3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 13:25

Le Bistrot a reçu avec gratitude de Jean Noël Witz le président du Cénacle de lahsl Rose+Croix, la suite de la fameuse monographie numéro un du Premier Degré du Temple écrite par Harvey Spencer Lewis, qui ne circule pas sur le net en langue anglaise et qui n'avait jamais été traduite en français. Il s'agit donc d'une première mondiale...

 

La traduction représente une certaine difficulté et un travail important et subtil car certains mots doivent parfois être pris dans un sens ésotérique qui nécessite parfois méditation et réflexion.  

  

A titre expérimental, le "bistrot" envisage de publier le texte initial par petits paragraphes en laissant éventuellement les "buveurs" (actuellement une centaine de visiteurs différents au quotidien) s'exprimer dans la traduction, mettre en commun leur science et échanger leurs interprétations. Ce sera même l'occasion pour certain(e)s de s'exprimer pour la première fois...

 

Voici donc un premier paragraphe:

 

lecture-1-napoleon.jpg 

napoleon.jpg

"" Napoleon in the height of his power "Crossed the Threshold" and was raised, as were you and every one of us, by one of his most humble and serving privates in the Army and Napoleon-as did many of his successors of the same name and family-passed from this life to the Beyond wearing the Rosecrucian insignia-gladly and with humility. ""

 

Et une traduction rapide informatisée et à peine adaptée. A l'évidence, elle contient au moins un contre sens...:

 

""Napoléon à l'apogée de sa puissance « Franchit le seuil » et a été élevé, tout comme vous et chacun d'entre nous, par un de ses plus humbles officiers privé servant dans l'armée et Napoléon - comme beaucoup de ses successeurs de la même famille - passa de cette vie à l'au-delà, portant volontiers l'insigne de la Rose-Croix avec humilité.""

(à suivre) - voir aussi "le Collar de Napoléon"

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 06/10/2011 01:47



@Salam


Le problème c'est d'être accroc à une r+c coca-cola... c'est du coca qu'il faut se désintoxiquer, pas de la r+c!


@Perceval


Pas facile d'imiter Lewis. C'est un des points qui m'a préoccupé. Sur les 10000 pages des enseignements, je n'en ai quasiment pas trouvée qui contienne une erreur flagrante résistant à une
analyse approfondie par le temps, la réflexion et la méditation. En revanche le nombre de fois ou j'ai cru trouver des erreurs et où c'était moi qui me trompais est considérable. Et le nombre de
fois où il y avait un sous entendu esotérique qui m'avait échappé en première lecture est encore plus grand.


Et je le répète: sur environ 10000 pages, alors qu'il est à peu près admissible dans des conditions normale d'écrire une connerie par page sur un sujet commun et il y en a généralement beaucoup
plus sur un sujet pointu...


Il s'ajoute chez Lewis une capacité à faire éclater les mots pour faire ressortir les sens fondamentaux comme ou ouvrirait une tombe pour en faire sortir la lumière. C'est particulier et on ne
retrouve ça que dans des textes mystiques éclairés: l'art est difficile.


Bref, pas facile à imiter: il manque toujours quelque chose... Alors traiter Lewis de "mégalo qui écrit des bobard", c'est rigolo, mais ça ne tient pas la route pour ceux apprécient au contraire
de suivre un voie qu'il a ouverte faite d'humilité et de vérité. Magna est veritas et provalebit...


Bien fraternellement 



salam 05/10/2011 21:06



Moi aussi j'me suis injecté du Lewis pendant trente ans ( à une petite dizaine prés)!


Moi aussi un beau jour j'ai décidé d'arrêter les conneries!


Moi aussi j'ai pensé que la vér.. je veux dire la réalité prévalait!


J'ai donc suivi une cure de désintoxe!



Contentus Carnotensis 05/10/2011 20:35



Je ne me fous pas de Napoleon comme de ma première chaussette, sans pour autant l’admirer sans condition, et en
faire un culte personnel, dans certains domaines, disons le clairement, il était trés con!


Mais sur ce plan incarné, donc faillible, aucun autre avant et aprés lui n’a fait pour la France, pour l’ Europe et
pour le Monde, ce qu’aucun potentat Chretien, Romain, Orthodoxe, Musulman, Juif, Bouddhiste  et autres trous du cul... n’ont  fait pour l’ humanité.


Les ghettos en Italie ont
eté supprimés et les juifs libérés, l’Eglise et la Monarchie ont perdu le droit de cuissage... 


Il a liberé les corps et les esprits de l’emprise des forces obscures, et des prédateurs. 


 


Vraiment il fallait ce Corse à couilles pour faire cela...



fm 05/10/2011 18:27



Personellement, je me fous de napoléon comme de ma premiere chaussette. Mais il y a un exercice qui consiste à apprendre à se déterrer. Les preuves pour certains sujets nous devons les trouver en
nous et préserver quand on ne sait pas le point d'interrogation discret et la présomprtion de verité, et ne pas se faire le relai de ceux qui aboient avec les loups. Il s'agit au contraire de
s'alléger pour passer le seuil, pas d'exhiber tout ce qui fait qu'on ne peut pas le passer: un mélange se suspicion, de culpabilité, de mal-être et parfois d'agressivité.


 


Pour un message aussi important que le passage du seuil, on se doute bien que Lewis ne cite rien au hasard et on comprends peut être pouquoi les successeurs ont fait disparaître certains ecrits
comme celui là...


Supposons qu'il y ait derrere cette histoire une grosse imposture, un secret de l'histoire de la rose croix il convient de se mettre en état de le decouvrir et de ne pas classer "à charge" un
dossier sur lequel on ne sait rien parce qu'on n'a pas eu l'occasion de mener la moindre enquête alors que précisément Spencer Lewis attire notre attention sur le sujet.


Pour ma part, sous l'influence de berneurs j'ai classé Lewis comme un fumiste ou charlatan pendant 30 ans... il était temps d'arrêter les conneries! Tôt ou tard, la vérité prévaut. Et l'important
est d'être du côté de la vérité plutôt que de celui de la doxa.



Perceval 05/10/2011 15:16



@ GEb


En fait la démonstration sera plus simple: Obama et Poutine ont inauguré hier une plaque de marbre sur Laquelle il est écrit "Ici Perceval à accepté de dîner avec le petit Nicolas le 22 septembre
2011. Ils ont mangé à midi et demi un big Mac et une glace au chocolat".


Tu vois, même pas besoin de recherche dans les agendas!



Perceval 05/10/2011 15:09



Extrait d'une monographie inédite...


Au cours des dernières années, j’ai souvent discuté avec Bill, le
patron du bistrot d’en bas, affidé à la Rose+Croix. On s’est demandé pourquoi sur le col des bouteilles il y avant 5 étoiles, comme les 5 pétales (ou on dit pétaux ?) de la Rose+Croix. On
s’est demandé s’il fallait s’enorgueillir de cela compte tenu que ce pinard déchire l’estomac dès le premier verre. Ce n'est pas à nous de critiquer les désirs et les ambitions personnels des
habitués du bistrot ni de quiconque. La seule chose que je sais, c'est que, malgré les erreurs commises par l’inventeur de ce pinard bas de gamme, il accomplit beaucoup de bonnes et belles choses
en permettant l’accès à la boisson à nombre de miséreux qui ont ainsi pu chercher l’oubli dans le vin. Comme Grand-Maitre des rosicruciens buveurs pendant une longue période, et comme adepte
assidu de leurs principes, il aida à l'établissement du commerce et de la distribution du rouge qui tache en France et favorisa la propagation de ses principes dans d'autres pays. L’Espagne et
l’Italie furent des disciples illustres. L’Angleterre moins (l’imposteur Guiness ayant falsifié le breuvage). Il fit don de bouteilles et de futs à l'ordre et lui laissa, de diverses manières,
une vaste cave. A une époque, il ordonna à un certain nombre d'experts de passer leurs mois de quartiers d'hiver à goûter d’anciens crus (essentiellement des rosés qui pourtant se conservent près
peu) pour les conserver dans une nouvelle cave qu'il venait de faire construire sous le Palais de l’Elysée. Les bouteilles ainsi préservées et rassemblées ont transmis à l'ordre un héritage de
valeur pour toute l’époque à venir, et c'est, de toute évidence, ce que le Cosmique avait projeté qu'il fît. Je savais qu’un jour un nouveau bistrot surgirait et s’imposerait pour abreuver le
monde de tout le rosé stocké depuis des décennies dans ses caves." (monographie inédite retrouvée dans la tombe de HSL)



Geb 05/10/2011 14:58




Pour moi patron tout ce qui est ésotérique est historique, l’un ne peut aller sans l’autre car l’ésotérisme traverse aussi le
temps.


Tout ce que j’essais d’expliquer c’est que, exemple : personnage au hasard:  ¨Perceval comme illustre personnage a diné la semaine passé avec le Président de la France dans sa Région, c’est bien beau qu’il le dit à tout le monde et
l’écrive dans ses mémoires mais pour confirmer si c’est la vérité dans 25 ans et plus, nous allons trouver la preuve dans l’horaire et l’agenda de votre Président. Le voyage dans sa région va
être inscrit avec la raison d’être, le nom de la personne qu’il rencontre, à l’occurrence Perceval, puis le nom du restaurant, l’heure de sa rencontre avec lui ainsi que l’heure de son diner et
même possiblement l’heure du départ.


C’est la même chose pour Lewis, mais dans une époque différente. On ne peu prendre tout ce qu’il dit pour vérité absolu, à moins de le voir comme
un gourou et être en extase devant lui, si Napoléon est Rosicrucien cela doit être écrit quelques part dans des documents d’époque lui appartenant ou dans des documents d’un proche de Napoléon,
ou même dans des document suivant la mort de Napoléon. Peut-être une biographie d’époque. HSL aura beau me dire qu’il a la croix de Napoléon, outre la valeur d’une antiquité (à faire évaluer) la
croix n’a aucune valeur de plus à moins d’avoir une preuve tangible de l’appartenance à Napoléon, sans cela tout ceux qui on des antiquités à la maison peuvent mettre le prix qu’ils voudraient
avec une provenance bidon. Avec des documents on raconte la vrai histoire, sans aucune preuve, juste un oui dire on raconte une légende.


Et malheureusement c’est le problème de tout ce qui est ésotérique, religieux et même des regroupements sectaires,  là les trois se rejoignent,  tu dois tout accepter comme vérité absolu, sans preuve car le Maitre l’a dit. Ben
voyons donc….    


 


 



Perceval 05/10/2011 14:15



Au fait: la croix de la légion d'honneur a 5 "pétales" comme la rose du même nom".  (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A9gion_d%27honneur ). Si ça c'est pas une preuve irréfutable que ce plaisantin de Napoléon a
épinglé la rose croix sur les uniformes de ses grognards, je veux bien me faire moine!


Il en était, quoi!



Perceval 05/10/2011 14:04



@ fm


Si tu ne vois par pourquoi HSL aurait raconté des bobards, je vais t'aider un peu:


HSL était un gros mégalo qui a fondé de toute pièce un nouvel ordre, l'AMORC, dont il s'est autoproclamé "Impérator", sans que jamais personne ne lui ait rien demandé. Des gogos en quête de
notoriété l'ont suivi (y compris en Egypte: compte tenu du coût du voyage c'étaient pas des fauchés!). L'AMORC était née et les admirateurs de l'Impérator avec... Pour faire mousser tout le monde
(et lui en premier), il a inventé sa belle histoire... (habitude nord américaine: Coca a bien inventé le mec rouge et blanc appelé Père Noël!)


Dès lors, que dans ses écrits il fasse référence à des personnages comme Napoléon, c'est quand même plus glorieux que de se prévaloir de l'épicier du coin... L'eût-il fait, la baudruche se serait
dégonflée!


A part cela si tu vois pas, consulte Afflelou...



Perceval 05/10/2011 13:49



1 - Napoléon n'était surement pas humble. HSL non plus...


2 - Le seul ordre que Napoléon respectait et vénérait, c'est celui qu'il a créé: celui de la Légion d'Honneur.


Maintenant je vous laisse libre de délirer et d'assimiler la Légion d'Honneur à la rose croix. Et affirmer que le grand maître de la légion d'honneur (le Président de la République en exercice)
est aussi le Grand maître de la rose croix française.


Au point ou on en est! Ce n'est plus du délire, c'est du délirium...



fm 05/10/2011 01:22



@ Geb c'est intéressant ce que tu affirmes, c'est finalement l'opinion de la doxa que tu répètes. Mais supposons (je n'accuse personne, je pose une question) un moment que Napoléon n'ait pas été
Franc-Maçon mais rosicrucien et que la Franc Maçonnerie ait récupéré tout l'héritage rosicrucien à la fin de la résurgence de l'époque. Comment faut-il investiguer?


J'ai trouvé cela sur un site maçonnique:


"La plupart des membres de la mission d'Égypte qui accompagnèrent Bonaparte étaient Maçons de très
anciens Rites Initiatiques : Philalètes, Frères Africains, Rite Hermétique, Philadelphes, Rite Primitif, sans omettre le grand Orient de France. C'est la découverte, au Caire d'une survivance
gnostico-hermétique, qui va conduire ces Frères à renoncer à la filiation reçue jadis par la Grande Loge de Londres." 


On peut constater l'idée d'une recherche d'indépendance par rapport à la Maçonnerie anglaise et que la Rose+Croix ne portait pas le nom de Rose+Croix à cette époque..


Et puis il y a dans la confessio de Lewis les passages suivants:


(...) "en France les vestiges de l’ancien Ordre Rosae Crucis avaient été absorbés par une certaine
section de la Fraternité maçonnique française, cette absorption ayant été arbitraire, sans droit légal ni vraie autorité. De plus, il semble, d’après tout ce que j’ai pu apprendre, qu’il y a
plusieurs - sûrement plus de deux - sortes ou formes de maçonnerie dans ce pays, chacune d’elles n’ayant que peu de rapport, sinon aucun, avec les autres et une forme seulement ayant sans doute
été reconnue par le Corps maçonnique Anglais et Américain. Je ne prétends pas savoir comment tout ceci peut être : cela me concerne très peu ; mais tel était l’état des choses en
France" 



et (...) "beaucoup de grades supérieurs des rites secrets d’abord en usage en
France (parmi lesquels les rites des différentes Loges de Perfection de France et la Rose Croix de France qui constitue le 18e degré de la Maçonnerie anglaise et américaine) et que la
branche de la Maçonnerie Française qui avait outrepassé ses pouvoirs en prétendant à tout ce qu’avait laissé l’Ordre Rosae Crucis avait peur qu’un Américain représentant quelque forme de
maçonnerie en Amérique n’essaie de s’emparer de certaines de ses possessions pour les ajouter aux rites d’Amérique."  


Après avoir douté de la confession, je considère que c'est un document authentique et je ne vois pas pourquoi Lewis aurait éprouvé de raconter un mensonge dans la confessio...



Geb 05/10/2011 01:05



Très belle histoire mais je n'embarque pas, je ne crois pas
du tout Lewis, il faudrait vérifier auprès des documents historique. Qu’il est été Franc-maçon pour l’époque et sois au 18ièeme degré réel ou donner peut passer, mais Rosicrucien !!! et
seulement d’après Lewis…c’est louche un peu Que la succession de Lewis nous fournissent les documents pour le prouver, sa parole ne me suffit pas, ses monographies c’est lui qui les écrits il
peut nous dire ce qu’il veut il y aura toujours des adeptes pour être pendu à ses lèvres.


.. Mais il ne faut pas prendre des vessies pour des
lanternes quand même..  



fm 05/10/2011 00:46



L'idée est d'inciter à voir le positif. L'exercice de la mono 11-164 incite à
considérer les personnes (et Napoléon en particulier), en fonction de leur seule "réelle contribution à
l'amélioration de la civilisation" et "sans tenir compte de leurs ambitions ou de leur vie privée tant qu'ils ne contreviennent pas aux lois de la bienséance". Ce n'est pas facile et pas
forcément à la portée de chacun, mais c'est aussi la fin d'une étape préparant à entrer "dans le Cercle Intérieur de la Fraternité". 



Bon je me colle à apprécier Napoléon avec quelques éléments de la mono: 

- bénédictions d'une libre constitution en France, Espagne, Portugal, 
- son règne marque la fin des superstitions et de l'inquisition 
- fin également du systême feodal et du cortège de tyrannies qui l'accompagnait, 
- désormais l'étude de l'interêt du peuple constituera officierllement une préoccupation des dirigeants, 
- transmission en France d'éléments kabalistiques, hieroglyphiques et autres liés à la tradition de la civilisation égyptienne...


Globalement c'est utile et il fallait une certaine envergure pour réaliser tout ça... 



salam 05/10/2011 00:35



J'en ai lu une autre (que j'ai brûlée comme les autres) qui était une réponse à ces fameuses interrogations sur Napoléon . Elle disait briévement que l'Ordre avait besoin de tels membres pour
pallier à ses dépenses.



Harvey Spencer Lewis 05/10/2011 00:23



" Au cours des dernières années, j'ai reçu beaucoup de lettres de
personnes qui prétendaient que l'ordre rosicrucien AMORC ne devrait pas s'enorgueillir du fait que Napoléon avait été membre, étant donné qu'il a souvent fait preuve d'une nature cruelle, d'une
insatiable ambition mondiale à conquérir et à régner, et que ses désirs personnels n'avaient rien de vraiment rosicruciens. Ce n'est pas à nous de critiquer les désirs et les ambitions personnels
de Napoléon ni de quiconque. La seule chose que je sais, c'est que, malgré les erreurs commises par Napoléon, il accomplit beaucoup de bonnes et belles choses. Comme Grand-Maitre des rosicruciens
pendant une longue période, et comme adepte assidu de leurs principes, il aida à l'établissement de l'organisation en France et favorisa la propagation de ses principes dans d'autres pays. Il fit
don de biens et d'immeubles à l'ordre et lui laissa, de diverses manières, un vaste héritage. A une époque, Napoléon ordonna à un certain nombre d'experts littéraires de son armée de passer leurs
mois de quartiers d'hiver à copier d'anciens manuscrits rosicruciens, pour les conserver dans une nouvelle bibliothèque qu'il venait de faire construire en France. Les manuscrits ainsi préservés
et rassemblés ont transmis à l'ordre un héritage de valeur pour toute époque à venir, et c'est, de toute évidence, ce que le Cosmique avait projeté qu'il fît. C'était son rôle sur la scène de la
vie et il l'a joué, quelle que fût, par ailleurs, sa vie personnelle pendant les entractes." (mono11-164)



salam 05/10/2011 00:17



Certes "Tout Homme a le droit d'être défendu" comme dit si bien  Jacques Verges


Mais pourquoi toute cette plaidoierie et cet étalage d'affection pour la famille Bonaparte parmi les documents officiels de l'Amorc, Monsieur Lewis? (dans combien de monographies au fait ?)


...par idéal politique ou  pour la remercier publiquement du petit tableau dont elle vous a fait cadeau?



fm 04/10/2011 22:52



""Napoléon du haut de son pouvoir a « franchi le seuil » et
a été élevé, comme vous l'avez été et comme chacun de nous l'a été, par un de ces plus humbles servants inconnus de l'Armée, et Napoléon - comme le furent beaucoup de ses successeurs du même nom,
de la même famille - a accédé depuis cette vie à l'Autre Monde revêtu de la joie ineffable et de l'humilité des rosicruciens. ""



fm 04/10/2011 20:11



Pour info, voici un texte d'une monographie dans lequel HSLewis parle de Napoléon de sa famille et de la R+C (ref 11-159).



" Comme je l'ai dit précédemment, les maîtres ne désirent pas d'adoration personnelle. Ils ne
veulent pas être adorés et ils s'efforcent de ne pas troubler l'étudiant en ce qui touche à son propre point de vue. Il n'y a qu'une seule chose qui doive recevoir le respect éternel de chaque
rosicrucien pendant qu'il est sur ce plan terrestre, et c'est le symbole de la Rose-Croix. Dans mon sanctum privé est accroché un petit tableau représentant la Rose-Croix symbolique. Le cadre est
si ancien qu'au verso il a littéralement, en certains endroits, été mangé par les insectes, des termites ou peut-être des petits vers, qui l'ont attaqué il y a de nombreuses années de cela. Les
petits clous qui maintiennent le cadre sont si rouillés qu'ils sont prêts à tomber de leur emplacement. Le devant du cadre est doré à la feuille et la glace qui le recouvre fut faite à la main.
En-dessous de la glace on voit un morceau de parchemin, en véritable peau de mouton très vieille, friable et décolorée, sur laquelle est peint en couleurs de terres broyées à la main, un symbole
de la Rose-Croix entouré d'inscriptions hiéroglyphiques et kabalistiques. Ce tableau du symbole fut pendant des années en bonne place dans le salon de Napoléon qui était rosicrucien. Il lui avait
été transmis par des membres de sa famille.





Il est très nettement établi, dans les mémoires de ceux qui lui firent de fréquentes visites, que ce tableau particulier était accroché
au-dessus de la cheminée devant laquelle il avait l'habitude de s'asseoir et de méditer ou encore de s'entretenir avec des familiers. Ces personnes ont rapporté qu'aux jours d'épreuves et de
tribulations - lorsque d'autres puissances terrestres et représentants de pays étrangers tentèrent de dominer la volonté et les plans de Napoléon - ce dernier avait coutume de se tenir face à la
Rose-Croix symbolique et de se tourner vers son entourage en disant "Voici le seul sceptre, le seul emblème de pouvoir, le seul signe d'autocratie ou d'autorité, sur ce plan terrestre, devant
lequel je m'inclinerai." Cette expression est typique de celle exprimée dans le passé par de nombreux chefs et personnalités historiques.





En contemplant ce tableau dans mon sanctum et en relisant le récit de son histoire dans le manuscrit qui l'accompagnait lorsqu'il me
parvint, je reconnais la vérité des paroles prononcées par Napoléon. Nous pouvons critiquer les ambitions politiques de Napoléon, sa manière d'envisager les affaires de ce monde, et même sa vie
entière si nous le désirons, mais tout ce que nous pouvons affirmer, c'est que s'il eut parfois tort, c'était parce qu'il était un être humain et ne régla pas sa vie sur tous les idéaux de
l'organisation rosicrucienne. Nous ne pouvons le condamner pour cela, car il n'en est pas un parmi nous qui puisse être à la hauteur de tous les idéaux de notre Ordre. jamais en tout cas, nous ne
pourrons accuser Napoléon d'avoir rompu sa promesse rosicrucienne de s'efforcer de partiquer les principes ou de toujours honorer et respecter les buts et les idéaux de notre Ordre. Son dossier
de membre est rempli de faits qui montrent que, même au milieu de ses plus importantes activités politiques et guerrières, il savait écarter celles-ci le temps qu'il fallait pour se conformer aux
principes rosicruciens, et remplir ses obligations en Fonction des lumières et de la compréhension qu'il en avait."



 



Geb 04/10/2011 17:18



Dans ton article une tête bien faite tu dis


« la plus triste façon de
retarder son entraînement spirituel, c'est d'être égoïste, méchant ou cruel, de ne chercher que son propre bien, de manquer à la solidarité humaine »


Comment vois-tu Napoléon ? Pour accomplir ce qu’il a fait il fallait qu’il soit tout cela..


Même si son cmbat fut pour le bien de la République...



Geb 04/10/2011 16:12



Peut-être,  mais je doute qu’un guerrier de la trempe de Napoléon fusse humble de quelques façons
que se soit encore moins spirituellement…  Je suis sur que se genre de personnage croit même être supérieur à quelques créateurs que se soit.


Et cela dit je n’ai rien contre Napoléon, juste par l’histoire avec ses décisions et son comportement tu vois bien qu’il ne peut-être humble,
je dirais même qu’il devait avoir un gros complexe de supériorité c’est tout… Le complexe de Napoléon quoi!



fm 04/10/2011 15:51



@ Geb, qu'en sais tu? 


Le texte fait allusion à l'humilité nécessaire pour passer le seuil. Pour admettre qu'un subordonné puisse transmettre quelque chose, et demander l'initiation, il faut une certaine humilité. Il
faut être capable de passer cette épreuve de la "supplique".


A chacun de mettre en application dans sa vie de tous les jours ce qu'il retire de son initiation. C'est difficile d'évaluer l'impact du travail, positif pour la Rose+Croix, réalisé consciemment
ou inconsciemment par Napoléon.


Il ne s'agit pas de considérer dogmatiquement que Napoléon était un être particulièrement avancé, mais seulement de penser qu'il correspondait au profil nécessaire pour réaliser certains
changements importants.


 



Geb 04/10/2011 15:38



Une nouvelle vie permise
par un nouvel état de conscience lorsque l'initiation est "réussie".


Nouvel état de
conscience ??? Laisse moi d’abord douté que Napoléon à réussi à franchir le seuil !



fm 04/10/2011 15:25



Vous êtes déchaînés, tous (et toutes?)... c'est marrant. J'ajoute quelques commentaires persos. je ne prétends pas avoir raison sur tout!


Je crois qu'il y a des nuances à ajouter. J'ai l'impression que le texte laisse passer plusieurs niveaux simultanés d'interprétation. Par exemple l'idée que Napoléon a été initié individuellement
par un de ses aides de camps qui était un "serviteur inconnu" de "l'Armée".


"L'autre vie" ce n'est pas l'incarnation suivante, c'est l'autre vie après l'initiation, après le passage du seuil... Une nouvelle vie permise par un nouvel état de conscience lorsque
l'initiation est "réussie".


Pour ce qui est de la famille de Napoléon, il est bon de savoir que tous ses frères et sœurs se sont introduits dans toutes les familles régnantes d'Europe. Il en a été ainsi pour permettre la
transmission de certaines choses...


Bien fraternellement


 



Geb 04/10/2011 15:03



Voilà ma
conclusion de cette traduction.


*Napoléon au
sommet de sa gloire ‘’traversa le seuil’’ pour s’élever, tout comme toi et chacun d’entre nous, comme l’un de ses serviteurs privé (inconnu) les plus
humbles de l’Armée, et comme plusieurs de ses descendants (direct et
indirect) de nom et de
famille(indirect
donc différente, ajouté= le nom des maris des femmes de sa descendance car au mariage elle changent de nom), depuis cette
vie et traversé dans l’autre vie (La
réincarnation)   dans l’insigne-joie (l’ineffable joie) et avec tout l’humilité d’être Rosicrucien.**



Geb 04/10/2011 14:17



Et pourquoi pas??? il y a bien eu de grand personnages et des présidants de pays Franc-Maçon....



salam 04/10/2011 14:09



@Perceval


Patience...Alexandre,Attila ou Giscard sont sans doute dans la file d'attente. Nous n'en sommes qu'à la première monographie du premier degré. Le travail rosicrucien ne fait que commencer....



Geb 04/10/2011 14:06



o   après vérification sur des termes généalogiques, (successors of de same
name name and family-passed) est un terme généalogique, il parle de descendants direct (même nom) et descendants indirect (maris des femmes du même nom et des enfants qui vont porter le nom de
leurs père et ainsi de suite..



o   donc pour la final  (this
life to the beyomd wearing) se traduirais comme, cette vie jusqu'à l'autre coté (de la vie)  («L’au-delà »  en anglais parle d’autre monde dans l’après vie donc j’en déduis comme
ça dans («la réincarnation ») et pour le reste (dans l'insigne honneur (ineffable joie) et avec l'humilité d'être Rosicrucien.)



Perceval 04/10/2011 13:44



Quand on s'intéresse un peu à la vie de Napoléon, à l'homme, à ce qu'il était, à ce qu'il voulait, toutes ces interprétations semblent bien fumeuses... Et surtout en totale contracdiction avec le
personnage.


Et puis récupérer Napoléon... Qui y croit? C'est du grand n'importe nawak! A quand la récupération de César, d'Alexandre, d'Attila ou de je ne sais qui encore? De Gaulle n'est pas libre par
hasard? Surement que Giscard serait volontaire pour peu qu'on le bombrade au 256ème degré du temple...


Je trouve sincèrement que cette manie outrancière de vouloir tout récupérer nuit à la pseudo rose croix plutôt qu'elle ne la sert.


 



fm 04/10/2011 09:46



Et puis "Beyond" est en majuscule, ce n'est pas le monde astral, je le vois comme un astral plus "positif" et plus "élevé" qui correspond à ce que les égyptiens appelaient la "sortie au
jour". 



fm 04/10/2011 09:25



Merci Geb,


On avance! Je n'avais pas pensé à la Joie Ineffable (la jocunda!) pour "insignia-gladly". 


"serving privates" me fait songer à "Serviteur Inconnu"...


C'est amusant comme Lewis fait éclater les mots (l'ouverture des tombes!) pour en libérer la lumière cachée. Il y aurait peut être un glossaire lewissien à constituer...


En reavanche il doit bien s'agir de "être élevé": c'est une allusion au rituel initiatique du 1DT.


Bien fraternellement 



Geb 04/10/2011 02:48



 


Moi je le traduirais plus de cette manière.....


 *Napoléon au sommet de sa gloire ‘’traversa le
seuil’’ pour s’élever, tout comme toi et chacun d’entre nous, comme l’un de c’est serviteur privée les plus humbles de l’Armée, et comme plusieurs de ses successeurs de nom et de famille
similaire, passa de cette vie pour traversé du côté de l’insigne-joie (l'ineffable joie)  Rosicrucienne avec humilité.**     



fm 03/10/2011 22:40



Et je n'avais pas fait attention à "Army" avec une majuscule... Ce n'est pas l'armé napoléonienne, c'est une autre Army! lol



fm 03/10/2011 22:34



"insignia" en anglais courant, c'est un insigne, mais c'est immatériel: le mot vient du latin in-signum = "qui porte un signe remarquable et extraordinaire"



fm 03/10/2011 22:21



@ Salam. 


Oui lol. Ce terme de "beyond" est traduit malencontreusement par "au delà", il s'agirait plutôt de "l'autre monde" et le "passage du seuil" est le processus qui permet d'accéder à cet "autre
monde" par l'initiation, en restant vivant!  


Bien fraternellement



salam 03/10/2011 22:15



Merci Monsieur Lewis de nous apprendre que Napoléon est passé de vie à trépas avec  l'humilité.


C'est fou ce que la mort peut changer un Homme!



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier