10 décembre 2013 2 10 /12 /décembre /2013 13:08

La mort de Mandela incite naturellement l'humanité à avancer dans le respect de chacun et ce respect doit naturellement s'appuyer sur l'acceptation des différences de chacun.
 

Nous abordons aujourd'hui, à la lumière de l'Ancienne Égypte, cette difficile notion qui se présente similairement à plusieurs niveaux, par exemple, au sein de l'humanité, ou dans chaque pays, ou encore dans la démarche intérieure des cheminants, encore évidemment dans les groupes de chercheurs, voire dans l'approche du Bistrot!

  

Comme souvent, ces différences conduisent à des phénomènes de ségrégation qui s'établissent entre les personnes et sont parfois assimilées à du "racisme".

 

Il convient donc d'aborder ce sujet avec discernement et d'éviter des spéculations hâtives!

  

Le plus simple est de partir de la fin de la guerre symbolique entre Horus et Seth, arbitrée par l'Ennéade héliopolitaine.

  

A Seth sont confiés les "étrangers" (Pedjet) et à Horus 3 catégories d'humains...

 

pdjet-etrangers-gly-bistrot.jpg

 
Voici le mot "Pedjet", dans lequel, outre les lettres "P" (un siège), "Dj" (la main) et la miche de pain "T" nous reconnaissons un arc "Pedj" qui est pour les égyptiens le symbole de l'armée qu'il convient d'entretenir pour neutraliser leurs invasions.
 
Nous voyons ensuite le bâton courbé sur lequel s'appuient les étrangers qui se déplacent.
 
Le déterminatif final porte la marque du pluriel et indique qu'il s'agit d'un groupe d'hommes et de femmes.
  
Les "Pedjet" sont donc considérés comme des étrangers que la civilisation egyptienne ne peut pas assimiler et qu'il convient de laisser à l'extérieur des frontières.
  
Venons-en aux 3 catégories d'humains confiés à Horus.
  
Naturellement durant les millénaires de l'histoire égyptienne l'usage et la démagogie ont joué pour modifier le sens des ces différents termes, mais nous nous efforçons de retrouver les sens fondamentaux.
 
Il y a tout d'abors les "Paout": les anciens égyptiens.
 
D'une manière générale, ce sont les premiers adorateurs d'Horus, les seuls qui peuvent entourer le pharaon et qui ont tendance à se marier entre eux.
 
Par extension, les "Paout" constituent la noblesse égyptienne. 

 

paout-anciens-gly-bistrot.jpg

 

Nous avons déjà rencontré le mot "Paout" à propos du fameux "Paout Neterou" (les divinités de l'origine) qui est le fondement de la tradition héliopolitaine de l'Ennéade.

 

Nous lisons "Pa" (le canard qui s'envole) puis le "Ou" (le poussin de caille) et le "T", la miche de pain.

 

Suivent des déterminatifs assez caractéristiques:

 

- le gâteau qui porte la marque du pouce de celui qui l'a pétri et qui demeure après la cuisson.

 

- le pilon qui est naturellement le symbole des égyptiens de souche qui ont "pilonné" leur terre.

 

Qui dit "Paout" suggère qu'il y a des "Rekhyt"...

 


Rekhyt-vanneau-peuple-gly-bistrot.jpg

 

Nous voyons "R" (la bouche), "Kh" (le cercle sombre d'un placenta intact), "Y" (les deux roseaux) et "T" (la miche de pain).

 

Nous lisons donc "Rekhyt" et il suit le déterminatif du "vanneau" qui est un oiseau migrateur comme une hirondelle, un passereau ou un "verdier" et qui porte une petite crète.

 

Cette petite crète est un signe qui exprime que le "Rekhyt" cherche à s'assimiler aux "Paout" mais qu'il porte encore un signe qui montre qu'il ne l'est pas encore totalement...

 

Il s'agit donc d'une personne d'origine étrangère qui est en cours d'intégration.

 

L'histoire nous raconte que lorsque la reine Hatchepsout consultait les "Rekhyt", cela suscitait la contrariété des "Paout"...

 

Et nous en venons aux "Henemmet"...

 

hnmmet-gly-bistrot.jpg

 
Nous lisons "H" (une méche), puis "HN" (une touffe d'herbe verdissante), "N" (l'ondulation), "M" redoublé (la chouette)  et "T" (la miche de pain), soit "Henemmet".
 
Ce sont fondamentalement les "hommes du soleil", les initiés d'Héliopolis, mais le terme, naturellement incompris, prit au cours des âges, dans le Delta, le sens des habitants de Haute Egypte et, en Haute Egypte, le sens de l'humanité ou des humains en général même si ceux-ci ne cherchent pas toujours à s'élever.

Partager cet article

Repost0

commentaires

rémy 31/12/2013 08:05


après un petit voyage à prague m'est venue une question descend t'on tous réellement du singe on parle de langues indo européennes. Des peuples indoeuropéens n'ont ils pas suivi cette langue, je
me retrouve plus dans les femmes en général mais n'est pas parce que feu ma grand mère maternelle portait un nom de tzigane espagnole et que  ma grand mère paternelle possède dans sa
généalogie un nom de tzigane Italien. hors les tziganes font partie de la famille des ROMS (gitans, tziganes, roms, etc) peuplades venant toutes d'indes

rémy 23/12/2013 07:03


moi j'ai un "point de discordance en ce moment toujours le même: comment enfanter alors que de toute façon on va commettre l'inceste (adam et eve, jumeaux renvoyant à ma propre jumellité) j'ai
fait un rêve où l'on voyait quelques personnes de mon association de malades psychique construisant un golem (matière pré-adamique) et me demandant de l'animer, j'ai fait un autre rêve où l'on me
disait que j'avais 96 enfants et 986 petits enfants alors qu'une voix me disait que va tu faire maintenant. tout le monde descend t' il vraiment d'un seul couple incestueux?

AegidiusREX 20/12/2013 14:15


 


Je ne l'ai pas entendu parler de Rimbaud...


Sinon, si la révision de l'histoire intéresse les buveurs du bistrot, je ne puis que leur conseiller l'écoute
des vidéos d'Henri Guillemin sur Jeanne d'Arc.


http://www.youtube.com/watch?v=S8QAacTvgd4&list=PL3FE0F0801FEAED00&index=3


Il y a treize séquences en tout, chacune d'environ 30 minutes, c'est assez passionnant, on les retrouve
facilement dans la liste complète ci-dessous avec bien d'autres sujets.


http://www.youtube.com/playlist?list=PL3FE0F0801FEAED00


Valete omnes et vis sit vobiscum
AegidiusREX

fm 20/12/2013 11:52


C'est intéressant de suivre la pensée de l'interviewé dans son cheminement contre la doxa en commençant par "Avez-vous lu Rimbaud".

AegidiusREX 13/12/2013 21:28


 


Merci du compliment.


La peine d'un an de prison et 45000 €uros d'amande concerne en réalité la contestation de crime contre l'humanité, comme le précise cette vidéo sur laquelle je tombe par hasard.


http://www.youtube.com/watch?v=jfth-lf6CRU


Vale et vis sit tecum
AegidiusREX

fm 11/12/2013 23:23


Bel argumentaire! Merci.

AegidiusREX 11/12/2013 22:51


 


S'il n'y a pas de races, il ne peut pas y avoir de discrimination raciale non plus.


Le peuple me semble bon dans son ensemble, ce pourquoi je l'appelle “le bon peuple”, l'expression est d'ailleurs assez répandue sur la Toile Électronique Géante et les journaux officiels, exempli
gratia :


http://www.liberation.fr/evenement/2002/09/26/des-moyens-pour-rassurer-le-bon-peuple_416661


http://lqj.ch/opinion/facher-bruxelles-illusionner-le-bon-peuple


http://www.laprovence.com/t/bon-peuple


Elle a été également utilisée par Victor Hugo.


http://short-edition.com/classique/victor-hugo/l-art-et-le-peuple


Vale et vis sit tecum
AegidiusREX

fm 11/12/2013 21:13


Méfions-nous: le fait de parler de "bon peuple" sous entend qu'il y en a un "mauvais", et si ceci est assimilé à une incitation à une discrimination raciale, c'est passible de 1 an de prison et
45000€ d'amende.

AegidiusREX 11/12/2013 20:44


 


La science moderne nous explique qu'il n'y a pas de races, que cette notion n'est pas pertinente.


On a le droit de dire qu'il existe une espèce canine divisée en races mais on ne peut pas diviser l'espèce humaine en races, d'après la science.


S'il n'y a pas de races, il ne peut pas y avoir de racisme non plus.


On nous parle également de métissage : s'il n'y a pas de races, il n'y a pas de métissage non plus puisque le métissage est un mélange de races.


On voit donc la confusion qu'il peut y avoir dans les esprits du fait de ce déni de réalité : on refuse au bon peuple le droit de désigner des différences globales physiques visibles à
l'oeil nu mais celles-ci se réintroduisent subrepticement par des notions connexes qui, elles, ne disparaissent pas dans la foulée.


Valete omnes et vis sit vobiscum
AegidiusREX

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier