5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 23:33

brc-tatouage.jpg 

Lorsque l'ego d'une personne s'illusionne totalement sur sa véritable liberté, il arrive parfois qu'au lieu de chercher à se mettre en veilleuse pour réaliser les promesses de son Être intérieur, celle-ci décide d'organiser l'inverse et crée, avec une entité extérieure plus ou moins sombre, un pacte psychique...

 

Un tatouage peut apparaître au stade suivant comme une deuxième opération magique cherchant à violer l'intégrité de son Être Intérieur et lui imposant d'accepter définitivement sur le corps physique la marque de la possession psychique que la personne porte déjà en elle.

 

Tout comme l'acte se veut définitif, la marque se veut indélébile et plusieurs vies pourraient parfois être nécessaire pour se libérer de la signature psychique du pacte...

 

Comme dans tous les contrats, il faut bien lire les petits caractères...

 

Une bonne nouvelle, toutefois: une personne ne peut se tenir elle-même pour responsable de ses actes qu'en mesure de la conscience qu'elle en a.

 

Ce sera donc à la personne d'évaluer elle-même son degré de conscience pour se libérer de sa culpabilité...

 

Naturellement la question est alors posée de savoir si une belle intention ne peut pas avoir l'effet inverse comme, par exemple, un tatouage du Bistrot de la Rose+Croix qui aurait vocation de créer une connexion avec de hautes vibrations...

 

La réponse est évidement la même: quelle que soit l'intention, celle-ci reste egotique et sa fréquence psychique est basse...

 

L'acte, quel qu'il soit, devra donc être compris puis corrigé et soumis à compensation...

 

Quant aux détatouages proprement dits, ils nécessitent parfois plusieurs traitements par un dermatologue, mais ce sont des actes médicaux remboursés par la sécurité sociale...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Geb 07/11/2012 22:34


·       Mes chers fratres et sorores c'est avec la rose-croix que
j’ai appris à prendre le temps de lire, d'absorbé de médité puis de visualisé un texte, car je me rappelle de mes début au bistrot ou je cherchais la logique et la preuve plutôt que de visualisé
le côté mystique et ésotérique...aller plus loin que l'image, comme cette article, il faut aller plus loin que le dessin d’un tattoo.


Fraternellement

frank 07/11/2012 13:59


oui quell révélation l'instant ou nous comprenons qu'etre est déjà trop d'agir pour exister.


pour la paix interieur il m'à été inspiré un prhrase simple;


il n'est pas de fortune dans la peinture dont on recouvre sa personne pour briller de milles couleurs, la richesse est de se laisser illuminer de l'interieur afin que cette lumiere personnelle
rayonne et se confonde avec le jour universel alors le un au milieu du tout s'éfface juste l'universel subsite.


ceci étant encore en considération de l'existance par le créé .


je percoit que tus n'est que manifestation tel la lumiere l'est par l'action de photon ou le magnétisme par la mouvement des électron, encore que bien des question sont enfouient.


en suite de vous lire,frank


Ps je dissoud du temps dans la décopuverte de ce site, j'en récolte avec plaisir de nouveau fruits et légumes dans ce jardin.

fm 07/11/2012 00:08


@Frank,


Je te donne mon avis sur le fonctionnement de la peur. 


Nous ressentons la peur comme une émotion. C'est un message de notre Être profond.


C'est une surprise pour l'être extérieur et l'ego est parfois tout fier de refouler cette sensation (-"même pas peur!").


Donc l'écoute des peurs est naturellement un processus utile et instructif dans notre cheminement.


Donc effectivement tu as (à mon avis) parfaitement raison en identifiant un processus qui pousse à se tatouer comme l'expression d'une crainte, de l'Être intérieur dont on a alors tendance à se
faire un ennemi!... (Le processus mystique consiste au contraire à "réaliser" l'Être intérieur, à en devenir l'ami!)


Donc pour faire simple la personne qui doute d'elle même aura tendance à se tatouer pour paraître plus belle, plus forte, plus courageuse etc alors qu'il s'agit naturellement d'une personne qui
doute d'elle même, de sa beauté, de sa puissance intérieure etc.


Bien fraternellement 


 


 


 

frank 06/11/2012 23:17


bonsoir fm et tous les autres, confus de l'oubli,


je trouev en te smot un autre langage fm , c'est pour ma part vrai, le tatouage n'est que les feuilles de l'arbre décisionel et l'altération vibratoire est certainement née avant l'application du
tatouage aussi beau ét réfléchis qu'il soit.je penserais plus pour les faille nouriciere dans lesquelles l'arbres prend ses racines, toutes ces inspiration lié au parcours, blessure doutes...
avant meme le tatouage il y existe la tenue vestimentaires,une fenetre ouverte en le monde pensé et le monde construit, le tatouage lui est un couloir.


est ce que le moteur "peur " peut etre rapproché à l'ego car l'envie de projection d'une autre image de soi que la vrai, la peau nu, peut trouver son origine dans la peur, le doute,
l'incertitude..


en suite de vous lire, frank

fm 06/11/2012 21:17


Bonsoir Frank et bienvenue, bonsoir à toutes et tous, bonsoir Salam,


Pour ma part, il vaut mieux que je ne m'exprime pas sur la "beauté d'un tatouage" puisque que je n'en ai jamais trouvé un qui soit plus beau que la peau intacte...


Mais c'est curieux j'ai l'impression qu'à mes yeux, un point important du message reste invisible à la lecture... 


L'idée que la personne se laisse graduellement possèder par une entité ou une force pensée et le tatouage proprement dit ne vient qu'après, comme une sorte de paraphe du pacte psychique.


C'est un peu comme lorsque les Vikings s'étaient déjà installés en Normandie, ils avait tué Robert le Fort, on ne parvenait pas à les chasser et on leur a finalement abandonné définitivement le
territoire en signant le traité de Saint Clair sur Epte... Dans ma pensée c'est le traité de Saint Clair sur Epte qui correspond au tatouage!


Bien fraternellement

frank 06/11/2012 20:28


je pense que la création d'une sur apparence, un avatar un interfacen'est pas forcement preuve de désharmonie, c'est aussi un outils de communication mais il touche le send visuel de surface ,
d'espace dans l'expresion corporel ,l'odorat dans les parfums etc, je pense que le mecanisme du tatouage est juste un langage d'expresion corporel,; je précise que je n'adhère pas à cette
pratique mais quand elle est harmonisée avec la personalité je crois que l'empreintekarmique n'est pas atteinte.


en suite de vous lire, frank

fm 06/11/2012 18:11


"L'originalité surnaturelle" du bistrot. Ah Salam, tu me fais rêver! 

salam 06/11/2012 14:36


Soit! Avec une overdose de tolérance on peut accepter l'idée que le paraître peut influencer notre nature...ok! Mais à mon avis il faudra du temps, beaucoup de temps pour qu'un tatouage,souvent
anodin, vienne à bout de notre lucidité  ( ou niveau du taux vibratoire, si tu préfères...)  au point de nous faire agir sans discernement; au point de
violer l'integrité de notre  être intérieur et lui imposer d'accepter définitivement sur le corps physique la marque de la possession psychique


En consultant le journal du bistrot, je suis pris par un double étonnement.


1- par la richesse et la curiosité présentes dans les   thèmes proposés


2- par l'originalité surnaturelle qui se dégage de leurs développement et  conclusion ...


Dis moi...où vas tu chercher tout çà?

fm 06/11/2012 10:25


Bonjour Salam,


Il me semble important de distinguer l'abaissement de son taux vibratoire qui engendre une perte de conscience, de ce qu'il est possible de faire une fois que la conscience a perdu son influence.


Avantage de cette distinction: ne pas enfoncer celui qui culpabilise. Ne cherchons pas à alimenter sa culpabilité mais cherchons au contraire à l'éclairer en lui ouvrant la perspective de la
libération graduelle.


Quand à la culpabilité elle même (je songe au tigre...) je pense qu'il y a quelques erreurs à éviter pour s'en libérer:


- trouver prétexte à la nourrir, 


- la refouler en disant tout va bien,


- se focaliser vers le passé au lieu de chercher la libération du présent


Bien fraternellement


 

salam 06/11/2012 04:15


Bonjour!


Une personne ne peut se tenir responsable elle-même pour responsable de ses actes qu'en mesure de la conscience qu'elle en a


Je ne crois pas que la responsabilité d'un geste soit tributaire de la conscience que l'on peut en avoir,ou pas. La différence est dans la phrase
suivante:


Ce sera donc à la personne d'évaluer son degré de conscience pour se libérer de la culpabilité...


... parce qu' en général ,lorsque on agit consciemment, on sait plus ou moins pourquoi et, en cas de regret, on saura réparer dans la
mesure de la compréhension notre acte; la culpabité étant générée le plus souvent, pour ne pas dire toujours, par la question: "mais pourquoi j'ai fait çà!?"


S'il y a des retombées karmiques, elles seront donc plus lourdes dans le cas de non-conscience de l'action, contrairement à ce que
certains peuvent penser...

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

Armanjac  sur Le Rayon qui précède l'Aube.. mon épouse décédée, m'envoie

Pélican sur Le Ras le Bol des Certitudes.. Le mystique arrogant aux yeux des autres  

Mélusine sur Pourquoi Amatu dérange t-il ? Le connais-toi toi-même des grecs.

Pélican sur Initiation Lunaire ou Initiation Solaire voie "sèche" et "humide" ?

Nicole sur Surprenante Inspiration de Lewis ça s'appelle un plagiat, non?

Thierry sur Rêvez-vous davantage en mangeant du Lièvre ? Le rêve de LCSM était compensatoire... 

Phil sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule... Je préfère la parabole du semeur.

Bonum sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule...  parfois un "profane" est plus sincère 

Mélusine sur Physique, Hyperphysique et Métaphysique quelle planète se trouve au niveau de KETHER

Bonum sur Lorsque l'Étudiant est prêt, le Maître se manifeste...  est-ce que les Maîtres ont un  rapport avec les Supérieurs inconnus dans la maçonnerie ?

Jean Pierre sur Un Sceau des Frères Moraves Cela semble ramener la résurgence Rosicrucienne au Protestantisme

Bonum sur Fuir les Persécutions de l'Ancien Monde ? va-t-on fuir dans l'espace ?

Jean-Christophe sur Livre d'Or Je viens de lire 'le village du Diable", je pense devenir un pilier de bar.

Mélusine sur Les Mages Noirs et l'Économie de la Vie  je suis tombée sur une vidéo, et l'esprit Rose-Croix est autre chose.

Brigitte sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? Et un petit clin d'œil du cosmique

Mélusine  sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? j'avais un projet: Remettre les jeunes en décrochage 

Pélican sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? La recherche étymologique est aussi importante que le symbolisme ou le déchiffrage hiéroglyphique.

Pélican sur Le Secret Rosicrucien du Radix Davidis "Ecarter les "Philistins" (les vulgaires).  On en revient au sujet des préjugés

Pélican sur Le Paraclet d'Akhenaton l'Egypte aurait échappée au déluge?  

Pélican sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne nous pouvons tous apprendre et accéder, Mais dans le futur ? 

Andréa sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne Empirie… des expériences à vivre sur tous les plans de La Vie…

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier