5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 12:10
Autour du Corroz

Étonnant ce mot de "corroz" qui a disparu dans la langue française contemporaine.

Mais nous le retrouvons de nos jours dans le mot "courroux" ce qui permet assez facilement de le relier à la contrariété de Charlemagne devant ce que lui demandait Arnaud.

En effet, la réaction est vive si l'on demande à quelqu'un de ne plus alimenter son ego... La personne se sent humiliée et son ego se rebelle.

Evidemment Arnaud présentait les choses avec tact et le "corroz" était de courte durée.

La phrase suivante est d'ailleurs attribuée à Charlemagne qui n'éprouvait en réalité aucune rancune contre Arnaud et parlait ainsi de son "corroz": "Corroz ne ire longuement" (courroux n'est pas une longue colère).

Un Habitué du bistrot remarquait qu'il y a dans le mot "corroz" une idée de corrosion, ce qu'un acide pourrait provoquer et il n'y a pas beaucoup d'effort à faire pour que les Buveurs parviennent au VITRIOL.

L'approche profane du vitriol est naturellement l'acide sulfurique, mais l'alchimie rosicrucienne laisse découvrir "la rosée du vitriol", c'est le nom donné à une canalisation puissante de Force Vitale qui vient "corocier" les auras chargées de miasmes divers...

Le mot "corroz" est donc un mot gallo-romain, un latin le verrait comme une concaténation de mots comme "curtis-rufus" exprimant un petit domaine (une cure) sur la terre rouge (en terre sethienne!) ce qui fait songer au territoire que Charlemagne donne à Arnaud pour qu'il établisse la première loge rosicrucienne.

Spencer Lewis précisait: "The original Lodge was founded in a temporrary monastery on the outskirts of Tolosa -the ancient city- which is now in ruins some little distance from the present city of Toulouse."

(La loge originelle a été fondée dans un monastère temporaire dans la périphérie de l'ancienne ville de Tolosa, qui est maintenant en ruines à une petite distance de la ville actuelle de Toulouse.)

Mais les rosicruciens ne manquent pas d'entendre dans "corroz" un mot qui exprime la croix, voire la Rose+Croix...

Mais ce n'est pas tout.

Le terme de "corroz" (écrit "koroz") se retrouve encore dans le sens de pèlerin missionné, de héraut, quelques siècles plus tard en yiddish et il est utilisé dans la tradition des "rosicruciens d'orient".

Ce "corroz", ce pèlerin c'est évidemment Arnaud lui-même, qui revient comme un carrosse véhiculant la transmission rosicrucienne...

---

L'image ci-dessus n'a finalement pas grand chose à voir avec le message, à défaut de carrosse, elle suggère une litière carolingienne destinée à se prélasser en écoutant de la musique durant un voyage...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier