29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 08:48

pont-chinois.png 

Après un certain travail préparatoire, le rosicrucien qui commence à titiller les mondes supérieurs bénéficie d'échanges psychiques privilégiés avec des êtres avancés qui portent le nom de "Maîtres Cosmiques" ou de "Guides".

 

Naturellement il convient de distinguer ces êtres avancés des "maîtres ascensionnés", très à la mode, qui sont généralement des entités assez basses qui se font un malin plaisir de raconter les messages assez creux que leurs pauvres victimes ont envie d'entendre et de répéter...

 

Le Rosicrucien sincère qui s'efforce d'être "Maat", d'entretenir et de purifier son aura, son corps psychique et de "dissoudre son ego" s'étonnera toujours de la facilité avec laquelle certains "médiums" affirment sans rire certains choses.

 

Certains "chanellisent" tel "maitre tibétain"... Comme si une entité élevée pouvait supporter un seul instant d'être considérée comme l'ambassadeur unique et définitif de la "pensée tibétaine".

 

N'est-il pas plus évident qu'un pauvre "médium" au lieu de travailler à se libérer, s'est laissé emprisonner dans quelque chose de sombre qu'il alimente par ses pensées en croyant accéder à un plan divin...  

 

D'autres pseudo-maîtres affirment ou suggèrent que leur organisation est définitivement la manifestation de la "Fraternité Blanche"...

 

Enfin certains prétendent canaliser une énergie issue par exemple de "Shamballa", (la capitale de l'Agartha ou vivent les maîtres...), comme si des Maîtres élevés s'autorisaient à entretenir un réservoir énergétique pour leurs bonnes oeuvres, en ignorant que de l'énergie pure est disponible à profusion... 

 

Tous ces exemples pittoresques conduisent naturellement les étudiants expérimentés à prendre avec un certain recul les affirmations concernant les "Guides" et la "Grande Fraternité Blanche".

 

Il ne faut pourtant pas jeter le bébé avec l'eau du bain: il existe bien des Guides qui constituent "la Grande Fraternité Blanche" et qui transmettent aux humains leurs enseignements.

 

Ils se répartissent traditionnellement en 3 catégories que Spencer Lewis décrivait avec une référence sanscrite ou tibétaine:

 

Il y a les "Gongs Gyud" ceux qui enseignent télépathiquement une "ligne de pensée", les "Da Gyud" les "guides du silence" qui se manifestent par des gestes et des signes, et enfin les "Nion Gyud" qui utilisent les méthodes ordinaires de transmission du langage, comme le verbe ou l'écrit.

--------

Rappel:

- Penser à utiliser le "Moteur de recherche du Bistrot" (tout en haut à droite) 

- Penser à partager les commentaires en cliquant sur "commenter" ci-dessous. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
<br /> Merci pour cet "abreuvoir" d'eau claire pour l'animal en nous qui cherche la source d'inspiration et pour ce rappel à l'économie par branchement direct à l'abondance de notre être intérieur.<br />
Répondre
F
<br /> Bonsoir M@n,<br /> <br /> <br /> Dans le cas du Gond Gyud c'est évidemment seulement l'intuition qui joue. Dans les deux autres cas l'intuition est indispensable pour reconnaitre le signe ou reconnaitre physiquement le Gyud.<br /> Evidemment le signe est souvent (pas toujours) manifesté sur le plan matériel et donc nous le percevons par nos sens physiques. Il en est de même évidemment lorsque le Gyud se manifeste<br /> physiquement ...<br /> <br /> <br /> Du point de vue des Gyud, le souci est l'efficacité et le principe d'économie de l'énergie vitale... C'est ce qu'on appelle la "loi d'économie de la vie".<br /> <br /> <br /> Il y a donc parfois des délégations de transmission au cours desquelles la H.E. parvient à susciter la personne la plus adaptée à l'intervention. <br /> <br /> <br /> Voilà, voila!<br />
Répondre
M
<br /> Ces "guides" sont liés à nos 5 sens.  ---> ?  ( voir un éventuel sixième?<br />
Répondre
S
<br /> je suis en accord avec cet article ... toujours d'actualité <br />
Répondre
V
<br /> j'ai ouvert en grand ma besace de la connaissance et désormais je comprends comment certains maîtres se manifestent. ne réagissent-ils pas en fonction de l'étudiant ou voire du candidat ? je suis<br /> curieuse comme une enfant qui cherche et qui pose toujours une question à ses parents du pourquoi du comment ?<br /> <br /> <br /> moi-même je plussoye aux quatre dernières interventions.<br /> <br /> <br /> très cordialement<br />
Répondre
F
<br /> Plussoyons nous aussi à ce partage raffiné d'humour subjonctif!<br />
Répondre
C
<br /> Je plussoye aux deux dernières interventions.<br /> <br /> <br /> Cordialement vôtre.<br />
Répondre
F
<br /> Merci pour ton témoignage Smaragdus!<br /> <br /> <br /> Effectivement visualiser ou chercher à contacter un maître que l'on ne connait pas peut être parfois très prétentieux. Il vaut mieux chercher à se purifier, à s'élever et à poser sincèrement et<br /> précisément une question sans présumer de tout ou partie de la réponse, ni de la manière dont "dieu" ou le 'soi profond" va procéder pour la réponse! Il convient en revanche de rester vigilant<br /> sur la réponse.<br /> <br /> <br /> D'une façon générale, ce n'est pas que la réponse ne vient pas, mais que nous ne l'écoutons pas parceque nous ne savons pas l'écouter et préférons simplement écouter autre chose!<br /> <br /> <br /> Bien fraternellement<br />
Répondre
S
<br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> Pour ma part, je vous avoue que je me perds un peu dans toutes ces appellations et ces concepts de "Maîtres", plus ou mons compliqués à visualiser et même, plus simplement, à retenir.<br /> <br /> <br /> Très honnêtement, je crois que Dieu (ou l'Energie cosmique, appelons-la comme nous le voulons) est simple. Fondamentalement simple. C'est notre mental qui complique à loisir. Et sur ce point, je<br /> suis assez fidèle à l'esprit de Louis Claude de Saint Martin et à sa notion presque enfantine de "bon compagnon", appelé aussi "maître intérieur".<br /> <br /> <br /> Pas de nom compliqué, pas d'invocation à n'en plus finir, pas de surcharge, pas de maquillage etc, etc... Tout au contraire, allégeons-nous et observons cette maxime St Martinienne :<br /> "Purifie-toi, demande, reçois et agis : toute l'Oeuvre est dans ces quatre temps". Il est sans doute là le secret pour rencontrer son guide.<br /> <br /> <br /> J'ai fait (plusieurs fois déjà) l'expérience de cette maxime. J'ai pris un temps de méditation, au calme, sur un sujet spécifique. Puis j'ai écrit ce qui me venait, librement, sans contrainte et<br /> en ne modifiant pas les idées qui me venaient même si elles me paraissaient saugrenues et sans lien apparent. Puis j'ai rangé ma feuille et je l'ai "oubliée" une semaine ou deux ou trois. Voire<br /> un mois. Puis je l'ai reprise et je l'ai relue. Combien de fois alors ai-je été profondément surprise par ma "production" (si je puis m'exprimer ainsi) et me suis-je dit : Ce n'est pas possible,<br /> ce n'est pas toi qui a pu écrire cela."<br /> <br /> <br /> Et avec le temps, je suis convaincue qu'en effet, ce n'était pas moi et que "quelqu'un d'autre" (le Soi profond, le Soi pur) que tout le monde abrite en lui-même en réalité) avait pris le temps<br /> de me parler tout simplement parce que j'avais pris le temps de le lui demander et de l'écouter.<br /> <br /> <br /> Franchement, essayez par vous même, vous verrez, c'est édifiant !<br /> <br /> <br /> Bien fraternellement.<br />
Répondre
F
<br /> J'ai adapté un article d'il y a un an et demi. Il comportait un sondage  et s'intitulait: "Sondage: comment fonctionne votre guide". Le titre devait changer: le sondage a disparu, et j'ai<br /> mis finalement "comment fonctionne NOTRE guide" puisque nous sommes ou serons un jour tous concernés. C'est intéressant de prendre conscience qu'après un indispensable travail de purification<br /> intérieure, certains êtres avancés se font un plaisir de répondre à nos demandes et parfois de nous adombrer. Mais nous n'avons pas forcément tous le même ou les mêmes "maîtres d'études"... et<br /> nous pouvons aussi commettre des erreurs à leur sujet... Ces erreurs constituent naturellement un des "charmes" du sentier!<br /> <br /> <br /> Bien fraternellement<br />
Répondre

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier