8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 09:12

Le chercheur rosicrucien intègre rapidement la nécessité de développer certains fondamentaux comme l'intuition, le sanctum, la méditation, la Recherche d'une Lumière toujours plus grande, ou la culture de vibrations élevées.

 

Il développe ainsi, un état particulier qui porte le nom "d'état intermédiaire" dans lequel ce qu'il recherche, y compris les plus grands secrets, se révèle à lui tout naturellement.

 

Et il n'a évidemment pas besoin de s'inféoder au gourou de service, cachant sa prétention sous une fausse humilité et qui lui révélera quelques bribes d'informations sous la forme aliénante et frelatée à laquelle il a accès et en menaçant parfois des pires choses qui révèlerait ses "secrets"!

 

A titre d'exemple de la générosité de la Lumière, voici une petite aventure sur une piste proposée par un Frater américain qui attire l'attention sur l'hypothèse que le fameux "Padre Folio", autour duquel gravitent les hauts enseignements du rosicrucianisme lewissien, aurait laissé sa signature P.F. dans l'ouvrage rare: Symboles Secrets des Rosicruciens au 16e et 17e siècle.

 

Au sujet de cet ouvrage, Spencer Lewis précise:

 

"L'ancien livre d'un Frater inconnu restera toujours l'un des biens les plus précieux de l'étudiant sincère", que "le monde a besoin de ces vérités saisissantes" et "l'étudiant sincère fera bien d'analyser avec attention chaque pensée et chaque idéogramme".  

 

Curieusement notre visite nous fait passer à côté d'une indication qui figure pourtant en grosses lettres et en première page...

 

ecriture-PF.jpg

 

... pour aller dénicher les petits caractères d'une mystérieuse planche de la page 47 consacrée à la "Virgin Sophia"...

 

virgin sophia PF bistrot 

Cela mérite un agrandissement.

 

agrandissement-pf-bistrot.png

 

Nous remarquons que les initiales P.F. sont encadrés par deux formules latines assez connues de la tradition rosicrucienne: "sub umbra alarum tuarum" et "consumatum est".

 

La première signifie "à l'ombre de tes ailes", c'est en particulier la formule finale de la Fama Fraternitatis, tandis que "consumatum est" exprime à la fois "tout est consumé" et "tout est consommé" et fait référence aux dernières paroles attribuées à Jésus sur la Croix.

 

Et notre attention se laisse attirer par le curieux petit texte qui suit qui constitue certainement une piste plus facilement abordable.

 

Nous voyons dans le médaillon, à gauche de l'inscription, un volatile à deux têtes couronné d'un globe et d'une croix et surmontant les symboles alchimique du mercure, du soufre et du sel que les rosicruciens préfèrent exprimer de nos jours plus simplement par la Vie, la Lumière et l'Amour.

 

L'inscription précise que le volatile est un phœnix, c'est bien sûr, la représentation médiévale du "benou" d'Héliopolis, mais quelques clefs rarement données sont ici particulièrement intéressantes: le fait qu'il ponde 3 œufs peut constituer une révélation, tout comme le symbole rosicrucien du "globe crucifère" de la couronne!

 

L'explication claire mérite notre méditation.

 

"Un jeune coq picore"... 

 

Jeune signifie naturellement "inexpérimenté" et le jeune coq picore tout ce qu'il trouve au point de s'en rendre parfois malade...

 

C'est le moment de laisser un vieux conte russe accéder à notre conscience...

 

Il était une fois un jeune coq très désobéissant. Il n'écoutait jamais les conseils de sa vieille poule de mère. Il courait partout, il battait des ailes sans arrêt, chantait toute la journée, mangeait n'importe quoi... La vieille poule le grondait. Mais le jeune coq n'en faisait qu'à sa tête. Ce jour-là, ils partirent dans les bois pour picorer des graines.

Petit coq, fais bien attention, il y a des graines trop grosses pour toi. Prends ton temps ! Écoute-moi...

Mais, sous un chêne, le petit coq toujours pressé, avala un vieux gland et s'étrangla. Sa vieille mère eut très peur lorsqu'elle le vit étendu sur le sol, comme mort, la crête pendante, le bec ouvert.

Inquiète, elle se rendit chez la fermière et lui dit: -Fermière! Fermière! Donne-moi vite du beurre! Le petit coq s'étrangle avec un gland! Mais la fermière répondit: -File vers la vache, demande-lui du lait et je ferai du beurre avec la crème.

Toute tremblante, la vieille poule courut vers la vache et lui dit: -Gentille vache, donne-moi du lait s'il te plaît! La fermière fera du beurre avec la crème et je donnerai le beurre au petit coq qui s'étrangle avec un gland!

Mais la vache répondit: -Va demander au fermier de l'herbe fraîche et je donnerai du lait. Affolée, la vieille poule courut vers le fermier et lui dit: -Fermier! Fermier! Donne-moi de l' herbe fraîche! Je la ferai manger à la vache, la vache me donnera du lait, la fermière fera du beurre avec la crème et moi je donnerai le beurre au petit coq qui s'étrangle avec un gland!

Mais le fermier répondit: -Dépêche-toi d'aller demander une faux au forgeron et je te donnerai de l'herbe fraîche. Désespérée, la vieille poule s’élança à toutes pattes chez le forgeron et lui dit: -Forgeron! Aide-moi je t’en prie! Est-ce que tu veux bien faire une faux pour le fermier? Il me donnera de l’herbe fraîche pour la vache, la vache me donnera du lait, la fermière fera du beurre avec la crème et moi je donnerai le beurre au petit coq qui s’étrangle avec un gland! Lorsque le forgeron eut écouté la pauvre vieille poule désespérée, il accepta de faire une faux pour le fermier, le fermier coupa de l’herbe fraîche pour la vache, la vache offrit du lait à la fermière, avec la crème du lait, la fermière fit du beurre bien gras qu’elle remit dans un bol à la poule. Alors la vieille poule courut déposer le beurre dans le gosier du petit coq. Le beurre entraîna le gland. Le petit coq se réveilla, battit des ailes, se percha sur le chêne et put enfin se remettre à chanter.

 

L'explication mentionne aussi un œuf avec deux jaunes...

 

Dans notre civilisation moderne qui se nourrit d'œufs de supermarché, nous avons oublié que les œufs à deux jaunes sont caractéristiques des jeunes poules qui commencent à pondre...

 

Il reste à comprendre ce que signifie l'œuf contenant de l'air.

 

Évidemment cela ne veut pas dire qu'il est vide, et si un habitué du Bistrot ne manquera pas de penser à la divinité Shou séparant Geb (la terre) et Nout (le ciel), un alchimiste songera pour sa part à la séparation du "fixe" et du "volatile"...

 

Il reste à bien comprendre pourquoi notre aigle-phénix possède deux têtes.

 

Avec une seule tête, il exprimerait déjà une certaine forme de maîtrise en se plaçant au dessus des autres oiseaux.

 

Mais sous la forme bicéphale, le dessinateur insiste sur un aspect encore plus élevé...

 

Si l'on constate qu'une tête regarde à gauche et l'autre à droite, la tradition égyptienne nous fournit une première interprétation avec sa formule mystérieuse "je suis d'hier et je connais demain...", mais les deux regards réunis de l'aigle couvrent également l'Orient et l'Occident. 

 

Évidemment il s'agit d'une allusion à une forme élevée de réalisation, un signe de Grand-Maître!

 

Naturellement ce symbole traditionnel d'initié a vocation à être récupéré par le pouvoir temporel et nous ne nous étonnerons pas de le retrouver dans les armoiries de nombreuses familles royales.

 

Mais ce n'est pas tout, nous le retrouverons même dans les Hauts Grades commémoratifs du Rosicrucianisme que la Franc-Maçonnerie a introduit dans sa tradition à la fin du 18e siècle.

 

Nous voyons en particulier cet aigle bicéphale sur la jolie planche maçonnique qu'une Soror nous avait gentillement offerte et qui représente les correspondances entre le Rite d'York à droite et le Rite Écossais à gauche, formant une arche.

 

 

  grades-maconnerie.jpg

 

Nous apprécions au passage la différence entre cette construction d'arche et la démarche rosicrucienne d'épuration intérieure.

 

L'œil à droite dans le G évoque naturellement le Grand Architecte de l'Univers cher à la Franc-Maçonnerie alors que les Rosicruciens auraient davantage évoqué la Grande Lumière Unificatrice du Verbe.

 

Et nous remarquons précisément notre aigle bicéphale à deux reprises sur les Hauts Grades les plus élevés de la montée de gauche.


Partager cet article
Repost0

commentaires

CF 09/06/2013 11:10


Francis, une très belle aventure pour le chercheur sincère...

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

Armanjac  sur Le Rayon qui précède l'Aube.. mon épouse décédée, m'envoie

Pélican sur Le Ras le Bol des Certitudes.. Le mystique arrogant aux yeux des autres  

Mélusine sur Pourquoi Amatu dérange t-il ? Le connais-toi toi-même des grecs.

Pélican sur Initiation Lunaire ou Initiation Solaire voie "sèche" et "humide" ?

Nicole sur Surprenante Inspiration de Lewis ça s'appelle un plagiat, non?

Thierry sur Rêvez-vous davantage en mangeant du Lièvre ? Le rêve de LCSM était compensatoire... 

Phil sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule... Je préfère la parabole du semeur.

Bonum sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule...  parfois un "profane" est plus sincère 

Mélusine sur Physique, Hyperphysique et Métaphysique quelle planète se trouve au niveau de KETHER

Bonum sur Lorsque l'Étudiant est prêt, le Maître se manifeste...  est-ce que les Maîtres ont un  rapport avec les Supérieurs inconnus dans la maçonnerie ?

Jean Pierre sur Un Sceau des Frères Moraves Cela semble ramener la résurgence Rosicrucienne au Protestantisme

Bonum sur Fuir les Persécutions de l'Ancien Monde ? va-t-on fuir dans l'espace ?

Jean-Christophe sur Livre d'Or Je viens de lire 'le village du Diable", je pense devenir un pilier de bar.

Mélusine sur Les Mages Noirs et l'Économie de la Vie  je suis tombée sur une vidéo, et l'esprit Rose-Croix est autre chose.

Brigitte sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? Et un petit clin d'œil du cosmique

Mélusine  sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? j'avais un projet: Remettre les jeunes en décrochage 

Pélican sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? La recherche étymologique est aussi importante que le symbolisme ou le déchiffrage hiéroglyphique.

Pélican sur Le Secret Rosicrucien du Radix Davidis "Ecarter les "Philistins" (les vulgaires).  On en revient au sujet des préjugés

Pélican sur Le Paraclet d'Akhenaton l'Egypte aurait échappée au déluge?  

Pélican sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne nous pouvons tous apprendre et accéder, Mais dans le futur ? 

Andréa sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne Empirie… des expériences à vivre sur tous les plans de La Vie…

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier