17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 09:49
Quand le Ravin devient une Gueule de Crocodile...

Dans quelques représentations du Tarot, le personnage de la 22e lame se trouve devant un ravin.

C'est le cas du Tarot de Rider-Waite (image de gauche) avec le personnage qui donne la sensation d'être guidé par l'orgueil.

Dans le Tarot de Saint-Germain (image de droite) que le Bistrot avait évoqué, les codes semblent curieusement identiques.

Le ravin prend l'allure d'une gueule de crocodile et notre Pont du Roi Saint Louis est devenu un obélisque effondré.

Dans la tradition égyptienne de la fraternité d'Héliopolis dans laquelle le Bistrot de la Rose+Croix met régulièrement en évidence la source rosicrucienne, la divinité crocodile Sebek entre en action lors du périple de la lointaine (Hathor/Tefnout) après les stades Sekhmet et Bastet, lorsque le dieu crocodile est annonciateur de l'inondation.

La jonction avec le pont Saint Louis devient un peu plus parlante: l'inondation bénéficie à ceux que le crocodile ne dévore pas...

Sous divers angles, l'inondation exprime, par exemple, l'illumination, ou encore le passage à un plan supérieur, ou la traversée réussie du pont, ou encore la transition lewissienne évoquée comme le passage symbolique entre le 11e et le 12e degré.

Pour la "foule bigarrée" qui n'est pas encore prête à passer l'épreuve, le crocodile exprime une lente digestion qui peut parfois durer plusieurs vies à moins que le chercheur ne ressente enfin l'incontournable travail à accomplir sur lui-même et se montre enfin digne de la véritable initiation que son être intérieur lui a mis discrètement au programme sur terre pour cette incarnation ou une suivante...

(à suivre...)

Partager cet article

Repost0
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 13:54

lewis tarot 01 le mage bistrot
Après avoir exprimé, dans les précédents messages, les symboles fondamentaux apparaissant sur cette première lame de la "catégorie Tarot R+C", le moment est venu d'évoquer un détail fantastique...

 

En effet sur la pierre cubique, à côté des braises fûmantes et des vapeurs d'encens, nous avions proposé l'existence d'une Rose+Croix qui ferait de celle-ci un sanctum rosicrucien.

 

Le symbole est dessiné d'une manière volontairement floue, incitant l'observateur à méditer...

 

Avec humour, une buveuse s'amusait à dire à son sujet:

 

- "Vu la taille de l'image, ça restera caché"...

 

En fait, il semblerait que ce symbole crucifère soit un oiseau ou une représentation d'oiseau devenue tout à fait inhabituelle de nos jours...

 

De quoi s'agit-il? 

 

Il va de soi qu'il convient de mettre de côté une fois pour toute la basse magie qui suggèrerait qu'il pourrait s'agir d'un horrible sacrifice rituélique destiné à tuer un oiseau avec un couteau à manche noir pour offrir son âme à un génie qui serait tout heureux de nous récompenser en nous faisant parvenir une liasse de billets de banque comme indiqué sur Wikipedia...

 

L'autre piste élevée, consiste à faire une analogie entre le corps d'un oiseau mort avec la tête de mort symbolique de la chambre du seuil d'anciens temples rosicruciens.

 

Nous avons vu cela à propos du tableau de Rosenkreuz et du Saint Jérome en son étude qui expriment par une tête de mort le symbole de l'initiation qui suit le passage dans le Cabinet de Réflexion qu'est la Chambre du Seuil, laquelle offre au récipiendaire 2 possibilités alternatives...

 

D'une part le "Memento Mori", "souviens-toi que tu es mortel", dans le sens de comporte toi sur terre en pensait que "tu ne sortiras pas vivant de ce monde". C'est un message de sagesse, mais d'une sagesse, somme toute, profane...

 

Car d'autre part, il y a le message plus subtil qu'il convient de laisser dans la chambre du seuil et donc à la porte du temple tout ce qui est mortel afin d'être dans le Temple "une âme humble à la recherche de la Lumière".

 

L'indication "Respice Finem" (ne perd pas de vue la fin), qui est de celles qui accompagne traditionnellement la tête de mort, possède, elle aussi, ce double sens puisque la fin c'est d'une part la mort, et d'autre part la fin est également une manière de suggérer l'objectif de l'incarnation: croître pour vivre ou mieux vivre sur le plan invisible. 

 

Et donc, la partie mortelle de l'homme est représentée par la croix qui manifestée ici par un oiseau donc la tête, la queue et les deux ailes dessinent précisément une croix...

 

Ce qu'il manque à l'oiseau, qu'il s'agisse d'un oiseau mort ou d'une simple représentation, c'est la Vie qui est issue d'un autre monde que la matière...

 

Comment ne pas reconnaître ici, un thême fondamental des études rosicruciennes... 

Partager cet article

Repost0
10 janvier 2014 5 10 /01 /janvier /2014 13:01

lewis tarot 01 le mage bistrot-copie-1

Le précédent message raccrochait le symbole "sha" égyptien, M8 sha gly bistrotrelié à l'inondation du Nil, au shin hébreu,shin hebreu bistrotcomposé de 3 flammes...

 

Cela n'a pas manqué de susciter quelques haussements d'épaules, qui pourraient être injustifiés, dans certaines chaumières...

 

Sans doute est-il utile de revenir sur le sujet...

 

Pour que chacun sache de quoi il s'agit, il convient de préciser les aspects complémentaires de l'eau et du feu.

 

L'eau représente traditionnellement l'Enseignement rosicrucien qui vient d'en haut comme la pluie qui tombe du ciel.

eau-bistrot.png

C'est la raison pour laquelle l'eau est représentée symboliquement par un triangle, généralement, bleu qui descend.
 

Le feu exprime la transmutation, l'élévation, le travail intérieur et il est représenté par un triangle, généralement, rouge qui monte.

feu-bistrot.pngDans le rosicrucianisme lewissien des débuts, une expérience alchimique, assez dangereuse, marquait les esprits en faisant tomber quelques gouttes d'eau dans une vasque qui devait probablement contenir un petit morceau de sodium émergeant dans de l'alcool à brûler et dès que l'eau atteignait le sodium celui-ci mettait violemment le feu à l'alcool à brûler.

 

Naturellement, une loi des Temples se trouvait révélée: l'eau peut allumer le feu et par analogie, la Connaissance parvient à déclancher l'Illumination...

 

Ces symboles et cet enseignement se retrouvaient naturellement à plusieurs niveaux dans la Tradition égyptienne, par exemple, le symbole représentant des jarres au nombre de 3 ou 4 (en haut à gauche de l'enseigne du Bistrot de la Rose+Croix) peut exprimer le 4 d'un corpus de connaissance répandue ou le 3 du feu d'une action déclanchée à partir de la connaissance reçue...  

 

Et il est vraisemblable que même encore de nos jours, la kabbale hébraïque qui trouve sa source dans les Ecoles de Mystères égyptiennes doit encore véhiculer discrètement l'existence (certainement controversée!) d'un "shin" secret à 4 branches qui viendrait s'emboîter dans le shin à 3 branches pour exprimer la fameuse loi alchimique évoquée précédemment...

 deux-shin-bistrot.png


Partager cet article

Repost0
9 janvier 2014 4 09 /01 /janvier /2014 12:03

lewis-tarot-01-le-mage-bistrot-copie-1.jpg

Voici un nouveau partage au sujet de la fameuse lame du Tarot présentée ces derniers jours au Bistrot.

 

(Voir "La Première Lame d'un Tarot Egyptien" et "Que porte le Mage dans la Main droite?".)

 

Notre attention se porte sur les lotus au sol qui constituent un hiéroglyphe connu qui se lit "sha" et que Champollion représentait ainsi dans sa grammaire.

 

M8-sha-champollion-bistrot.jpg 

 

Il est généralement lié à la poussée végétale qui suit l'inondation (la saison aket dont nous avons déjà parlé).

shin-hebreu-bistrot.jpg

 

Et les kabbalistes hébraïques ne manquent pas de relier leur lettre "shin" à ce hiéroglyphe...

 

Nous pourrions songer à la manifestation de yod, he, vav, hé rendue possible par l'adjonction de shin qui représente l'éveil de l'Être intérieur...

 

adjonction-de-shin-bistrot-copie-1.jpg
 

Et un autre hiéroglyphe est présent sur la table cubique...
 

En effet, nous pouvons identifier le volatile dans un quadrilatère à "Hout-Her", la demeure d'Horus qui a donné la divinité Hathor...

 

C'est un thème qui a fait l'objet d'un ancien message...

 

horus-enferme-gly-bistrot.jpg 

Il reste à méditer sur ce qui se trouve réellement sur la table...

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 11:10

lewis-tarot-01-le-mage-bistrot-copie-1.jpgLa parution, que l'on peut considérer comme inédite, hier au Bistrot, de cet arcane révélant l'existence d'un "sanctum rosicrucien" sur la première lame du tarot et mettant donc en évidence l'existence d'un authentique Tarot Rosicrucien inconnu des occultistes et qui semble être apparu et avoir disparu vers les années 1920 n'a pas manqué de susciter ci et là de nombreuses questions...

 

Comment ne pas y revenir?

 

D'abord, nous voyons mal ce que le mage tient dans la main droite, pourtant un égyptologue ne manquerait pas d'affirmer qu'il s'agit évidemment d'un "hékat", le sceptre caractéristique de ceux qui utilisent la magie (en égyptien "héka")...

 

hekat-gly-bistrot.png

Nous lisons en effet "H", la tresse, "K", la dune et "T" la miche de pain, marque du féminin.

 

Cela se lit donc "heket".

 

Le sceptre symbolique "hékat" sert naturellement de déterminatif.

 

Il témoigne de la maîtrise des force terrestres, l'Esprit des rosicruciens, et de la Force Vitale qui l'anime.

 

Le mage montre ainsi qu'il est initié et qu'il sait réellement canaliser ces deux forces.

 

La révélation rosicrucienne de ce type de message réajuste le sens de la première lame du tarot: il s'agit bien d'un "mage" et non pas d'un illusioniste ou d'un bateleur...

 

A notre époque, il existe d'excellents illusionistes, mais ceux-ci ne sont pas obligés de "s'assombrir" en s'emparant du titre de "magicien" qu'ils ne méritent pas...

 

La science de la véritable magie leur échappe totalement et ils se permettent de détourner le sens de magicien dans l'esprit du public!

 

Agir, pour modifier cet état de chose, n'est-il pas un des combats discrets des Rosicruciens qui s'efforcent de rectifier dans leur champ d'activité ce qui fait obstacle à la liberté de l'âme humaine et de la conscience?...

Partager cet article

Repost0
7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 10:25

lewis-tarot-01-le-mage-bistrot.jpgLes Habitués apprécieront certainement de découvrir aujourd'hui la révélation de la première lame d'un étrange tarot égyptien.

 

Assez curieusement, c'est un américain inconnu qui avait mis ce tarot en circulation à la fin du 19e siècle en utilisant le pseudonyme de... Saint Germain.

 

Naturellement les mystiques auraient généralement tendance à zapper le sujet en pensant à une charlatanerie de plus car certains apprécient de récupérer le nom du Grand-Maître et il existe déjà divers tarots pseudo-égyptiens plutôt douteux...

 

Mais quelques recherches nous apprennent qu'au contraire, Harvey Spencer Lewis avait reconnu la validité de ce tarot en n'hésitant pas à le cautionner en l'accompagnant du Sceau de la Fraternité.

 

Cette première lame, est appelèe généralement "le bateleur", mais elle prend ici le nom latin de "Magus", c'est à dire le mage, le titre symbolique qui caractérise les Rosicruciens qui parviennent au réel 9e Degré du Temple.

 

Il s'agit évidemment du début d'un cheminement particulier...

 

Nous apprécions la colonne amarnienne qui exprime une porte invisible.

 

Il est bon de savoir que dans le monde invisible les portes n'ont pas deux piliers mais un seul...

 

Dans cette étape, ce pilier pourrait s'identifier au mage.

 

Il y a aussi le symbole des lotus sur le sol, dressés vers le ciel, et au milieu desquels le mage en Horus naissant s'éveille, se dresse et s'élève... 

 

Habituellement le bateleur trouve sur la table les symboles des 4 éléments.

 

Il semble que ce soit exprimé ici par les 4 branches d'une croix ou par autre chose...

 

Une Rose+Croix sur la table ferait naturellement de celle-ci un sanctum rosicrucien...

 

L'accent est mis ici davantage sur la transformation et même plutôt sur la transmutation.

 

Sur la table, il semble qu'il ne s'agisse pas d'un feu, mais de vapeurs d'encens, traditionnellement utilisées pour nourrir avec bienveillance les entités du lieu afin qu'elles laissent travailler en paix pour la suite...

 

Un signe est particulièrement intéressant, il est montré par le mage dans le carré sous la table cubique: c'est naturellement un volatile à identifier...

 

Est-il enfermé dans une cage comme notre Être intérieur?

 

Est-il en train de "cuire" dans un four, un athanor?

 

Mettons, qu'il s'agisse du symbole du "phénix qui renait de ses cendres", transcendant les scories de la matière et se préparant à un cheminement spirituel.

 

Parfois ce phénix exprime une résurgence de la Rose+Croix...

 

Autre signe intéressant: l'étoile dans le ciel peut suggérer le symbole d'une Rose+Croix extérieure qui guiderait la recherche mystique dont il convient de remarquer l'aspect céleste.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier