous les noeuds de ce bâton, si tout cela nous le supportons patiemment en étant conscients de notre cheminement, en pensant à ce qu'il convient parfois d'être prêt à endurer pour l'amour de notre Être, écris mon frère qu'en cela est la "Perfetta Letizia".

 

---
La "Perfetta Letizia" se traduit habituellement en français par la "joie parfaite", mais les Buveuses et les Buveurs sauront évidemment reconnaître la fameuse "Joie Ineffable" des rosicruciens. Le texte, est une modeste tentative de restitution de ce qui pouvait circuler dans la tradition orale que perpétuait le 13e siècle autour de l'œuvre de François d'Assise avant que le christianisme ne fige la tradition dans les "Fioretti". 

L'œuvre ci-dessus, visible à New-York, représente la vision du Grand Maître par Nicolas Rœrich.
Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme
commenter cet article
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 22:00

sainte-cecile-carlo-dolci.jpg

 

 

En attendant de revenir sur les sujets en cours, cette magnifique peinture de Sainte Cécile par Carlo Dolci (1616-1686) ne manque pas de nous faire apprécier la grande sérénité qui se dégage du personnage. 

  

L'auréole est évidemment la représentation conventionnelle d'une aura pure, d'un rayonnement pur, mais n'est-ce pas surprenant de jouer de l'orgue avec une auréole?

 

Certains détails de la vie de Sainte Cécile ne manquent pas d'éveiller la curiosité...

 

La légende raconte qu'elle était prédisposée à devenir la patronne des musiciens car lors de son mariage avec Valérien, alors que les musiciens jouaient, la sainte était en extase car elle entendait en son cœur la musique céleste des louanges de Dieu...

 

La réputation de pureté de la "sainte" date de sa nuit de noce: à Valérien qu'elle venait d'épouser elle déclara qu'un "ange" veillait sur sa virginité...

 

Comme le jeune marié ne voyait pas l'entité en question, elle le poussa au baptême qui suscita en lui une prise de conscience dont tout le monde souhaita bénéficier...

 

Tiburce, le beau frère, demanda à son tour le baptême, puis d'autres au point que l'évèque Urbain, s'installa à demeure pour baptiser auprès d'elle...

 

Mais en ce temps le christianisme était sérieusement dissuadé et on tenta de ramener Cécile sur terre par un bain de vapeur brûlante qui ne lui fit l'effet que d'une brise fraiche, puis on tenta de la décapiter...

 

En vain: la sainte résista sans peine à ces épreuves et pendant trois jours, seul son cou saigna.

 

Cécile, avant de quitter ce monde, offrit à l'église sa "maison". 

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 13:34

lourdes-maintenance-purificatoire-2.jpg 

Voici la célèbre grotte de Lourdes, qui est devenue un haut lieu chrétien à la suite à des apparitions que vécut la petite Bernadette Soubirous au 19e siècle.

 

L'histoire raconte que l'entité qui se révéla à elle et qu'elle nommait (en gascon) "aquero" (cette chose là) lui déclara: "je suis l'immaculée conception" et il fut conclu à une apparition de la "Vierge Marie".

 

La partie supérieur de la grotte où se produisaient les apparitions fut décorée d'une statue, et la partie inférieure reçoit désormais annuellement 5 millions de visiteurs.

 

Les photos représentent les récentes inondations du Gave de Pau qui ont "nettoyé" la partie inférieure de la grotte dans laquelle défilent les malades.

 

Ce fut, en quelque sorte, une maintenance qui ne concernait pas le niveau plus élevé!

 

lourdes-maintenance-purificatoire.jpg

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme
commenter cet article
7 décembre 2012 5 07 /12 /décembre /2012 22:40

elie-icone.jpg 

Lorsque l'on a pris conscience de l'importance de la transmission ésotérique des Frères d'Héliopolis dans notre civilisation, la question n'est plus de savoir si ceux-ci ont influencé le judéo-christianisme mais de quelle manière le judéo-christianisme a camouflé ou occulté la source héliopolitaine...

 

En effet, dans les textes traditionnels des religion monothéistes, Héliopolis ou les envoyés d'Héliopolis ne sont pas mentionnés une seule fois!

 

Voici tout d'abord comment les égyptiens mentionnaient traditionnellement "la cité du soleil", Héliopolis, comme les grecs l'appelaient:

 

iounou-bistrot.jpg

 

Nous repérons d'abord le fameux pilier qui doit se prononcer "iou", voire "iaou", puis le petit pot "nou" qui correspond à la Rose de la Rose+Croix comme nous l'avons vu dans notre étude du hiéroglyphe "Nedj" et nous voyons enfin le hiéroglyphe caractéristique d'une ville, généralement compris comme le croisement des deux routes.

 

L'ensemble se lit donc "Iounou" ou "Iaounou" si l'on prononce le petit pot, mais si l'on considére qu'il s'agit d'une représentation de l'enseignement d'Héliopolis, il est possible que le petit pot intervienne aussi comme un déterminatif qui normalement ne se prononce pas, sauf naturellement s'il convient d'insister sur une finesse...

 

Dans notre recherche, il conviendrait donc, dans une étude subtile des textes traditionnels des religions monothéistes, de repérer tout ce qui pourrait sous un nom différent se rattacher à l'établissement d'une "tradition divine", d'un "enseignement divin" ou faisant référence à un "envoyé divin"...

 

Pendant les périodes d'obscurantisme chrétien, les initiés exprimaient parfois le rosicrucianisme sous le nom mystérieux d'Elie Artiste et notre premier candidat est naturellement le prophète Elie...

 

Or précisément en hébreu, Elie se lit "אֵלִיָּהו" soit "Eliya" ou "Eliyaou" et il est affirmé généralement d'une manière définitive que "El" et "Yah" sont deux manière d'exprimer dieu...

 

Elie pourrait donc être un personnage éponyme de la tradition Héliopolitaine, voire un personnage ayant vécu et utilisé le nom d'Héliopolis...

 

Tout cela donnerait un sens particulier à quelques phrases tirées ci et là de la Bible comme:

 

"Il est vrai qu'Élie vient et il rétablira toutes choses",

 

"Est-tu Elie?",

 

"Elie est déjà venu",

 

"Il marchera devant lui avec l’esprit et la puissance d’Elie pour ramener le cœur des pères vers les enfants, et les rebelles à la sagesse des justes",

 

"C'est lui l'Elie qui devait venir, que celui qui a des oreilles entende".

 

L'icône d'en haut représente le prophète Elie. Il a posé ses tongues, montrant ainsi qu'il effectue une retraite et c'est un corbeau qui lui apporte de la nourriture.  

 

Mais s'il s'agissait d'une reprise du fameux Benben d'Héliopolis, ce "corbeau" ne tiendrait pas non pas dans son bec de la nourriture physique comme l'affirme la Bible par "les corbeaux t'apporteront à manger", encore moins un fromage, mais la Lumière représentée naturellement par le soleil!

 

A chaque buveur, bien sur, de se faire une opinion...

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme
commenter cet article
5 décembre 2012 3 05 /12 /décembre /2012 11:39

templier-metz-bistrot.jpg 

""Que je parle les langages des hommes et des Guides, si je n'ai pas l'Agapè, je ne suis qu'un tambour retentissant, une cymbale bruyante.

 

Que j'aie l'Inspiration prophétique, que je sache tous les Mystères et que j'accède à toute la Connaissance, que j'adhère à l'Intention jusqu'à transporter des montagnes, si je n'ai pas l'Agapè, je ne suis rien.

 

Que je distribue tous mes biens, que je livre mon corps pour être brûlé, si je n'ai pas l'Agapè, cela ne me profite en rien.

 

L'Agapè patiente, l'Agapè accueille, l'Agapè n'est pas possessif, pas vantard, pas gonflé, pas malfaisant.

 

Il ne recherche pas son profit, il ne s'irrite pas, il ne pense pas à mal. Il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit dans la Vérité.

 

L'Agapè ne déchoit jamais. Les inspirations, elles disparaîtront, La connaissance, elle disparaîtra.

 

Oui, nous accèdons partiellement à la Connaissance, et partiellement nous sommes Inspirés. Mais quand ce qui est parfait viendra, ce qui est partiel disparaîtra.

 

Quand j'étais enfant, je parlais en enfant, je pensais en enfant, je jugeait en enfant. Mais devenu homme j'ai aboli ce qui était de l'enfant.

 

Oui, maintenant nous voyons dans un miroir, en énigme, mais nous nous verrons face à face.

 

Maintenant je connais partiellement mais je connaîtrais comme je suis connu.

 

Maintenant demeurent l'Adhérence à l'Intention, l'Engagement dans l'Accomplissement et l'Agapè. Mais des trois, le meilleur c'est l'Agapè.""

 

C'est un texte que tout le monde connait, à partir du chapitre 13 de la "Première Epitre de Paul aux Corinthiens" qui est retraduite ici avec le souci de revenir à la source.

 

Partant de la version Chouraki, certains des mots grecs du texte ont été approfondis et pour certains il a fallu revenir aux mots hébreux ou aux pensées égyptiennes ou orientales afin de retrouver certaines notions qui avaient déjà été déformées par la pensée grecque.

 

Dans un travail de méditation "akhashique", il convient d'adhérer, au texte pour ne pas le déformer, d'adhérer à sa source pour ne pas la détourner et retrouver finalement des notions perdues.

 

La notion de "miroir", par exemple, était perdue dans les traductions courantes, mais on la retrouve dans certaines traditions orientales.

 

Les vertus chrétiennes que sont la "foi", "l'espérance" et "la charité" sont en fait le résultat déformé de notions esotériques plus subtiles qu'il convient de méditer.

 

Elles ont été rétablies par "l'Adhérence à l'Intention", "l'Engagement dans l'Accomplissement" et bien sur "l'Agapè" que les profanes ne peuvent s'empêcher de remplacer par  "caritas", la charité ou "amor", l'amour.

 

L'Amour est une grande force psychique: c'est la grande force de cohésion de l'Esprit (terme a découvrir dans son sens rosicrucien) que les terriens sont donc naturellement toujours tentés de détourner... 

  

En effet, la force de cohésion peut s'attacher à tout et elle peut donc faire baisser le taux vibratoire en s'attachant ce qui la rabaisse!

 

C'est donc à chacun de ressentir la nécessité d'épurer le concept et d'avancer dans le raffinage de ses attachements...

 

Certains progressent, par exemple, en remplaçant des approches exclusives ou égoïstes de l'amour par un idéal d'amour universel.

 

Mais l'amour universel est une notion théorique, non épurée tant qu'elle n'est pas vécue psychiquement de cœur à cœur, comme la compassion sous sa forme la plus affinée: l'agapè dont ce texte extraordinaire fait ressentir le mystère.

 

Cette agapè, n'a rien à voir avec une agape, la réunion festive qui peut suivre un rituel.

 

Le thême de l'Agapè a déjà été abordée au bistrot dans divers messages comme le "jihi no kokoro" ou "le charme de Kuan Yin".

 

Mais tout cela peut sembler très technique par rapport à la simple beauté du texte qui suscite une élévation extraordinaire.

 

C'est d'ailleurs une raison pour ne pas forcément attribuer cette magnifique inspiration à celui que les chrétiens nomment "Saint Paul" et dont le style et le niveau vibratoire sont généralement très différent. Mais ceci est une autre affaire...  

 

Pour comparer avec d'autres versions, voici un lien.

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme
commenter cet article
19 septembre 2012 3 19 /09 /septembre /2012 23:50

jesus-et-sa-femme.jpg 

 

Ce papyrus copte du 2ème siècle qui a traversé 18 siècles de destructions a été authentifié par une historienne de Harvard (Massachusetts, USA).

  

Après les tensions religieuses autour de Mahomet, c'est autour de Jésus que l'on découvre un certain remue-ménage...

  

En effet, ce texte exceptionnel est une partie d'un dialogue tendu dans l'entourage de Jésus au sujet de... son épouse qui se prénomme Marie comme sa mère!

 

Le bistrot propose cette version des 7 lignes en français contemporain:

 

(...) "pas moi! Ma mère m'a donné vie, point.

Les disciples dirent à Jésus:

-"elle n'en veut pas"! -"Marie est digne d'elle", 

leur dit Jésus: "ma femme

est apte à être mon disciple.

Laissez parler les enflures 

comme je le fais, moi, je reste avec elle" (...)

 

------

Précisions et exégèse:

La première phrase, littéralement, "mère à moi donne vie" exprime que la vie accorde le libre arbitre et la mère perd ses prérogatives sur son enfant.

3e ligne:"elle n'en veut pas" est exprimé par un seul mot qu'il n'est pas possible de traduire de la même manière: "refus" , "rejet", "déni" (de la situation, du comportement des personnes, voire des personnes...).

"Marie est digne d'elle", joue sur l'identité des prénoms: Marie l'épouse est digne de Marie la mère. 

L'avant dernière ligne, littéralement, "laissez les méchants enfler" exprime une finesse psychique: le terme enfler exprime d'une part que les paroles peuvent être considérées comme faisant partie de l'aura, mais l'idée d'enfler exprime également une aura qui dépasse sa taille normale par un aspect intrusif qui cherche à se mêler de ce qui ne la concerne pas.

Dernière phrase, littéralement: "moi je demeure", je "reste dans ma maison" = je me maintiens dans la situation à la fois physique et psychique.

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme Marie-Madeleine
commenter cet article
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 08:44

vezelay-lecompte-couverture.jpgvezelay-dedicace-bistrot.jpg

 

Les peintures, les sculptures et plus généralement les icônes, sont-elles au service de notre évolution comme le pensent les iconodules (εικών, icone = image et δουλεία, douleia= service) ou au contraire des obstacles qu'il faut hacher menu comme le pensent les iconoclastes (εικών = image et κλαστóς , klastos = brisé, fractionné).

 

Le fond du problème est naturellement la transmission symbolique de la Tradition.

 

Dans la culture égyptienne, les symboles étaient des "medou-neter", des "bâtons divins" ou des "paroles divines" et au Moyen Âge ces symboles s'exprimèrent par des sculptures dans la pierre des édifices religieux.

 

C'est le cas de l'abbatiale de Vézelay, "un lieu propice aux grands rassemblements" destinés à des chrétiens avant leur départ pour Saint-Jacques de Compostelle, Rome ou Jérusalem.

 

L'Eglise de Vézelay est restée comme à son âge d'or au 12e siècle, et selon l'intention de Saint Bernard, un médiéval livre de pierre.

 

Le très récent ouvrage (photo ci-dessus) de notre ami Jean François Lecompte, spécialiste des archétypes médiévaux et buveur régulier du Bistrot est désormais le guide incontournable, autant pour visiter que pour étudier tranquillement le haut lieu qui accueille chaque année un million de visiteurs.

 

Les moindres recoins de la basilique actuelle ont été examinés par le spécialiste qui nous partage avec passion, rigueur, générosité et simplicité ses jonctions entre le christianisme, l'histoire, la géographie, l'archéologie, la théologie, le zodiaque, le symbolisme et la Tradition... 

 

"Vézelay, une église guerrière", par Jean François Lecompte, est un livre intégralement agrémenté de remarquables photos en couleur de Christian Beaudin. (E/dite Collection Lieux Sacrés, 224 pages, 26€).

 


Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme
commenter cet article
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 17:50

tableau-lewis-a-identifier.jpg 

Voici une peinture de Spencer Lewis dans laquelle l'intention était visiblement de reproduire à sa manière un célèbre tableau de Fra Bartolomeo di San Marco (1472-1517).

 

savonarole-fra-bartolomeo.jpg 

Pourquoi cet intérêt de Spencer Lewis pour Savonarole et pour Fra Bartolomeo?

 

Savonarole, érudit, prédicateur, prophète, mystique, s'était impliqué en cherchant à mettre fin à la décadence des mœurs de la société florentine et il périt sur le bûcher de l'Eglise chrétienne après avoir été torturé.  

 

Après avoir été considéré comme un hérétique, sa réhabilitation discrète semble, de nos jours, aller de soi. 

  

Le peintre Fra Bartolomeo s'appelait, de son vrai nom, Baccio de la Porta. Les rosicruciens reconnaissent dans "Fra" l'abréviation de "Frater", qui se place avant le nom au lieu de placer "FRC" après.

 

Cette période sanglante de l'histoire ne montre-t-elle pas une volonté d'inspiration rosicrucienne en action par une tentative, exaltée certes, de purifier un monde corrompu?...  

 

 

 

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 09:40

C'est une formule marquante de l'initiation en loge rosicrucienne...

 

Cette humilité se retrouve en esprit dans les "Béatus vir" des psautiers médiévaux.

 

calligraphie

 

"Bénis soient les hommes qui ne s'imprègnent pas des conseils impies, et qui seulement s'engagent dans la volonté de Dieu!"

 

La photo représente une magnifique calligraphie qui reproduit une inspiration d'un manuscrit carolingien.

 

Elle est réalisée par l'artiste lyonnaise Charlotte Terriou.

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Christianisme
commenter cet article

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Feu de Joie en Ecosse
    Il s'agit du rituel du "Bonfire de Litha"... Bonfire est un feu de joie et Litha est la fête du solstice d'été. Cela se produit le 24 juin, date à laquelle les chrétiens ont placé la Saint Jean Baptiste et les feux de la Saint Jean. Mais les traditions...
  • James Smith the Mason
    Voici le château de Drumlanrig une autre création écossaise de James Smith (1644-1730) plus ambitieuse, cette fois, que sa modeste demeure de Newhailes (voir les précédents messages)... Au passage, lorsque l'on s'intéresse à James Smith (1644-1730), l'architecte...
  • Ambiance Ecossaise
    Scottish national anthem Si l'on considère cette vidéo dans laquelle les cornemuses auxquelles succèdent les chœurs, la ferveur écossaise a de quoi impressionner. Pourtant il ne s'agit pas de l'hymne écossais traditionnel, mais de "Flower of Scotland"...
  • Le Tympan du Porche du vieux Manoir
    En préliminaire, il est sans doute utile de rappeler que chaque étape du développement d'un étudiant rosicrucien se trouve représentée par un hiéroglyphe appartenant à un groupe de 12 mystérieux symboles sélectionnés selon la Tradition par le pharaon...
  • L'Enquête sur le Cartouche en Lapis Lazuli
    Voici la cour et l'écurie du manoir écossais de Newhailes où fut découvert le cartouche de TothmesIII en lapis lazuli (se référer au précédent message "Le Lapis Lazuli, une Pierre Précieuse Oubliée"). Comme on le voit, l'écurie a été transformée en boutique...
  • Le Lapis Lazuli, une Pierre Précieuse Oubliée
    Voici un bloc de Lapis Lazuli. Lapis est la pierre en latin et lazuli (de ladzouad, لاجورد) l'azur en persan. Les égyptiens la nommaient "kesbdj". Nous lisons "K" (une sorte de corbeille) "S" (le verrou) "B" (la jambe) et "Dj" (le cobra dressé) et les...
  • Tatouage et Contre-initiation
    La photo de l'affiche ci-dessus évoque "La Rose Tatouée", un film des années 50. De nous jours, si chacun sait ce qu'est un tatouage, en revanche l'idée de "contre initiation" est moins connue... Alors qu'une Initiation contribue à se libérer d'une charge...
  • Willermoz et la Sincère Amitié
    Voici une médaille en argent de la Loge maçonnique "La Sincère Amitié". Nous pouvons y lire "Orient de Lyon, Loge Régulière de la Sincère Amitié". "Le qualificatif de "régulière" mérite de s'y arrêter. Il ne s'agit pas forcément de "régularité cosmique"...
  • Le Secret du Caveau des Illuminatis
    Cette gravure rare est issue de l'Amphithéâtre de la Sagesse de Henri Khunrath publié à Hanovre en 1609. Elle est extraite de l'ouvrage: "The Rosicrucian enlightenment" de Frances Yates (L'illumination des Rosicruciens) devenu rare en français. L'ouvrage...
  • Peines d'Amour Perdues
    Est-ce une si bonne idée que de se retirer du monde pour vivre son évolution? Souvent certains attendent une période particulière de leur vie comme leur retraite pour se consacrer sérieusement à leur quête rosicrucienne. Naturellement c'est bel et bien...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg