3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 23:53

loups.jpgLe manque de confiance en soi et l'ignorance engendrent la peur de l'autre et fait considérer l'inconnu comme un loup.

C'est ce qui faisait dire à  Plaute, 200 ans avant JC: l'homme est un loup pour l'homme, sauf pour celui qui sait quel homme vient (Homo homini lupus Est, homo non, Qualis sit non novis quom).  La formule, l'homme est un loup pour l'homme (Homo homini lupus) sera retenue et reprise de nombreuses fois.

Mais Pline le Jeune (100 ans avant JC) introduisait un éclairage plus inspiré: Pour un homme, celui qui l'aide est un dieu (Deus est homo homini a quo juvatur).

Mais dans la transmission de la Tradition, nos interactions avec le monde extérieur sont comprises comme une nécessaire réaction en miroir de ce que nous vivons intérieurement. Dans l'épitre de l'Agapè on trouve la formulation: "maintenant nous voyons dans un miroir, en énigme, mais nous nous verrons face à face".

Cette compréhension de l'extérieur comme une projection de la perfection infinie se retrouvait déjà chez Lao Tseu (le "vieux maître"), 5 siècles avant JC: "Vous êtes tous parfaits, moi seul suis perfectible".

C'est naturellement cette pensée qui va se retrouver chez les Rosicruciens comme Francis Bacon (1561-1626) qui va affiner discrètement la pensée de Pline le Jeune, pour l'opposer à la pensée plus vulgaire de Plaute: "Juger que l'homme soit dieu pour l'homme et pas un loup". (Iustitiae debetur quod homo homini sit deus non lupus).

Une manière de faire que l'on va retrouver également chez Spinoza (1632-1677) que l'on considère souvent comme un rosicrucien: "l'homme est dieu pour l'homme" (Homo homini deus). C'est un raccourci, mais ce n'est pas une approche marxiste qui pourrait laisser entendre que l'homme soit prédisposé à être inféodé par l'homme!

 

Suite à un souhait de Holic "Une question sur Bacon"

(image tirée de ce site)


sondage

Partager cet article

Repost0
8 octobre 2010 5 08 /10 /octobre /2010 09:43

5061116854 a3826e3e23 b

Merci à Witiza qui soumet au Bistrot ""un tableau d'HSL utilisé comme illustration du fascicule "The Secret Heritage"...La ressemblance avec l'oeuvre présentée sur le bistrot est frappante. On remarque la signature de Lewis dans le coin bas-droit du tableau...""

Il y a les initiales en écriture cursive et clairement en dessous "H.S.Lewis".

signature Lewis

Et effectivement on remarque beaucoup de détails intéressants: un document intitulé "prononciamento" en bas à droite. L'inscription centrale est amusante, si on lit rapidement on lit "Francis Bacon Imperat AMORC", mais si on creuse un peu, on découvre autre chose: Hon (honorable) Francis Bacon by ? (par) Imperator Amorc. C'est à examiner de près... à partir de la version plus lisible (http://www.flickr.com/photos/51869021@N08/5061116854/)

Il y a même un étonnant détail. Tout en haut de la gravure si on remarque bien, une sorte de tache mystérieuse ou d'inscription.

extrait2Ne trouvez vous pas une bien curieuse ressemblance avec la signature recherchée?

extrait1.png

 

(suite)

Partager cet article

Repost0
5 octobre 2010 2 05 /10 /octobre /2010 15:16

bacon-kerlam.jpgLa photo ci dessus est extraite d'un ancien "Manuel Rosicrucien" français de 1969. Elle représente Francis Bacon Comte de Saint Alban, Baron de Verulam, né en 1521, mort en 1626 qui est considéré comme un Imperator de la Rose+Croix.

On remarque assez curieusement que la signature de l'artiste ne figure pas, vraisemblablement dans un souci d'impersonnalité. Toutefois, le haut de la signature est présent et permet d'identifier le rosicrucien qui en est l'auteur. C'est l'occasion d'exercer son intuition pour "capter" ou "deviner" la partie cachée...

(suite)

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier