6 mars 2019 3 06 /03 /mars /2019 11:30
L'Invitation d'Aldo Manuce à une Initiation...

Un Chercheur de Lumière de la Renaissance en voyant le sigle Aldus (ci-dessus) était intrigué...

 

La déduction que Aldus revenait à l'imprimeur de Venise Aldo Manuce était assez évidente, mais si les capacités d'induction étaient éveillées, le Chercheur pouvait associer l'ancre à la liaison entre la terre et le ciel (de nos jours, nous dirions le "cosmique").

 

L'ancre était un concept matériel abstrait et figé, tandis que le dauphin était lui, un concept vivant...

 

En latin le dauphin était "Delphis" et ramenait discrètement à la ville de Delphes que l'on venait visiter de loin pour consulter sa fameuse Pythie ("Πυθία", pythia en grec) mais que l'on nommait précisément  Δελϕίς (Delphis), la dauphine...

 

La Pythie, de par sa capacité à exprimer les oracles d'Apollon (la Lumière) était un bel exemple de Mysticisme au Féminin...

 

L'ancre comportait un anneau, sur lequel Aldo Manuce insistait lourdement parfois (voir le dessin de l'ancre et du dauphin dans le Songe de Poliphile)

 

Cet anneau exprimait un cercle...

 

Un cercle qui pouvait évoquer une fraternité d'initiés autour d'Aldo Manuce...

 

Et une authentique fraternité d'initiés en activité devait forcément perpétuer une initiation...

 

Notre Chercheur de Lumière pouvait encore remarquer un curieux détail chez cet imprimeur...

 

Un imprimeur imprime avec de l'encre, or il existe une curieuse relation entre encre et ancre...

 

En français les deux orthographes ont switché depuis les Templiers...

 

Ainsi, l'ancre des bateaux s'écrivait "encre" en ancien français, bien que le mot provienne du grec άγκυρα (aïkoura) qui exprime le double crochet, tandis que l'encre d'imprimerie s'écrivait alors "ancre" du grec εγκαυστική (eïkanstiké) l'encaustique...

 

C'est comme si il y avait une étrange liaison entre les deux concept: l'écriture permet d'ancrer un texte sur du papier, et l'ancre qui cherche à s'accrocher commence par écrire sur le fond des mers...

 

Tout cela incitait le Chercheur à en savoir davantage en écrivant ou en cherchant une occasion d'aller jeter son ancre à Venise...

 

Mais ce n'était pas tout car, entre temps, une autre piste s'ouvrait pour lui avec la formule "festina tarde" qui se substituait parfois à la formule de l'empereur Auguste "festina lente"...

 

(à suivre...)

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

Thierry sur L'Adieu à la Loge de Boston je trouve ce témoignage très élevé, toute la journée j'ai senti beaucoup de lumière... 

Phil sur L'Adieu à la Loge de Boston d’où vient ce témoignage ? Quel autre chemin aurait été suivi ?

Michel sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres c'est une manière de diffuser certaines vérités.

Phil sur A la Recherche du Hiérophante - 2 Une enquête passionnante qui nous ramène au début du cycle d'activité.

Frater N. sur L'Adieu à la Loge de Boston VITRIOL. Je pense que c'est le mot...

Philippe sur L'Adieu à la Loge de Boston ce récit remettrait bien des choses en cause.

Thierry sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis ? il est toujours facile de faire parler un mort.

Christian sur L'Adieu à la Loge de Boston un instrument de musique invisible,pince les cordes de mon Âme...

Prudencius sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis? Vraiment très surprenant vivement la suite de cette drôle d'histoire

Jean Pierre sur Ne néglige pas ton Furnace... La fin du mot "NACE" donne une connotation...

Thierry sur Amatu: Le Message de l'Inde - Krishna à Mathura -5 Vraiment ces articles d'Amatu, j'adore !

Pelican  sur Les 7 Personnalités de Lewis...  Un peu comme les aspects des caractéristiques planétaires.

Marc sur Kalki descend de la Montagne à Cheval.. Bien d'avoir mis Hugues à contribution....!

Romain sur Les 7 Personnalités de Lewis... Les sept personnalités du Très Haut, où de l'égo ? 

Laurent sur La Vie, la Lumière et l'Amour... Je suis à la recherche d'éléments sur l'Ankh

Barthélémy sur Qui incarne Nephtys? Quelle est l'étymologie de "Nephthys" ?

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier