28 novembre 2015 6 28 /11 /novembre /2015 09:09
Faridadine et l'Art Mystique du Repentir

Le terme de repentir, généralement incompris, est fondamentalement lié à la peinture: dans "repent", nous retrouvons "repeint".

Il s'agit d'un masquage effectué par le peintre lui même qui a décidé de faire disparaître un aspect provisoire du tableau.

Pour nous, mettre en évidence un repentir c'est d'une certaine manière retrouver (certains diraient violer...) l'intimité d'une œuvre...

La formulation élevée de Faridadine nous permet d'appréhender l'Art Mystique du Repentir...

"Sache bien positivement que les fautes de 100 mondes disparaissent du chemin par la valeur d'un moment de repentir."

La notion de repentance est naturellement détournée dans le monde profane.

C'est souvent avouer publiquement un acte que l'on regrette et exprimer son désir de ne plus recommencer.

Mais "repentir" présenté par un Être avancé apparaît comme un rituel mystique personnel qu'il est utile de décoder.

"Sache bien positivement" est déjà tout un programme et un enseignement...

Dans la bouche d'un Maître, ce n'est pas une formule machinale, c'est une indication de la nécessité d'une Connexion Cosmique (par une méditation bien connectée) pour éviter que notre ego ne s'approprie le sujet ou pire qu'une influence venue de l'extérieur, un tribunal, une secte voire une religion n'abuse de notre sincérité pour nous lier à son égrégore.

"Les fautes de 100 mondes" font référence aux nombreuses conséquences, dans notre vie, de la culpabilité accumulée depuis le traumatisme que nous cherchons à neutraliser par notre "repentir".

"Le moment de repentir" est naturellement la clef...

Il s'agit du message cosmique qui n'avait pas été écouté et qui s'est traduit par une erreur de comportement dans le passé que nous cherchons à effacer par le "repentir"...

Le repentir comporte donc la réécoute et la compréhension du message initial, ainsi que l'acceptation de l'épreuve traumatisante qui a suivi notre incompréhension et qui a permis finalement notre construction et notre évolution.

Naturellement nous devons être en paix et libérés de toute haine envers les humains qui sont intervenus dans notre épreuve et nous devons être également en paix avec notre Être intérieur qui a organisé l'expérience.

Une fois tout cela établi, le repentir est le processus cosmique qui efface les traces de construction et qui nous permet sans le moindre refoulement de dessiner une nouvelle vie sur la zone blanche dégagée...

Il est bon d'attirer l'attention sur le processus rosicrucien de neutralisation ou de compensation qui est mis en œuvre avec le "repentir" évoqué par le Maître Faridadine.

Ce processus de Haute Magie agit en harmonie avec la Loi Cosmique dans le cadre d'un travail précis de libération de soi-même par un processus de purification énergétique, lequel nous éloigne naturellement de toute soumission aux culpabilités profanes inféodées à la "destinée" ou au "karma" des orientaux.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

Thierry sur L'Adieu à la Loge de Boston je trouve ce témoignage très élevé, toute la journée j'ai senti beaucoup de lumière... 

Phil sur L'Adieu à la Loge de Boston d’où vient ce témoignage ? Quel autre chemin aurait été suivi ?

Michel sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres c'est une manière de diffuser certaines vérités.

Phil sur A la Recherche du Hiérophante - 2 Une enquête passionnante qui nous ramène au début du cycle d'activité.

Frater N. sur L'Adieu à la Loge de Boston VITRIOL. Je pense que c'est le mot...

Philippe sur L'Adieu à la Loge de Boston ce récit remettrait bien des choses en cause.

Thierry sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis ? il est toujours facile de faire parler un mort.

Christian sur L'Adieu à la Loge de Boston un instrument de musique invisible,pince les cordes de mon Âme...

Prudencius sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis? Vraiment très surprenant vivement la suite de cette drôle d'histoire

Jean Pierre sur Ne néglige pas ton Furnace... La fin du mot "NACE" donne une connotation...

Thierry sur Amatu: Le Message de l'Inde - Krishna à Mathura -5 Vraiment ces articles d'Amatu, j'adore !

Marc sur Kalki descend de la Montagne à Cheval.. Bien d'avoir mis Hugues à contribution....!

Romain sur Les 7 Personnalités de Lewis... Les sept personnalités du Très Haut, où de l'égo ? 

Laurent sur La Vie, la Lumière et l'Amour... Je suis à la recherche d'éléments sur l'Ankh

Barthélémy sur Qui incarne Nephtys? Quelle est l'étymologie de "Nephthys" ?

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier