30 juillet 2011 6 30 /07 /juillet /2011 11:46

horus-edfou.jpg 

Approfondissons, si vous le voulez bien, la traduction du fameux "Horus-Khent-n-Maat"! 
 
Il est important de retenir la formule de base du "Paout Neterou" ("l'origine des dieux"), issu en droite ligne de la tradition héliopolitaine et que l'on met dans la bouche d'Atoum qui deviendra l'Adam de la tradition judéo-chrétienne.

  
"J’étais seul, car rien n’avait été engendré; je n’avais, alors, émis de moi-même ni Shou ni Tefnout. J’évoluais... J’émis de moi-même les dieux Shou et Tefnout et après avoir été Un, je devins Trois: Ils jaillirent de moi et vinrent à l’existence sur cette terre... Shou et Tefnout engendrèrent Geb et Nout et Nout engendra Osiris, Horus-Khent-n-Maat, Seth, Isis et Nepthys d’une seule couche." 
 
Cet "Horus-Khent-n-Maat" est généralement traduit par "Horus l'ancien", par opposition avec "Horus le fils d'Isis et d'Osiris".  Généralement, on considére qu'il s'agit d'un dieu plus ancien qu'Horus le jeune, mais on passe alors à côté d'une astuce... 

 
Naturellement, il s'agit fondamentalement du même Horus, mais la différence apporte des nuances intéressantes. 
 
Si "n-Maat" fait référence à Maat et exprime une intention "maat", une intention pure, rectifiée, ramenée à la vérité.

  
Reste "Khent", qu'il faut traduire.

 khent.jpg

On lit "Kh" (les 3 jarres), "N" (l'ondulation), "T" (la miche de pain). "Khent" est déterminé par une face, ou un masque vide ou encore un visage, et son sens abstrait exprime le commencement, l'état d'avant... Le mot Khent est aussi une statue: une représentation inerte, ou trois jarres vides ou dont on ne sait ce qu'elles contiennent...   
 
Donc une idée de "visage du commencement" qui est exprimée par 3 jarres reliées ensembles. Trois indique une forme de pluriel ou d'action (ref: triangle rosicrucien).

 
On voit la subtilité: la place d'Horus est prévue depuis le départ, elle attend simplement opportunité de manifestation par la naissance de l'enfant d'Isis et d'Osiris.

 

L'Horus ancien est donc la jarre, et l'Horus jeune ou Horus l'enfant, est le contenu subtil qui est susceptible de remplir la bouteille... Sans le remplissage de la bouteille, le culte d'Horus l'ancien reste à l'état statique ou à l'état de potentiel, c'est dommage!
 
Naturellement, tout cela se retrouve dans le rituel rosicrucien. 
Lorsque la grande prêtresse (Isis) est en face du chapelain (Osiris), celui-ci s'exprime par la "prière du chapelain" tandis que la vestale allume la shekinah, remplissant en quelque sorte la jarre! 

 

On appréciera, que "Khent" a donné ("khentou") c'est à dire la barque sacrée, la nacelle, le receptacle du dieu, l'arche d'alliance etc. 

 

 Naturellement la barque sacrée est donc une expression d'Horus l'ancien, qui ne sert que pour les dieux. Elle est placée dans le saint des saints, le "Naos". Et naturellement c'est la formulation "Horus Khent n Maat" qui a donné le mot de "shekinah" représentation de l'Horus du temple, l'Horus en nous qu'il convient d'activer!

Partager cet article

Repost0

commentaires

fm 31/07/2011 16:15



Merci Ankh/Aimé pour ta visite et ces précisions.


Je pense que Atoum et Ra sont identiques à la différence près que Atoum s'exprime en Ra dans la genèse de l'Enneade et dont les mystiques connaissent plus généralement de nos jours la kabbale
séphirotique qui en découle. 


J'imagine que le 1 en base 2 (Atoum) n'est pas tout à fait le même que le 1 en base 9 ou 10 (Ra).


Je rappelle que tu es l'auteur d'un blog particulièrement remarquable sur l'Egypte. http://www.aime-free.com/ (Le bistrot y reviendra
prochainement...).


Bien fraternellement



ânkh 31/07/2011 14:11



Bonjour,


J'ai beaucoup aimé parcourir votre article ... une approche fort intéréssante selon moi !


La formulation "pAwt nTrw" (Paut Neteru) se retrouve aussi dans la "confession négative du "Livre des morts - Livre pour Sortie au jour" traduit par Budge ... en 1908 ...



Beau passage également "J'étais seul ... " qui devrait ête mis dans la bouche de Ra me semble-t-il ...



Intéressant aussi ce rituel Rosicrucien !



Amicalement




Blasphémateur 30/07/2011 21:42



C'est vrai que la quiétude se voit sur sa gueule de rapace.  C'est certain on se sentirait bien avec un pareil animal de foire :-)


Pas de prise de bec  thiérocéphalien:  De nos jours, les faucons squattent les hauteurs des cathédrales (On en a délogé un couple pendant la réfection de la flèche du "temple"
St-Etienne à Mulhouse) pendant que les vrais sont à l'intérieur.  Remarques, cela fera une paire culs de volatiles  en moins qui leur chiera dessus !






fm 30/07/2011 14:34



Un chercheur me fait part d'une relation entre la "shekinah" et le mot arabe de "sakina", signifiant "quiétude" et lié à l'idée de "silence" et de Paix Profonde. L'idée arabe source de "se loger"
en relation avec "l'arche" est typiquement en relation avec l'égyptien!


C'est intéressant de penser que le préalable à la "naissance d'Horus enfant" est la quiétude, la sérénité, la Paix Profonde!


Bien fraternellement



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier