25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 00:30

Victor_hugo.jpg

Ce curieux portrait de Victor Hugo interpelle toujours les rosicruciens qui le voient faire précisément une sorte de salut rosicrucien.

Une formule alchimique conseille "Brûle tes livres et blanchis Latone". L'idée étant de ne pas obsorber des idées toutes faites et généralement sombres mais de les purifier, les "blanchir" au feu de la connaissance (la déesse Latone).

Cela ne veut naturellement pas dire qu'il faille brûler les livres par obscurantisme....

C'est ce dernier point que Victor Hugo exprime avec sa verve extraordinaire: 

 

"Tu viens d'incendier la Bibliothèque?

- Oui. 

 J'ai mis le feu là.

-Mais c'est un crime inouï!

Crime commis par toi contre toi-même, infâme!

Mais tu viens de tuer le rayon de ton âme!

C'est ton propre flambeau que tu viens de souffler!

Ce que ta rage impie et folle ose brûler,

C'est ton bien, ton trésor, ta dot, ton héritage

Le livre, hostile au maître, est à ton avantage.

Le livre a toujours pris fait et cause pour toi.

Une bibliothèque est un acte de foi

Des générations ténébreuses encore

Qui rendent dans la nuit témoignage à l'aurore.

Quoi! dans ce vénérable amas des vérités,

Dans ces chefs-d'oeuvre pleins de foudre et de clartés,

Dans ce tombeau des temps devenu répertoire,

Dans les siècles, dans l'homme antique, dans l'histoire,

Dans le passé, leçon qu'épelle l'avenir,

Dans ce qui commença pour ne jamais finir,

Dans les poètes! quoi, dans ce gouffre des bibles,

Dans le divin monceau des Eschyles terribles,

Des Homères, des jobs, debout sur l'horizon,

Dans Molière, Voltaire et Kant, dans la raison,

Tu jettes, misérable, une torche enflammée!

De tout l'esprit humain tu fais de la fumée!

As-tu donc oublié que ton libérateur,

C'est le livre? Le livre est là sur la hauteur;

Il luit; parce qu'il brille et qu'il les illumine,

Il détruit l'échafaud, la guerre, la famine

Il parle, plus d'esclave et plus de paria.

Ouvre un livre. Platon, Milton, Beccaria.

Lis ces prophètes, Dante, ou Shakespeare, ou Corneille

L'âme immense qu'ils ont en eux, en toi s'éveille;

Ébloui, tu te sens le même homme qu'eux tous;

Tu deviens en lisant grave, pensif et doux;

Tu sens dans ton esprit tous ces grands hommes croître,

Ils t'enseignent ainsi que l'aube éclaire un cloître

À mesure qu'il plonge en ton coeur plus avant,

Leur chaud rayon t'apaise et te fait plus vivant;

Ton âme interrogée est prête à leur répondre;

Tu te reconnais bon, puis meilleur; tu sens fondre,

Comme la neige au feu, ton orgueil, tes fureurs,

Le mal, les préjugés, les rois, les empereurs!

Car la science en l'homme arrive la première.

Puis vient la liberté. Toute cette lumière,

C'est à toi comprends donc, et c'est toi qui l'éteins!

Les buts rêvés par toi sont par le livre atteints.

Le livre en ta pensée entre, il défait en elle

Les liens que l'erreur à la vérité mêle,

Car toute conscience est un noeud gordien.

Il est ton médecin, ton guide, ton gardien.

Ta haine, il la guérit; ta démence, il te l'ôte.

Voilà ce que tu perds, hélas, et par ta faute!

Le livre est ta richesse à toi! c'est le savoir,

Le droit, la vérité, la vertu, le devoir,

Le progrès, la raison dissipant tout délire.

Et tu détruis cela, toi!

- Je ne sais pas lire."

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sulfate2Cuivre 25/11/2010 11:20



Une formule alchimique conseille "Brûle tes livres et blanchis Latone". L'idée étant de ne pas obsorber des
idées toutes faites et généralement sombres mais de les purifier, les "blanchir" au feu de la connaissance (la déesse Latone).


Une autre tradition précise que l'adepte n'a que 2 livres, le "livre" de la
nature et celui de l'homme. Je pense que la connaissance intérieure ne peut s'acquérir par aucun livre aucune leçons et que tout le processus initiatique ne tend que vers un but: La
déprogrammation culturelle; mettre le feu à nos livres et assassiner le maître.


On est seul dans la quête initiatique ...


Ce n'est pas une invitation à une régression intelectuelle mais à
l'autonomie. Par ailleur l'etymologie de "Latone" donné par wiki nous renvoit à  "lanthánô (« échapper à la connaissance de »".


 



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier