2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 10:22

comte-de-Gabalis-bistrot.png
 

Voici la première page du Comte de Gabalis, cet ouvrage de l'Abbé Montfaucon de Villars (1635-1673), qui dévoila certains fonctionnements de la Rose+Croix en 1670.

 

L'ouvrage se heurta à l'incompréhension des sectaires qui accusèrent l'auteur de révèler "ce qui ne devait pas l'être" et qui, peut-être, l'assassinèrent sur la route de Lyon en 1673...

 

Mais le "peut-être", fait allusion à la légende qui affirme qu'il ne s'agit pas d'une mort, mais du début d'une autre vie plus discrète sous un autre nom et que "Montfaucon", au nom si "horien", se serait discrètement envolé...

 

Autre astuce, le nom de "Gabalis" n'était pas alors vraiment nouveau pour qualifier celui qui utilise les clefs "cabalistiques", Rabelais, dans le Tiers Livre, place un siècle avant (en 1546...) dans la bouche de Panurge la curieuse insulte: "couillon claustral et Cabalicque"...

  

Les rosicruciens français de l'époque ne manquaient pas, pour éviter le bûcher, de transmettre leur enseignement par des plaisanteries et des caricatures très détaillées... 

 

Nous relevons sur la photo ci-dessus de la première page des "sciences secrètes" une formule de Tertullien, datant du premier siècle de notre ère, qui est la clef de l'ésotérisme:

 

“Quod tanto impendio absconditur etiam solummodo demonstrare destruere est"

 

La traduction de cette curieuse formule varie selon le degré d'évolution de son traducteur...

 

Osons proposer pour le Bistrot cette version: "Montrer seulement ces choses si invisibles et si élevées c'est détruire..."

 

En effet, en matière d'ésotérisme, le secret se défend tout seul et il ne s'agit pas de "détruire les choses" qui sont bien trop élevées pour cela, mais prendre conscience que toute interprétation révélée, si élevée soit-elle, sera forcément profanée par l'incompréhension, le sectarisme, l'ignorance, la cupidité ou les superstitions de celui qui n'est pas prêt à intégrer la Connaissance et reprendra à son compte une forme détournée du message.

 

Nous voyons la difficulté de transmettre l'ésotérisme autrement que par des hiéroglyphes, (les fameuses "clefs cabalistiques"...) qui véhiculent 3 sens: un sens émotionnel concret et direct, un sens intellectuel abstrait et le sens ésotérique sur lequel rien ne peut être dit... 

 

C'est la raison pour laquelle l'Égypte demeure encore, après des millénaires, la grande pourvoyeuse de la Tradition.

 

Mais loin de prendre peur devant la difficulté de l'Œuvre de transmission dans le monde profane, goûtons simplement la Joie Illuminante de ces mots de Tertullien que l'auteur cite en conclusion de son "Gabalis": 

 

"Convenit veritati ridere, quia laetans".

 

"Il convient de rire de la vérité parce qu'elle est abondante." 

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 02/06/2013 15:59


@ M@n. Oui amusante coincidence, je viens juste de l'entendre! 

m@n 02/06/2013 14:18


Cela ressemble à du Michel Serres sur France désinfO.o...


TY

fm 02/06/2013 14:13


Bonjour M@n,


On peut s'interroger sur l'ironie qui est le rire au dépens de quelqu'un qui véhicule et "alimente" peut-être quelque chose de malsain et qui serait en quelque sorte un "faux" rire... 


Bien fraternellement

m@n 02/06/2013 14:08


bonjour.


/RIRE :"Peut importe,axiome, théorie, vérité ou ânerie, c'est instinctif&bénéfique."

fm 02/06/2013 12:48


@ Geb... 



"L’ouvrage révèle un savoir très limité de son auteur" 


Tu cites du "wikipedia"! lol
Le message invite au contraire à s'élever loin au dessus!


Bien fraternellement 

Geb 02/06/2013 12:45


Bonjour à tous, bonjour Patron, dans cette ouvrage je crois qu’il dévoile plaisamment un peu comme un
conte les mystères de la Cabale et de la Société des Rose-Croix. L’ouvrage révèle un savoir très limité de son auteur en matière d'occultisme. Il parle de multitude de peuples comme [les Sylphes]
de figure humaine, un peu fiers en apparence, mais dociles. Leurs femmes et leurs filles sont des beautés mâles, telles qu'on dépeint les Amazones... Les mers et les fleuves sont habités de même
que l'air ; par ce que les anciens Sages nommait des Ondins ou Nymphes. La terre était remplie presque jusqu'au centre de Gnomes, gens de petite stature, gardiens des trésors, des minières et des
pierreries... Quant aux Salamandres, habitants enflammés de la région du feu.


Bien fraternellement

Elphikss 09/11/2010 10:11



Désolé pour la faute de frappe...


J'en profite pour dire que la vérité absolue n'existe pas pour l’intellect nous sommes d'accord mais pour le coeur elle est comme la Lumière et il parrait même qu'elle prévaut à tout!



Elphikss (Latin Lover...) 09/11/2010 09:22



"laetans", sauf erreur de ma part ne se
traduit pas par abondant, c'était juste la notion que je relevait... mais sur le fond, nous sommes d'accord



Sulfate2Cuivre 08/11/2010 21:08



"la vérité déborde d'allégresse et c'est communicatif" Malheureusement, je n'en suis pas certain.


Abondante probablement, mais rarement aimée car elle contrarie bien souvent d'agréables projections. Elle est partout et pourtant si peu partagée ou alors très
maquillée et en tous les cas fragmentée.


J'ai un peu de mal a associer rire et vérité sauf dans le cas de la farce qu'elle est dans certaine bouches comme le souligne Perceval.






Merlin 08/11/2010 18:50



Perceval, tu as parlé avec beaucoup de sagesse. Je n'aurais pas dit mieux!



Perceval 08/11/2010 18:22



Non... Abondante est un mot qui colle bien à la vérité. Déjà si l'on refuse de terme d'abondante, c'est que l'on considère qu'il n'y a qu'une vérité: la sienne... Regardez simplement les guerres
de religion... Chacun pensait avoir raison... Aujourd'hui rien n'a changé... Regardez Benoit XVI, détenteur de la vérité absolue comme il est méprisant et hautain avec des tas de
personnes... Regardez les musulmans inégristes comme ils traitent l'Homme... Tout cela au nom de leur vérité qui est forcément la bonne puisque c'est la leur... 


La citation de Tertullien est donc pleine de sagesse et d'humanisme: si l'on considère que chacun possède sa vérité et qu'au fond ce n'est pas si grave que cela qu'il puisse y avoir des opinions
divergentes, alors on devient apte à se moquer de soi. Au fond, personne ne possède la vérité. La vérité absolue n'existe pas. Et effectivement cela en devient risible à bien y
réfléchir!



Latin Lover! 08/11/2010 17:10



"Il convient de rire de la vérité parce qu'elle est abondante."


abondante? t'es sur que c'est pas plutôt: réjouissante ou pleine
d'allégresse?



lebistrotdelarosecroix.com 08/11/2010 18:21



Merci Latin Lover! Tu as tout à fait raison.


(Quand le disciple sst prêt... lol)


1 - laetus, a, um : - a - gras,
fertile, fécond, riche, abondant. - b - joyeux, gai, content, heureux, satisfait, qui rend joyeux, qui prend plaisir à. - c - plaisant, riant, gracieux, orné. - d - de bon augure, favorable.  


extrait du dictionnaire: http://www.prima-elementa.fr


Mais c'est tout à fait ça, la vérité déborde d'allégresse et c'est communicatif!


Cher frater, tu rectifies la vérité et c'est finalement très drôle! Il y a un phénomène autologique: l'avancée dans la compréhension suscite l'allégresse!


Partageons là! Bien fraternellement.



Holic 08/11/2010 16:04



"Rire de la philosophie, c'est vraiment philosopher"   Pascal



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier