26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 14:10

porc-epic.jpg 

Il était une fois un groupe de porc-épics qui devaient passer l'hiver ensemble...

 

Ils essayaient de se tenir chaud mutuellement.

 

Mais dès qu'ils serraient trop les uns contre les autres, ils se piquaient cruellement et devaient s'écarter.

 

Mais en s'écartant, ils ne se tenaient plus chaud...

 

Une bonne partie de l'hiver s'écoula avant qu'ils ne découvrent la bonne distance où ils pouvaient se tenir chaud sans se piquer...

 

Ce conte chinois, qui exprime la recherche du "juste milieu" dans les relations humaines, s'inscrit dans cette "recherche du bonheur" si caractéristique de ce que nous nous permettons d'appeler la "Rose+Croix chinoise".

 

Souvenons nous de la "demeure paisible", du "parfum de la rose offerte" et naturellement de "la cigogne jaune".

 

Par extension, le symbole du Porc-Épic peut exprimer la recherche du bonheur dans un couple dans lequel chacun doit trouver sa juste place et la réajuster parfois quand les épreuves et les enfants créent ou changent les habitudes et font passer au second plan le bonheur du conjoint, sans parler du nôtre...

 

La représentation ci-dessus rappelle que le Roi de France Louis XII avait fait du porc-épic son emblème avec la devise "Cominus et Eminus", que l'on traduisait superficiellement par "de près et de loin" laissant entendre que la fréquentation du roi demandait un équilibre entre l'excés de distance et l'excés d'intimité.

 

"Com manus" signifie bien "à portée de main", mais "eminus" de "emineo", qui est d'ailleurs un mot de passe rosicrucien, exprime une vie à un autre niveau: "élevé au dessus".

 

A portée de main mais tellement au delà!  

 

--------

Rappel:

- Penser à utiliser le "Moteur de recherche du Bistrot" (tout en haut à droite) 

- Penser à partager les commentaires en cliquant sur "commenter" ci-dessous. 

Partager cet article
Repost0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 14:20

grue-jaune.jpgLes rosicruciens sont naturellement discrets.

 

Spencer Lewis racontait que TothmesIII n'avait pas voulu donner le nom de Rose+Croix ou un quelconque autre nom à la Fraternité afin précisément de sauvegarder l'impersonnalité des activités au service du bien.

 

Naturellement 3500 ans plus tard, bien que les erreurs des hommes aient fait que la Rose+Croix fut parfois villipendée, ce principe universel n'a naturellement pas changé. Mettons toutefois que, par dérogation exceptionnelle, les ivrognes du bistrot s'en affranchissent parfois...

 

Tout cela pour dire que cet article est dédié à une habituée qui se reconnaîtra peut-être, elle, qui ne manque pas d'affirmer qu'elle en a marre de lire que les rosicruciens ont fait ceci ou cela et que tout revient à l'Egypte!

 

Le zizi d'aujourd'hui, pourrait être un oiseau, un passereau comme le fameux "verdier", le zizi de Lewis...  Mais ce n'est pas encore cela!

 

Le "zizi" d'aujourd'hui est une francisation pour un art chinois traditionnel que l'on écrit ainsi:

 

中國摺紙

 

Le secret pour une bouche européenne qui veut prononcer correctement ces idéogrammes consiste à dire rapidement "ciel d'Asie" et une oreille européenne, gentillement obsédée entend donc "zizi", mais ce n'est pas tout à fait cela.

 

Désolé donc pour les buveurs qui attendent avec impatience que le bistrot fasse des révélations sur la kundalini ou la sublimation de l'énergie sexuelle... ce sera pour une autre fois.

 

Notre "ciel d'Asie" est l'art sacré du pliage-découpage-mouillage-séchage-assemblage, qui consiste naturellement à réaliser avec du papier une grue jaune, en état de voler et voire parfois 1000 dans certains savants rituels...


Partager cet article
Repost0
20 janvier 2012 5 20 /01 /janvier /2012 15:00

colombe-chinoise.jpg 

La notion chinoise de "demeure paisible" concerne naturellement la maison, comme "havre de paix", mais par extension le "pays tout entier" ou chez chacun, le "corps physique"...

 

D'un point de vue ésotérique il s'agit naturellement du "corps psychique" qui doit être habité par la sérénité...

 

Avec cette référence, personne ne s'étonnera que l'individu irrité ou râleur soit considérée comme "malade" car il ne se "cultive" pas.

 

En effet, la demeure doit donc se cultiver comme un jardin, de même que nous cultivons une amitié ou une relation de couple...

 

Un proverbe chinois exprime que la "demeure paisible ne doit pas être inhabitée", nous voyons l'équivalent du "nequaquam vacuum" (le vide n'existe pas) des rosicruciens occidentaux.

 

Cela exprime l'idée que toute partie négligée du corps psychique ou de l'aura serait une faille et donc une niche psychique pour des charges parasites diverses... 

 

C'est donc pour le mystique une nécessité de consacrer une partie de son temps à un minimum d'exercices physiques et à la pratique de la "respiration complète" pour imprègner le corps tout entier de force vitale... 

 

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 10:10

rose-offerte.jpg 

Ressentez vous une inspiration rosicrucienne dans ce qui est devenu un proverbe chinois populaire?

 

Le chercheur attentif ne manquera pas de remarquer deux détails issus de la Chine traditionnelle:

 

- une relation particulière entre deux êtres humains tournés vers la recherche du bonheur,

 

- une puissance généreuse qui permet une interprétation populaire forte.

 

En effet, quitte à transporter quelque chose, "autant transporter ce qui nous laisse une bonne odeur"... C'est le premier degré et ce que les physiciens nomment en s'amusant l'effet de splash.

 

Mais le proverbe fonctionne comme un hiéroglyphe et il y a en deuxième lieu le sens intellectuel:

 

"Exprimer le positif est beaucoup plus gratifiant que de critiquer".

 

Reste enfin à apprécier le sens ésotérique en fonction de notre niveau vibratoire propre...

 

La rose exprimant naturellement l'ouverture de la conscience: "il est naturellement plus fécond de consacrer son énergie à l'ouverture de conscience la plus élevée".

 

N'est-ce pas ce que les rosicruciens nomment "la Loi d'Economie de la Vie"?

Partager cet article
Repost0
7 août 2011 7 07 /08 /août /2011 08:48

pagode-grue-jaune.jpg 

La veuve Sou était très pauvre et gagnait quelque argent en vendant du vin aux passant. Elle ne vendait à chacun que quelques gorgées de vin jaune ou de vin rouge clair car les passants étaient pauvres eux aussi, mais elle les connaissez tous et tout le monde l'appréciait...

 

Un jour elle fit la connaissance d'un pauvre mendiant, celui-ci était assoiffé et elle lui offrit un verre de vin, bien que celui-ci ne puisse pas la payer.

 

Quelques jours plus tard, celui-ci revint la voir et se révéla à elle comme Lu, un  prêtre du . Elle allait encore lui offrir un verre quand celui-ci ramassa une peau d'orange qu'un enfant venait de jeter, et d'un geste rapide et expérimenté, il dessina dessus une grue fine et élégante qu'il offrit à Sou. Il sortit de sa poche une flûte de bambou qu'il lui remit également.

 

C'est pour vous remercier de votre générosité: lorsque vous jouerez de la flûte, la grue s'envolera, et il disparut.

 

Toute émue, Sou finit par surmonter son appréhension et essaya la flûte... La grue jaune s'envola, fit un tour élégant dans le ciel et revint se placer dans le mur derrière Sou et disparaître à la vue des passants.

 

Sou prit l'habitude de jouer lorsqu'il n'y avait pas de clients et le vol de la grue jaune suffisait à ramener du monde qui s'attablait, buvait et demandait des explications... Son activité prospèra rapidement. Elle ouvrit une véritable boutique qui connaissait un succés florissant. Mais le succés ne détournait pas la veuve Sou de sa générosité.

 

Un jour qu'elle offrait spontanément un verre de vin à un mendiant, celui-ci se fit reconnaitre comme le prêtre Lu.

 

Il lui dit: "-Tu n'as plus besoin désormais de ma flûte de bambou"... Il sortit de sa poche une flûte de jade. Il en joua quelques notes et la grue jaune tressaillit et se détacha du mur. Il offrit la flûte de jade à la veuve Sou et partit, suivi de la grue jaune.

 

La veuve Sou comprit que le temps de son échope s'achevait. Comme elle était devenue riche, elle fit construire au sommet du rocher de Wu Han une magnifique pagode qui fut nommée "Huang Heloou", la Pagode de la Grue Jaune et depuis cette époque, tous les visiteurs qui voient la pagode observent le ciel au dessus pour essayer de distinguer et de saluer les grandes ailes de la grue jaune.

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 10:18

cigogne-jaune.jpg

 

Shiouchang Mi (l'étudiant Mi) était si pauvre qu'il n'aurait pu se payer une tasse de thé et il serait peut-être mort de faim sans la générosité d'un aubergiste qui le nourissait pour rien.

 

Un jour Mi dit à l'aubergiste: -"je pars, je n'ai pas d'argent et il m'est impossible de payer ce que j'ai pu boire et manger chez vous. Mais je ne ne serais pas un ingrat".

 

Il sortit de sa poche un morceau de craie jaune et dessina sur le mur une cigogne. Elle semblait vivante, hormis sa couleur jaune comme de l'or.

 

- "Cette cigogne, vous rapportera bien plus que ce que je vous dois: chaque fois que des gens se seront rassemblés ici et frapperont trois fois dans leurs mains, elle descendra du mur et dansera. Mais rappelez-vous bien ceci: n'obligez jamais la cigogne à danser pour un homme seul. Si ce malheur arrive, sachez qu'elle aura dansé pour la dernière fois."

 

Dès qu'il eut dit ces mots, Mi tourna les talons et s'en alla. 
L'aubergiste était très étonné, mais il décida d'essayer le lendemain, alors que quelques voyageurs prenaient leur repas dans l'auberge,

 

Il les pria de se tourner vers la cigogne et de frapper trois fois dans leurs mains. La cigogne jaune remua une patte puis l'autre, battit des ailes, pencha la tête et descendit du mur. Elle exécuta plusieurs danses entre les tables. Ses danses étaient tellement gaies et plaisantes que les clients se sentaient merveilleusement bien.

 

Après quoi la cigogne jaune regagna son mur. Les clients étaient frappés d'admiration et ne pouvaient en croire leurs yeux. La même scène se répéta chaque soir et l'auberge était désormais toujours pleine. 

 

La nouvelle se répandit au loin. Les clients affluaient et l'aubergiste faisait fortune. La prédiction de l'étudiant Mi se réalisait. Mais, un jour, un riche mandarin vint à l'auberge. Voyant qu'elle était pleine de paysans et d'artisans, il ordonna de les chasser.

 

Ses serviteurs distribuèrent à la volée des coups de bâton, les gens prirent la fuite et le mandarin resta seul. Il offrit à l'aubergiste une grosse somme d'argent et exigea de voir la cigogne danser pour lui seul. Devant cet argent, l'aubergiste oublia tout, il dit au mandarin de frapper trois fois dans ses mains...

 

La cigogne descendit du mur. Elle donnait l'impression de ne le faire qu'à contre-cœur. Elle avait l'air morose et malade. Elle ne dansa qu'une danse lente et triste. Puis elle reprit sa place au mur et ne bougea plus. Le mandarin eut beau crier et même menacer, rien n'y fit... 

 

Dans la nuit, quelqu'un frappa à la porte de l'auberge. Le patron alla ouvrir et vit l'étudiant Mi. Sans dire un mot, celui-ci sortit un pipeau en bambou de sa poche, il se mit à en jouer et partit sans se retourner. La cigogne tressaillit, sauta du mur et le suivit et l'aubergiste ne les revit plus jamais.

 

Cette légende de la "Cigogne Jaune" qui est parfois une "grue jaune" contient beaucoup de choses et nous retiendons que "le bonheur est une joie que l'on partage!"

Partager cet article
Repost0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 10:00

tao.jpg 

 

Plaisante cette représentation du Tao! C'est ce que les rosicruciens européens nommeraient le "cosmique".

Le fonctionnement du "Tö" semble assez parlant, le "Tö" c'est la pénétration, notre aspect réceptif du Tao.

On imagine facilement une expérience mystique conduisant à la spiritualité: nous sommes la barque flottant dans l'astral, au dessus d'elle, une échelle dont les 4 marches expriment 4 plans de conscience et encore au dessus notre divinité intérieure qui ne demande qu'à se manifester... 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier