11 novembre 2015 3 11 /11 /novembre /2015 11:41
Le Chantier secret d'Akhenaton

Les vrais secrets, ne sont communicables qu'à ceux qui sont prêts et disposés à les entendre!

Naturellement comme rien n'est prouvable, notre Bistrot ne publiera que des éléments de recherche et il restera à chacun à ressentir ou à se faire sa propre opinion au delà du message...

D'ailleurs, pour certains l'opinion est déjà faite: ce qui suit est invraisemblable et sans intérêt hormis qu'il est historique que le pharaon Amenhotep IV a changé son nom en Akhenaton...

Mais les Habitués savent que le rosicrucianisme lewissien attribue une place importante à Akhenaton et c'est donc une invitation pour les Chercheurs à accorder leur crédit à la sincérité d'Akhenaton.

En effet la sincérité est de tout temps le point de départ du cheminement mystique de tous les premiers degrés des Néophytes rosicruciens au cours des âges.

Amenhotep IV était donc sincère...

Contrairement à ce que pourrait croire un profane, le pharaon, qui portait le nom de "Amon en paix" (dans Amenhotep, Amen c'est naturellement Amon et Hotep c'est la paix) a évidemment commencé à s'attacher à faire honneur à son nom et à utiliser ses forces pour la paix d'Amon.

Or il s'est heurté à un sombre clergé d'Amon déviant, corrompu et très puissant qui faisait obstacle à sa sincérité...

Était-il possible de collaborer avec le Clergé d'Amon sans assombrir son ka?...

Le Bistrot avait évoqué (relire éventuellement "Comment aimez-vous Maat?") l'idée que le Clergé d'Amon avait détourné le sens de la Déesse Maat.

Il existait en effet une secte cachée, un certain "Ordre de Maat" qui établissait son hégémonie sur l'Egypte.

Durant des millénaires, l'intégrité de la déesse Maat qui exprime la conscience dans sa pureté n'avait jamais été détournée...

Désormais, le clergé d'Amon reliait Maat à la déesse Tefnout (la paix et l'Amour maternel que les rosicruciens lewissiens découvrent à l'Ouest du Temple, à la station de la "Mater").

C'est comme si dans un temple rosicrucien, il était décrété un beau jour que la Mater serait en même temps la Colombe!

C'était naturellement une tromperie qui leur donnait crédibilité en plaçant de leur côté Maat devenue non plus la conscience, mais l'Ordre du Monde.

Leur prétention politique à assurer l'ordre du monde contre le chaos s'attribuait la bénédiction de la déesse Tefnout et sa bienveillance maternelle et protectrice.

Naturellement le peuple n'était pas en mesure de comprendre toute la portée de l'imposture.

Par ailleurs les chercheurs sincères ont légitimement besoin d'être aidés.

Or il ne pouvaient pas reprocher au clergé d'Amon leur manque d'amour puisque précisément ceux-ci récupéraient Tefnout...

Ils ne pouvaient pas non plus affirmer que la Maat du clergé d'Amon n'était qu'Isfet (le chaos) car précisément la Maat profane du pseudo Ordre de Maat était décrite comme s'opposant au chaos d'Isfet.

Pour les Habitués du Bistrot, Isfet, celle qui se prétend Maat est l'idée chaotique qu'un profane se fait de la vérité, de la justice, de la pureté psychique, ou de la Maat...

Akhenaton devait repartir à zéro.

Avec les temples d'Aton "à ciel ouvert" (les initiés lisent "non couverts", c'est à dire destinés aux profanes), il fit la promotion d'une nouvelle religion plus saine que ce que le clergé d'Amon cherchait à imposer à l'Egypte.

Les initiés devinent qu'en dehors des temples à ciel ouvert, Akhenaton poursuivait son activité secrète d'authentique "hennemet" (homme de lumière, frère d'Héliopolis) dans la lignée de son grand prédécesseur TothmesIII...

Tout cela peut nous sembler éloigné de notre vie quotidienne et sans grand intérêt, mais nous pouvons également y voir à la fois les clefs du Temple et celles plus honteuses du détournement éternel des consciences car détourner Maat c'est ni plus ni moins que détourner les consciences.

Dans le rosicrucianisme, l'étudiant axe d'abord sa recherche sur l'importance de Maat dans la recherche d'Horus (l'écoute de sa conscience dans la recherche de l'Être intérieur).

Shou en lui surgira bien plus tard, lorsque l'ego du Chercheur de Lumière aura cessé d'être alimenté et que son temple intérieur lui sera ouvert et qu'il recherchera le Maître du Temple...

En effet, Shou, le fils de Râ, est le Maître du Temple à l'Est des temples rosicruciens, mais cette idée du Maître intérieur à éveiller ne doit en aucun cas surgir avant l'accès au Temple...

L'alimentation de l'ego doit cesser, et le chercheur doit chercher la recherche de son Être intérieur (Horus) pour accéder à son temple intérieur.

Si le processus est perturbé par une recherche prématurée du "Maître du Temple" ou du "Maître intérieur", ou si Maat est elle même détournée en Isfet, le chercheur demeure sous l'influence de Seth, il reste un étranger, un Pedjet, un homme de Seth et ne peut absolument pas accéder à son temple intérieur: depuis le temple astral dans lequel il s'est enfermé, ou s'est laissé enfermé, le malheureux chercheur ne peut que fanfaronner sur son maître intérieur prétendu...

---

L'inscription égyptienne se lit "sba-imen".

Sba, l'étoile signifie enseignement ou instruction et Imen signifie secret...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Ewigerstudiosus sur Les Degrés du Temple R+Cpar Pitois Pourquoi organiser l'enseignement de la Rose+Croix en degrés ?

Pierre-Alexandre sur Une Nouvelle Monographie  Des traditions Égyptiennes au symbolisme secret de la Rose+Croix...

Tyosas sur Une Leçon Tibétaine... Peut-elle laisser ces vilaines pensées arriver...?

Ewigerstudiosus sur Une Leçon Tibétaine... l'être intérieur ou les Frères Aînés ?

Triple Karmeliet sur Une Leçon Tibétaine... L'influence de la densité des pensées sur la matière ?

Pierre sur Un Curieux trousseau de Clefs Une clé pour la terre, une pour les cieux.. dans le texte c'est bien des clés au pluriel.

Frater N. sur Un Lever de Soleil sur le Kanchenjunga Choisir entre médire ou Méditer, ainsi vient finalement l'Aube Dorée...

Andréa sur Où vivrez-vous dans votre prochaine Incarnation ? écologie, écologie, écologie ...

Ewigerstudiosus sur Après un Deuil, la Vie continue Les âmes sœurs, le cheminement post-mortem, la place de la vie et de l'amour 

Michel RENAULT sur Livre d'Or les symboles sourient car ils sont le cœur de la vie.

Luffroy Gilles sur Avons nous une Mission ? Réaliser la mission humaine de recevoir la connexion avec la conscience cosmique déjà présente en nous

Ewigerstudiosus sur Parlons Initiation Comment trouver en soi l'élément déclencheur conduisant à une véritable initiation imprégnée de Haute Magie Rosicrucienne?

Laurent sur Autour d'une Peinture Américaine je ne vois que 11 apôtres représentés.

Freddy sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment avoir des informations sur la glande pinéale,

Prudencius sur Autour d'une Peinture Américaine Les pans du manteau du Maître sont doubles...

Gravini Jean Pierre sur Willermoz et la Sincère Amitié Au R E R, il est précisé que ce n'est pas un egregore...

Lecompte sur Un Rituel pour monter au Ciel... L'échelle qui mène de la terre au ciel comprend souvent neuf barreaux et certains en occultent le nombre... 

Lecompte sur Un Message Codé d'Hergé : Toung Si Nan Peï L'importance des points cardinaux

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier