25 février 2020 2 25 /02 /février /2020 13:30
La Vie Cachée de l'Agent Inconnu

Une vingtaine de messages du Bistrot nous ont familiarisé avec cette personnalité que nous nommons Églé de Vallière, bien qu'elle soit plus connue sous le nom de Marie Louise de Monspey, et encore plus connue sous le pseudonyme d'Agent Inconnu qui lui fut attribué par Jean Baptiste Willermoz.

 

Les Habitués se souviennent que c'était elle qui avait fait la leçon à Louis Claude de Saint Martin, le conduisant seulement à adopter le pseudonyme plus impersonnel de "Philosophe Inconnu"...

 

Un correspondant discret du Bistrot que nous nommerons Denis B. nous a fourni d'appréciables et intéressants éléments inédits.

 

Toute jeune et à peine sevrée, Églé fut enlevée à sa mère et confiée à son austère grand mère qui vivait à Apt dans le Vaucluse. (La photo ci-dessus représente le plafond de la Cathédrale Sainte Anne d'Apt.)

 

C'est seulement à l'âge de 43 ans en 1774 qu'Églé put retourner à Vallière en ayant vécu toute sa vie séparée de sa mère et de ses sœurs...

 

L'écriture avait constitué très vite son refuge: "Eloignée de tous mes amis, je n’ai d’autres plaisirs que de recevoir de leurs nouvelles et de leur écrire" ou encore "je ne vis bien que par l’écriture" écrivait-elle.

 

A Apt, condamnée à la solitude, la lecture et l'écriture constituaient son occupation permanente... Même à table, elle faisait lire le secrétaire de sa grand mère...

 

A 28 ans elle sympathisa avec une personnalité intéressante âgée de 20 ans: Élisabeth de Fortia de Pilles qui se destinait à devenir Chanoinesse de Neuville.

 

Mais le père d'Églé, Joseph-Henri de Monspey était cousin d'Alexandre de Beauregard,  lui aussi Chevalier de Malte, et leurs deux familles étaient restées très amies.

 

Toujours est-il qu'Elisabeth épousera Alexandre-Aimable de Beauregard dont elle eut sept enfants.

 

Bien qu'Elisabeth demeurait à proximité d'Églé, une abondante correspondance s'établit...

 

Et comme Églé, sous l'autorité de sa grand mère lui partageait naturellement ses lectures, il s'organisa deux correspondances parallèles avec Elisabeth: une publique et une secrète qui lui parvenait par un circuit parallèle et qu'elle nommait "les missives de contrebande"...

 

-"Ecrivez-moi vite, mais en catimini s’il vous plaît. J’aime le mistère (sic), je suis si gênée dans les lettres publiques et si gauche quand je suis gênée.

 

"J’ai reçu de vous, ma chère cousine, une lettre publique et je vous réponds en catimini parce que j’ai tout plein de folies à vous mander et que les folies ne se disent pas tout haut."

 

(à suivre)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
j'en doute la suite des diffusions etait prevue...
Répondre
L
Prévue par qui? Les hommes proposent, les Maîtres disposent. Ce sont les Maîtres qui décident des Missions, de leur sens réel, de leur début et leur fin, et éventuellement de ce qui doit ou non en circuler intellectuellement et comment.<br /> Une erreur fondamentale consiste à confondre l'enseignement rosicrucien authentique avec les formes matérielles que chacun se met plus ou moins à disposition et au travers desquels il convient d'accéder au véritable enseignement invisible: lectures de Lewis, monographies de Ralph, communications du CRC ou messages du Bistrot...<br /> Bonne continuation. Cordialement.
J
et que devient crc-rose-croix.org ???
Répondre
L
Mission accomplie, peut être?

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier