24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 22:36
hslVous devrez parcourir une certaine distance, pour recevoir les prochaines indications. Au terme final de votre voyage vous devrez encore recommencer. Suivez les indications mais préservez votre écoute interieure.
 
-"Merci Monsieur!", c'est tout ce que je pus dire. Dans mon cœur, j'avais peur et je pensais autrement que ne l'indiquaient mes mots au point que soudain il pointa son doigt vers moi et heurta mon corps avec de fortes vibrations qui provenaient de se sa pensée et de son ame.
 
-"Formalisme, cérémonial, conventionnalisme... C'est américain, ce n'est pas rosicrucien! Vous dites: «Merci», car c'est la coutume de le dire. Mais dans votre cœur, vous ressentez différemment.
Sans accorder vos paroles à vos ressentis, sans briser les barrières des formes et des coutumes et sans devenir naturel vous ne pourrez jamais accomplir le voyage. 
Vous devez devenir une âme humble recherchant à tâtons la Lumière. 
Vos références comptent pour zéro! Ce n'est pas ce que vous avez été dans le passé, dans vos affaires mondaines, qui pourra vous porter assistance, mais ce que vous êtes devenu désormais, à partir de ce moment.
Laissez votre fierté, votre amour-propre, votre élévation d'esprit, vous envahir et les ténèbres vous engloutiront. Rejetez votre précieuse réputation, c'est son seul caractère qui fait le vrai chercheur de Lumière!
Loin de votre moi terrestre, soyez l'homme que Dieu vous a fait, juste une de Ses humbles âmes priant pour être guidée, implorant à haute voix son aide, et soyez toujours conscient de votre ignorance, de votre faiblesse et de votre unité avec tous les hommes!"   
 
-"Quel est votre jour de naissance? Votre année de naissance? Et votre heure de naissance? Et quel est votre nom correct? Votre adresse américaine? Et vos attachements familiaux?" 
 
A cela, je donnais les réponses dans l'esprit le plus rampant et le plus humble. Je commençais à ressentir qu'après tout, j'étais intensément une âme humble, faible, ignorante en présence d'un être qui pouvait voir clairement l'être véritable en moi. Il ne cherchait pas à m'impressioner par sa supériorité comme un écrit froid sur un papier pourrait le laisser supposer. J'ai senti qu'il me transmettait, que je devais comprendre, que lui aussi était juste dans ce qu'il me révélait, j'étais ainsi, je devais le savoir.

Version américaine:

"You shall travel some distance and the inquire for further directions. At the final end of your journey you shall begin again. Always go as you are directed, but keep your own counsel!"

"Thank you, Sir," is all I could say. In my heart I fear I thought otherwise than my words indicated, for he suddenly pointed his finger at me and fairly shook my body with the strong vibrations that came from his mind and soul.

"Formality! Form! Conventionality! - that's Americanism! It's not Rosaecrucianism. You say "Thank you" because it is the custom to say it. In your heart you fell differently. Unless you speak as you feel, unless you break down the barriers of form and custom and become natural, you can never make the journey. You must become a humble soul groping for Light. Your credentials count for naught. It is not what you have been in the past in your worldly affairs that will assist you, but what you become now, from this moment on. Let your pride, your self-esteem, your spirit rise, and the darkness will engulf you. Cast away your precious reputation - it is character alone that makes the true seeker for Light! Away with your worldly self - be a man as God made you - just one of His humble souls praying for guidance, crying aloud for help, and ever conscious of your ignorance, your weakness and your oneness with all men!"

"What is your birth day? your birth year? and your birth hour?

"And what is your correct name? your American address? and your family connections?"

To these I gave response in a most crushed and humiliated spirit. I began to feel that, after all, I was a most humble, weak, ignorant soul in the presence of one who could plainly see the real self in me. He did not impress me with superiority, as the cold words on this paper would seem to indicate. I felt that he meant that I should understand that he too was just what he said I should know I was.

Commentaires:
- "Au terme final de votre voyage vous devrez recommencer...", une révélation sur le fonctionnement des enseignements rosicruciens...
- Le terme "direction" a été traduit par "indication", cela peut se discuter...
-"Keep your own counsel" est une expression qui peut aussi être comprise de façon moins mystique par "gardez pour vous vos opinions" voire "gardez le secret"... 
- Le point d'orgue de cet épisode est la dernière phrase qui est particulièrement ambigüe et permet à chacun de projeter son interprétation. Tous les mots anglais sont relativement faciles à traduire, mais la quête du sens global nécessite une réelle harmonisation avec l'auteur...  

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Voyage vers l'Est
commenter cet article

commentaires

Perceval 26/06/2011 13:23



pour compléter le post de blasphémateur: il ne faut pas seulement se contenter de dire "fais gaffe, je crois que tu as un peu trop bu pour reprendre la route."


Il faut aussi rappeler à tous qu'à l'heure de la tablette PC et du blackberry il ne faut pas répondre aux posts du bistrot en conduisant.


C'était ma contribution à la sécurité routière.



Blasphémateur 26/06/2011 12:21



@CV, Je ne fais pas de frontière entre le vulgaire et le sacré Tout ce qui brille n'est pas Or et ce qui  n'est pas beau n'est pas forcément dénué d'intérêt Je pense que tout dans la vie est
affaire de circonstances et d'équilibre


Je sais que derrière chaque belle chose, se cache une laideur et vice-versa alors, les soucis d'esthétismes...


Je m'amuse bcp avec la polymorphie ambiante, c'est très révélateur.


Evidemment qu'il y a des techniques à trouver, à mettre au point. Qu'il faille essayer celles qui existent déjà à défaut de mieux. Il faut un début à tout et les sectes sont quasi inévitables car
l'être humain entache de son esprit superstitieux tout ce qu'il échaffaude. Croyances politiques, scientifiques ou religieuses signent son quotidien et pollue la société de tant de noirceur
qu'un  daltonisme mental  est necessaire pour  rendre blanc et beau ce qui en définitive est à gerber!


Nous sommes petits et on s'imagine évolué parce que l'on prie d'une certaine manière alors que l'autre est un sauvage parce qu'il invoque les esprits. Quelle différence ?


Il n'y a même pas de gain philosophique, juste un emballage plus abouti!


Dans un bistrot, on cause comme on veut et on ne peut pas reprocher aux gens de s'enivrer mais on se doit de dire: "fais gaffe, je crois que tu as un peu trop bu pour reprendre la route.  I


 



CV 26/06/2011 11:13



Bonjour A.Blasphème !


Cher Frater,


Quel plaisir à te lire de nouveau sans vulgarités, de ces pirouettes faciles et qui te sont défavorables lorsque tu rédiges en imitant le style de Pique
Hardie-A.T,  à la seule différence par rapport à lui, que tes propos sont honnêtes, et davantage ancrés dans une culture de l'analyse et de l'introspection au regard de toutes ces années
passées ; quant à toi, et contre lui, tes cris du cœur sont dénués de quelques intérêts de dols qui soient !


Enfin un échange à lire, plus subtile et philosophique entre deux grands chapitres d'études établis ici entre Toi et
FM.


A te parcourir ici, tu soulèves  une compréhension plus krishnamurtienne sur la conscience et la nature surnaturelle de cette unique conscience d'absolu
(ton intransigeante honnêteté devant l'expérience et les sources historiques, les faits surnaturels offerts au quotidien etc...) qui fait fi de tous les "ismes" et de leurs gourous, bien au delà
de tous les décorums divers. 


Dès qu'il y a honnêteté dans la quête personnelle et peu importe nos décors, il y a un point de convergence commun, en contre-jour d'une "Source Universelle
commune". Le principal est de dépasser les modes d'action pour une investigation libérant le cœur de chacun. Et devant cela, il n' y a pas de nom, pas de rituel, pas de technique. C'est une
ouverture purement gratuite, n'est-ce pas ? (Mais qui ne nécessiterait pas de vulgarités. On peut rester brut de décoffrage sans aboyer). C'est une ouverture qui place alors l'Homme dans son
véritable rôle de dispensateur discret et gratuit de services et d'Amour, rendant grâce secrètement dans un langage propre au sien.





(J'ai changé le ton du bleu.Lol)


bien fraternellement dans la Lumière,


Charles V.



Blasphémateur 25/06/2011 23:10



Cher frater FM:.


Je ne te manifeste aucun mépris, c'est la démarche que je méprise. J'ai bien compris les subtilités de ta démarche, elle nécessite de laisser le bon sens le plus élémentaire au vestiaire.


Tu auras compris, je l'espère qu'il n'y a rien de personnel.., c'est la démarche que je montre du doigt. On a tous nos lâchetés, ce n'est pas une insulte sauf pour celui qui ne saura se les
avouer. J'ai bien d'autres lâchetés embarrassantes et d'autres dépendances émotives car on en est tous là !


Comme j'essaye de le mettre en valeur, nous n'avons pas les mêmes critères de probité, tu ne peux pour l'instant voir les miens qu'au travers ta seule référence: Une aliénation consentie que pour
ma part, j'ai abandonné mais que je connais bien.


C'est amusant quand même que ce que tu acceptes pour toi comme source de charlatanisme devient pour Lewis une mission divine .


Il ne sert à rien d'essayer de débattre sur ma conception de la R+C, elle est aussi vivante que la tienne mais sans illusions, ni fioritures poétiques.


Tu ne fais selon ma compréhension que d'entretenir une folie bien ordinaire faite d'un mélange de croyances et d’élitisme philosophique.


Ma ligne de conduite est différente, j'essaye d'avoir à chaque expérience soit un ou plusieurs témoins (que se soit dans la vi réelle ou dans ce que l'on pourrait appeler l'astral pour que cela
ait une véritable valeur et éviter concrètement de me raconter des histoires .


Aucun Maître ne pourra reprocher à un élève d'être rigoureux et précautionneux, par contre s'il est assez fou pour faire confiance, il mérite le monde qu'il se crée!


Je suis désolé de t'avoir déçu mais on est déçu que lorsque l'on projette ses fantasmes et que l'on espère un retour sur investissement.  Si je peux être également déçu pour certaines
faiblesses que j'entretiens, je ne le suis jamais sur ce que les personnes peuvent comprendre de ce que je tente d'expliquer.


Je sais quel est le prix de la connaissance, tout le monde n'a pas le crédit correspondant.  Tu as une grande culture et tu le montres pour notre plus grand plaisiret cela est gage de passer
de riches moments dans ce bistrot virtuel ou l'on peut un peu plus exprimer des points de vues différents qu'ailleurs!


Je m'amuse parfois à me remémorer les fois ou sur d'autres forums on voulait me molester ou me traduire en justice!


Le temps des sectes révolu????  je n'ai jamais vu autant de sectes que de nos jours ou reviennent en force des philosophies moyenâgeuses (que l'on banalise sous prétexte de tolérance)!


Je devrais essayer comme toi la méthode couet, ca n'arrange rien mais on voit la vie en rose!


Je ne suis ni aigri, ni blasé simplement plus pointilleux sur ce que je pense savoir, je ne me laisse pas déserter de mon chemin même s'il est  parfois pénible. Toute réflexion faite, je
suis quand même blasé, blasé de mes lâchetés que je ne supporte plus. On parle de ce que l'on connaît ou alors on est un escroc!


Je pense sincèrement que le doute est salvateur aussi, j'espère que l'on ne me croira jamais sur parole car cela demande  alors un investissement plus conséquent pour démêler le vrai du faux
qu'un vulgaire sentiment érigé en connaissance que l'on maquille sous le vocable "intuition" quand sa tombe juste!


Fraternellement,



fm 25/06/2011 21:42



Cher Frater B:.


En fait je me suis mal exprimé en disant que je ne te reconnaissait pas le droit de juger ma sincérité. 


Le fond de ma pensée c'est que tu as le devoir de le faire, mais que tes critères ne t'en donnent pas, à mon avis, les moyens.


Il n'y a aucune démission intellectuelle de ma part. Lorsque j'ai tenté sincérement, il y a quelques mois de t'expliquer les raffinements de ma démarche tu ne t'es pas montré un interlocuteur.
J'ai donc clos toute explication puisque je n'ai pas besoin de ton approbation.


Pardonne moi, je n'ai pas besoin non plus de tes raisonnements. Je te livre le fond de ma pensée: ils sont bourrés d'erreurs et me font trembler de bétise. Quand tu affirmes  "c'est
grosso-modo le même bourrage de crâne quel que soit les époques" et que tu fermes la porte, tu te mets à la masse et tu es seul responsable. Pour moi tu n'as rien compris au processus et tu ne
t'es pas donné les moyens de chercher et de ressentir comme je l'ai fait. D'ailleurs si tu ressentais certaines clefs et si tu les appliquais comme moi, tu changerais rapidement et discrètement
ta manière de pensée. Mais je ne baratine pas, je fais. Par exemple, le bistrot existe, il  est devenu un magnifique vecteur de communication rosicrucienne.


Tu m'as profondément déçu lorque je t'ai démontré certaines erreurs et que tu n'a manifesté que du mépris et de la superficialité.


Je suppose donc que l'inverse est possible. Nous pouvons nous reprocher mutuellement nos manières de pensées et nous invectiver, que veux tu que ça change?


Pour moi si je transmet un élément c'est parce que je l'ai vérifié (selon mes critères) et que je donne un cadre d'interprétation qui permet de gérer une erreur éventuelle. Je trouve cela très
honnète contrairement à ce que tu affirmes.


Sujet amusant pour finir... Pourquoi n'ais-je pas créé ma R+C!?...


D'abord c'est un concept dépassé... A mon avis, le temps des sectes est révolu. Ensuite parce que c'est profondément sombre et charlatanesque de déformer le rosicrucianisme en créant une
Rose+Croix X ou Y et en rajoutant sa soupe de kabbale, de gnosticisme ou de catharisme comme certains pseudo maitres du passé ou du présent l'ont fait ou le font. Le fond de ma pensée c'est que
mon idéal profond de la Rose+Croix essentielle existe déjà. Il est à l'œuvre, elle est. Un travail a déjà été fait dans ce sens par les authentiques Grand-Maîtres au cours des âges. C'est une
joie profonde d'en retrouver les traces dans leurs tombes ouvertes et de les montrer. C'est la même joie de découvrir puis de montrer la Rose+Croix à l'œuvre dans le présent ou de montrer du
doigt lorsqu'une tombe s'ouvre!


Mais dans ces cas là tu met cela sur la compte de ma grande culture rosicrucienne. Ce n'est pas sérieux!


En toute fraternité.    



Blasphémateur 25/06/2011 20:37



@Percy: Oui, je partage ton analyse!


@FM: T'es très drôle avec tes réconfortantes fuitesqui te confortent dans une aliénation choisie et revendiquée!


Tu essayes vainement de me prêter une religiosité car c'est le seul repère que tu peux avoir étant donné ton unique baratin destinée a couvrir un sectarisme évident (A mes yeux). Tu parles de
forêts d'erreurs alors que tu ne connais rien du plaisir de ne pas avoir une seule attache autre que celle d'une conscience libérée de toutes les superstitions qui t'enivrent!


Si tu ne me reconnais pas de juger ta sincérité, je pourrais en dire autant de ce scientisme cultuel et religieux que tu me prètes .  Pourtant, on reconnait facilement nos propres mensonges chez les autres, c'est parce que l'on a été ou on est un menteur soi-même! Ainsi, toi et moi savons à quel point ta
démarche nécéssite une démission intelectuelle!


Ensuite tu prétends que l'intelligence que je te prète est incompatible avecune démission du même type, ce qui est ridicule étant donné le nombre affolant de sectes qui exhibent leurs
scientifiques comme des gages de vérité! 


On a beau avoir un cerveau quand on est lâche, ben on ferme les yeux sur les incohérences..., l'être humain est faible.  La peur du vide mon frère !!! Tu vois bien que mes 2 constats vont de
paire!


Alors oui, je te laisse ton intelligence que je ne cherche pas à égaler et que je trouve tout à fait admirable si tu n'avais pas des références bidons!


Tu parles également de nuit obscure, un symbole que l'on connaît mais que tu aurais bien du mal à me prêter si tu savais à quel point je vois beaucoup plus clair que avec les aliénations que
j'entretenais ..., comme toi présentement!


Je ne me place pas au dessus des deux impérators ,  je veux bien n'avoir rien a cirer de ce que l'on pense de moi , mais être au dessus d'eux n'est en rien une référence, Dans la vie, on a
besoin parfois de fanfarons et de bling-bling à la sauce maçonnique ou mystique..., je peux le comprendre et je respecte cela.


Il y a mille fois pire que l'AMORC, les gourous hindous les scientologues et certaines maçonneries élitistes me paraissent bien plus dangereux.


Pour ce qui est des monos, ne me fait pas rire: c'est grosso-modo le même bourrage de crâne quel que soit les époques !!!


Transmettre des éléments est une chose, transmettre des affirmations en est une autre, c'est une sacrée irresponsabilité à mes yeux aussi, est-il normal que je mettes en évidence ce qui me semble
malhonnête mais en expliquant la raison.


Je te reconnais cependant une qualité très rare, celle de ne pas fuir, celle de pouvoir écouter et de comprendre que l'on sert la même quête sans tomber dans la suffisance comme certains qui
fuient les débats pour ne pas être contredis quand ce n'est pas carrément un dédain !


C'est étonnant que tu n'aies pas encore créé ta R+C  "sur mesures" étant donné que toi aussi tu prends parfois des libertés avec les dogmes rosicruciens et leur compréhension qui fait de toi
ipso-facto un hérétique pour bon nombres de fratres & sorores ne serait-ce que parce que tu peux critiquer les actuels gourous.


Ma démarche, n'est en rien nihiliste ou scientiste, elle a pour seule référence mon honnêteté et cela ne m'empecghe pas, comme toi, d'expérimenter nombre de phénomènes , de ressentis , de voyages
et rencontres insolites quand ce n'est pas carrément des faits troublants.


C'est dans leur analyse que l'on ne se retrouve pas, ma conscience est très exigeante. Sorry!



Perceval 25/06/2011 18:54



Encore un échange qui me conforte dans l'idée que la lumière est dans l'action. Et nulle part ailleurs!



fm 25/06/2011 16:40



Merci de ton message. C'est bien parfois d'échanger ainsi.


- Oui je ressens ton approche scientifique comme une forme de religion en ce sens que c'est davantage un culte qu'une méthode de travail. Aucun scientifique ne se reconnait dans ta démarche
puisqu'elle ne permet pas l'investigation.


- Je ne cherche pas à paraitre chercheur ou non chercheur, j'ai la sensation de faire au bistrot un travail sincère qui répond à un besoin, le reste est secondaire. Je ne te reconnais évidemment
pas le droit de juger ma sincérité.


- Je n'ai pas été dans le même amorc que toi. Quant tu est rentré, j'étais déja discrètement sorti écoeuré (en 80 ou 81, je ne voyais pas vraiment les changements dans les monos, mais l'égrégore
qui devenait lourd, et il y avait des scandales à étouffer et une situation à assumer. j'ai fermé ma gueule et je suis parti.) Ta pensée rosicrucienne a été logiquement forgée par les monos qui
ont subi la première grande phase de pollution dans les années 70.


- J'admets volontiers que tu vis toujours la même quête. Il me semble évident que tu passes à ta façon la "nuit obscure". Je ne vais pas jouer à l'ancètre, mais je peux dire que je suis passé par
là, que ça a duré 25 ans et je n'en tire aucune vanité.


- Tu persistes à chercher des "arguments". La belle affaire! Je transmet uniquement des "éléments". A chacun d'en faire ce qu'il en veut: accepter, refuser, importer, exporter, méditer,
questionner, débattre... Quand j'écris, je le fais en toute conscience, j'assume. Le respect pour ce qui est écrit me pousse d'ailleurs à rectifier parfois des erreurs mineures qui passent
généralement inaperçues. 


- Tu déclares humblement "ne pas vouloir m'égaler intellectuellement", mais tu me projettes une "démission intellectuelle"... Les deux arguments ne vont pas ensemble! 


- Le fils Lewis, avait la simplicité de reconnaitre qu'il n'arrivait pas au niveau de son père. Pour changer l'ordre il faudrait se placer au dessus des deux. C'est amusant, mais c'est ce que tu
fais si je t'ai bien compris;


Bien fraternemment, merci pour ta retenue.



Blasphémateur 25/06/2011 15:45



Attirance religieuse?


Je pense que tu trompes ton monde en te faisant passer pour ce que tu n'es pas et que tu n'a jamais été.., un chercheur de connaissance!


C'est qui qui radote en ânonnant les conneries d'un Lewis ou d'un autre imposteur sans se soucier nullement d'une quelconque rigueur intellectuelle  ?


Tu as été dans le même Amorc que moi et a profité des monographies de Bernard, père & fils qui à l'époque étaient considérés comme de grands initiés avant que bien évidemment ils se
montrèrent plus sectaire que le fondateur et son fils!


Tu racontes tes anneries à qui tu veux, mais pas à moi qui comme toi a passé plusieurs décénies à pratiquer sans réserve exercices, enseignement en passant lentement tous les degrés du temple.
J'ai servis l'amorc, maintenant je sers la vérité, pas la mienne mais celle qui résiste après la mise en lumière de tous les mensonges!


Celle qui te fait peur , puisqu'elle passe le projecteur sur toutes les lachetés intelectuelles de personnes ayant assez de problèmes d'ego pour s'imaginer représenter une sagesse qui leur fait
défaut. Je n'ai pas plus de sagesse que toi mais j'ai ma conscience qui m'empêche d'affirmer des trucs que je ne peux démontrer comme vraies et qui on conduit tant de braves gens soit dans les
hôpitaux psychiatriques, soit  à engraisser des gourous qui se foutent d'eux!*


Je n'ai pas de quête passée, c'est toujours la même. Le fait même d'identifier un nihilisme démontre que tu projettes un vide là ou je me remplis. C'est bien toi, qui a peur de tout perdre,
peut-être par honte de t'être fait gruger?


Je n'ai aucun problème à m'identifier comme rosicrucien, non pas que je tienne à cette étiquette qui en tout état de cause n'a rien de valorisant mais simplement parce que ma conscience s'y
reconnaît!


Je remarque simplement que les arguments que l'on me présente ne tiennent pas et ne peuvent tenir sans déMISSION intellectuelle et là ça fait mal.


Je n'ai pas la prétention de t'égaler intellectuellement, ni même d'égaler le pleutre "CV" que je sais bien outillé, mais je sais également que la superstition touche les plus brillants esprits
par lâcheté et qu'avec simplement un peu d'honnêteté, d'amour de la connaissance on va plus loin que ceux qui discourent sur des inepties à grand renfort de belles phrases!


L'AMORC est une secte comme les autres, endoctrinement et lessivage de la matière grise quel que soit la version des monographies que l'on puisse avoir!


Comme toutes les sectes, si il n'y avait que des mensonges, elle n'aurait pas eu le succès considérable basé sur la cupidité et  les flatteries qui te bercent dans l'illusion de faire partie
de quelque chose de grand.


Mais bon, là je blasphème hein?


Pourtant, je dois reconnaître que sans cela, je n'aurais pu être enfin en accord avec moi-même et c'est donc avec reconnaissance que j'ai une pensée pour Lewis, (plus pour le fils que le père)
qui était l'Imperator il y a 27 ans quand je suis entré dans l'ordre.


Par contre, si je te donne l'impression de ne pas expérimenter, de ne pas méditer et de ne pas explorer d'autres formes de conscience, j'en suis désolé car ce n'est pas intentionnel. J’éprouve
simplement plus de réserves à en parler pour d'une part ne pas entretenir les lâchetés des uns et des autres  mais surtout car je ne peux ni conclure, ni démontrer quoi que se soit..., si ce
n'est occasionnellement à ceux qui me sont le plus chers.


Bien fraternellement aussi !



fm 25/06/2011 13:02



Je pense vraiment que tu radotes, surtout si on envisage que tu n'as jamais eu accés à l'Amorc de Lewis à la fois matériellement, intellectuellement et psychiquement.


Il reste ton attirance, plutôt d'essence religieuse (!) pour un scientisme à ta manière (que je vois, au passage, comme une aliénation), une séduction pour les adversaires réguliers du
rosicrucianisme et enfin un nihilisme vicéral (ces deux dernires points apparaissant comme une sublimation destinée à justifier à tes yeux ta quête passée).


Cela fait deux curieux triangles finalement, c'est assez amusant. Si tu veux, on développe...


Bien fraternellement!



Blasphémateur 25/06/2011 12:41



Il est vrai que ce que propose l'amorc est un pot-pourri de ce que toutes les traditions colportent  en sagesse comme en conneries avec en prime ce que Lewis  tartine!


Une bonne école, peut-être même la meilleure pour en faire ce que l'on veut . Affronter ses chimères en se promenant là ou l'on est jamais allé ou se construire un cocon artificiel ou l'on s'y
sent bien tout en ayant l'impression de se déplacer dans le partage d'une aliénation à la mode religieuse !


Il y en a pour tous les  goûts et la farce est bonne! 



fm 25/06/2011 09:47



Je trouve intéressante l'idée que lorsque l'on a terminé le cursus, disons "scolaire" du rosicrucianisme lewissien on a alors la formation qui permet de recommencer avec une dimension
nouvelle. 


En effet, c'est en cela que les degrés 11-12, voire plus si affinités, qui sont eux mêmes généralement considérés comme des degrés de rattrapage des 9 degrés du temple, constituent la formation
qui permet de devenir en son cœur un authentique néophyte de la R+C, enfin! 



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...
  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg