15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 09:31
swedenborg-breda.jpg
 
Loin des nombreux charlatans actuels de l'occulte, Emmanuel Swedenborg (1688-1772) constitue une remarquable autorité, assez généralement reconnue sur ce que les rosicruciens nomment la "projection de conscience".
 
Swedenborg n'employait pas le terme de "projection" qui est apparu qu'au 20ème siècle avec Spencer Lewis. Afin de traduire certains états, Swedenborg se réfère aux anges et aux esprits. Chacun d'entre nous pourrait naturellement l'exprimer différemment.
 
"Pour établir que l'homme est vraiment un esprit quant à la partie intérieure de son être, je relaterai, par expérience, ce que signifie se trouver hors du corps et ce que veut dire être transporté en esprit en un autre lieu.

En ce qui concerne le premier état, c'est-à-dire ce que signifie se trouver hors du corps, il se produit ceci: l'homme est amené à un certain état, à mi-chemin entre l'état de veille et le sommeil, et, dans cet état, il ne peut que se savoir parfaitement conscient.
 
Tous ses sens sont aussi entièrement actifs que dans le plus grand état d'éveil physique, la vue aussi bien que l'ouïe, et, ce qui est merveilleux, le toucher, qui est alors plus exquis qu'au moment où le corps est pleinement éveillé. Dans cet état, les esprits et les anges sont vus dans toute la réalité de la vie ; ils sont également entendus, et, ce qui est remarquable, ils peuvent être touchés, ce qui est du corps intervenant, alors, à peine.
 
C'est l'état qui est appelé "être absent du corps" et "ne pas savoir si l'on est dans le corps ou hors de lui". Je me suis trouvé dans cet état trois ou quatre fois, de sorte que je puis dire ce qu'il est et, en même temps, être convaincu que les esprits et les anges possèdent tous les sens et l'homme aussi, dans sa partie spirituelle, quand il est hors de son corps.
  
Quant à l'autre état, être transporté en esprit en un autre lieu, il m'a été montré par des expériences vécues, ce que cela signifie et la manière dont cela arrive, mais seulement deux ou trois fois.
 
Je donnerai un seul exemple : je marchais le long des rues d'une ville, et à travers champs en conversant en même temps avec les esprits, ayant la même connaissance qu'éveillé et voyant comme à d'autres moments. Je marchais donc sans me tromper de route voyant les bosquets, les rivières, les palais, les hommes, les maisons et divers autres objets. Mais, après avoir marché ainsi plusieurs heures, je revins brusquement à ma vision physique et découvris que j'étais en un autre lieu.
 
Je fus grandement étonné devant cela et compris que je m'étais trouvé dans l'état de ceux dont on dit qu'ils avaient été transportés en esprit en un autre lieu. Pendant la durée de cette expérience, on ne pense pas à la distance, même si elle est importante. Il n'est pas davantage question de temps.
 
Même s'il s'agit d'heures et de jours, il n'y a pas de fatigue consciente; la personne est aussi conduite d'une manière sûre, par des chemins pourtant ignorés, au lieu même de sa destination".
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Elphikss 16/12/2010 15:57



Tu as raison S2C, Fiat Lux et santé!






Sulfate2Cuivre 16/12/2010 13:45



@Elphikss, tes salades ne démontrent juste que sans la raison, tes expériences ne valent pas un pet.., elle ne pourraient même plus se réaliser !


Pour ma part, j'en ai vu assez de frappas dingues qui atterrissent en psychiatrie alors que quand ils ont commencé leur démarche ils étaient normaux. Si toi, tu penses que la vie c'est céder aux
aliénations, avoir la foi, tu devras toujours avoir recours à la démission mentale sans quoi ta vie te serait insupportable.


Non, tu ne peux pas parler de clefs, tu prouves ta mauvaise foi, ton intérêt pour les mensonges de sombres croyances.


Tu invoques ton dieu, preuve suprême de ton caractère  superstitieux! Ta démarche que tu vantes si bien, je la connais par cœur pour moi même l'avoir eu pendant des années, alors que toi tu
ne sais rien de ce qu'exige la mienne et je te laisse imaginer que c'est une autre paire de manches!


Toute cette noirceur me révulse car on ne peut pas se pointer comme cela et affirmer des trucs indémontrables sans se prendre un râteau, et le pire des râteaux c'est ta conscience qui va te le
servir car si tu l'écoutais sur ton honnêteté intellectuelle, tu saurais que tu ne peux pas être honnête et affirmer sans preuves. Être honnête sans mettre en évidence ton manque de rigueur
intellectuelle!


Alors quand on ne tend pas vers la connaissance en traquant les pièges de nos égos, on sert symboliquement les ténèbres même si tes anges t'apparaissent très divins!


Lâcher le morceau, ce que tu me conseilles, tu ne le fais pas! Pousse ta logique à bout ,je te le ressert en boomerang pour décapiter ton dieu et tes superstitions emballées sous le beau vocable
de "croyances" et de foi" !


Avec un cerveau formaté par tant de croyances et de baratin littéraire comment faire le tri ?


Comment apprendre quand tu crois déjà tout savoir ? Comment remplir une cruche déja pleine ?


Tout ce que tu as fait, c'est de te persuader que les aliénations des autres sont vraies  en vivant avec!


Tu te ment et tu ment aux autres, chaque personne ayant fait du mysticisme ou de la religion son centre d'intérêt le sait depuis toujours! On connait nos mensonges et on y cède quand même, voilà
l'étendue de la lâcheté humaine!


On enlève rien aux mystère avec de la rigueur, on enlève simplement notre malhonnêteté. Il ne faut pas avoir peur de la nudité, on nait nu et la pudeur est la marque du mensonge de celui qui ne
se supporte pas et qui ne supporte pas le regard de l'autre


La fumée de nos désirs masque, dans une odeur semblable à l'encens, notre capacité de discernement !


Fiat Lux!


 



Elphikss 16/12/2010 11:59



Ta preuve sera le tombeau de ta Foi si tu ne la recadres pas dans son petit contexte spécifique.


Pour l’amour du ciel Sulfate, ouvre les yeux et lâche prise. Tu as besoin de plus de stabilité que d’autres et c’est normal mais ouvre la porte sinon tu ne vas plus avancer car tu détruiras tout
ce qui te sera envoyé pour te permettre d’évoluer.


Tu as bien plus d’expérience que moi dans beaucoup de domaines alors comment peux tenir de tels propos ?
Toi qui a expérimenté plus de cent fois les sorties de corps consciente, n’as-tu pas remarqué que tu pouvais facilement vérifier ce que tu avais vu (et que tu ne pouvais pas inventer) ?
N’as-tu donc jamais osé interagir avec ton environnement lors des sorties ? Qu’en as-tu déduis ? et surtout qu’as tu ressenti ?
Bon sang Sulfate, toi qui cherche une preuve à tout bout de champ concernant la modification de la structure de la matière, ne t’es-tu donc jamais remis dans ton corps pour pouvoir regarder de «
tes sacro-saint yeux physiques » ce qui s’été passé lorsque tu as tenté dans l’astral de devenir cette plante ou cet objet ? La froideur de la densité, l’immobilisme des plantes, l’infini pesant
de l’air, acidité du fer et j’en passe ! ?  Si tu savais à quel point la matière n’existe pas, tu regarderais d’un autre œil ce que les scientifiques appellent l’adn, la fusion,
l’échauffement et la volonté. Après tu en déduiras que tout n’est finalement que Matière mais on ne parle plus de la même…



Tu as 32 ans d’expérience dis-tu. J’en suis loin… j’ai à peine plus en âge ! mais le peu que j’ai vécu me fait douter
de tout et surtout de moi!


Après toutes tes études tu ne t’es pas rendu compte que tout ce que tu croyais être s’est avéré remis en cause jusqu’au plus profond de ta conscience ? Comment peux-tu encore exiger la moindre
preuve ? On s’en fout des preuves quand on VIT ! Pour un R+C le regard sur la nature de son être passe bien avant l’étude de ce que tu nommes « malhonnêteté intellectuelle » ou autre « démission
intellectuelle ».
Tu as les clefs qui te permettent d’avancer alors ne te réfugies plus dans la douce tiédeur de tes certitudes. Elles vacillent et c’est le lot de tous chercheur, ça prouve qu’il avance. Lâche le
morceau, ça ne fait pas mal.



Regarde avec ton « ŒIL » ce que tu considères comme ta conscience avant de lui demander d’être moins pointilleuse !


Nous sommes dans un bistrot rosicrucien ici et plus à l’académie des sciences à l’époque de l’inquisition…


Je n’affirme jamais rien sur des sujets aussi importants, Dieu m’en préserve ; Je me contente juste de relater mon expérience et mes conclusions ACTUELLES.


SANTE !



Sulfate2Cuivre 15/12/2010 22:17



@Elphikss  Encore une fois tu ne saisis absolument pas la teneur de mon message!


Je ne nie pas les expériences de projections astrales puisque j'ai des années de pratique à ce niveau. Sur plus d'une centaine de "sorties", il n'y en a eu que 2 dont je peux affirmer qu'elles
répondent aux critères de rigueur pour en souligner des éléments factuels (Ce qui est bien loin d'être représentatif)!


Non, j'affirme que l'on peut être abusé par notre imagination, par notre santé mentale, par notre démission intellectuelle et que ce n'est pas d'aligner des conneries à la Swendenborg pour être
crédible d'autant que le bonhomme parait mentalement atteint à la lecture de certains de ses écrits!


Tes affirmations sont du même acabit que la littérature pourrie qu'il y a sur le sujet.., sans aucun intérêt pour moi.


On ne peut pas espérer être crédible devant tant de démissions intellectuelles. Si tu ne peux pas apporter de preuves, tu n'as aucun moyen de savoir que tu ne t'illusionnes pas!  Le manque
de rigueur est symptomatique de la malhonnêteté intellectuelle.


Voilà la différence entre croyance et connaissance


J'aimerais vraiment que ma conscience soit moins pointilleuse, ce serait bien plus simple pour moi de fermer les yeux sur les incohérences.., plus confortable aussi!


Les pires des mensonges sont ceux que l'on se fait à soi-même



Elphikss 15/12/2010 17:21



A la lecture de ton intervention je comprends maintenant mieux pourquoi tu réagis avec autant de véhémence ces derniers temps. J’étais parti du principe que quelques années d’expérience dans la
recherche de son identité amenaient de facto l’expérimentation de ce genre de situation. J’avais tors.


Les sorties de corps sont des expériences relativement accessibles à mon avis et sans en devenir accro, il est bon de passer pas là afin de relativiser son corps, mais aussi d’expérimenter en
partie la notion si abstraite d’unité au travers de la conscience.



J’adhère à ce que dis ce monsieur mais émettrais toutefois une nuance dans l’expérience des « sens » hors du corps. Les sorties de corps sont des moments agréables pour moi, justement parce que
les sensations sont différentes.


Le touché ne me semble pas plus « exquis » comme il le dit, mais les sensations « normales » sont diminuées d’environs 80 à 90% et le contact n’est pas aussi « franc », il y a une notion de champ
de force qui est plus présente. Une douce tiédeur est aussi très systématique. Cette tiédeur m’a permis à de nombreuse reprise de m’apercevoir que je n’étais plus dans mon corps physique.


La vision est aussi changée mais de façon plus subtile car la notion d’œil est complètement revue. Elle est en effet plus contrastée et l’esprit à la possibilité d’adapter sa « vision » un peu
comme le ferait le chat dans la nuit ou l’aigle dans le ciel.


Et pour finir la notion de corps est elle aussi passée au crible. Si hors du corps tu aimerais devenir une fourmi alors tu en seras une de part ta taille et la perception que tu en auras, si tu
veux être un aigle, il en sera de même. Si tu veux ressentir les effets de la pesanteur alors tu les ressentiras (elles sont souvent liées à la réintégration du corps physique et peuvent être
contrôlées afin d’atténuer cette sensation de chute très désagréable) et si tu veux partir à mach10 droit devant sans rien ressentir alors qu’il en soit ainsi. C’est le domaine de l’esprit et
comme le dit maître Yoda à luc Skywalker lors de son initiation dans la grotte : « il y aura ce que tu y apporteras ». Tu ne peux « modeler » que la notion que tu as de toi. Si cette notion
s’élargie alors ton champ d’action suis mais ça c’est encore un autre sujet.


Je garde un souvenir très émus d’une expérience de ce genre alors que je conduisais ma moto de nuit le long du lac Léman. J’ai fait environs 5 à 6km en étant un oiseau avec des ailes de 5m
d’envergure et ma « vision » était placée à environs 8 à 10m au dessus de ma tête physique. Mon corps conduisait presque sans moi, je ne me l’explique toujours pas. Et bien crois moi si tu le
veux mais j’ai adoré, je ne suis pas tombé et je n’ai même pas eu peur une seule seconde ; par contre, je suis sur de n’avoir pas rêvé…


Mais là encore ce n’est que mon histoire et je ne peux pas t’apporter de preuve, mais je vais te dire un petit secret : ce n’est pas grave, les preuves elles ne sont utiles que pour celui qui le
vit, c’est ma petite lanterne qui m’éclaire.


Bien fraternellement



Sulfate2Cuivre 15/12/2010 12:20



Je vais encore devoir jouer les troubles fête


Unanimement reconnu par qui??? Par de sombres superstitieux prétendument éclairés? 


Par son exemple Swendenborg n'établit en rien une démonstration. Il y a, malheureusement , là aussi un manque flagrant d'honnêteté intelectuelle:


1) Tout est ramené aux superstitions ayant cours


2) Aucune démonstration par observateur neutre que la sortie du corps en est bien une (Ca peut très bien être à ce stade un rêve dirrigé= conclusions apportées sans antithèse) !


3) Le personnage semble souffrir d'un bon nombre d'hallucinations décrites dans ses carnets qui ôtent pas mal de crédibilité au bonhomme!



lebistrotdelarosecroix.com 15/12/2010 12:33



Ok! "unanimement" est remplacé par un plus consensuel "généralement"


Bien fraternellement



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier