27 septembre 2011 2 27 /09 /septembre /2011 10:40

omar

 

Curieuse personnalité que cet Omar Khayam (1048-1133), qui, dans l'islam antialcoolique apparaît comme un buveur impénitent. Les musulmans ne le comprennent généralement pas. Ils ne sont pas les seuls! Mais Omar est une idole du "Bistrot"!

  

De sa réputation de poète, philosophe, mathématicien (travaux sur les équations cubiques), astronome (réformateur du calendrier persan), médecin, botaniste (l'hybridation des roses lui revient) se dégage une odeur assez caractéristique, non pas d'alccol mais plutôt de rose qui incite à décoder! 


"Khayam" est le nom qu'il "hérite de son père". Il y a naturellement un sens profane et un sens subtil... "Khayam" signifie "tente" et suggère que l'enseignement du Maître est ésotérique. Il n'est pas diffusé aux 4 vents, mais transmis "sous la tente" à ceux qui sont prêts.

  

Le "buveur" est attiré par une ivresse mystique enthousiasmante qui se cache derrière une apparence d'ivrogne et les jolies femmes qui le fréquentent sont de belles personnalités animiques qui viennent boire avec lui...

 

L'héritage d'Omar Khayam nécessite un tri inspiré parmi les "Rubayat", car ses petits poèmes de 4 vers ne sont pas tous authentiques...

 

Le mot "rubayat" est lié au nombre 4 dont les 4 branches sont exprimées par 4 vers. 

 

Il s'agit donc de quatrains symboliques qui riment en AABA: les deux premiers vers riment avec le dernier, alors que le 3ème demeure un vers libre.

 

Harvey Spencer Lewis conseillait aux américains la traduction anglaise du rosicrucien Edouard Fitzgerald. Lewis rendait cet hommage sybilin à Omar Khayam en reconnaissant que "un quart de l'enseignement rosicrucien qu'il diffusait lui revenait".

 

Naturellement la formulation de Lewis est aussi à décoder: il révèle que les quatrains d'Omar Khayam furent pour lui des supports de méditation qui le conduisirent à capter l'enseignement... 

 

Nous avions déjà cité le "Rubayat" suivant qui témoigne du rosicrucianisme d'Omar Khayam et de l'ouverture de sa "tombe"?

 

"Je veux boire tant et tant de vin,que l'odeur puissante qui s'échappera de ma tombe puisse ravir l'ivrogne de passage qui en tombera ivre-mort..."

 

En voici un autre pour aujourd'hui:

"Puisque tu ignores ce que te réserve demain,

Efforce-toi d'être heureux aujourd'hui.

Prends une urne de vin, et va t'asseoir sous la lune,

Bois, en te disant que la lune te cherchera peut-être vainement, demain."

 

Il se dégage de ses vers une recherche de jouissance, qui incite à vivre l'instant présent. Mais cette "vie de l'instant présent" n'est pas égotique, c'est tout le contraire: une incitation à profiter des facultés divines de l'incarnation en restant connecté à la source.

(à voir ensuite...)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier