13 janvier 2016 3 13 /01 /janvier /2016 08:08
Une Foule Bigarrée...

Une formulation de Lewis dans le précédent message "les 3 clés du Pont du Roi Saint Louis" ne manque pas de susciter l'interrogation de Buveurs du Bistrot...

C'est une invitation pour ceux qui ne le font pas systématiquement de relire le passage en se maintenant dans l'état de réceptivité adéquat avant de se plonger ensuite dans le Message du Bistrot d'aujourd'hui.

En effet le Bistrot avait traduit Lewis par:

"Pour utiliser les mots de Shakespeare, vous constituez vraiment une "foule bigarrée," sauf pour ce qui concerne les questions spirituelles ou mystiques(...)"

"Foule bigarrée", en parlant des étudiants de la classe la plus avancée était également la formulation de Jeanne Guesdon qui fut la première à traduire Spencer Lewis en français.

La mise entre guillemets nous invitait à rechercher la formulation initiale en anglais que Spencer Lewis attribuait à Shakespeare, soit "a motley crowd"...

Or, première surprise, l'expression ne figure pas dans les œuvres théâtrales signées par Shakespeare!

N'est-ce pas un signe supplémentaire qu'une piste particulièrement importante s'ouvre?

Il convient donc d'une part de réfléchir et de méditer sur "motley crowd" et d'autre part sur William Shakespeare que les Rosicruciens considèrent comme un nom de plume de Francis Bacon, le "Rosenkreutz" de la résurgence rosicrucienne du 17e siècle et dont Ralph Lewis confiait, qu'à son avis, son père en était la réincarnation.

"Motley" est assez simple à comprendre: il signifie "la foule" et exprime l'idée de cohésion de spectateurs qui se groupent, s'attroupent et parfois se bousculent.

C'est naturellement la force de cohésion que les chercheurs rosicruciens qui parviennent au "Premier Degré des Néophyte" apprennent à discerner de la force d'adhésion vers la Lumière: la cohésion forme un égrégore alors que ce n'est pas le cas de l'adhésion!

Spencer Lewis insiste discrètement sur cette idée avec la formulation "cross section": la "section en croix" que l'on comprend facilement comme une allusion à la branche horizontale de la croix: la branche qui résiste à la poussée de la branche verticale.

Vient donc ce terme de "crowd"...

Les anglophiles peuvent ressentir en "crowd" une forme soutenue pour une forme plus vulgaire: "crew"...

Par exemple, "a motley crew" exprime une "drôle de bande", voire une "bande de paumés".

N'est-ce pas instructif de voir Spencer Lewis suggérer cette définition pour ses élèves les plus élevés?

Heureusement, il précise "except in the mystical, spiritual matters", c'est à dire excepté pour tout ce qui concerne les "questions mystiques, spirituelles"...

Comment ne pas penser au tableau connu de Spencer Lewis (ci-dessus) qui évoque une école de mystères égyptiens et qui montre précisément que le maître adossé au pilier blanc en voit de "toutes les couleurs" face à une sympathique "bande bigarrée" qu'il cherche à faire progresser et conduire vers un certain seuil?

Donc les "mots de Shakespeare" prennent le sens d'un "langage soutenu"...

Mais naturellement l'œuvre de Shakespeare exprime directement sinon le mot "crowd", du moins son idée...

En effet, il convient de revenir à la pièce "As you like it", traduite en français par "Comme il vous plaira", dans l'acte II, scène 7, qui se joue dans la forêt, "la foret des erreurs" comme le préciserait Louis Claude de Saint Martin...

La pièce concerne un duc banni qui se retrouve dans la forêt avec ses compagnons qui constituent selon la formule de Shakespeare "a motley fool", une bande de fous...

Et Shakespeare dans le fameux "monologue de Jacques" reprend ainsi à 6 reprises ce terme "motley".

Une "bande de fous"! N'est-ce pas une bien curieuse définition pour la classe des rosicruciens avancés de Spencer Lewis?

Et pour ceux qui ouvrent les yeux, cette "bande de fous" fait ainsi la jonction avec l'épreuve du "Pont du Roi Saint Louis" qui se retrouve également dans la fameuse 22e lame du Tarot, "le Mat", qui est précisément appelée "The Fool" en langue anglaise!

(à suivre...)

Repost 0
7 juillet 2014 1 07 /07 /juillet /2014 11:35

2-mains-bacon-copie-1.jpg

  

"Commencez dès à présent à faire ce que vous voulez.

 

"Nous ne vivons pas dans l'éternité.

 

"Nous disposons seulement de ce moment, qui étincelle comme une étoile dans la main et qui fond comme un flocon de neige ... "

 

C'est beau et c'est peut-être un clin d'œil de Francis Bacon pour ceux qui envisagent profiter de l'été pour revoir les anciens messages du Bistrot!

 

---

“Begin doing what you want to do now. We are not living in eternity. We have only this moment, sparkling like a star in our hand and melting like a snowflake...”

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bacon
commenter cet article
3 novembre 2013 7 03 /11 /novembre /2013 15:53

hamlet.jpg 

Après quelques messages consacrés au sujet Bacon-Shakespeare et au rosicrucianisme en action derrière les silencieux et invisibles "Chevaliers du Helmet", voici, parmi d'autres, une phrase curieuse extraite d'Hamlet, la célèbre pièce de Shakespeare:

 

-"You go not, till I set you up a glass Where you may see the inmost part of you."

 

Parmi différentes traductions possibles, les habitués du bistrot ne manqueront pas de choisir celle-ci:

 

-"Vous n'avancerez pas et vous ne verrez pas la partie la plus intime de vous même tant que je ne vous aurai pas servi un verre !"

 

C'est assez prophétique au vu de la surprise du jour qui vient s'inscrire parmi les cadeaux cosmiques réguliers qui font la joie des habitués.

 

En effet, grâce au travail de notre ami Gilles Louïse, qui fréquente et apprécie le Bistrot nous pouvons jeter un éclairage inédit sur la plus célèbre des pièces de Shakespeare.

 

Pour nous mettre dans l'ambiance, rappelons le thême: le roi du Danemark, père d'Hamlet, est mort et son frère Claudius l'a remplacé comme roi et a épousé Gertrude, sa veuve...

 

Naturellement la situation est destabilisante pour Hamlet et quelques personnages qui vivent dans le silence un terrible conflit intérieur et nous renvoyons pour le reste à cette traduction en français de Victor Hugo.

 

Naturellement les universitaires et les profanes comprennent la pièce d'une certaine façon, mais il n'est pas interdit de penser autrement...

 

400 ans après, Gilles Louïse nous offre une magnifique étude dont les révélations nous permettent de jeter un regard éclairant sur l'énigme de la pièce.

 

Le secret d Hamlet - Gilles Louise

 

Avec nos remerciements.

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bacon
commenter cet article
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 09:51


chevalier-du-helmet-copie-1.pngNous avons vu dans les deux précédents messages sur la Minerva Britanna ("une piste rosicrucienne anglaise" et "le visage caché" que le Casque des "Chevaliers du Helmet" était en relation avec la Minerve britannique, il en est naturellement de même de la lance, en anglais "the spear"...

 

Et naturellement et les "Knights of the Helmet" (les chevaliers du heaume) sont des spear-shaker's, des agitateurs de lance...

 

Difficile de mettre en évidence plus clairement la relation Bacon-Shakespeare...

 

Et si ceci est clair, nous pouvons passer au palier suivant...

 

Pour les Habitués du Bistrot, le palier suivant consiste à mettre en évidence le fonctionnement du cercle extérieur des Chevaliers du Helmet avec le cercle intérieur...

 

Le plus simple consiste à observer le Chevalier du Helmet du dessin.

 

Avec sa "lance" le personnage tue le serpent...

 

Nous sommes naturellement dans le monde du cercle extérieur: le serpent représente le mal et le Chevalier Blanc l'élimine...

 

Mais, s'il plaît aux Maîtres, il est possible de ressentir qu'il existe un cercle intérieur caché, que personne ne peut récupérer à son avantage et qui se situe au-delà de la dualité du blanc et du noir, laquelle constitue, au ras du sol le dallage blanc et noir, le fondement des temples rosicruciens ou maçonniques au dessus duquel il convient de se laisser hisser...

 

C'est alors que la relation entre la lance et le serpent change et que nous devenons capables de voir à l'œuvre le véritable symbole du Caducée...

 

Un symbole dont la maîtrise permet aux Aînés de syntoniser la Rose+Croix, d'agir en marge des conclaves publics et dans la discrétion, pour "guérir les malades" et transmettre, à ceux qui en leur cœur en ont éveillé le besoin, les véritables initiations aux effets immédiats qui permettent de monter leur taux vibratoire...

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bacon
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 10:39

bacon---shakespeare-bistrot.jpg 

En 1616 l'acteur Shakespeare meurt tandis que paraît ce dessin.

 

Dans cette curieuse représentation, la "fortune" représentée par une nymphe, tient par la main deux hommes...

 

Dans ce "Good-by and hello!", les initiés anglais devinent aisément qu'elle laisse tomber de sa main gauche le comédien Shakespeare et qu'elle hisse, de sa main droite, en serrant bien fort, un personnage dans lequel nous devinons la silhouette caractéristique de Francis Bacon...

 

Les habitués du théâtre shakespearien ne manquent pas de relier ce dessin avec une formulation devenue célèbre et extraite de la "Comédie des erreurs":

 

"De ces deux hommes, l'un est le génie de l'autre, et de ces deux, quel est l'homme de la nature et lequel en est l'esprit. Qui les distingue?"

 

(One of these men is genius to the other And so of these, which is the natural man And which the spirit? Who deciphers them?)

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bacon
commenter cet article
18 octobre 2013 5 18 /10 /octobre /2013 09:21

statue-francis-bacon-copie-1.jpg
 

C'est toujours instructif de partager le regard d'un Maître lorsqu'il observe le monde extérieur.

 

Et précisément, Francis Bacon nous partage son interrogation: 

 

-"Quel progrès secret se fait dans chaque objet matériel quand il y a mouvement et changement?"

 

Naturellement cette formulation pourrait passer dans la pensée profane pour une croyance philosophique, mais pour un mystique qui rejette les croyances c'est le signe d'une ouverture d'esprit, d'un éveil qui change le monde, lequel ne sera plus jamais vu de la même façon...

 

La  statue de Francis Bacon ci-dessus devant la "Maison des Avocats" de Gray's Inn (à Londres) provient de l'ouvrage "Lives of Great Scientists" (la Vie des Grands Scientifiques) de FJ.Rowbotham.

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bacon
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 05:01

bacon-visage.jpg

 

"Un boiteux sur la bonne route arrive plus vite qu'un habile coureur sur la mauvaise."

 

Francis Bacon, l'auteur caché du théâtre de Shakespeare et que la tradition rosicrucienne considère comme le "Rosenkreutz" du 17e siècle, attire par cette formule notre attention sur un processus à la base du cheminement rosicrucien.

 

En effet, le boiteux ne représente t-il pas notre forme limitée qui peine à avancer mais que nous devons, d'autant plus, nous efforcer de placer sur la bonne route faite de simplicité, de modération, d'humilité, de sincérité et en nous fiant à notre ressenti le plus profond.

 

De cette manière nous laissons de côté toutes les fausses pistes, leurs illusions, leurs croyances, leurs prétentions ou encore leurs tentations qui ne peuvent que nous éloigner des fondamentaux de notre démarche de recherche de l'authenticité rosicrucienne...

 

L'histoire raconte précisément que Francis Bacon, alors qu'il était étudiant au Trinity Collège de Cambridge, ressentit le vide de ce qu'on lui enseignait et que le rerssenti de ce vide fut précisément le déclancheur de sa Quête... 

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bacon
commenter cet article
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 08:10

bacon-s-grave.jpg 

L'histoire des Grands Maîtres de la Rose+Croix est émaillée d'étonnantes légendes comme le révèle le message d'aujourd'hui...

 

La photo représente la tombe de Francis Bacon (1561-1626) dans l'église Saint Michel à Saint-Albans à 35 kilomètres au Nord de Londres.

 

Il est peu fréquent de représenter un défunt assis...

 

Cela nous invite à examiner l'inscription gravée en dessous.

 

"FRANCISCVS BACON BARO VERULA ST ALB VIC SEV NOTIORIBVS TITVIS SCIENTIARVM LUMEN FACVNDIAE LEX SIC SEDEBAT"

 

Une traduction rapide nous donne: "Francis Bacon Baron Verula, vicomte de St. Alb en ses titres connus, (qui) a fécondé les lois des Sciences de la Lumière, s'est assis ici."

 

Et effectivement le message ne se termine pas par l'habituel "HIC JACET" (ici git), mais par ce curieux "est assis"...

 

Il y a de quoi justifier la légende qui voudrait que Francis Bacon ne soit pas mort en 1626 mais qu'il soit allé poursuivre ses activités en Hollande jusqu'à l'âge avancé de 104 ans et en portant l'habit d'un moine, tandis qu'on ne retrouva dans sa tombe qu'une poupée de plomb...

 

La légende raconte qu'il était, en réalité, un enfant caché de la reine Elisabeth Iere (1533-1603) et qu'il n'était plus en sécurité en Angleterre.

 

Déjà en 1621 il avait subi un procés abusif, et avait été condamné puis gracié en 1624 pour la peine de prison et l'amende qu'il n'avait pu payer.

 

Il est "mort" officiellement en 1626 à l'âge de 65 ans.

 

En avril 1626, il avait écrit à un ami le message suivant:

 

"Milord, il était dans ma destinée de finir comme Pline l'Ancien, qui mourut pour s’être trop approché du Vésuve, afin d’en mieux observer l’éruption. Je m’occupais avec ardeur d’une ou deux expériences sur l’endurcissement et la conservation des corps, et tout me réussissait à souhait, quand, chemin faisant il me prit, entre Londres et Highgate, un si grand vomissement, que je ne sais si je dois l’attribuer à la pierre, à une indigestion, au froid ou aux trois ensemble."

 

Il est tentant de décoder ainsi:

 

- "Trop approché du Vésuve" = des heurts avec les forces terrestres...

 

- "l'endurcissement et la conservation des corps" = la survie...

 

- "un grand vomissement" = le rejet, "la pierre" = la matérialité, "une indigestion" = une vie insupportable, "le froid" = la mort...

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bacon
commenter cet article
27 septembre 2012 4 27 /09 /septembre /2012 14:12

bacon-visage.jpg

Sir Francis Bacon, que Harvey Spencer Lewis considérait comme le cerveau de la résurgence rosicrucienne du 17ème siècle, son Imperator, l'inspirateur de la Fama Fraternitatis et l'auteur caché de certaines œuvres signées ou adaptées par d'autres comme le théâtre de Shakespeare ou le Don Quichotte de Cervantes, était une personnalité hors du commun.

 

Dans le texte qui suit, extrait des "Œuvres Philosophiques et Morales", Francis Bacon exprime un principe qui n'a visiblement pas été respecté en matière bancaire, "d'usure" comme on disait à son époque.

 

N'y a t-il pas là un principe intéressant, voire un principe moral fondamental à dégager, qui mérite la remontée de cet article que le bistrot publiait il y a deux ans?

 

"Limez si bien les dents de l'usure, que le sort de l'emprunteur vaille mieux que celui du prêteur, qu'on ne quitte pas le commerce pour entrer dans la banque, quoiqu'elle soit elle-même une branche ou une ressource du commerce.

 

L'usure est un outil bien tranchant; il s'agit de le manier comme il faut."

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bacon
commenter cet article
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 10:00

bacon couleur 

C'est une curieuse tendance de l'égo de s'attacher à ses préférences plutôt qu'à la vérité...

 

L'homme se laisse ainsi aveugler, influencer, manipuler, par lui même et par les autres...

  

Dans la démarche rosicrucienne, une part importante du travail consiste à prendre conscience de ce conditionnement afin de s'en libérer.

 

En quoi consiste la fraternité? Consiste t'elle à chercher à exprimer la vérité ou à caresser les autres dans le sens du poil?...

 

Voici la formulation de Francis Bacon: "People prefer to believe what they prefer to be true.” 

 

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Bacon
commenter cet article

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Feu de Joie en Ecosse
    Il s'agit du rituel du "Bonfire de Litha"... Bonfire est un feu de joie et Litha est la fête du solstice d'été. Cela se produit le 24 juin, date à laquelle les chrétiens ont placé la Saint Jean Baptiste et les feux de la Saint Jean. Mais les traditions...
  • James Smith the Mason
    Voici le château de Drumlanrig une autre création écossaise de James Smith (1644-1730) plus ambitieuse, cette fois, que sa modeste demeure de Newhailes (voir les précédents messages)... Au passage, lorsque l'on s'intéresse à James Smith (1644-1730), l'architecte...
  • Ambiance Ecossaise
    Scottish national anthem Si l'on considère cette vidéo dans laquelle les cornemuses auxquelles succèdent les chœurs, la ferveur écossaise a de quoi impressionner. Pourtant il ne s'agit pas de l'hymne écossais traditionnel, mais de "Flower of Scotland"...
  • Le Tympan du Porche du vieux Manoir
    En préliminaire, il est sans doute utile de rappeler que chaque étape du développement d'un étudiant rosicrucien se trouve représentée par un hiéroglyphe appartenant à un groupe de 12 mystérieux symboles sélectionnés selon la Tradition par le pharaon...
  • L'Enquête sur le Cartouche en Lapis Lazuli
    Voici la cour et l'écurie du manoir écossais de Newhailes où fut découvert le cartouche de TothmesIII en lapis lazuli (se référer au précédent message "Le Lapis Lazuli, une Pierre Précieuse Oubliée"). Comme on le voit, l'écurie a été transformée en boutique...
  • Le Lapis Lazuli, une Pierre Précieuse Oubliée
    Voici un bloc de Lapis Lazuli. Lapis est la pierre en latin et lazuli (de ladzouad, لاجورد) l'azur en persan. Les égyptiens la nommaient "kesbdj". Nous lisons "K" (une sorte de corbeille) "S" (le verrou) "B" (la jambe) et "Dj" (le cobra dressé) et les...
  • Tatouage et Contre-initiation
    La photo de l'affiche ci-dessus évoque "La Rose Tatouée", un film des années 50. De nous jours, si chacun sait ce qu'est un tatouage, en revanche l'idée de "contre initiation" est moins connue... Alors qu'une Initiation contribue à se libérer d'une charge...
  • Willermoz et la Sincère Amitié
    Voici une médaille en argent de la Loge maçonnique "La Sincère Amitié". Nous pouvons y lire "Orient de Lyon, Loge Régulière de la Sincère Amitié". "Le qualificatif de "régulière" mérite de s'y arrêter. Il ne s'agit pas forcément de "régularité cosmique"...
  • Le Secret du Caveau des Illuminatis
    Cette gravure rare est issue de l'Amphithéâtre de la Sagesse de Henri Khunrath publié à Hanovre en 1609. Elle est extraite de l'ouvrage: "The Rosicrucian enlightenment" de Frances Yates (L'illumination des Rosicruciens) devenu rare en français. L'ouvrage...
  • Peines d'Amour Perdues
    Est-ce une si bonne idée que de se retirer du monde pour vivre son évolution? Souvent certains attendent une période particulière de leur vie comme leur retraite pour se consacrer sérieusement à leur quête rosicrucienne. Naturellement c'est bel et bien...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg