13 février 2019 3 13 /02 /février /2019 22:27
La Lumière au Féminin

Que voilà un sujet difficile!

 

Comment s'exprime au 21e siècle le mysticisme féminin et plus généralement comment se vit le cheminement d'une femme dans le monde de l'ésotérisme? 

 

Et, d'une manière très concrète, qu'est ce qui caractérise les filles et les femmes du Bistrot ?

 

Voici en toute simplicité une quinzaine de remarques ou de propositions qui peuvent naturellement être contestées. Les questionnements et parfois les réponses proposées sont loin de couvrir le sujet.

 

Le Bistrot n'a pas vocation à susciter des peurs mais seulement de lister des dangers en buvant à la vie épanouie des femmes mystiques!

 

1/ L'ésotérisme est un monde d'hommes que les femmes contournent car elle n'y trouvent pas leur place. Leur présence étant marginale, leur identité est abusivement sexualisée. Phénomène de société, constante civilisationnelle ou constante sexuelle?

 

2/ Les femmes sont absentes des débats à caractère ésotérique car les hommes ont l'habitude d'exprimer ou d'opposer des théories ou des spéculations plombantes alors que les femmes ont un vécu émotionnel plus riche qui détonnerait si elles l'exprimaient et elles préfèrent donc le garder pour elles. Elle ne veulent pas que leur sensibilité perchée fasse peur aux hommes!

 

3/ Les femmes captent plus facilement le monde astral et cette tendance les conduit à se faire piéger par d'autres égrégores et d'autres entités que les hommes...

 

4/ Beaucoup de femmes ont la sensation d'avoir été torturées, voire brûlées comme sorcières dans d'autres vies simplement parce qu'elles avaient exprimé leur vécu et leurs ressentis. Par conséquent, dans cette vie,  elles ont rapidement appris à se taire...

 

5/ Leur réceptivité les ouvre facilement à la magie et naturellement elle doivent affronter les tentations de la magie noire, et de la magie blanche auxquelles il convient d'abord de renoncer sagement.

 

Elles passeront peut-être un jour à la Haute Magie, mais ce n'est jamais volontaire! Les expériences vécues, par elles ou par d'autres, dans les magies blanches ou noires leur font par prudence éviter le sujet...

 

6/ Dans le temple lewissien, 3 fonctions féminines sont clairement identifiées: la Vestale, la Mater et la Grande Prêtresse. Il convient logiquement que les femmes évitent d'une manière générale la fréquentation d'un ésotérisme bien sombre et dégénéré que l'on rencontre parfois et qui s'approprie Maat, Hathor et Isis pour en faire la vierge, la mère et la putain...

 

7/ La grande réceptivité spontanée des femmes mystiques développe souvent chez elles un côté "éponge": elles vont "un peu trop loin", elles "ramassent tout" et c'est souvent très difficile pour elles de se "décharger"... Parfois certains hommes sont dérangés par cette grande sensibilité spontanée et leur égo (évidemment bien chargé lui aussi...) imagine qu'elles font des rituels sombres pour les espionner ou intervenir dans leur vie...

 

8/ La crainte de faire peur aux hommes est sublimée de diverses manières. Cela conduit parfois des femmes à se retrouver entre elles avec une humaine incompréhension de la spiritualité.

(Il est bon de rappeler discrètement, de temps à autre, que la spiritualité étant une ascension dans le Monde Cosmique, 99% de celles et ceux qui s'autorisent à en parler n'en savent rien et cette ignorance n'appartient ni aux hommes ni aux femmes! Cela fait partie du combat éternel des Rosicruciens contre l'Ignorance et les Superstitions).

 

9/ Ces incompréhensions se retrouvent dans des cultes primaires comme ceux de la "déesse mère" (coven, niches de sudations, etc) qui alimentent évidemment égrégores et entités.

En réalité, le monde terrestre, la vierge, la "Notre Dame" des Templiers, appartient en réalité autant aux hommes qu'aux femmes et rappelons que dans l'Egypte héliopolitaine, la terre est représentée par une divinité masculine, Geb, et c'est le Cosmique qui est représenté par Nout, divinité féminine.

 

10/ La femme mystique, qui vit son incompréhension des hommes dans le silence, est vulnérable, davantage que l'homme, à la théorie (évidemment erronée) des âmes-sœurs qui idéalise un conjoint à venir et qui constitue le fond de commerce de certains pseudos-gourous.

 

11/ Tant que la recherche spirituelle, sous couvert d'amour universel, est verrouillée par des confusions entre monde astral et cosmique, la femme mystique parfois déjà piégée par le culte de la Déesse Mère va se laisser aller à exprimer l'idée féministe revancharde de "Dieu la Mère". Dans ce culte va naturellement s'exprimer son idéal légitime de fécondité et de maternité mais cet idéal sera sublimé en matriarcat...   

 

12/ La grande réceptivité de la femme mystique peut s'exprimer en utilisant des formes diverses de divination. Elle sera tentée, avec généralement moins d'esprit critique que les hommes, d'intégrer avec succès des égrégores, par exemple astrologiques ou tarologiques de divination. L'épreuve qui les attend sera naturellement le détachement de l'astral pour le Cosmique. Et le détachement sera d'autant plus difficile que chaque utilisation d'un égrégore, alimente celui-ci en créant en outre ou en renforçant des liens astraux parasites. 

 

13/ Un autre piège du mysticisme féminin est la croyance (commune aussi bien aux hommes qu'aux femmes) qu'une vision correspond à la réalité. La voyante sera tenté de dire "j'ai vu"... En réalité elle a parfaitement ressenti quelque chose, qui est parvenu à son cerveau droit, mais son cerveau gauche l'a interprété automatiquement comme vision définitive en fonction de ses habitudes, ses croyances et ses "attachements" divers.

 

14/ Un exemple d'erreur piégeuse se retrouve dans un usage erroné de la radiesthésie. L'incompréhension de la source cosmique de l'énergie et de notre incapacité à capter au delà de notre fréquence vibratoire va conduire à des interrogations erronées et à des mesures erronées dues à des connexions avec des entités douteuses et par conséquent à des égrégores de certitudes dont il faudra bien se détacher un jour ou tenter de s'en affranchir à nouveau dans une vie future...

 

15/ Souvent l'expérience, que l'on croise parfois dans le rosicrucianisme, de focalisation sur la bougie, à des fins de purification et d'élévation, est généralement davantage "réussie" par les femmes qui captent énormément de choses, et vivent parfois des décorporations pour un monde astral qui leur fait souvent très peur au point de renoncer parfois à la quête mystique pour quelques années...

Pour se libérer de cette "peur du seuil" il convient de rechercher avec sincérité l'état de Conscience Cosmique plutôt que les voyages astraux qui font entrer dans un monde d'illusion avec les risques de possession que l'on imagine lorsqu'on se laisse aller à faire confiance à divers égrégores ou entités incarnées ou non qui nous arnaquent consciemment ou non... Mais tout cela est évidement plus facile à théoriser qu'à pratiquer!

 

Voir aussi comment Spencer Lewis s'exprimait sur le sujet avec en particulier l'exemple de Blavatsky.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

kirikou 20/02/2019 14:43

rectif° "ajustable n est pas le bon terme, le remplacer par un "travail" visant à aller vers le ++++

Led_Gend 17/02/2019 18:32

On pourrait rajouter bien que cela n'engage que moi ,la Conscience n'a pas de sexe ...Donc c'est l'identification de la conscience que l'on se fait par l'influence de l'Esprit qui fait que l'on se dit être un homme ou une femme avec chacun sa sensibilité .Mais rien n'empêche à la connexion cosmique .Voyez un enfant avant six ans ,il a rarement conscience qu'il est masculin ou féminin.

lebistrotdelarosecroix.com 18/02/2019 11:39

Ça pourrait se discuter... Dans le rosicrucianisme, certains distinguent une conscience objective et une conscience subjective. Le pas pourrait être franchi en parlant de conscience féminine et de conscience masculine...

Francis 17/02/2019 01:13

Bonjour à toutes et tous,
Merci sincèrement pour vos contributions qui enrichissent le sujet.
Quelques petites précisions:
- être une femme mystique ne veut pas dire forcément accéder à un environnement d'ésotéristes. (Cela doit concerner comme pour les hommes environ un mystique sur 10).
- toutes les 15 remarques correspondent à des situations, des expériences ou des témoignages réellement vécues par des femmes. S'il y a des désaccords sur des points dérangeants, qui ont le mérite de susciter des réactions, merci de préciser le point précis, car souvent une critique générale masque un point précis qui ne passe pas... Heureusement tout peut être abordé.
Quelques commentaires de "buveuses" du bistrot envoyés en privé, montrant, si besoin en était, que les femmes qui ont les profils évoqués préfèrent rester discrètes...

- Ha ha, on dirait que cet article m'est adressé... J'aurais beaucoup de choses à répondre. (JB)

- "L'homme est l'esprit, la femme est l'âme de l'homme" (E.) En citant Louis Claude de St Martin

- Le portail du boulot s'est ouvert tout seul ce matin. J'étais en retard... (P. qui n'a pas eu le temps de répondre...)

- Faut juste accepter que ça engendre un rejet de l'extérieur ou alors entrer dans le moule (T)

- Sujet pratiquement inabordable avec autrui en ce qui me concerne. (AC)

Bien fraternellement
Le Bistrotier

kirikou 20/02/2019 14:33

@ Francis, (l'affectation des "qualités" apparait radicale, immuable au regard du propos mais je peux me tromper ; questions que je me pose : si "ce pas devait être franchi" ici et là , "The Inside Job" ne relèverait il pas pour certains :
- de considérer qu il y a pourrait exister "des inversions" (+ou - accentuées ici et là ds le phénomène qui relèverait d'une Règle pour ne pas dire autre chose, du moins si je comprends bien)
- d'imaginer pourquoi pas qu'il n 'existe aucun "monopole" tranché mais des variables (d'ajustement ? ), qui permettraient éventuellement "ici" comme ailleurs "to keep in tune" ?

NB : congrat° to A Mercier pour le meilleur qualitif avancé à savoir "Compagnes" ...

Led_Gend 15/02/2019 19:56

C'est un message qui peut mettre mal à l'aise mais il a le mérite de montrer des indications .Nous serions ravis de savoir qu'elle est votre vision d'une femme mystique du 21ème siècle et de ce que vous appelez la "Source" ?
Bien fraternellement

Andre ORCIER 16/02/2019 14:43

En bon Rosicrucien, je traduirai "la Source" par le Cosmique, développer serai peut-être un peu longuet... La femme mystique du 21°siècle est une femme qui vit pleinement son implication mystique dans le monde "profane" elle à retrouvé, mais l'avait-elle perdu? son pouvoir de sorcière, de guérisseuse, de relation avec le "divin". mais elle n'a plus peur de le montrer. Elle s'engage ouvertement. Je schématise bien sur, car pour développer tout cela il faudrait un article entier et pas seulement un commentaire...Mais dites moi, suis-je le seul à être mal à l'aise avec ce message concernant nos compagnes??

Andre ORCIER 15/02/2019 15:39

Je ne reconnais pas dans cette liste, cette énumération, une femme mystique du 21° siècle. C'est une pure déformation. Les femmes sont bien supérieure aux hommes, dans tous les domaines, elles sont bien plus proches de la Source que tous ces machos qui se croient "illuminés". Je déteste cet article...ou alors j'ai rien compris.

kirikou 16/02/2019 15:12

@ A. Mercier, merci d'avoir apporté un autre "angle d attaque", une ouverture, qui souhaitons le amènera certains à envisager une perspective différente et à rebondir, ici et là, (certains paramètres étant à moduler) . Merci aussi pour votre conclusion en forme de question, on attend avec impatience (le terme est faible) , le retour de vos congénères :D _ du moins pour ceux qui seront en mesure de se soustraire (ne serait ce qu' un instant), au prisme, qui est le leur (pas donné à tt le monde de se mettre à la place de l 'Autre :). Sur ce, bonne journée à chacun

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier