5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 09:31
Shashat, le Chapelet égyptien
Shashat, le Chapelet égyptien

Les hiéroglyphes ci-dessus sont faciles à lire.

Il y a "sha", un fourré de papyrus comme il en pousse lors de Akhet, la saison de l'inondation.

Il est tentant d'y reconnaître l'origine de la lettre hébraïque "shin" qui en reprend le symbolisme.

Nous lisons donc "sha-sha" et il s'ajoute la miche de pain (la lettre "T") caractéristique du féminin.

Le déterminatif est le symbole rayonnant du chapelet bien que certains égyptologues y voient un collier.

Les Habitués du Bistrot ne manqueront pas de deviner et d'apprécier dans ce "shashat" l'origine du mot chapelet.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

GRAVINI JEAN PIERRE 06/10/2016 20:40

Mon cher Francis,
Ma question n'a pas de relation avec le thème. Je voudrais connaître ton approche, ton avis, concernant:
La méthode systémique,
l'Holisme
La téléologie
Il me semble qu'il y a des différences spirituelles entre elles.
Que Dieu en tant qu'Energie Créative n'a pas la même place dans chacune d'elle.
As-tu eu l'occasion d'approcher ces techniques et/ou philosophies?
Fraternellement
tous mes vœux de Paix Profonde
Jean Pierre

lebistrotdelarosecroix.com 06/10/2016 22:08

Merci Jean Pierre, ce sont effectivement des thèmes intéressants pour évoquer le rosicrucianisme.

Le rosicrucianisme est toujours en décalage avec ces angles de vues...
Je dirais qu'il nous appartient d'éviter de présenter frontalement le rosicrucianisme comme un révisionnisme systématique mais plutôt de suggérer de rechercher l'expérimentation cosmique qui échappe aux théorisations humaines.

Par exemple, un chercheur systémique peut concevoir un métaconcept goedelien qui transcende tous les systèmes, mais cela n'en fera pas un mystique pour autant: il doit sortir de son cadre mental!
Mais le holisme est peut être encore plus handicapant, car son partisan investit dans un égrégore (astral par définition), une idée du "tout" qui l'écarte de la recherche cosmique.
Parfois c'est la "spiritualité" qui devient un concept dogmatique. Elle maintient la personne dans une forme de superstition qui a précisément tendance à bloquer la spiritualité (la "montée en spirale"...).
La téléologie en tant que "finalisme" me semble une spéculation très suspecte et finalement assez amusante: une sorte de guide du routard établi par des personnes qui seraient restées chez elles!
Quand aux approches diverses du "dieu de notre compréhension" ce sont que des "ouatous" (ces fameux conspirateurs qui sont devenus les anges des hébreux et des chrétiens).

Comme tu le vois tout cela est passionnant mais ce sont des sujets qu'il vaut mieux contester en douceur par des petites touches discrètes et sympas plutôt que de prétendre tout défoncer en bloc...

Bien fraternellement
Francis

Bissop 05/10/2016 18:44

Merci de votre réponse.

Cordialement

Bissop 05/10/2016 12:24

Bonjour,

Le paléo-hébreu, né vers le Xe siècle avant notre ère, est d'origine phénicienne, dérivant de son écriture et utilisé jusqu'au début du Ier siècle. L'hébreu "carré", quand a lui, est d'origine mésopotamienne, employé a partir du VIe siècle avant notre ère mais supplantant le paléo-hébreu dès la fin du Ier siècle avant J.C. Dès lors, quel rapport possible entre le shin hébreu et le hiéroglyphe "sha" égyptien ??

Cordialement

lebistrotdelarosecroix.com 05/10/2016 13:13

Et oui... votre remarque est pertinente! Merci! Mais le rosicrucianisme invite toujours à préserver une "part de vacuïté" pour pas se laisser plomber par des certitudes. Certes il y a des commerçants phéniciens, des calculateurs babyloniens, des caractères cunéïformes (qui malgré les certitudes historiques ne peuvent que découler de dessins hiéroglyphiques...), une lumière qui vient d'Orient, et des initiations qui viennent d'Egypte ("la grande pourvoyeuse") comme Moïse, Moshe, Mesou (= né plusieurs fois) lequel, comme Grand Prêtre était familiarisé à l'hénothéisme héliopolitain et savait nécessairement lire les hiéroglyphes (desquels découlent évidement la kabbale hébraïque adaptée au monothéïsme moderne). Bref ce serait dommage de se priver d'une connaissance sous prétexte qu'elle ne peut pas nous avoir été transmise! Bien cordialement.

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

Thierry sur L'Adieu à la Loge de Boston je trouve ce témoignage très élevé, toute la journée j'ai senti beaucoup de lumière... 

Phil sur L'Adieu à la Loge de Boston d’où vient ce témoignage ? Quel autre chemin aurait été suivi ?

Michel sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres c'est une manière de diffuser certaines vérités.

Phil sur A la Recherche du Hiérophante - 2 Une enquête passionnante qui nous ramène au début du cycle d'activité.

Frater N. sur L'Adieu à la Loge de Boston VITRIOL. Je pense que c'est le mot...

Philippe sur L'Adieu à la Loge de Boston ce récit remettrait bien des choses en cause.

Thierry sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis ? il est toujours facile de faire parler un mort.

Christian sur L'Adieu à la Loge de Boston un instrument de musique invisible,pince les cordes de mon Âme...

Prudencius sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis? Vraiment très surprenant vivement la suite de cette drôle d'histoire

Jean Pierre sur Ne néglige pas ton Furnace... La fin du mot "NACE" donne une connotation...

Thierry sur Amatu: Le Message de l'Inde - Krishna à Mathura -5 Vraiment ces articles d'Amatu, j'adore !

Marc sur Kalki descend de la Montagne à Cheval.. Bien d'avoir mis Hugues à contribution....!

Romain sur Les 7 Personnalités de Lewis... Les sept personnalités du Très Haut, où de l'égo ? 

Laurent sur La Vie, la Lumière et l'Amour... Je suis à la recherche d'éléments sur l'Ankh

Barthélémy sur Qui incarne Nephtys? Quelle est l'étymologie de "Nephthys" ?

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier