19 janvier 2014 7 19 /01 /janvier /2014 13:04

baron-reichenbach.jpg 

Voici un personnage intéressant: le baron Karl von Reichenbach (1788-1869).

 

Ce fut un chercheur réputé, on lui doit en 1830 la découverte d'une substance cachée dans le bois: la créosote, le goudron qui se dépose sur les conduits des cheminées.

 

Ce goudron de bois concentré permet de protéger différentes choses par un vernis protecteur et Reichenbach lui donne le nom de "créosote" du grec "κρεασ" (kreas), la viande et "σώζειν" (sozein), sauver.

 

De la même manière, en carbonisant du hêtre rouge, il découvre une substance blanche, inodore, insipide, douce et malléable au toucher, qui ne colle pas et n'est pas un liant contrairement à la cire ou à la résine.

 

Cette substance (que nous dirions de nos jours "saturée") parce qu'elle a peu d'affinité ("parum affinis", en latin) avec d'autres produits et Reichenbach la nomme "paraffine".

 

Nous devinons clairement en Reichenbach, un chercheur soucieux de découvrir l'intérieur des choses.

 

Et Reichenbach s'intéresse à "l'od" un nom qu'il choisit évidemment en relation avec la divinité Odin.

 

L'od, ou "force odique" est un concept qui exprime "une force qui pénètre toutes choses à travers tout l'univers, qui ne peut être interrompue, pénètre rapidement chaque chose et court à travers tout."

 

Mais autant les découvertes chimiques de Reichenbach recueillaient l'enthousiasme des scientifiques de son temps (mis à part toutefois un conflit avec les pharmaciens qui liaient la paraffine avec la poix-résine ou parasine qui permettaient de vendre une fausse cire chargée de résine...), autant le sujet de "l'od" lui crée des conflits avec le milieu des scientifiques matérialistes de l'époque.

 

En effet, pour vérifier les nombreuses expériences mettant en évidence "l'od", que les rosicruciens nommeraient le Noùs, ou, selon le cas, l'esprit ou la Force Vitale, il convient d'avoir une certaine sensiblilité ou une certaine réceptivité...

 

En scientifique pragmatique, Reichenbach constate que le fait que les scientifiques courants n'ont pas cette ouverture d'esprit pour avancer dans ce domaine et l'énonce froidement lorsqu'il publie ses travaux...

 

Et naturellement, il devient un exclu de la communauté scientifique de son temps...

 

Pour les Habitués du Bistrot qui ne manquent pas de s'interroger sur les raisons de cet intérêt soudain pour ce baron Reichenbach, l'expication se trouve dans ce petit passage d'une vieille monographie des années 60 dans laquelle Lewis, dans un clin d'œil aux chercheurs, attire leur attention en utilisant le terme inédit de "vibrations odiques".

 

vibrations-odiques-11-83.png

 

Mais une piste intéressante s'ouvre pour les Buveurs qui ont avancé dans leur maîtrise de la canalisation énergétique de la Force Vitale avec l'expérimentation et la vérification des nombreuses expériences pratiquées par Reichenbach.

 

Voici un lien du Bistrot pour charger le pdf (issu de Gallica) de la traduction française des "Lettres Odiques-Magnétiques du Chevalier de Reichenbach".

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Ewigerstudiosus sur Les Degrés du Temple R+Cpar Pitois Pourquoi organiser l'enseignement de la Rose+Croix en degrés ?

Pierre-Alexandre sur Une Nouvelle Monographie  Des traditions Égyptiennes au symbolisme secret de la Rose+Croix...

Tyosas sur Une Leçon Tibétaine... Peut-elle laisser ces vilaines pensées arriver...?

Ewigerstudiosus sur Une Leçon Tibétaine... l'être intérieur ou les Frères Aînés ?

Triple Karmeliet sur Une Leçon Tibétaine... L'influence de la densité des pensées sur la matière ?

Pierre sur Un Curieux trousseau de Clefs Une clé pour la terre, une pour les cieux.. dans le texte c'est bien des clés au pluriel.

Frater N. sur Un Lever de Soleil sur le Kanchenjunga Choisir entre médire ou Méditer, ainsi vient finalement l'Aube Dorée...

Andréa sur Où vivrez-vous dans votre prochaine Incarnation ? écologie, écologie, écologie ...

Ewigerstudiosus sur Après un Deuil, la Vie continue Les âmes sœurs, le cheminement post-mortem, la place de la vie et de l'amour 

Michel RENAULT sur Livre d'Or les symboles sourient car ils sont le cœur de la vie.

Luffroy Gilles sur Avons nous une Mission ? Réaliser la mission humaine de recevoir la connexion avec la conscience cosmique déjà présente en nous

Ewigerstudiosus sur Parlons Initiation Comment trouver en soi l'élément déclencheur conduisant à une véritable initiation imprégnée de Haute Magie Rosicrucienne?

Laurent sur Autour d'une Peinture Américaine je ne vois que 11 apôtres représentés.

Freddy sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment avoir des informations sur la glande pinéale,

Prudencius sur Autour d'une Peinture Américaine Les pans du manteau du Maître sont doubles...

Gravini Jean Pierre sur Willermoz et la Sincère Amitié Au R E R, il est précisé que ce n'est pas un egregore...

Lecompte sur Un Rituel pour monter au Ciel... L'échelle qui mène de la terre au ciel comprend souvent neuf barreaux et certains en occultent le nombre... 

Lecompte sur Un Message Codé d'Hergé : Toung Si Nan Peï L'importance des points cardinaux

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier