28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 22:40

rc-13e-degre-copie-1.jpg

Un Frater affirmait: "j'apprécie le bistrot car il recherche la Tradition dans ce qu'elle peut apporter à l'humain."

 

Et une Soror demandait "qu'est-ce que la Tradition?". Elle ajoutait avec son humour raffiné: "je suis secrétaire et j'apprécierais une réponse basique"...

 

C'était l'occasion de répondre: "la Tradition a pour but d'apporter de quoi mieux vivre".

 

Et effectivement, contrairement aux traditions avec un "t" minuscule, qui transmettent des usages et des coutumes qui sont parfois des aliénations, la Tradition est le secret du bonheur perdu.

 

Chaque facette de la Tradition permet de progresser dans la Joie Ineffable, la fameuse "joconda".

 

Les relations entre le bonheur et la Tradition sont intéressantes:

 

Le chercheur découvre, parfois à ses dépens, qu'il convient de rester fidèle à la Tradition. S'il l'abandonne après l'avoir utilisée pour ne plus chercher à cultiver qu'une parcelle du bonheur, il perd à la fois la Tradition et le bonheur...

 

La fausse piste consiste à ne chercher que le bonheur: la pensée est créative, elle va désirer des plaisirs artificiels qui ne sont plus le bonheur... 

 

C'est donc bien la Tradition qu'il convient de rechercher.

 

Sous la voix de Lao-Tseu, celle-ci se précise: "si les choses ne sont pas comme tu les désires, désire-les telles qu'elles sont".

 

Le mot bonheur semble issu du latin et "heur" de "augurium" qui exprime "l'accroissement accordé par les dieux à une entreprise".

 

Nous retrouvons notre démarche traditionnelle d'harmonisation avec l'Être intérieur, ce que Mikao Usui décrivait comme "l'art de cultiver le bonheur".

 

Traditionnellement, le rosicrucianisme comporte 9 degrés, après quoi il existe toutefois 3 degrés de rattrapage, et un ultime degré, dont chacun écrira lui même le programme, c'est le mystérieux 13e degré, qui prend le nom de "summum bonum", le "souverain bien", c'est naturellement le véritable bonheur...   

Partager cet article
Repost0

commentaires

F

Merci Bee Bee pour cette intéressante remarque à creuser... il faudrait que Robert Fludd s'explique.  


Concernant les abeilles, on ressort régulièrement la formulation d'Einstein (en fait inventée de toute pièces par des apiculteurs, et probablement erronée car l'abeille n'est pas l'unique
pollinisateur...): « Si l’abeille disparaissait de la surface du globe, l’homme n’aurait plus que quatre années à vivre ». D'ailleurs Einstein aurait certainement prolongé le raisonnement à
partir de cette affirmation en examinant si la disparition de l'homme ferait revenir les abeilles.


Bien fraternellement
Répondre
B

Il y a peut être une explication en ce qui concerne la disparition des abeilles: la rose n'est pas une plante mellifère!
Répondre
F

Cher Gilles,


Je ne pensais pas que la formule était aussi subversive!


Vraiment intéressant.


Gratias tibi ago!
Répondre
A

Cher fm,


La forme dat vient du verbe do, donner : do, das, dat..., je donne, tu donnes, il donne...


Rosa est forcément sujet, donc “la rose donne”


Elle donne quoi ? mel.


À qui ? apibus (datif pluriel d'apis ou apes, les deux formes existent)


La rose donne du miel aux abeilles.


Vale et vis sit tecum.
AegidiusREX
Répondre
F

La rose et la croix ci-dessus sont extraites du livre de Robert Fludd (1574-1637).


Les abeilles et la décoration ont ici disparu ainsi que la mention "dat rosa mel apibus" que je traduirais à priori par "de cette rose (provient) le miel des abeilles."


Mais il convient de s'effacer devant l'autorité latine de certains buveurs qui ne manqueront pas de "corriger et compléter" si tel est leur bon vouloir...  


 
Répondre
C

Bon Jour,


Je vous conseille d'acheter le plus rapidement possible, le dernier Nouvel Obs, faisant une très belle synthèse sur la notion du bon-heur, à travers la philosophie. Etant donné que c'est un
hebdo, mercredi vous ne le trouverez plus. Vous devriez encore pouvoir le trouver durant ce W.E. (Heur = hasard, plus proche de nous)


Cordialement vôtre.
Répondre
A

Cher fm,


désire-les : trait d'union avec un pronom.


http://www.visezjuste.uottawa.ca/pages/orthographe/pronoms_personnels.html


Vale et vis sit tecum.
AegidiusREX
Répondre

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

Armanjac  sur Le Rayon qui précède l'Aube.. mon épouse décédée, m'envoie

Pélican sur Le Ras le Bol des Certitudes.. Le mystique arrogant aux yeux des autres  

Mélusine sur Pourquoi Amatu dérange t-il ? Le connais-toi toi-même des grecs.

Pélican sur Initiation Lunaire ou Initiation Solaire voie "sèche" et "humide" ?

Nicole sur Surprenante Inspiration de Lewis ça s'appelle un plagiat, non?

Thierry sur Rêvez-vous davantage en mangeant du Lièvre ? Le rêve de LCSM était compensatoire... 

Phil sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule... Je préfère la parabole du semeur.

Bonum sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule...  parfois un "profane" est plus sincère 

Mélusine sur Physique, Hyperphysique et Métaphysique quelle planète se trouve au niveau de KETHER

Bonum sur Lorsque l'Étudiant est prêt, le Maître se manifeste...  est-ce que les Maîtres ont un  rapport avec les Supérieurs inconnus dans la maçonnerie ?

Jean Pierre sur Un Sceau des Frères Moraves Cela semble ramener la résurgence Rosicrucienne au Protestantisme

Bonum sur Fuir les Persécutions de l'Ancien Monde ? va-t-on fuir dans l'espace ?

Jean-Christophe sur Livre d'Or Je viens de lire 'le village du Diable", je pense devenir un pilier de bar.

Mélusine sur Les Mages Noirs et l'Économie de la Vie  je suis tombée sur une vidéo, et l'esprit Rose-Croix est autre chose.

Brigitte sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? Et un petit clin d'œil du cosmique

Mélusine  sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? j'avais un projet: Remettre les jeunes en décrochage 

Pélican sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? La recherche étymologique est aussi importante que le symbolisme ou le déchiffrage hiéroglyphique.

Pélican sur Le Secret Rosicrucien du Radix Davidis "Ecarter les "Philistins" (les vulgaires).  On en revient au sujet des préjugés

Pélican sur Le Paraclet d'Akhenaton l'Egypte aurait échappée au déluge?  

Pélican sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne nous pouvons tous apprendre et accéder, Mais dans le futur ? 

Andréa sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne Empirie… des expériences à vivre sur tous les plans de La Vie…

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier