25 février 2020 2 25 /02 /février /2020 13:30
La Vie Cachée de l'Agent Inconnu

Une vingtaine de messages du Bistrot nous ont familiarisé avec cette personnalité que nous nommons Églé de Vallière, bien qu'elle soit plus connue sous le nom de Marie Louise de Monspey, et encore plus connue sous le pseudonyme d'Agent Inconnu qui lui fut attribué par Jean Baptiste Willermoz.

 

Les Habitués se souviennent que c'était elle qui avait fait la leçon à Louis Claude de Saint Martin, le conduisant seulement à adopter le pseudonyme plus impersonnel de "Philosophe Inconnu"...

 

Un correspondant discret du Bistrot que nous nommerons Denis B. nous a fourni d'appréciables et intéressants éléments inédits.

 

Toute jeune et à peine sevrée, Églé fut enlevée à sa mère et confiée à son austère grand mère qui vivait à Apt dans le Vaucluse. (La photo ci-dessus représente le plafond de la Cathédrale Sainte Anne d'Apt.)

 

C'est seulement à l'âge de 43 ans en 1774 qu'Églé put retourner à Vallière en ayant vécu toute sa vie séparée de sa mère et de ses sœurs...

 

L'écriture avait constitué très vite son refuge: "Eloignée de tous mes amis, je n’ai d’autres plaisirs que de recevoir de leurs nouvelles et de leur écrire" ou encore "je ne vis bien que par l’écriture" écrivait-elle.

 

A Apt, condamnée à la solitude, la lecture et l'écriture constituaient son occupation permanente... Même à table, elle faisait lire le secrétaire de sa grand mère...

 

A 28 ans elle sympathisa avec une personnalité intéressante âgée de 20 ans: Élisabeth de Fortia de Pilles qui se destinait à devenir Chanoinesse de Neuville.

 

Mais le père d'Églé, Joseph-Henri de Monspey était cousin d'Alexandre de Beauregard,  lui aussi Chevalier de Malte, et leurs deux familles étaient restées très amies.

 

Toujours est-il qu'Elisabeth épousera Alexandre-Aimable de Beauregard dont elle eut sept enfants.

 

Bien qu'Elisabeth demeurait à proximité d'Églé, une abondante correspondance s'établit...

 

Et comme Églé, sous l'autorité de sa grand mère lui partageait naturellement ses lectures, il s'organisa deux correspondances parallèles avec Elisabeth: une publique et une secrète qui lui parvenait par un circuit parallèle et qu'elle nommait "les missives de contrebande"...

 

-"Ecrivez-moi vite, mais en catimini s’il vous plaît. J’aime le mistère (sic), je suis si gênée dans les lettres publiques et si gauche quand je suis gênée.

 

"J’ai reçu de vous, ma chère cousine, une lettre publique et je vous réponds en catimini parce que j’ai tout plein de folies à vous mander et que les folies ne se disent pas tout haut."

 

(à suivre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

jean le bihan 27/02/2020 09:45

j'en doute la suite des diffusions etait prevue...

lebistrotdelarosecroix.com 27/02/2020 11:47

Prévue par qui? Les hommes proposent, les Maîtres disposent. Ce sont les Maîtres qui décident des Missions, de leur sens réel, de leur début et leur fin, et éventuellement de ce qui doit ou non en circuler intellectuellement et comment.
Une erreur fondamentale consiste à confondre l'enseignement rosicrucien authentique avec les formes matérielles que chacun se met plus ou moins à disposition et au travers desquels il convient d'accéder au véritable enseignement invisible: lectures de Lewis, monographies de Ralph, communications du CRC ou messages du Bistrot...
Bonne continuation. Cordialement.

jean le bihan 26/02/2020 09:37

et que devient crc-rose-croix.org ???

lebistrotdelarosecroix.com 27/02/2020 00:09

Mission accomplie, peut être?

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

Thierry sur L'Adieu à la Loge de Boston je trouve ce témoignage très élevé, toute la journée j'ai senti beaucoup de lumière... 

Phil sur L'Adieu à la Loge de Boston d’où vient ce témoignage ? Quel autre chemin aurait été suivi ?

Michel sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres c'est une manière de diffuser certaines vérités.

Phil sur A la Recherche du Hiérophante - 2 Une enquête passionnante qui nous ramène au début du cycle d'activité.

Frater N. sur L'Adieu à la Loge de Boston VITRIOL. Je pense que c'est le mot...

Philippe sur L'Adieu à la Loge de Boston ce récit remettrait bien des choses en cause.

Thierry sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis ? il est toujours facile de faire parler un mort.

Christian sur L'Adieu à la Loge de Boston un instrument de musique invisible,pince les cordes de mon Âme...

Prudencius sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis? Vraiment très surprenant vivement la suite de cette drôle d'histoire

Jean Pierre sur Ne néglige pas ton Furnace... La fin du mot "NACE" donne une connotation...

Thierry sur Amatu: Le Message de l'Inde - Krishna à Mathura -5 Vraiment ces articles d'Amatu, j'adore !

Marc sur Kalki descend de la Montagne à Cheval.. Bien d'avoir mis Hugues à contribution....!

Laurent sur La Vie, la Lumière et l'Amour... Je suis à la recherche d'éléments sur l'Ankh

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier