4 décembre 2013 3 04 /12 /décembre /2013 00:12

vestige-colonne-fayoum.png

 

Le croquis ci-dessus représente un vestige d'une colonne d'un temple qui était dressé, il y a près de 4000 ans, à proximité de l'Oasis du Fayoum sur les rives du lac Moeris (Merour), le lac du grand Amour, dont la tradition rosicrucienne affirme que le nom vient de Mer-Our-Neb, le Maître Morya

 

Faut-il être un spécialiste pour comprendre qu'un officiant fait appel à la tonicité purificatrice et fraternelle de l'eau?

 

C'est à cette époque, sous la 12e dynastie, que des pharaons (Amenemet 1 à 3 et Sesostris 1 à 3) se succédèrent guidés par l'intuition Hou et la science Sia.

 

Les marécages du Fayoum furent asséchés pour se transformer en champs fertiles irrigués par des canaux reliant le lac Mer-Our, à un bras du Nil qui coulait à une vingtaine de kilomètres et qui portait aussi le nom de Mer-Our, c'est aujourd'hui le Bahr Youssouf.

 

Une période intense de renaissance égyptienne s'appuya sur cette richesse agricole et permit 2 siècles d'abondance propice au développement artistique et à l'épanouissement d'une civilisation avancée et puissante.

 

De magnifiques cérémonies permettaient à Amon, le "dieu caché" de venir de Haute Egypte par le Nil.

 

La barque empruntait ensuite les canaux, puis elle était portée jusqu'au temple par des prêtres Imakou  qui parcouraient des chemins tapissés de fleurs tandis que le dieu demeurait dans sa barque en restant invisible aux yeux des hommes qui incantaient des sons de voyelles.
 

Aux offrandes de pétales de fleurs, projetés vers le ciel, par les adorants au cœur pur, "justifiés de Maat", les prêtres répondaient par des aspersions d'eau lustrale.

 

Puis la barque atteignait le temple pour une cérémonie plus élaborée réservée à quelques prêtres privilégiés alors que la curiosité de ceux qui restaient à l'extérieur devaient se contenter de l'odeur lointaine des fumigations d'encens.

 

Naturellement, tandis que dans l'obscurité du temple, à l'abri des regards indiscrets, le Dieu sortait de sa barque sacrée pour visiter rituellement les divinités locales et s'harmoniser fraternellement avec elles, c'était à l'extérieur l'occasion de réjouissances festives. 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

Armanjac  sur Le Rayon qui précède l'Aube.. mon épouse décédée, m'envoie

Pélican sur Le Ras le Bol des Certitudes.. Le mystique arrogant aux yeux des autres  

Mélusine sur Pourquoi Amatu dérange t-il ? Le connais-toi toi-même des grecs.

Pélican sur Initiation Lunaire ou Initiation Solaire voie "sèche" et "humide" ?

Nicole sur Surprenante Inspiration de Lewis ça s'appelle un plagiat, non?

Thierry sur Rêvez-vous davantage en mangeant du Lièvre ? Le rêve de LCSM était compensatoire... 

Phil sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule... Je préfère la parabole du semeur.

Bonum sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule...  parfois un "profane" est plus sincère 

Mélusine sur Physique, Hyperphysique et Métaphysique quelle planète se trouve au niveau de KETHER

Bonum sur Lorsque l'Étudiant est prêt, le Maître se manifeste...  est-ce que les Maîtres ont un  rapport avec les Supérieurs inconnus dans la maçonnerie ?

Jean Pierre sur Un Sceau des Frères Moraves Cela semble ramener la résurgence Rosicrucienne au Protestantisme

Bonum sur Fuir les Persécutions de l'Ancien Monde ? va-t-on fuir dans l'espace ?

Jean-Christophe sur Livre d'Or Je viens de lire 'le village du Diable", je pense devenir un pilier de bar.

Mélusine sur Les Mages Noirs et l'Économie de la Vie  je suis tombée sur une vidéo, et l'esprit Rose-Croix est autre chose.

Brigitte sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? Et un petit clin d'œil du cosmique

Mélusine  sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? j'avais un projet: Remettre les jeunes en décrochage 

Pélican sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? La recherche étymologique est aussi importante que le symbolisme ou le déchiffrage hiéroglyphique.

Pélican sur Le Secret Rosicrucien du Radix Davidis "Ecarter les "Philistins" (les vulgaires).  On en revient au sujet des préjugés

Pélican sur Le Paraclet d'Akhenaton l'Egypte aurait échappée au déluge?  

Pélican sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne nous pouvons tous apprendre et accéder, Mais dans le futur ? 

Andréa sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne Empirie… des expériences à vivre sur tous les plans de La Vie…

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier