21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 22:09

dantinne.gif

autographe-sar-hieronymus.png

Emile Dantinne (1884-1969), orthographié parfois "Dantine", est aussi connu sous le nomen de "Sâr Hieronymus".

 

C'est naturellement à lui que faisait référence Spencer Lewis lorsqu'il mentionne un certain "Jerome" (proche phonétiquement de Hieronymus) comme un membre important de la Rose+Croix de France.

 

Dantinne fût le secrétaire de Joséphin Péladan et son successeur. Il rassembla "l'édifice" de Péladan au sein de la "Rose+Croix Universelle".

 

Dans les lignes qui suivent, Dantinne raconte comment Péladan et lui se sont connus.

 

"L'édifice qu'a construit Péladan ressemble trop à ces cathédrales dont il magnifiait jadis la splendeur pour qu'on ne sache profondément gré à celui qui vient de nous en révéler le mystère et de nous en permettre la contemplation. 

 

Mais à côté de l'œuvre trop oubliée de ses quarante volumes d'une déconcertante richesse de forme et de pensée, la personnalité indéniable de Péladan s'impose. 

 

Je l'ai connu à l'issue d'une de ces conférences où son éloquence brûlante évoquait la science mystique des bâtisseurs de cathédrales. 

 

Son aspect hiératique de mage assyrien avait une séduction orientale, le magnétisme de son regard qui rayonnait sur l'auditoire, imposait l'attention.

 

Il était bien l'homme de ses livres, le servant d'un grand idéal, son verbe en faisait un prince des Lettres, un magicien des Idées. 

 

Et ceux qui comme moi s'étaient penchés sur les premiers livres de l'Amphithéâtre des Sciences mortes applaudissaient avec un enthousiasme juvénile et une ardente admiration le Grand Maître du Temple. 

 

Seuls quelques bourgeois affectaient un sourire étonné et sceptique devant cette éruption véhémente d'éloquence. 

 

Quand j'arrivai à lui, je le saluai de son titre cueilli dans la préface des Salons de la R+C, je lui exprimai mon admiration, mon désir d'approfondir sa philosophie initiatique. Dés mes premiers mots, son regard avait soudain pris l'expression d'une profonde aménité, chaque trait de son visage exprimait la bonté.

 

Il me laissait parler. Ce ne fut d'ailleurs pas tellement long. Je lui avais dit mes projets. Je collaborais alors à la Verveine qui huit jours plus tôt lui avait consacré une page très élogieuse.

 

Ses longues mains se tendaient amicalement vers les miennes: « Vous êtes digne d'être mon disciple. »

 

Et sa voix douce et grave, qui contrastait étrangement avec celle de l'orateur ardent de tantôt, me donnait les conseils du Maître. Mais le temps pressait, il m'invitait à le revoir... 

 

Cette immense bonté, cette bienveillance de Péladan, tous ceux qui l'ont approché l'ont ressentie, même lorsque retiré loin de Paris, dans l'intimité de son ermitage, ses amis de la Rosace formaient autour de lui une Cour de fervents idéalistes; ils ont rendu témoignage de sa simplicité, de sa bonté accueillante, de sa sincérité profonde.

 

S'il défendait de grandes idées, il était toujours le défenseur des humbles, des opprimés et la violence de sa parole et de sa plume ne s'éveillait que pour attaquer l'injustice, le mensonge et le crime, sans qu'il se préoccupât jamais de mesurer le danger qu'on court lorsqu'on dit la vérité. 

 

Em. DANTINNE" 

 

(Extrait de la préface du tome II de la "Pensée et les Secrets du Sâr Joséphin Péladan" du Docteur Edouard Bertholet)

Partager cet article
Repost0

commentaires

G.T 17/01/2011 23:39



IL serait bon de rappeler les guerres épistolaires ""execratoires""entre les deux Chefs ????...rose+croix  à se tordre de rire en tout cas Moha ... entre  Peladan  et Guaita
...ceci etant dit à chaud de memoire si je me trompe sur les protagonistes  , je retire humblement .


Cela me rappelle ceraines choses ...


 


G.T ....



Sulfate2Cuivre 02/12/2010 13:16



Le fait que Reuss a effectivement un coté sombre, n'enlève rien au fait que les mensonges de Lewis n'ont également  rien de lumineux !


Rien ne permet donc, surtout avec la matière en question qui sont des documents d'époques de supposer que Lewis ait cherché a tout prix une légitimité et de la matière poour creer son propre
groupe puisqu'il ne fût pas accepté dans l'organisation rosicrucienne à laquelle il postulait!


Nous n'avons apparement pas la même approche de la rigueur ...


Je ne comprends toujours pas que tu puisses affirmer sans gène un truc totalement indémontrable en vantant néanmoins une rigueur "rosicrucienne" alors même que l'authenticité de cette
terminologie est mise en doute!


Comme dit, je n'ai rien contre une honorable filiation de désir, d'une aspiration vertigineuse à la connaissance de la nature et de soi dans l'amour de la justice et la vérité. Je n'ai rien
contre ton approche prétendue "rosicrucienne" (ca vaut pour moi également), tant que cela ouvre des pistes à une démonsration avec les protocoles des sciences qui n'est en dernière analyse qu'un
moyen de faire la chasse au laxisme, à la malhonnêteté intelectuelle , à un manque de rigueur !


J'ai la même reconnaissance que toi pour l'enseignement "amorc" , pour ce que le personnage Lewis m'a apporté mais on a pas la  même distance nécéssaire pour pouvoir appeller un chat-un chat



A ce niveau, je pense partager le même agacement que Perceval, à quand la St-Lewis ???





 



fm 02/12/2010 11:06



@S2C


Merci pour ton message engagé!


 


Oui, chacun se fera son opinion... A l'inverse, je trouve beaucoup de complaisance dans tes références. Tes auteurs, présentent pontuellement des éléments intéressants et respectables comme il
convient à leurs mouvances maçonniques. Mais pour ma part je zappe totalement les interprétations tendancieuse, tout comme ton approche de la "science" qui n'est peut-être pas tout à fait la
démarche rosicrucienne! Peut-être reviendrons nous sur ce sujet. (lol) 


 


Je relève un point:


La "filliation Reuss" comme la "filliation Crowley" sont des énormités qui devraient sauter aux yeux des rosicruciens.


Le Bistrot a suffisemment mis en évidence (taper "Reuss" dans "recherche") le côté sombre de Reuss pour qu'il ne soit pas très crédible en tant qu'inspirateur de la voie de Lumière de
Lewis! 


 


Bien fraternellement



Sulfate2Cuivre 02/12/2010 09:21



Je doute de ta rigueur pour plusieurs raisons et je maintiens donc le terme de "malhonnêteté intellectuelle" puisque tu essayes de faire passer pour crédible ce qui ne l'est pas scientifiquement,
f actuellement démontrable et qui reste en tout état de cause pour le moins fantaisiste!


Je ne dis pas que je n'utilise pas le même type de raisonnement quand je suis bloqué par les limites que m'imposent la matière étudiée, mais je ne peux
dans ce cas soutenir une affirmation. Ce serait malhonnête , ma rigueur ne me le permet pas même si je peux me tromper comme tout le monde. 


En tout état de cause, dans ce débat technique, tu oublies de mentionner que la filiation "Reuss" parait très probable et les arguments sur le site de P.R.Koenig sont, non seulement logiques mais, étayés ce qui légitimerait la prétention de Crowley qui sans aucun doute à bien vu le faux grossier que Lewis lui a exhibé (les faux documents français sont nombreux et accablent Harvey ,son lapin imaginaire mais pense
également au risible document de la "loge égyptienne" avec des fautes de français ridicules...et voilà de 3 !!!) !


Ce qui reste consternant avec Lewis et qui est à voir en parallèle avec l'épisode Mussolini ou il est reçu en ami de la famille par ce dernier, c'est qu'il militait à la même époque dans un
groupe ultra-nationaliste et qu'il vantait sa détestation du système démocratique et vantait la fermeté d'un système autocratique(d'ailleur visible dans sa propre structure voir les références
dans le livre de M. Roggemans ). Je ne sais pas pour toi, mais je ne tiendrais absolument pas à m'afficher avec des fachos tyranniques si je n'étais pas d'accord avec
eux et j'irais encore moins copiner connaissant ce que représente symboliquement un te! rapprochement !!


Non, ce sont bel et bien des casseroles! Si on met bout à bout tous les mensonges cela devient indécent.


Dantinne , pour ne pas l'oublier, était un naudorffiste qui détestait la démocratie ..,d'ailleurs, c'est ce qu'il reprochait à la maçonnerie (ref Roggemans également).


Même si je suis conscient des faiblesses du système démocratique, je ne connais aucun autre système plus équitable puisque la notion de diktat éclairé d'un autocrate est soumis à la petitesse du
dictateur .  Cette dictature revendiquée par l'un comme par l'autre me semble la pire des casserole même si de toute évidences Dantinne eu une vie plus exemplaire, moins mercantile que celle
de Lewis et qu'il n'a jamais été d'accord avec lui sur les méthodes américaines ...


Je trouve donc naturellement beaucoup de complaisance et de légèreté dans tes commentaires



fm 02/12/2010 03:26



@S2C Merci pour ton message.


Je suis surpris.


Le terme "malhonneteté intellectuelle" me parait abusif et déplacé et me donne la sensation que tu n'as peut-être pas compris tout le raffinement et la rigueur de la méthode de travail que
j'utilise pour ne pas rester coincé devant un problème. Comme tu dis: "passons"!


Le terme de mensonge que tu attribues à Lewis pour le faux me paraît inaproprié. A mon sens le mensonge consisterait à déclarer "ce faux est vrai". Comme il existe des manières élégantes d'éviter
de se commettre à cela, il reste à prouver à Vanloo ou à toi, que Lewis l'aurait affirmé! Tout l'enseignement rosicrucien est basé sur ces erreurs logiques à éviter...


L'épisode par rapport à Crowley me semble révélateur de l'utilité subtile du document confectionné par Lewis.


Comme tu le montres: Lewis est parvenu en 1918 à se débarasser de ce mage noir notoire en lui faisant dire (je te cites): " Spencer Lewis (...) a passé son temps pendant des années à tenter de
mettre sur pied un faux Ordre Rosicrucien."


Cela enlevait à Crowley toute vélléité à s'intégrer dans l'AMORC... Souviens toi que le même Crowley cherchait en 1928 à nouveau à recupérer le contrôle de l'AMORC de Lewis...


Concernant la réception de Lewis par Mussolini en 1931 et 1937, je n'ai jamais trouvé quoi que ce soit à redire. Ce n'est pas parce qu'on ne partage pas les idées politiques d'un dictateur que
l'on doit refuser une invitation, d'autant qu'il est toujours possible de bonifier un point particulier. J'ai été reçu moi aussi par des personnalités, en France ou à l'étranger, cela ne veut pas
dire que je les cautionne!


Par exemple, Lewis semble avoir déclaré que "les rue étaient propres et qu'il n'y avait plus de mendiants". J'y verrais une manière élégante et diplomatique de soukever des sujets délicat sur le
tapis en demandant comment les problèmes ont été résolus...


Que les rosicruciens ne soient considérés par personne comme des adversaires me semble fondamentalement une bonne chose et un comportement désarmant. Cela ne veut pas dire qu'il faille être un
collabo, mais seulement qu'il existe toujours suffisemment de respectables excités pour conduire les révolutions. A chacun de gérer les problèmes à son niveau! 


Bien fraternellement.



Sulfate2Cuivre 02/12/2010 01:01



@FM: C'est bien ce qu'il me semblait!


Donc tu affirmes des choses sans aucune démonstration simplement avec des théories qui peuvent sembler bien fumeuses à de nombreux cartésiens. Comme dit, j'explore également l'irrationnel mais je
ne peux en toute conscience porter des affirmations aussi catégoriques qu'indémontrables!


Cela m'apparait très malhonnête intellectuellement..., bon passons!


Tu me demandes donc les casseroles que ces personnes trainent. Pour Lewis tu viens d'établir un mensonge , Vanloo met bien d'autres éléments à charge dans une lettre à l'A.M.O.R.C. avec d'autres mensonges avec faux en écriture notamment cette fameuse charte de
toulousaine qui fait dire à Crowley: « Spencer Lewis (...) a passé son temps pendant des années à tenter de mettre sur pied un faux Ordre Rosicrucien. Il recherchait de tous côtés à
s’assurer une autorité, et lorsque je l’ai rencontré pour la première fois à New York en 1918 E.V., il présenta une Charte supposée émaner de Rosicruciens français à Toulouse. Il avait
passé tellement de temps à la conquête des secrets les plus intimes de la Nature, qu’il n’avait pu en consacrer aucun à l’étude du français. Pourtant, même à New York, il y a des personnes qui
connaissent le français et cette contrefaçon ridicule lui attira tellement de quolibets de tous côtés qu’il la retira. »  Vu l'épisode Verdier, on est en droit d'accorder du crédit à ce
mage à la notoriété discutable !


Nous avons également la casserole moins reluisante de l'épisode "Mussolini (à lire page 360)"...


Pour ce qui est des échanges des premiers fora du crc, il faut demander à jean-no de pouvoir accéder aux archives (avec SkyDrive ca doit être facile ) Il y avait d'ailleurs une mine d'or
d'accusations diverses bien étayées ou je prenais souvent la défense de Lewis . Je n'ai plus grand chose à défendre si ce n'est la légitimité d'une filiation de désir.


Par ailleurs, les seuls titres incontestables furent ceux nombreux qu'il reçu grâce à la fudosi , le reste est ridicule par l'impossibilité de remonter des filiations (piste indienne, toulousaine
etc..)



Perceval 01/12/2010 18:25



Bon! J'ai pas compris tous les raisonnements.


En principe un chalatan c'est un voyou qui veut se faire passer pour un mec bien pour obtenir des choses. Correct ?


Donc un mec bien qui veut se faire passer pour un charlatan, c'est un mec bien qui veut se faire passer pour un voyou qui cherche à se faire passer pour un mec bien. Correct toujours?


Donc en résumé un mec bien qui veut se faire passer pour un mec bien, on appelle ça comment? Un vaniteux non ???



fm 01/12/2010 15:58



@S2C Désolé de t'avoir manqué de politesse, c'est involontaire. J'ignorais que tu posais des questions exigeant une réponse précise et immédiate. Tu penses à Jerome-Hieronymus?  C'est
ça? 


N'est-ce pas la même vibration? (Le I et le J sont fondamentalement la même lettre.) Je viens de prendre un de ces sites qui détaillent les prénoms et il donne (Gerrie, Gerry, Jeronimo, Xeromo, Hieronimus, Gerolamo, Geronimo, Jeromine).


http://www.geneanet.org/prenoms/signification/Jerome


Supposons que tu aies voulu parler de Hieronymus, quel autre prénom aurais-tu choisi? 


Mon mode de fonctionnement est le suivant: je pense qu'il y à une probabilité élevée de correspondance qui ne prendra aucune valeur si elle est unique mais qui mérite d'être notée et prise en
compte si d'autres éléments corroborent.


Quand je ne sait pas, j'utilise cette méthode de travail assez rigoureuse qui évite de rester passif devant un problème, mais qui permet au contraire d'avancer en permanence.


A cela vient s'ajouter la technique rosicrucienne pour "demander". Et dans ce cas la moindre impression contraire fait renoncer à l'hypothèse.


Comme tu peux le constater ce n'est pas une croyance, c'est une expérimentation rigoureuse. 


Mais j'ai le souvenir (et la sensation) qu'il y a d'autres concordances qui ressortiront un jour prochain (je pense en particulier à la cro-maat G, à la FUDOSI ou à des petits détails dans les
monographies).


Voilà je t'ai mis le dossier sur la table en toute simplicité!


Bien fraternellement


 


 



Sulfate2Cuivre 01/12/2010 14:54



@FM: La moindre des politesses commencerait par répondre à mes interrogations avant de me demander quoi que ce soit ..
Tu te déliles?



fm 01/12/2010 14:04



@S2C


Tu évoques des "démonstrations" 


Peux-tu avoir la gentillesse d'étayer ce que tu nommes des "casseroles" et des "démonstrations, références à l'appui" afin de crédibiliser tes propos? Pour ma part, j'avoue que je n'ai rien vu de
semblable!


Dantinne comme tous les européens cultivait le secret pour des raisons sécuritaires. Lewis, aux USA, n'avait pas ce problème.


HSLewis utilisait des pseudonymes afin de ne pas nuire à la transmission de l'enseignement rosicrucien lorsqu'il écrivait des livres sur ses approches de sujets annexes (l'astrologie, la
lémurie,...)



Sulfate2Cuivre 01/12/2010 13:25



Ce n'est pas aussi facile à démontrer, car il avait la matière du " New York Institute for Psychical Research" et ses enseignements reprennent parfois sur de longues lignes des ouvrages déjà
existant comme certains l'avaient démontré, références à l'appuis, sur l'ancien forum du CRC.


Bah que Lewis et dantinne trainent des casseroles très sonores, les rend de suite plus humains. Mais Dantinne avait quelque chose de plus, il cultivait la discretion et a consacré sa vie à l'aide
aux nécessiteux.


Quoiqu'il en soit, tu n'apportes aucun élément pour étayer tes affirmations. On pourrait sincèrement penser que tu te défiles


 


 



Perceval 01/12/2010 12:59



@fm


Si Lewis a transmis 10.000 pages, c'est seulement parce qu'il écrivait gros...



fm 01/12/2010 10:10



En tout cas il est déjà facile de démontrer que Lewis nous a transmis environ 10000 pages. Sur les 10000, il y a quelques faux manifestes qui se comptent sur les doigts de la main, et dont les
profanes et quelques initiés parlent davantage que des autres pages consacrées à la transmission de la connaissance et de la sagesse rosicrucienne. 



Sulfate2Cuivre 01/12/2010 09:40



@fm: Tu prétends que c'est utile de passer pour un charlatan, ce qui signifie en langage clair qu'il n'en était pas un. La démonstration n'est pas faite!


Résumons: Dantine-jerôme est une affirmation non étayée et le faux charlatan également !


Espérons que tu as des éléments un peu plus concrêts que de simples avis dictés par la sympathie que pourrait t'inspirer les bonhommes


 



Perceval 01/12/2010 08:53



Dantine, ça me fait penser à une marque de dentifrice.


Ou un un petit Danton?



fm 01/12/2010 02:25



Oui la supercherie du document saute aux yeux d'un européen ou d'un rosicrucien américain digne de ce nom!


Comme quoi c'est utile parfois de passer pour un charlatan!


Bien fraternellement



Sulfate2Cuivre 01/12/2010 00:41



Il n'y a absolument aucun élément fiable pour rapprocher le "jerome (manuscrit sans accent)" avec "Hiéronymus! Alors, je reste stupéfait de l'affirmation qui relie ces 2 personnages...


Si on parle bien de "Jérôme Verdier" , Vanloo a fait une brillante démonstration de la supercherie.


 



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

Armanjac  sur Le Rayon qui précède l'Aube.. mon épouse décédée, m'envoie

Pélican sur Le Ras le Bol des Certitudes.. Le mystique arrogant aux yeux des autres  

Mélusine sur Pourquoi Amatu dérange t-il ? Le connais-toi toi-même des grecs.

Pélican sur Initiation Lunaire ou Initiation Solaire voie "sèche" et "humide" ?

Nicole sur Surprenante Inspiration de Lewis ça s'appelle un plagiat, non?

Thierry sur Rêvez-vous davantage en mangeant du Lièvre ? Le rêve de LCSM était compensatoire... 

Phil sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule... Je préfère la parabole du semeur.

Bonum sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule...  parfois un "profane" est plus sincère 

Mélusine sur Physique, Hyperphysique et Métaphysique quelle planète se trouve au niveau de KETHER

Bonum sur Lorsque l'Étudiant est prêt, le Maître se manifeste...  est-ce que les Maîtres ont un  rapport avec les Supérieurs inconnus dans la maçonnerie ?

Jean Pierre sur Un Sceau des Frères Moraves Cela semble ramener la résurgence Rosicrucienne au Protestantisme

Bonum sur Fuir les Persécutions de l'Ancien Monde ? va-t-on fuir dans l'espace ?

Jean-Christophe sur Livre d'Or Je viens de lire 'le village du Diable", je pense devenir un pilier de bar.

Mélusine sur Les Mages Noirs et l'Économie de la Vie  je suis tombée sur une vidéo, et l'esprit Rose-Croix est autre chose.

Brigitte sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? Et un petit clin d'œil du cosmique

Mélusine  sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? j'avais un projet: Remettre les jeunes en décrochage 

Pélican sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? La recherche étymologique est aussi importante que le symbolisme ou le déchiffrage hiéroglyphique.

Pélican sur Le Secret Rosicrucien du Radix Davidis "Ecarter les "Philistins" (les vulgaires).  On en revient au sujet des préjugés

Pélican sur Le Paraclet d'Akhenaton l'Egypte aurait échappée au déluge?  

Pélican sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne nous pouvons tous apprendre et accéder, Mais dans le futur ? 

Andréa sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne Empirie… des expériences à vivre sur tous les plans de La Vie…

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier