12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 10:42

Comment ne pas consacrer le message d'aujourd'hui à la belle intuition d'une buveuse qui rapprochait hier le sceau de la Fraternité introduit par TothmesIII et la 19e lame du tarot: le soleil!


menkheperre-gly-bistrot.jpgsoleil-lame19-bistrot.png

 

 

S'il est facile de voir l'analogie entre les deux murs et entre les deux soleils, il est beaucoup plus audacieux de prétendre que les deux personnages correspondent au scarabée...

 

Nous invitons les buveurs à se reporter avec le "moteur du bistrot" aux nombreux messages qui ont déjà évoqué le scarabée égyptien Kheper que l'on trouve parfois sous le nom de khepri ou de khepra...

 

Il est bon de rappeler, avant tout, que le scarabée est un symbole solaire lié à l'idée d'évolution et les mystiques ne peuvent s'empêcher de remarquer que le symbole comporte par bien des aspects les concepts de réalisation et d'illumination. 

 

Le khepra a la réputation de "venir seul à l'existence" c'est la divinité ou le principe du renouvellement.

 

Il exprime la renaissance matinale du disque solaire: Râ Khepri, le soleil levant destiné à devenir Râ totalement illuminé.

 

C'est une divinité autogène, donc venue au monde d'elle-même: comme on ne voit pas les scarabées se féconder, on retient qu'ils pondent d'eux-même l'œuf de leur future naissance, placé dans une petite boule conduite en un endroit ensoleillé avant de s'envoler.

 

La "réalisation" du scarabée évoque l'idée de royauté et les fameuses "noces chymiques", (le "y" du mot "chymique" insistant sur le sens ésotérique d'alchimique) c'est à dire l'accueil de l'Être intérieur, le processus de l'illumination, l'éveil progressif de la "kundalini" et de ses fameuses "montées" qui épurent les adeptes et les détachent de la sexualité animale...

 

Dans le tarot qui tient naturellement sa source des initiés d'Egypte, la représentation des deux personnages de la 19e lame est naturellement issue du symbole du scarabée égyptien, mais elle est liée à la compréhension de celui qui a réalisé l'enluminure.

 

Traditionnellement les symboles rosicruciens, outre les 3 niveaux de compréhension (l'aspect direct, l'aspect abstrait intellectuel et l'aspect ésotérique), concernent 3 niveaux distincts d'application: le chercheur, la Fraternité et l'humanité.

 

Cela constituerait donc 9 approches fondamentales (3 fois 3) et donc la représentation de chaque version du tarot insistera sur une ou plusieurs de ces approches influencées par le développement personnel de l'enlumineur.

 

Si nous faisons parler la représentation d'en haut de la 19e lame, nous voyons que les attributs féminins du personnage de gauche sont très peu accentués, et tout le monde ne remarque pas forcément que le personnage repousse l'homme de droite assez entreprenant.wirth-lame-19.jpg

 

Mais dans le tarot d'un occultiste, comme Osvald Wirth, la féminité du personnage de droite se retrouve accentuée et l'enlumineur insiste sur l'aspect fusionnel d'une relation qui se produit à l'intérieur d'un cercle.

 

C'est Spencer Lewis qui expliquait avec humour que le véritable "tantrisme" et le symbolisme des "noces chymiques" était naturellement incompris par des gourous sans scrupules, entraînant les autres sur une pente descendante et leur curieuse idée de la "fraternité", trouvait ainsi le prétexte à des rites sexuels, qui se terminaient parfois par l'arrivée de la police! 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Ewigerstudiosus sur Les Degrés du Temple R+Cpar Pitois Pourquoi organiser l'enseignement de la Rose+Croix en degrés ?

Pierre-Alexandre sur Une Nouvelle Monographie  Des traditions Égyptiennes au symbolisme secret de la Rose+Croix...

Tyosas sur Une Leçon Tibétaine... Peut-elle laisser ces vilaines pensées arriver...?

Ewigerstudiosus sur Une Leçon Tibétaine... l'être intérieur ou les Frères Aînés ?

Triple Karmeliet sur Une Leçon Tibétaine... L'influence de la densité des pensées sur la matière ?

Pierre sur Un Curieux trousseau de Clefs Une clé pour la terre, une pour les cieux.. dans le texte c'est bien des clés au pluriel.

Frater N. sur Un Lever de Soleil sur le Kanchenjunga Choisir entre médire ou Méditer, ainsi vient finalement l'Aube Dorée...

Andréa sur Où vivrez-vous dans votre prochaine Incarnation ? écologie, écologie, écologie ...

Ewigerstudiosus sur Après un Deuil, la Vie continue Les âmes sœurs, le cheminement post-mortem, la place de la vie et de l'amour 

Michel RENAULT sur Livre d'Or les symboles sourient car ils sont le cœur de la vie.

Luffroy Gilles sur Avons nous une Mission ? Réaliser la mission humaine de recevoir la connexion avec la conscience cosmique déjà présente en nous

Ewigerstudiosus sur Parlons Initiation Comment trouver en soi l'élément déclencheur conduisant à une véritable initiation imprégnée de Haute Magie Rosicrucienne?

Laurent sur Autour d'une Peinture Américaine je ne vois que 11 apôtres représentés.

Freddy sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment avoir des informations sur la glande pinéale,

Prudencius sur Autour d'une Peinture Américaine Les pans du manteau du Maître sont doubles...

Gravini Jean Pierre sur Willermoz et la Sincère Amitié Au R E R, il est précisé que ce n'est pas un egregore...

Lecompte sur Un Rituel pour monter au Ciel... L'échelle qui mène de la terre au ciel comprend souvent neuf barreaux et certains en occultent le nombre... 

Lecompte sur Un Message Codé d'Hergé : Toung Si Nan Peï L'importance des points cardinaux

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier