20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 12:44

 

Les Habitués qui cherchent à approfondir les paroles de "l'Hymne Rosicrucien" en imaginant, à la suite des messages précédents, que Spencer Lewis a composé "Let there be Light" vers 1916, finissent tôt où tard par découvrir que ce n'est pas ainsi que les choses se sont passées...

 

La vidéo ci-dessus montre que nous avons affaire à un hymne protestant dont les paroles sont parfois modifiées mais généralement attribuées à John Mariott (1780-1825) sous le titre "God whose Almighty Word" (Dieu, dont le verbe est tout puissant) alors que la musique est encore plus ancienne.

 

C'est une composition de Felice Guardini (1716-1796) et elle porte le titre "d' Hymne Italien" et parfois de "Moscou"...

 

C'est assez troublant de penser que ce que les protestants nomment "Hymne #317" du "Lutheran Wokship" aurait pu être froidement plagié par Spencer Lewis.

 

De plus, les paroles font référence à la Lumière et à la Vérité...

 

Quel culot ce serait!

 

Et si l'on compare les paroles, on voit que Mariott, curé anglais, faisait commencer ses strophes par "God" (Dieu), "Lord" (Seigneur), et "Spirit" (Saint-Esprit), alors que ce n'est pas le cas du texte lewissien qui ramène "the glorious Trinity" (la glorieuse Trinité) à "Thruth" (Vérité), "Love" (Amour) et "Light" (Lumière)...

 

Après la mort de Spencer Lewis et en l'absence d'information complémentaires, auriez vous pris la responsabilité de perpétuer cet "Hymne Rosicrucien" qui pouvait susciter des accusations de plagiat?

 

Toujours est-il que l'hymne passa discrètement aux oubliettes du rosicrucianisme!

 

Mais quelle est vraiment l'origine de cet Hymne, quelle est la Vérité?

 

Si une parole est de circonstance c'est bien "Let there be Light"! 

 

(à suivre...)

 

---

God, Whose Almighty Word

By: John Marriott


God, whose almighty word

Chaos and darkness heard

And took their flight:

Hear us, we humble pray, 

And where the Gospel day

Sheds not its glorious ray,

Let there be light!


Lord, who once came to bring,

On your redeeming wing,

Healing and sight,

Health to the sick in mind,

Sight to the inly blind:

Oh, now to humankind

Let there be light!


Spirit of truth and love,

Life giving, holy dove,

Speed forth your flight;

Move on the water’s face, 

Bearing the lamp of grace,

And in earth’s darkest place

Let there be light!


Holy and blessed three,

Glorious Trinity,

Wisdom, love, might!

Boundless as ocean’s tide, 

Rolling in fullest pride,

Through the earth, far and wide,

Let there be light!


Hymn # 317 from Lutheran Worship

Author: Felice de Giardini

Tune: Italian Hymn

 

1st Published in: 1825

---

Version Rosicrucienne

""God, whose Almighty word

Chaos and darkness heard,

And took their flight;

Hear us, we humbly pray;

And, where the symbol of the day

Sheds not its glorious ray,

Let there be Light!

 

Spirit of Truth and Love,

Life-giving, holy Dove,

Speed forth thy flight!

Move on the waters' face

Bearing the lamp of Grace,

And in earth's darkest place

Let there be Light!

 

Holy and blessed Three,

Glorious Trinity,

Truth, Love, Light!

Boundless as ocean's tide

Rolling in fullest pride,

Through the Earth, far and wide,

 Let there be Light!""

Partager cet article

Repost0

commentaires

AegidiusREX 21/02/2014 14:52


Il semble que ce soit un hymne sans paroles à l'origine, ou sans paroles officielles.


http://www.mutopiaproject.org/cgibin/piece-info.cgi?id=1253


À partir de cette thématique, on peut l'orchestrer et chanter des mots en respectant la prosodie (nombre de syllabes correspondant au nombre de notes).


http://www.youtube.com/watch?v=TAoeYJ5K8vc


Il semble que de différentes variantes de paroles aient été utilisées avec cette musique.


http://www.hymnary.org/tune/italian_hymn_giardini#instances


Vale et vis sit tecum

fm 21/02/2014 14:08


Merci Gilles pour cette vidéo.
Aurais-tu déniché des paroles de Felice Guardini (1716-1796) antérieures à celles de John Mariott (1780-1825), voire de Thomas Raffles (1788-1863)? 

AegidiusREX 21/02/2014 12:59


 


La musique de cette vidéo est signée Felice de Guardini


http://www.youtube.com/watch?v=QEiuM87KKAw


mais ce n'est pas celle de la partition intitulée “Let there be light”, ce sont les mêmes mots, approximativement, car les compositeurs adaptent parfois les textes
à leur manière, mis autrement en musique.


Valete omnes et vis sit omnibus.

Koan 20/02/2014 22:05


Ahah :) Je trouve cela...excellent !

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier