19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 13:04

baron-reichenbach.jpg 

Voici un personnage intéressant: le baron Karl von Reichenbach (1788-1869).

 

Ce fut un chercheur réputé, on lui doit en 1830 la découverte d'une substance cachée dans le bois: la créosote, le goudron qui se dépose sur les conduits des cheminées.

 

Ce goudron de bois concentré permet de protéger différentes choses par un vernis protecteur et Reichenbach lui donne le nom de "créosote" du grec "κρεασ" (kreas), la viande et "σώζειν" (sozein), sauver.

 

De la même manière, en carbonisant du hêtre rouge, il découvre une substance blanche, inodore, insipide, douce et malléable au toucher, qui ne colle pas et n'est pas un liant contrairement à la cire ou à la résine.

 

Cette substance (que nous dirions de nos jours "saturée") parce qu'elle a peu d'affinité ("parum affinis", en latin) avec d'autres produits et Reichenbach la nomme "paraffine".

 

Nous devinons clairement en Reichenbach, un chercheur soucieux de découvrir l'intérieur des choses.

 

Et Reichenbach s'intéresse à "l'od" un nom qu'il choisit évidemment en relation avec la divinité Odin.

 

L'od, ou "force odique" est un concept qui exprime "une force qui pénètre toutes choses à travers tout l'univers, qui ne peut être interrompue, pénètre rapidement chaque chose et court à travers tout."

 

Mais autant les découvertes chimiques de Reichenbach recueillaient l'enthousiasme des scientifiques de son temps (mis à part toutefois un conflit avec les pharmaciens qui liaient la paraffine avec la poix-résine ou parasine qui permettaient de vendre une fausse cire chargée de résine...), autant le sujet de "l'od" lui crée des conflits avec le milieu des scientifiques matérialistes de l'époque.

 

En effet, pour vérifier les nombreuses expériences mettant en évidence "l'od", que les rosicruciens nommeraient le Noùs, ou, selon le cas, l'esprit ou la Force Vitale, il convient d'avoir une certaine sensiblilité ou une certaine réceptivité...

 

En scientifique pragmatique, Reichenbach constate que le fait que les scientifiques courants n'ont pas cette ouverture d'esprit pour avancer dans ce domaine et l'énonce froidement lorsqu'il publie ses travaux...

 

Et naturellement, il devient un exclu de la communauté scientifique de son temps...

 

Pour les Habitués du Bistrot qui ne manquent pas de s'interroger sur les raisons de cet intérêt soudain pour ce baron Reichenbach, l'expication se trouve dans ce petit passage d'une vieille monographie des années 60 dans laquelle Lewis, dans un clin d'œil aux chercheurs, attire leur attention en utilisant le terme inédit de "vibrations odiques".

 

vibrations-odiques-11-83.png

 

Mais une piste intéressante s'ouvre pour les Buveurs qui ont avancé dans leur maîtrise de la canalisation énergétique de la Force Vitale avec l'expérimentation et la vérification des nombreuses expériences pratiquées par Reichenbach.

 

Voici un lien du Bistrot pour charger le pdf (issu de Gallica) de la traduction française des "Lettres Odiques-Magnétiques du Chevalier de Reichenbach".

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2013 4 11 /07 /juillet /2013 08:40

nova-atlantis.jpg 

Comment se manifestait le rayonnement de la communauté rosicrucienne du Wissahickon qui constituait la première résurgence américaine dans l'esprit de la Nova Atlantis de Francis Bacon? C'est ce que semble transmettre l'allégorie suivante:

 

""A proximité du monastère, vivaient 3 personnes, un père de famille et ses deux enfants, un garçon et une fille.

 

Le père avait été un riche seigneur dans l'ancien monde jusquà la mort de son épouse bien aimée.

 

Il avait alors abandonné toutes ses richesses et ses titres pour traverser l'océan avec ses deux enfants et consacrait désormais son temps à l'étude de la Révélation. On le voyait portant un manteau de velours bleu et une croix particulière autour du cou, on l'appelait le "prêtre du Wissahickon".

 

Son fils était devenu un jeune noble portant l'épée. Il partageait les aspirations de son père et ses yeux brillaient de l'éclat serein de l'immortalité.

 

Sa fille était très belle, vêtue d'une robe blanche avec des cheveux d'or ondulés qui tombaient sur ses épaules, elle semblait dans un état perpétuel d'adoration en écoutait silencieusement les échanges entre son frère et son père.

 

Le vieux prêtre disait: "Alors que le vieux monde est plongé dans toutes sortes de crimes, comme un monde antédiluvien, à l'inverse, le Nouveau Monde, est une arche offerte à l'homme comme un refuge de liberté à la surface du globe. Puisse les erreurs du passé ne jamais polluer son sol: il est l'espoir de l'homme."

 

La fille avait fait de la maison un abri d'amour chaleureux, éloigné du passage des chasseurs.

 

Dans l'obscurité de la nuit, leur maison rayonnait de la lumière des bougies et de l'incantation des prières.

 

A l'ouest, entre deux chandeliers, elle avait disposé une couronne de lauriers fraichement cueillis dans les collines voisines du Wissahickon.

 

Au sud, trônait un vieux manuscrit aux dorures d'or fin; Il était fermé, mais invitait à l'ouvrir pour prendre connaissance d'anciens écrits sacrés. Au nord, une petite aiguière dorée contenait une précieuse huile d'onction. Enfin à l'est une croix d'or était ornée d'une magnifique rose rouge.

 

Alors que retentissaient à la pendule, les 3 coups de la troisième heure de la nuit, un bruit se fit entendre à la porte d'entrée. Le jeune homme alla ouvrir. Un imposant visiteur pénêtra et leur dit: -"Mes amis, j'ai perdu le droit chemin dans la forêt et je n'ai vu que la lumière de votre maison. Pourriez-vous m'aider?"

 

Le prêtre lui répondit: "ta présence ici montre que tu as trouvé le moyen de l'utilité et la gloire immortelle. Prends place au milieu de nous. Tu es appelé à un grand travail et nous pouvons te oindre libérateur de ce grand et beau pays". Es-tu prêt?

 

-"J'en fais le vœux", répondit le visiteur et il s'agenouilla au milieu d'eux.

 

Saisissant l'aiguière le prêtre trempa ses doigts dans l'huile d'onction, il lui traça une croix sur le front en lui disant: -"Depuis des temps immémoriaux, cette croix sur ton front avec cette huile d'onction permet de te consacrer libérateur si ton cœur aspire à le demander et à le demeurer. Si c'est le cas, tu es consacré libérateur."

 

-"Je le demande et je promet de le rester", répondit le visiteur.

 

Le fils sortit son épée du fourreau, prit la main droite de l'initié et la posant à plat sur l'épée, lui dit: "cette épée est le symbole de la puissance éternelle et infinie qui peut être tienne dans tes combats au service de la libération des hommes tes frères."

 

-"Je promet de les servir fidèlement", répondit le visiteur.

 

La fille lui plaça sur la tête la couronne de lauriers et lui dit: "dans tes victoires pour la liberté n'accepte jamais d'autre récompense que cette modeste couronne de laurier du Wissahickon, même si une nation se prosternait devant toi."

 

-"Je promet de m'en contenter".

 

Après une méditation, le visiteur était invité à se reposer et à s'alimenter.

 

Tandis que l'aube commençait à poindre, le nouvel initié du Wissahickon se levait, remerciait ses hôtes pour l'inoubliable transmission, prenait congé et repartait dans la vallée...""

 

N'est-ce pas ainsi, à quelques détails près, qu'un nouvel initié du Wissahickon, débutait sa nouvelle carrière dans le Nouveau Monde?...

 

Voir aussi "la cellule de Friedsam Beissel Gottrecht".

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2013 1 08 /07 /juillet /2013 11:15

Un Buveur déclarait à propos de l'Enseignement des rosicruciens: "il faut laisser chacun faire sa soupe, et ne pas la cuire pour autrui"...

  

Peut-être pensait-il à cette fameuse expérience dans laquelle les ingrédients de la soupe pourraient être le temps, l'espace, la conscience, nos sens objectifs et notre représentation mentale... 

 

journee-a-la-campagne.jpg

 

Faisons ensemble une promenade le long d'une route ou d'une rue bordée de poteaux électriques et plaçons-nous à une légère distance derrière l'un d'eux, en regardant dans la direction du poteau suivant.

 

Nous serons alors conscient de TROIS choses:

- du poteau qui est juste devant nous,

- de l'espace qui sépare ce poteau du suivant

- et du second poteau.

poteaux-et-espace.jpg

 

Autrement dit, nous serions conscient de TROIS choses: de deux poteaux et d'une troisième condition que nous nommerons espace, parce qu'elle nous semble vide et parce que, d'autre part, nous pourrions l'évaluer en mètres ou toute autre mesure de longueur.

 

Si, cependant, nous plaçons les mains en forme de télescope devant les yeux, de manière à ne rien voir d'autre que le second poteau téléphonique, l'impression d'espace disparait et nous ne somme conscient que de ce qui est vu réellement : le poteau.

 

poteau-deux.jpg

 

Nous voyons donc que l'espace n'est pas une étendue vide mais une TROISIEME CONDITION, différente de tout le reste et que nous nommons espace.

 

S'il nous était possible de prendre immédiatement conscience de la chose que nous désirons voir sans être conscients de l'étendue qui nous en sépare, nous n'aurions alors aucune appréciation de l'espace.

 

Si, d'autre part, nous voulons toucher le poteau téléphonique, nous devons amener notre sens du toucher à sa portée.

 

En avançant vers ce poteau, nous pourrions mesurer l'intervalle qui nous en sépare avant d'être conscient du poteau.

 

Nous dirons qu'il a fallu tant de secondes avant d'avoir eu conscience de le toucher.

 

La conscience de la condition espace serait alors la mesure du temps.

 

Cette expérience aide à se convaincre du fait que le temps et l'espace sont des produits du mental humain.

 

---

Voir aussi "une appplications invisible de la loi des pylônes".

Partager cet article
Repost0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 21:30

icone-st-jean-de-la-croix.jpg 

Sur l'icone ci-dessus, l'artiste a représenté l'auréole qui est la manière traditionelle de figurer la sainteté.

 

Cette auréole autour de la tête est naturellement une représentation symbolique de l'aura qui est un champ énergétique qui entoure non seulement la tête, mais tout le corps.

 

Notons que l'artiste, insatisfait par l'auréole, a tenu à la compléter par une sorte de bulle ou d'amande qui est fondamentalement plus proche de l'aura.

 

Espérons toutefois pour le saint, ici Jean de la Croix, que son aura réelle était plus éthérée...

 

Il faut rassurer au passage les chercheurs qui se désespèrent de ne jamais voir les auras...

 

N'oublions pas qu'il ne s'agit pas d'une propriété de la vision physique mais de la vision psychique, ce que chacun développe à sa façon et avec plus ou moins de facilité.

 

Ainsi, certains peuvent avoir tendance à "voir" sans "ressentir", d'autres à "toucher" sans "voir" ou d'autres naturellement à "ressentir" sans "voir" ni "toucher"...

 

Autre détail important: comme c'est une propriété psychique, pour "voir", il convient d'être détendu, de mettre en veilleuse les facultés objectives, les activités psysiques, et toute focalisation sensitive.

 

Parmi les surprises que le développement psychique apporte, il y a la mémoire des auras...

 

Et oui, nous mémorisons l'aura des personnes que nous rencontrons dans notre vie de tous les jours et lorsque nous éveillons un certain seuil de notre vision psychique, notre faculté de comparaison se réveille et nous pouvons alors remarquer à quelle point une aura peut ressembler à une autre que nous avons pu connaître dans le passé, sans qu'objectivement nous ayons alors remarqué quoi que ce soit...

Partager cet article
Repost0
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 14:20


laurier-rose-a-fleur-rouge-copie-1.jpg 

Depuis quelques jours, le bistrot vous convie à une initiation égyptienne...
 

Voici un nouvel épisode disponible: "les Dieux ont horreur des Bekbek..."

 

À chaque page de l'aventure correspond une page d'étude des hiéroglyphes. Pour y accéder, cliquer sur les "medou neter" medou neter logo bistrot.

 

Une page récapitulative de l'alphabet et du vocabulaire est également accessible en cliquant le moment venu sur le rouleau de papyrus     rouleau papyrus bistrot .

  

travaux-bistrot-copie-1.jpg 

Mais le processus n'est pas terminé et seules les premières pages sont disponibles, ce qui permet d'assimiler progressivement quelques finesses.

 

Pour avancer dans l'aventure, du début à la fin, il faut repérer le petit cobra et cliquer dessus... serpent neith 2

 

Partager cet article
Repost0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 16:09

effet-optique-2.jpg 

Curieuse illusion d'optique produite par le décalage des petits carrés et la taille de l'image...

 

Comme quoi, nos sens physiques, sont à la merci d'astuces diverses ou d'erreurs d'interprétation que nous devons nous efforcer de rattraper de notre mieux...

Partager cet article
Repost0
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 11:15

aura-violette-3.JPG

Voici un exercice plaisant destiné à rajouter une nuance d'un violet clair dans l'aura...

 

Une aura violette indique une simplicité, de l'humilité, l'amour de la vérité, du bien, un attrait pour la spiritualité...

 

L'exercice consiste donc simplement à solliciter ces tendances en soi, en éliminant toutes alimentations de colère ou de rancœur.

 

Le comportement et le vocabulaire éviteront naturellement toute les dissonances de la grossièreté (qui témoignerait naturellement d'une colère intérieure).

 

L'expression sera donc pure, d'une politesse naturelle, à la fois simple et spontanée sans la moindre préoccupation d'un paraître qui assombrirait le violet...

 

Nous chercherons à nous détacher de la matérialité en nous efforçant de ressentir davantage notre entourage.

 

Enfin, à plusieurs reprises dans la journée, les vibrations du son khéî (revoir les secrets du khéî) pourraient être discrètement entretenues.

 

Tout cela facilitera un comportement modéré en toutes choses et rapidement notre aura témoignera de cette nouvelle couleur que le voisinage ne manquera pas de constater à sa façon, en remarquant par exemple notre nouvelle vitalité, ou quelque chose de particulier et de nouveau dans notre tenue, notre coiffure ou les peintures de la maison...

Partager cet article
Repost0
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 08:55

rectangle-blanc.JPG
C'est un exercice bien pratique pour apprendre à controler son mental.

 

Souvent les chercheurs contemporains ont beaucoup de peine à se concentrer sur une seule pensée à la fois, car une dizaine de pensées surgissent en permanence au portillon de la conscience objective.

 

L'exercice proposé est tout simple.

 

Il consiste à visualiser un rectangle blanc, comme un tableau de classe, afin d'écrire dessus mentalement nos pensées parasites.

 

Une fois que notre pensée est écrite, nous l'effaçons mentalement dans la plus grande sérénité.

 

Rapidement, nous parviendrons à effectuer un ménage intérieur très utile.

 

Ainsi, nous gagnerons du temps dans notre vie en triant ce qui parvient à notre conscience.

 

Le temps n'est-il pas pour chacun une quantité de conscience?

 

Bref, très rapidement nous pourrons passer à l'exercice complémentaire permettant de monter le taux vibratoire... Mais n'anticipons pas!

Partager cet article
Repost0
28 mars 2012 3 28 /03 /mars /2012 11:48

jason3.jpgLa Toison d'Or est un état particulier de l'aura...

 

L'aura est naturellement la "toison aurique"!

 

Celle-ci, tonique et lisse comme une bulle ne laisse pas la moindre faille et reste ferme aux éventuels assauts qui rebondiraient à sa surface.

 

Sa couleur d'un doré clair est signe de grande sensibilité, de réceptivité et de clairvoyance.

 

Nous avions déjà évoqué le Sage Amenenope, contemporain d'Amenhotep IV, à propos de la "barque du silencieux"...

 

Dans cette autre formulation, la référence à l'or est seulement suggérée:

 

"Celui qui est pur comme l'or en haute teneur aura des honneurs au-dessus de la masse et verra l'effondrement de ses adversaires."

 

C'est un exercice séduisant de se visualiser dans une bulle de cette couleur, mais il y a un "mais" que relève discrètement Amenenope...

 

Si nous n'entrenons pas une certaine pureté de pensée, notre aura est chargée ce n'est pas le beau jaune doré qui se produira, mais un jaune plus sombre, indicateur logique de manque de sincérité, de soucis de paraître et de problèmes d'égo...

 

L'image représente le héros grec Jason revenant symboliquement avec la toison d'or... 

Partager cet article
Repost0
26 mars 2012 1 26 /03 /mars /2012 08:49

 

Une Buveuse du Bistrot partage simplement:

 

""Durant un voyage de deux heures, je n'avais rien de mieux à faire qu'à pratiquer une méditation prolongée...

 

Ce qui m'est arrivé après est particulier, et c'est d'ailleurs difficile à raconter: cela ne peut que se vivre! 

 

Lorsque j'ouvris les yeux, ce fut comme un déclic... J'éprouvais une prise de conscience, une sorte de révélation.

 

Certains parlent "d'état de conscience modifié". C'est tout à fait cela: tout devenait beau, clair et évident! 

 

Ce "déclic" me permettait d'avoir d'étranges ressentis que je n'éprouvais pas auparavant.

 

C'était étonnant: "je voyais la vie!" 

 

A titre d'exemple, nous avons tous observé un chaton en train de jouer. Sa joie intérieure, sa concentration, sa tonicité le font rayonner du jeu de la vie, en lui nous voyons la Vie.

 

Le terme "voir la vie" est juste, c'est tout à fait cela, mais je ne la voyais pas seulement dans "un chaton" en train de jouer mais absolument partout! 

 

Lorsque je regardais un arbre je ne me disais pas "oui il est évident que cet arbre est aussi un être vivant", mon ressenti n'était pas mental!

 

Je sentais la vie de l'arbre en profondeur, mais aussi dans chacune de ses feuilles... 

 

Je n'étais même plus insensible lorsque je voyais des feuilles mortes sur le sol. 

 

Peut-être penserez vous que j'étais au bord de la folie quand je vous dirais que le ressenti de la vie dans un simple brin d'herbe me mettait dans un état d'extase...

 

Cette sensation unique a duré deux ou trois semaines, puis je l'ai sans doute négligée, laissant le train train quotidien l'éteindre progressivement ou peut-être seulement la mettre en veilleuse, c'est, du moins, ce que j'espère...

 

Je reste partagée entre le bonheur d'avoir éprouvé ces sensations uniques et la déception que cette capacité ne soit pas restée permanente...

 

Aujourd'hui je reste incapable d'écraser un insecte volontairement... avec toutefois une exception, sans gaité de cœur pour un moustique lorsqu'il tente de pratiquer des assauts nocturnes...""

 

Pour le chaton, notre Buveuse ne pensait pas forcément à Simons's Cat, mais comment résister au plaisir de partager ce dessin animé...

Partager cet article
Repost0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 12:00

eliott-copie-1.jpg
 

Au cours de leur cheminement, bien souvent les chercheurs croisent et parfois cotoient des étudiants qui leurs semblent avancés, mais qui leur semblent avoir mal tourné...

 

La question se pose alors sincèrement de savoir si ces personnes qui ont parfois développé des pouvoirs psychiques comme la "projection" sont devenues dangereuses et peuvent "faire du mal".

 

Fondamentalement, la réponse est très très simple: "la force vitale est une énergie bénéfique et positive, elle est "divine", elle ne peut être utilisée pour faire du mal".

 

Deux articles du Bistrot sur le sujet ont permi de se faire une certaine idée du développement psychique et du pouvoir que cela représente.

 

D'une part, les descriptions de "projection" racontées par Swedenborg, "hors du corps" et "dans un autre lieu" montrent qu'il ne déploie hors de son corps qu'une présence psychique inoffensive.

 

D'autre part l'expérience de Cagliostro a quelque chose de dérangeant, si notre égo met en avant l'idée d'imposer sa pensée à celle d'autrui. Ce serait alors une tentative de manipulation, en clair: de la "magie noire".

 

Naturellement Cagliostro insiste fortement sur la nécessité de respecter ce qu'il nomme la "loi d'affinité", (pour faire simple: le bien commun à la personne et à nous même) et met en évidence le fait qu'une pensée négative se heurte en dernier à l'être intérieur de la personne et expose l'envoyeur à un choc en retour. 

 

Si cela conduit certains êtres sombres à rechercher des astuces encore plus sombres pour tricher et éviter directement les chocs en retour lors de leurs tentatives intrusives, il est important par ailleurs que cela conduise les enfants de la Lumière a rayonner davantage des pensées de Paix et d'Amour afin d'éviter les risques d'intrusions psychiques par des failles dans leur aura ou leur corps psychique.

 

En effet, nous nous laissons toujours pièger parce que nous le voulons bien et que nous avons plus ou moins inconsciemment besoin de passer par une certaine épreuve...

 

L'important est donc de se placer hors de portée de ces attaques de "dragons" que sont l'ignorance, la bêtise et même parfois la méchanceté afin de les rendre inoffensifs.

 

Cela fait songer au mythe de Siegfried qui utilisait précisément le sang du dragon pour devenir invulnérable... 

--------

Rappel:

- Penser à utiliser le "Moteur de recherche du Bistrot" (tout en haut à droite) 

- Penser à partager les commentaires en cliquant sur "commenter" ci-dessous.

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 11:03

cerveau-schwaller-3.jpg 

Il est important de comprendre que les exercices rosicruciens constituent un tout.

 

Depuis quelques dizaines d'années certains exercices rosicruciens en circulation se trouvent utilisés pour éveiller des facultés, mais privés du complément ou de l'encadrement que constituent les autres exercices, ils aboutissent à des résultats inappropriés.

 

Il en est ainsi du travail sur la glande pinéale, une petite glande que l'on visualise comme un petit pois au centre de la tête et que l'on cherche à stimuler afin de développer tout une gamme de facultés liées à l'intuition, la connexion psychique, l'inspiration etc.

 

Dans la vie quotidienne, les sollicitations du monde matériel ne font pas fonctionner cette glande qui aurait tendance à s'encroûter...

 

L'exercice consiste donc à se concentrer sur la glande pinéale, afin que le sang chargé de force vitale la désencroûte...

 

Mais ce travail sur la glande pinéale est évidemment un travail d'appoint qui ne change pas notre aspiration...

 

Celui qui se contente de travailler sur sa pinéale se croit déjà parfaitement sincère et ne cherche naturellement pas à changer sa "connexion"!

 

Son idéal est de rester comme il est, avec simplement une faculté supplémentaire.

 

Cela devient un travail d'apprenti sorcier et une fausse piste qui va renforcer la dépendance de l'étudiant à sa connexion du moment...

 

Il s'étonnera pourtant d'un manque de succés...

 

C'est normal: cet exercice, pratiqué dans un contexte de sanctum rosicrucien avec la préparation habituelle, profite de la technique respiratoire, de la montée du taux vibratoire, d'une intention mieux dirigée et d'une force vitale plus puissante...

 

A l'inverse, si l'exercice réussissait comme résultat d'un plus important travail profane mais sans la préparation rosicrucienne, nous assisterions à une plus grande connexion à la dépendance du moment: force pensée, entité ou égrégore...

 

Cette force pensée, cette entité ou cet egregore inciterait même à développer la glande pinéale pour renforcer sa domination... comme chez un drogué qui se sent poussé à s'autodétruire pour qu'une force pensée, une entité ou un egregore prenne davantage le contrôle d'un organisme défaillant...

 

La représentation ci dessus extraite du "Temple de l'Homme" de Schwaller de Lubicz, synthétise des éléments déchiffrés dans le papyrus Schmidt. La glande pinéale est en rouge.


Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

Thierry sur L'Adieu à la Loge de Boston je trouve ce témoignage très élevé, toute la journée j'ai senti beaucoup de lumière... 

Phil sur L'Adieu à la Loge de Boston d’où vient ce témoignage ? Quel autre chemin aurait été suivi ?

Michel sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres c'est une manière de diffuser certaines vérités.

Phil sur A la Recherche du Hiérophante - 2 Une enquête passionnante qui nous ramène au début du cycle d'activité.

Frater N. sur L'Adieu à la Loge de Boston VITRIOL. Je pense que c'est le mot...

Philippe sur L'Adieu à la Loge de Boston ce récit remettrait bien des choses en cause.

Thierry sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis ? il est toujours facile de faire parler un mort.

Christian sur L'Adieu à la Loge de Boston un instrument de musique invisible,pince les cordes de mon Âme...

Prudencius sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis? Vraiment très surprenant vivement la suite de cette drôle d'histoire

Jean Pierre sur Ne néglige pas ton Furnace... La fin du mot "NACE" donne une connotation...

Thierry sur Amatu: Le Message de l'Inde - Krishna à Mathura -5 Vraiment ces articles d'Amatu, j'adore !

Marc sur Kalki descend de la Montagne à Cheval.. Bien d'avoir mis Hugues à contribution....!

Laurent sur La Vie, la Lumière et l'Amour... Je suis à la recherche d'éléments sur l'Ankh

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier