5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 09:31
Shashat, le Chapelet égyptien
Shashat, le Chapelet égyptien

Les hiéroglyphes ci-dessus sont faciles à lire.

Il y a "sha", un fourré de papyrus comme il en pousse lors de Akhet, la saison de l'inondation.

Il est tentant d'y reconnaître l'origine de la lettre hébraïque "shin" qui en reprend le symbolisme.

Nous lisons donc "sha-sha" et il s'ajoute la miche de pain (la lettre "T") caractéristique du féminin.

Le déterminatif est le symbole rayonnant du chapelet bien que certains égyptologues y voient un collier.

Les Habitués du Bistrot ne manqueront pas de deviner et d'apprécier dans ce "shashat" l'origine du mot chapelet.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

G
Mon cher Francis,
Ma question n'a pas de relation avec le thème. Je voudrais connaître ton approche, ton avis, concernant:
La méthode systémique,
l'Holisme
La téléologie
Il me semble qu'il y a des différences spirituelles entre elles.
Que Dieu en tant qu'Energie Créative n'a pas la même place dans chacune d'elle.
As-tu eu l'occasion d'approcher ces techniques et/ou philosophies?
Fraternellement
tous mes vœux de Paix Profonde
Jean Pierre
Répondre
L
Merci Jean Pierre, ce sont effectivement des thèmes intéressants pour évoquer le rosicrucianisme.

Le rosicrucianisme est toujours en décalage avec ces angles de vues...
Je dirais qu'il nous appartient d'éviter de présenter frontalement le rosicrucianisme comme un révisionnisme systématique mais plutôt de suggérer de rechercher l'expérimentation cosmique qui échappe aux théorisations humaines.

Par exemple, un chercheur systémique peut concevoir un métaconcept goedelien qui transcende tous les systèmes, mais cela n'en fera pas un mystique pour autant: il doit sortir de son cadre mental!
Mais le holisme est peut être encore plus handicapant, car son partisan investit dans un égrégore (astral par définition), une idée du "tout" qui l'écarte de la recherche cosmique.
Parfois c'est la "spiritualité" qui devient un concept dogmatique. Elle maintient la personne dans une forme de superstition qui a précisément tendance à bloquer la spiritualité (la "montée en spirale"...).
La téléologie en tant que "finalisme" me semble une spéculation très suspecte et finalement assez amusante: une sorte de guide du routard établi par des personnes qui seraient restées chez elles!
Quand aux approches diverses du "dieu de notre compréhension" ce sont que des "ouatous" (ces fameux conspirateurs qui sont devenus les anges des hébreux et des chrétiens).

Comme tu le vois tout cela est passionnant mais ce sont des sujets qu'il vaut mieux contester en douceur par des petites touches discrètes et sympas plutôt que de prétendre tout défoncer en bloc...

Bien fraternellement
Francis
B
Merci de votre réponse.

Cordialement
Répondre
B
Bonjour,

Le paléo-hébreu, né vers le Xe siècle avant notre ère, est d'origine phénicienne, dérivant de son écriture et utilisé jusqu'au début du Ier siècle. L'hébreu "carré", quand a lui, est d'origine mésopotamienne, employé a partir du VIe siècle avant notre ère mais supplantant le paléo-hébreu dès la fin du Ier siècle avant J.C. Dès lors, quel rapport possible entre le shin hébreu et le hiéroglyphe "sha" égyptien ??

Cordialement
Répondre
L
Et oui... votre remarque est pertinente! Merci! Mais le rosicrucianisme invite toujours à préserver une "part de vacuïté" pour pas se laisser plomber par des certitudes. Certes il y a des commerçants phéniciens, des calculateurs babyloniens, des caractères cunéïformes (qui malgré les certitudes historiques ne peuvent que découler de dessins hiéroglyphiques...), une lumière qui vient d'Orient, et des initiations qui viennent d'Egypte ("la grande pourvoyeuse") comme Moïse, Moshe, Mesou (= né plusieurs fois) lequel, comme Grand Prêtre était familiarisé à l'hénothéisme héliopolitain et savait nécessairement lire les hiéroglyphes (desquels découlent évidement la kabbale hébraïque adaptée au monothéïsme moderne). Bref ce serait dommage de se priver d'une connaissance sous prétexte qu'elle ne peut pas nous avoir été transmise! Bien cordialement.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier