13 mars 2015 5 13 /03 /mars /2015 07:15
La Grâce du Temple

Il a été tellement dit sur les Templiers que la moindre référence à l'Ordre du Temple réveille de l'agressivité chez certaines personnes.

Il va de soi que le message du Bistrot d'aujourd'hui pourrait susciter le même genre de comportement !

Mais lorsque notre démarche rosicrucienne nous conduit à se détacher des égrégores pour approcher la Conscience Cosmique, ce sont des pages inédites sur le Temple qui peuvent surgir...

La Conscience Cosmique est un terme récent de Spencer Lewis, les Templiers l'auraient sans doute nommée la "Communion des Saints".

Ces "Saints" sont en mesure de transmettre à ceux qui les visitent leur bienveillance, leur Connaissance et leur merveilleuse Energie céleste.

Mais le commun des mortels n'est généralement pas capable de canaliser cette énergie sur terre aussi il existe de tous temps des transmissions secrètes transmises d'initiés à initiables qui sont d'authentiques initiations après lesquelles le nouvel initié est capable du jour au lendemain de canaliser l'énergie cosmique ou à un niveau plus élevé de transmettre l'initiation.

Nous retrouvons cela dans certains rituels familiaux au cours desquels se transmettent certaines clefs de l'égrégore familial et le nouvel initié dispose du jour au lendemain du don de guérisseur réputé de certains de ses ancêtres.

La Grâce du Temple

Pour les Templiers cette énergie divine était la Grâce de l'Esprit Saint et les initiés se faisaient naturellement très discrets à son sujet et seul un petit filigrane sur la croix pattée, argenté pour les initiés ou doré pour les initiateurs et qui ne figurait ni sur le blazon, ni sur le gonfanon pouvait parfois suggérer quelque chose.

 

La Grâce du Temple

Naturellement, il ne reste aucun écrit permettant de certifier ces hypothèses et seule l'ouverture d'esprit, la réceptivité des Habitués du Bistrot leur permet de se faire une opinion car il n'est sans doute plus possible de croiser un Templier portant médaille comme celle-ci.

 

La Grâce du Temple

Et de lui demander:

-"Par votre grâce, me montreriez vous la face cachée de votre médaille?"

Alors le porteur de la médaille laisserait apparaitre cela:

La Grâce du Temple
Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Ordre du Temple filigrane grâce initiation
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 14:21

lemenc-crypte-eglise-saint-pierre.jpg 

En Savoie, sur les hauteurs de Chambéry, voici la fameuse rotonde de l'église de Lemenc.

 

Il s'agit d'une crypte voûtée comportant au centre de 6 colonnes un curieux bassin.

 

Son origine pose aux spécialistes des questionnements qui ne sont pas définitivement résolus.

 

Serais-ce un héritage templier, un de ces "toubés" évoqués à prusieurs reprises par le le Bistrot?

 

Normalement 8 colonnes auraient constitué une signature templière, mais il n'y en a que 6... 

 

Toujours est-il qu'il se dégage de ce lieu d'agréables vibrations...

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Ordre du Temple
commenter cet article
26 novembre 2014 3 26 /11 /novembre /2014 13:10

2-clef-3-chameaux.jpg 

Cette image est extraite du tableau qui faisait l'objet du précédent message: "Des Moines rouges dans une Eglise bretonne" (à Lizio en Bretagne dans la forêt de Brocéliande).

 

Nous parvenons à distinguer deux clefs et une tiare composée de 3 couronnes.
 

Dans la tradition chrétienne la tiare est un symbole papal, les 3 couronnes exprimant que le "souverain pontife" est "père des rois, "régent du monde" et "vicaire du christ".

 

Evidemment les Habitués du Bistrot ont déjà eu l'occasion de se pencher sur ces deux clefs (par exemple avec le tableau du Pérugin), l'argentée, assez commune, et la dorée, très recherchée, pourraient songer au fameux "Noùs" des rosicruciens, "double dans son essence et triple dans sa manifestation"...

 

moine rouges lizioMais ce qui est surprenant dans le tableau de Lizio, c'est de constater que ce seraient les infidèles qui arboreraient le pavillon papal au milieu de 3 chameaux...
 

C'est naturellement une anomalie provocante qui vient s'ajouter au triangle placé, non pas à l'est, mais sur la façade extérieure du temple.

 

En effet, en dehors des croisades, les "infidèles" étaient les alliés discrets des Templiers avec lesquels ils signaient régulièrement des pactes de non-agression. Ce n'était évidemment pas le cas entre les "infidèles" et l'Église de Rome.
 

Et nous sommes naturellement encore dans la provocation lorsque le tableau est disposé au dessus de l'autel par le curé Auguste Coudray au début du 20e siècle: ce n'est plus historique ni même symbolique au sens le plus élevé du terme: c'est Hollywood!

 

eglise-lizio-2.jpg 

Serions-nous en présence d'un de ces cas où un curé s'emparerait de certains rênes pour détourner certains symboles et métamorphoser une modeste paroisse en un haut lieu profane de "tourisme ésotérique"? 

 

---

Voir aussi La légende templière du moine rouge.

Tous nos remerciements à Bruno Fouchereau qui, suite au dernier message, communique aimablement aux Habitués du Bistrot sa belle vidéo sur le tableau:

 

 



 

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Ordre du Temple
commenter cet article
25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 09:50

moine-rouges-lizio.jpg

 

Voici un tableau déniché au dessus de l'autel dans l'église bretonne de Sainte Catherine de Lizio, dans le Morbihan.

 

L'église date du 17e siècle mais elle fut construite sur les restes d'un prieuré templier.

 

Le tableau est certainement plus récent. Il doit vraissemblablement dater du 18e siècle.

 

Il a le mérite de soulever certaines idées...

 

Tout d'abord nous distinguons non pas un seul mais deux "moines rouges" portant une croix d'or.

 

Il s'agit donc à droite d'une représentation d'un groupe templier.

 

Les Templiers donnent la sensation de rencontrer d'une manière pacifique des "infidèles" reconnaissables à quelques turbans et par la présence d'un chameau...

 

Un "infidèle", du latin "in-fide" signifie "sans foi", cela signifie qu'il n'est pas inféodé à ne croyance religieuse...

 

Est-ce une qualité ou un défaut?

 

C'est amusant de constater que le même rouge se retrouve dans la tenue de certains infidèles...

 

Il n'y a donc pas d'hostilité entre les deux groupes. Au contraire, il peut y avoir une certaine harmonie et des accords fondamentaux. Lesquels?

 

On se souvient que des accords directs de non agression étaient établis entre les Templiers et les adversaires des chrétiens et ces accords suscitaient la colère du roi de France...

 

Notons un autre détail sur le fronton du temple de droite: un triangle qui semble exprimer la lumière maçonnique: n'est-ce pas une signature du tableau exprimant l'idée que la Franc-Maçonnerie se considère à tort ou à raison comme héritière de l'Ordre du Temple?

 

(à suivre)

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Ordre du Temple
commenter cet article
18 novembre 2014 2 18 /11 /novembre /2014 08:40

moine-rouge.jpg 

Lorsque les vestiges de l'Ordre du Temple, sont observés avec un regard rosicrucien certaines bizarreries de la version historique officielle dérangent...

 

Tout d'abord, le Temple qui naquit d'une démarche totalement indépendante de l'église chrétienne subit, à l'évidence, une récupération religieuse avec Bernard de Clairvaux qui rédigea pour l'Ordre du Temple une régle chrétienne.

 

En fait, les historiens ne disposent d'aucun document officiel antérieur à 1250... (source Wikipedia)

 

Pour cette "normalisation", il est important de savoir que Bernard de Clairvaux (1090-1153) était, d'une part, proche de l'église et avait, d'autre part, un œil sur le Temple car son cousin, André de Montbard (1103-1156) était un des chevaliers fondateurs de l'Ordre du Temple et fut le 5e Grand-Maître. 

 

Si le cœur du Temple était rosicrucien et donc à l'écart de toute religion, il est logique d'envisager que la régle chrétienne ne pouvait concerner que des cercles extérieurs et que les véritables décideurs du Temple cultivaient nécessairement leur clandestinité.

 

Concernant les relations avec la monarchie française, il ressort par exemple, qu'à l'époque des croisades de Louis IX, les Grands Maîtres du Temple (Guillaume de Sonnac, Renaud de Vichiers) apparaissaient dans une situation ambigüe par rapport au Roi de France qui les considérait comme ses vassaux.

 

C'était fondamentalement intenable et comme il n'était pas envisageable de s'opposer au roi directement, il est concevable que le Grand Maître officiel n'ait pas été en réalité le véritable Magister Templi...

 

A titre d'exemple, il est parfois rapporté que Thibault Gaudin, qui fut avant Jacques de Molay, pendant 8 mois, l'avant dernier Grand Maître, n'était pas mort en 1292, comme l'histoire officielle l'affirme, mais plutôt vers 1298 et qu'il aurait poursuivi de nobles activités dans la clandestinité.  

 

C'est dans ce contexte que surgit la légende du "Moine Rouge", qui derrière l'anecdote qui pourrait être historique, se cache un symbolisme instructif.

 

D'abord, il va de soi que le moine est "rouge", vraisemblablement en raison d'une croix d'une typique couleur rouge qui était discrètement portée sur le vêtement. 

 

On raconte donc que deux moines furent attaqués par 5 brigands qui les laissèrent pour morts.

 

Mais, alors que les brigands s'enfuyaient, l'un d'entre eux qui n'avait pas participé au méfait, fut tenté de rester un instant près d'eux et constata que si l'un d'entre eux était mort, l'autre était encore vivant et seulement légèrement blessé.

 

Il pansa sa blessure et finalement le brigand et le moine poursuivirent leur route ensemble...

 

Parvenus au prochain village, il apprirent que les 4 brigands avaient été reconnus et emprisonnés en attendant un jugement qui ne manquerait pas de les condamner à mort.

 

Le brigand qui accompagnait le moine prit conscience que l'aide qu'il avait apporté au blessé lui avait sauvé la vie...

 

Et quand le moine lui révèla qu'il était lui même le Moine Rouge, le véritable Magister Templi, et donc le Grand Maître du Temple, l'ancien brigand comprit qu'il allait rester à son service et succéder au moine défunt.

 


Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Ordre du Temple
commenter cet article
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 11:45

abrasax-templier.jpg

Ce sceau templier porte l'instription "Secretum Templi", son usage était donc réservé à des documents internes à l'Ordre du Temple présentant un caractère confidentiel.

 

Nous remarquons le curieux personnage central que l'on nomme généralement l'Abraxas.

 

Les jambes sont deux serpents, tandis que la tête représente une sorte de coq.

 

Les deux serpents pourraient évoquer le pavé mosaïque de certains temples qui exprime que le Temple intérieur de l'Initié se construit au dessus de la dualité des conflits qui caractérise l'opposition traditionnelle entre le noir et le blanc.

 

Le coq qui porte une crête rouge et qui chante pour annoncer le lever du soleil est traditionnellement un symbole solaire.

 

La réunion du coq et des deux serpents est une manière d'exprimer le Noùs, l'énergie double, composée de l'Esprit et de la Force Vitale.

 

Il s'agit d'une connaissance "secrète" des Rosicruciens...

 

Elle est secrète, non pas par goût du mystère, mais simplement par la difficulté à la communiquer!

 

En effet un profane cherchera toujours à appréhender intellectuellement ce qui n'est pas forcément un "concept"...

 

Pour exprimer les choses d'une manière simple: un "concept" appartient au monde de l'Esprit, tandis que la Force Vitale provient de la Conscience Cosmique qui est extérieure à l'Esprit.

 

Il convient donc de s'exprimer d'une manière métaphorique comme par exemple: "l'Esprit, est à la base de toute matière, et permet de créer des récipients suceptibles de recueillir de la Force Vitale."

 

Et dans la vie courante la Force Vitale se capte à petite dose par la respiration d'un air chargé d'oxygène...

 

Le sceau nous montre que le personnage porte un bouclier, indiquant que les deux forces assurent la protection de l'Initié qui les contrôle.

 

A un autre niveau, de compréhension, le document officiel, portant ce sceau de l'Ordre du Temple, bénéficiait de la protection de l'égrégore des Templiers.

 

Relevons les autres symboles qui viennent compléter le sceau: 7 étoiles ("7 planètes visibles", pour les astrologues) et les lettres I,A, Ω (Jésus, l'Alpha et l'Oméga, pour les chrétiens).

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Ordre du Temple
commenter cet article
13 août 2014 3 13 /08 /août /2014 07:16

dome-ottmarsheim.jpg 


La photo ci-dessus représente le dome d'Ottmarsheim à 10km de Mulhouse en direction du Rhin, c'est un clin d'œil pour ce Buveur alsacien qui trouvait que les rotondes templières étaient rares...

 

En fait c'est plutôt l'inverse: il semble que les rotondes furent nombreuses en Europe, mais que les rituels secrets qui y étaient pratiqués par les Templiers sont demeurés inconnus du monde chrétien et donc l'utilisation des rotondes tomba dans l'oubli après la disparition officielle de l'Ordre du Temple il y a 700 ans.

 

Commes les rotondes n'étaient pas particulièrement entretenues, leurs coupoles se sont souvent effondrées et les fondations restantes furent discrètements intégrées aux absides chrétiennes.

 

A titre d'exemple, depuis l'époque templière, le magnifique dome d'Ottmarsheim porte de nos jours le nom de Saint Pierre et Saint Paul, il a subi plusieurs incendies (le dernier en 1991) et bénéficia de diverses "restaurations", lesquelles furent parfois contestées.

 

Les Buveurs sont invités à apprécier les magnifiques photos de Dennis Aubrey sur son site Via Lucis (lien cliquable) et à visiter également ce "site pour découvrir l'abbatiale".

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Ordre du Temple
commenter cet article
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 05:49

lanleff.jpg 

Voici en Bretagne, à Lanleff, à proximité de Saint-Brieuc, un magnifique temple templier en forme de rotonde, et qui matérialise notre fameux "toubé".

 

Il devrait à présent sembler évident aux Habitués du Bistrot que ce "toubé" est l'expression d'une connexion avec ce que les rosicruciens lewissiens nomment de nos jours la "Conscience Cosmique" et que cette connexion n'a pas vocation à être trahie...

 

Naturellement, cette trahison est toujours refoulée par ceux qui n'ont pas passé "le seuil" et c'est la raison pour laquelle la légende de Lanleff est dédiée à leur sagacité!
 

Au passage, le nom de Lanleff signifie en breton l'hermitage du Leff (le Leff, c'est la rivière qui passe là-bas).

 

On raconte donc qu'une sorcière avait offert au diable son nouveau-né en le jetant dans un puit.

 

Le diable la récompensa de 12 pièces d'or, mais que ces pièces issues de l'enfer étaient toutes brûlantes et la sorcière ne put les garder en main, aussi les pièces tombèrent et se figèrent sur le rebord graniteux du puit...

 

De nos jours encore, si on arrose la margelle du puit, celle-ci laisse briller l'éclat des pièces du diable...

 

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Ordre du Temple
commenter cet article
3 août 2014 7 03 /08 /août /2014 13:24

toubé seul bistrotLe précédent message (lien cliquable) a mis le doigt sur un secret d'une grande importance au sein de l'Ordre du Temple recouvert par ce mot mystérieux de "toubé".

 

Selon le développement mystique de chacun, ce n'est pas forcément la même chose qui est considérée derrière le terme de "toubé" et il convient d'approfondir le sujet.

 

Au passage, nous utilisons le masculin pour "toubé", mais le terme est peut-être à prendre au féminin comme nous le faisait remarquer un Habitué du Bistrot.

 

Nous avons remarqué, bien sûr, la structure octogonale de la fondation qui ne laisse apparaître que 4 voûtes et cette structure sert de creuset pour les flammes du dôme, tandis que le tout est surmonté par la croix de la Rose+Croix, étant entendu que pour les rosicruciens qui ont fait leur révolution religieuse, il n'est de croix que la Rose+Croix!

  

Certains ramèneront tout naturellement le "toubé" au Chapître qui dirige l'Ordre du Temple et dont le Grand Maître devait exécuter les décisions.

 

Mais il est judicieux pour un Rosicrucien, d'envisager que ce "toubé" se réfère fondamentalement à une connexion céleste vécue par un initié qui a "franchi le seuil" et accédé au "Secret Conclave" et s'est donc engagé par dessus tout, non pas à s'alièner au respect d'un quelconque secret du monde d'en bas, mais à n'écouter que la voix de sa conscience, sous peine de se trouver systèmatiquement reconduit à l'extérieur de son Temple.

 

Cela contribue à donner au "toubé" le sens de cœur rosicrucien du Temple, là où parfois, loin des "sous-exploitants de Dieu“, les Adeptes ou les Maîtres, inaperçus et inconnus du grand nombre, se sont manifestés et se manifestent encore sous la Voûte des Dômes... 

 

Donc, quelque soit le niveau de compréhension du "toubé", il est important de comprendre que jamais l'exécutif de l'Ordre du Temple ne devait s'inféoder à un pouvoir étranger au sien, qu'il soit politique ou religieux.

  

Ceci étant clair dans la pensée des Habitués du Bistrot, il existe une période de l'histoire de l'Ordre du Temple qui s'étale sur quelques années entre 1248 et 1254 particulièrement intéressante pour tenter d'y observer les coulisses du "toubé"...

 

(à suivre)

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Ordre du Temple
commenter cet article
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 11:54

sceau-regnault-vichiers-grand-maitre-temple.jpg 

Le périple auquel les convie le Bistrot peut sembler déroutant aux habitués...

 

En effet, notre cheminement ne poursuit pas un objectif prédéfini et après avoir provisoirement interrompu (c'est pour mieux y revenir!) ce qui semblait être une chasse au trésor des Templiers en Belgique, sans doute par manque d'éléments (voir "Le Cris-Tal de l'Ordre du Temple", lien cliquable), il était utile de tourner autour de la tradition templière à l'affût de quelques signes indicateurs qui pourraient tendre leurs bras.

 

Nous étions frappé par l'étrange prénom Regnault (lien cliquable) qui nous entrainait sur une curieuse piste avec Michael Scott et l'Empereur du Saint Empire Frédéric II.

 

Et aujourd'hui ce prénom de Regnault (Renaud, à notre époque) refait surface à partir du sceau d'un Grand Maître du Temple (voir représentation ci-dessus)...

 

Nous reconnaissons sur le sceau, la coupole du Saint Sepulcre de Jerusalem, c'est le détail qui caractérise le Sceau des Grands Maîtres du Temple.

 

labarum-bistrot.jpg

Et nous relevons l'inscription S' TVBE TEMPLI XPI

 

Si "TEMPLI XPI" est facile à traduire par "Temple du Christ", bien que "XPI" soit plutôt grec que latin et fasse allusion au symbole actif du "chrisme" (ci-contre), en revanche le mot "TUBE" qu'il convient de prononcer "toubé" est particulièrement instructif.

 

Ce mot latin exprime une excroissance, une bosse, une rondeur, une proTUBÉrance et c'est le mot qu'un célèbre proverbe latin utilise pour dire "s'il y a un sein, il y a une rondeur" (ubi uber ibi tuber).

 

Il s'agit donc du dôme, de la coupole et, au second degré, de ce qui dépasse ou émane du Temple: une certaine autorité rayonnante...

 

Reste le "S" du début qui correspond, dit-on, à l'abréviation de "SIGILUM", le sceau, mais il convient vraisemblablement d'envisager que le S' puisse signifier autre chose comme, par exemple, Saint, Souverain, Sanctuaire...

 

En conclusion, le sceau du Grand Maître est l'expression de l'autorité émanant du Temple Christique que personne sur terre, y compris les rois, ou les papes n'était en droit de contester pour les Templiers et cela nous conduit à faire davantage connaissance avec le Grand Maître du Temple qui détenait ce sceau: Regnault de Vichiers...

 

(à suivre)

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Ordre du Temple
commenter cet article

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...
  • Le Secret d'Horus Kheper
    Nous lisons Horus Kheper (Her est le faucon et Kheper est le scarabée) qui se traduit par "Horus vient à l'existence". Les Habitués du Bistrot connaissent généralement cet état que l'on nomme "l'Éveil Mystique". C'est un état qui peut se produire à un...
  • Feu de Joie en Ecosse
    Il s'agit du rituel du "Bonfire de Litha"... Bonfire est un feu de joie et Litha est la fête du solstice d'été. Cela se produit le 24 juin, date à laquelle les chrétiens ont placé la Saint Jean Baptiste et les feux de la Saint Jean. Mais les traditions...
  • James Smith the Mason
    Voici le château de Drumlanrig une autre création écossaise de James Smith (1644-1730) plus ambitieuse, cette fois, que sa modeste demeure de Newhailes (voir les précédents messages)... Au passage, lorsque l'on s'intéresse à James Smith (1644-1730), l'architecte...
  • Ambiance Ecossaise
    Scottish national anthem Si l'on considère cette vidéo dans laquelle les cornemuses auxquelles succèdent les chœurs, la ferveur écossaise a de quoi impressionner. Pourtant il ne s'agit pas de l'hymne écossais traditionnel, mais de "Flower of Scotland"...
  • Le Tympan du Porche du vieux Manoir
    En préliminaire, il est sans doute utile de rappeler que chaque étape du développement d'un étudiant rosicrucien se trouve représentée par un hiéroglyphe appartenant à un groupe de 12 mystérieux symboles sélectionnés selon la Tradition par le pharaon...
  • L'Enquête sur le Cartouche en Lapis Lazuli
    Voici la cour et l'écurie du manoir écossais de Newhailes où fut découvert le cartouche de TothmesIII en lapis lazuli (se référer au précédent message "Le Lapis Lazuli, une Pierre Précieuse Oubliée"). Comme on le voit, l'écurie a été transformée en boutique...
  • Le Lapis Lazuli, une Pierre Précieuse Oubliée
    Voici un bloc de Lapis Lazuli. Lapis est la pierre en latin et lazuli (de ladzouad, لاجورد) l'azur en persan. Les égyptiens la nommaient "kesbdj". Nous lisons "K" (une sorte de corbeille) "S" (le verrou) "B" (la jambe) et "Dj" (le cobra dressé) et les...
  • Tatouage et Contre-initiation
    La photo de l'affiche ci-dessus évoque "La Rose Tatouée", un film des années 50. De nous jours, si chacun sait ce qu'est un tatouage, en revanche l'idée de "contre initiation" est moins connue... Alors qu'une Initiation contribue à se libérer d'une charge...
  • Willermoz et la Sincère Amitié
    Voici une médaille en argent de la Loge maçonnique "La Sincère Amitié". Nous pouvons y lire "Orient de Lyon, Loge Régulière de la Sincère Amitié". "Le qualificatif de "régulière" mérite de s'y arrêter. Il ne s'agit pas forcément de "régularité cosmique"...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg