23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 17:50

tableau-lewis-a-identifier.jpg 

Voici une peinture de Spencer Lewis dans laquelle l'intention était visiblement de reproduire à sa manière un célèbre tableau de Fra Bartolomeo di San Marco (1472-1517).

 

savonarole-fra-bartolomeo.jpg 

Pourquoi cet intérêt de Spencer Lewis pour Savonarole et pour Fra Bartolomeo?

 

Savonarole, érudit, prédicateur, prophète, mystique, s'était impliqué en cherchant à mettre fin à la décadence des mœurs de la société florentine et il périt sur le bûcher de l'Eglise chrétienne après avoir été torturé.  

 

Après avoir été considéré comme un hérétique, sa réhabilitation discrète semble, de nos jours, aller de soi. 

  

Le peintre Fra Bartolomeo s'appelait, de son vrai nom, Baccio de la Porta. Les rosicruciens reconnaissent dans "Fra" l'abréviation de "Frater", qui se place avant le nom au lieu de placer "FRC" après.

 

Cette période sanglante de l'histoire ne montre-t-elle pas une volonté d'inspiration rosicrucienne en action par une tentative, exaltée certes, de purifier un monde corrompu?...  

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

fm 23/07/2012 22:50


Merci Gilles,


Je ne savais pas que wikipedia avait une édition latine.


Et "frater" apparaît en toute lettre pour Bartolomeo. C'était donc un dominicain lui aussi comme Savonarole.

AegidiusREX 23/07/2012 22:20


Ici effigies (on dit aussi effigia) se traduira plutôt par portrait (image ou représentation) mais effigie est aussi possible dans certains contextes.


Effigies → portrait


Hieronymi Ferrariensis → de Jérôme de Ferrare


phophetae → prophète


a Deo missi → envoyé par Dieu


“prophetae misi” est au génitif en tant qu'apposé au génitif “Hieronymi Ferrariensis”, “a Deo” est le complément d'agent du passif missi, du verbe mitto, envoyer (une lettre par exemple :
missive).


À noter le prénom Jérôme constitué de deux racines grecques, jer qui renvoie au sacré (e.g. hiéroglyphes, gravures sacrées) et ôm, contraction d'onoma, le nom : Jérôme, le nom sacré.


http://la.wikipedia.org/wiki/Hieronymus_Savonarola


À bientôt et vis sit tecum
AegidiusREX

fm 23/07/2012 22:03


Ce mot d'effigie, me fait songer qu'à cette époque, on brûlait "en effigie" les condamnés qu'on ne parvenait pas à attraper...


Ici c'est l'inverse, le condamné a été brûlé, et il nous reste l'effigie.


Autre remarque: Lewis n'a pas fait une vraie copie, il a représenté l'effigie de Savonarole plus jeune.

fm 23/07/2012 21:53


Merci Gilles, 


C'est corrigé!


J'ai fait l'impasse pour l'instant sur la traduction latine de "hieronymi ferrariensis a deo missi prophetae effigies", mais j'espérais que tu n'étais pas loin...


Je me risque: "L'effigie de Jérôme de Ferrare, un prophète envoyé de dieu..."


Si tu as des lumières à apporter... Fiat lux!


Vis sit tecum quoque!

AegidiusREX 23/07/2012 21:40


Cher fm,


réhabilitation (avec un h)


ne montre-t-elle (deux traits d'union)


À bientôt et vis sit tecum
AegidiusREX

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier