11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 09:01

lewis-dessin-16e-siecle.jpg

 

Encore un dessin de Spencer Lewis qui invite au voyage et à la recherche.

lewis-dessin-16e-siecle-rcf-n-5-avril-1938.jpg

 

Rien de très spécial pourrait-on dire...

 

Sinon peut-être une curieuse anomalie...

 

 

En effet, le bateau à l'arrière plan n'est-il pas toutes voiles dehors et posé sur du sable? 

 

Est-ce davantage visible sans les couleurs du Bistrot et en rétablissant le dessin original?

 

Comme quoi il ne s'agit sans doute pas d'un voyage comme les autres...

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2013 2 17 /09 /septembre /2013 09:50

lewis-salutation-au-soleil-copie-2.jpg


 

Ce dessin est une copie de celui de Spencer Lewis qui est intitulé "Ancienne Salutation à l'Aube".

 

Il révèle l'origine de la Rose+Croix.

 

N'est-ce pas amusant de constater que sur terre on ne voit que l'ombre de la croix et encore pour la voir il faut tourner le dos à la lumière...

 

La croix existerait-elle sans la lumière?
 

Et, au fait, où se cache la Rose ?

 

 


 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 09:22

mental-poisoning-couverture-livre-americain.jpg 

 

Ce dessin de Spencer Lewis, sur la couverture de son livre paru en 1937 intitulé "Mental Poisonning", représente le dragon de l'empoisonnement mental.

 

Le combat contre l'empoisonnement mental que constituent l'ignorance et la superstition est naturellement le principal travail des Rosicruciens sur eux-même et au service des autres.

 

Si nous souhaitons évoluer, c'est naturellement parce que nous souhaitons nous débarrasser de charges psychiques que nous portons en nous et que nous identifions à tort comme des aspects durables de notre personnalité animique.

 

Ces charges psychiques sont en particulier les croyances, valides ou erronées, que notre Connaissance doit éliminer en éveillant en nous la Lumière.

 

C'est ce qui fait dire que le rosicrucianisme est voie de Connaissance.

 

Tant qu'il demeure un nettoyage psychique à accomplir, nous portons en nous des "failles"...

 

Et naturellement ces failles peuvent être exploitées par des manipulateurs et elle ne manquent pas de l'être si nous représentons un intérêt quelconque pour eux...

 

Mais cet intérêt à récupérer les autres n'est pas forcément guidé par un enrichissement matériel comme on le croit souvent.

 

Par exemple, plus un chercheur progresse, plus son niveau énergétique s'élève, plus il constitue une proie de choix pour des occultistes sans scrupules qui savent récupérer à leur profit les pensées erronées que nous portons en nous...

 

Leur art consiste, non pas à donner un ordre, ni même à faire une suggestion habile, mais à nous inciter à utiliser notre créativité pour relier entre elles certaines des faiblesses que nous avons renoncé à éliminer et à nourrir en nous ce dragon noir...  

 

A l'inverse, la démarche saine consiste naturellement à bien prendre conscience de ce processus, avec lucidité, sans le refouler, mais en veillant à ne pas l'alimenter et à s'élever au dessus des egregores récupérateurs. 

 

Le livre de Spencer Lewis se traduit naturellement par "Empoisonnement Mental".

 

Notons que Spencer Lewis se voit porteur du titre Ph.D. qui signifie en latin "Philosophiæ doctor", qui n'a pas le même sens en France qu'aux USA où il signifie que le titulaire est un chercheur non diplômé par un doctorat qui lui conférerait alors le titre de Doctor of Art, en abrégé D.A. ou Dr.

 

empoisonnement-mental.jpg

La mention "by H.Spencer Lewis Ph.D." signifie évidemment "par H.Spencer Lewis".

 

Cela n'empêche pas une édition française, avec une traduction assez discutable, au demeurant, de s'intituler avec le plus grand sérieux: "L'Empoisonnement Mental de Harvey Spencer Lewis".

 

Ça ne s'invente pas!

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2012 2 18 /09 /septembre /2012 08:10

dessin-lewis-mandamus-1.jpgVoici un dessin sans prétention de Spencer Lewis qui agrémentait le premier "Mandamus".

 

Ce mystérieux terme de "mandamus" vient de "mandator", celui qui charge d'une mission.

 

Cette mission, exprimée par le "mandamus" est donc un ordre général donné au début de la résurgence lewissienne de la Rose+Croix est d'instruire ceux qui seraient reçus comme Néophytes.

 

Il était alors bien question de "Degrés Néophytes", l'apparition dans le rosicrucianisme du mot "atrium", qui caractérise l'endroit où chacun peut trouver le pouvoir réchauffant du feu, ne date que de la fin des années 70.  

 

En fait, le mot "atrium" présume démagogiquement, en jouant sur l'ego, que le chercheur a déjà l'humilité et la sincérité requise pour trouver du feu, ce qui n'est pas le cas puisqu'il s'agit d'un processus peut-être naissant, mais dont le chercheur doit prendre conscience qu'il doit sinon l'éveiller, du moins le développer au lieu d'être poussé à croire que la sincérité est une valeur définitivement stabilisée...

   

Cela détourne donc la fonction première qui était le processus d'éveil du Néophyte, que décrivaient les Mandamus.

 

Naturellement une question sous-jacente qui est posée sans donner de réponse est de savoir qui est le "mandant"...

 

Est-ce Spencer Lewis? Est-ce un guide caché de la Rose+Croix? N'est-ce pas en dernière analyse l'Être Intérieur du chercheur de Lumière?

 

Quel est donc le message de ce dessin?

 

A priori, un livre ou un cahier et sans doute une "monographie" sont puissament éclairés par une lampe dont la forme est celle d'une flèche qui guide discrètement vers le haut.

 

Le symbole de la lampe est naturellement la conscience du chercheur qui doit s'élever au dessus de la connaissance livresque, les livres constituant en quelque sorte un carburant.

 

Naturellement le processus d'éveil de la connaissance est sous-jacent: "brûle tes livres et blanchis Latone" disaient les latins.

 

Il ne s'agit pas, comme le comprennent certains, de mépriser les livres au point de les brûler réellement ou symboliquement, mais de savoir les choisir et les utiliser comme supports de méditation: c'est la méditation qui entretient le feu qui fait brûler le livre en nous!

 

Et Latone, est le nom romain de la déesse grecque de la connaissance: Leto.

 

La  déesse est naturellement présente en nous, c'est une force qu'il convient d'éveiller dans toute sa pureté en brûlant la gangue psychique qui l'enferme...  

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier