16 juin 2012 6 16 /06 /juin /2012 06:31

 

Non nobis domine, non nobis, sed nominis tui Gloria sole.

 

Pas pour nous Seigneur, pas pour nous, mais pour la seule gloire de ton nom.

 

Où également: sed nomine tuo da gloriam.

 

Mais pour ton nom la gloire. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

H
Glorioe solo.
Répondre
F

""Si l'on veut laisser la présentation de la formule telle quelle en
disant que sole est l'ablatif de sol, le soleil, sole serait alors apposé à gloria, et il faudrait traduire par “non pas par nous mais par la Gloire de ton nom
Répondre
A

Irreparabile tempus, comme dit le bon Virgile.


Malheureusement, l'adjectif solaire se dit solarius en latin et l'on devrait avoir dans cette hypothèse “gloria solaria”.


Si l'on veut laisser la présentation de la formule telle quelle en disant que sole est l'ablatif de sol, le soleil, sole serait alors apposé à gloria, et il faudrait traduire par “non pas par
nous mais par la Gloire de ton nom
Répondre
F

Nos routes ne s'étaient pas croisées depuis 30 ans... Merci AegidiusREX pour cette visite au "bistrot" et ces éclairages pertinents et appréciés.


En supposant qu'il n'y ait pas d'erreurs dans les formulations latines, mais seulement dans leur traduction, "sole" peut apparaître comme l'ablatif de soleil, la provenance solaire de la gloire
et cela justifie bien "gloria sole".


Et si j'ai bien compris..., la traduction rectifiée de "non nobis domine, non nobis, sed nominis tui gloria sole", serait donc "pas par nous Seigneur, pas par nous, mais par la gloire solaire de
ton nom."


Bien cordialement à toi AegidiusREX.


Lux Vita Amor! 
Répondre
A

La formule donnée par fm est effectivement fautive.


Si l'on considère nobis comme un datif (comme le suggère la traduction en français par “pour”), on doit obligatoirement avoir un datif après le “sed”, donc Gloria doit être au datif soit Gloriae.
De même, l'adjectif solus a une déclinaison pronominale, son datif n'est pas sole (déformation de solae lui-même datif fautif de solus) mais soli, il faut donc écrire “non nobis sed nominis tui
Gloriae soli”, non pas pour nous mais pour la seule Gloire de ton nom.


Si nobis est un ablatif (il faudrait alors traduire par “par”), il faut alors mettre solus à l'ablatif féminin singulier, ce serait alors sola : “non nobis sed nominis tui Gloria sola”, non
pas par nous mais par la seule Gloire de ton nom.


On doit donc avoir soit “Gloriae soli” au datif traduit par “pour”, soit “Gloria sola” à l'ablatif traduit par “par”.


Valete omnes et vis sit omnibus vobiscum, portez-vous tous bien et que la force soit avec vous tous.
AegidiusREX
Répondre
F

C'est un plaisir Frater, de partager une piste balisée du rosicrucianisme!
Répondre
G

Merci patron pour le cour de conjugaison.. Le latin n'est pas chose facile! 


 
Répondre
F

sol, solis =
soleil; solum, soli = base,
sol; solum = seulement; solus, a, um= seul



Répondre
G

Patron ma connaissance du latin n'est pas très bonne mais Gloria sole n'est pas (gloire au soleil?)


Merci. Fraternellement
Répondre

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier