23 mars 2012 5 23 /03 /mars /2012 12:51

metropolitan-opera.jpg 

Harvey Spencer Lewis avait réalisé, vraisemblablement en 1910, une reproduction miniature  du Metropolitan Opera de New-York.

 

La scène comportait des rideaux qui pouvaient se lever et se baisser. Il y avait des balcons, des loges et des fauteuils d'orchestre.

 

Spencer Lewis avait montré à son fils Ralph alors âgé de six ans, comment lever et abaisser les rideaux et changer de décor. 

 

Ralph était prévenu de ne pas toucher au théâtre en l'absence de son père... et pourtant...

 

Un soir, en rentrant à la maison le père découvrit avec consternation que Ralph dansait sur la scène miniature en imitant une représentation à laquelle il avait assisté.

  

L'enfant avait fait craquer la scène, il avait endommagé les rideaux et les appareils d'élévation...

 

Tout cela est raconté par Ralph lui même dans le livre qu'il a consacré à son père ("Mission Cosmique Accomplie").

 

Les observateurs extérieurs que nous sommes ne manquent pas de relever que le nécessaire avait été fait pour que l'enfant se souvienne plus tard qu'il ne fallait pas jouer tout seul et d'une manière inconsciente avec le théâtre minutieusement réalisé par son père, et évidemment ne pas détruire la scène et les fameux "appareils d'élévations"...

 

Avez vous compris la subtile allégorie? 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

loueurdecamisoles 01/04/2012 07:54


@fm: Je vois que l'argumentation est solide et rassurera, comme toujours ceux qui préfèrent fuir des faits dérangeants. L'addiction aux chimères réconfortantes est jouissive.., je comprends qu'il
faille rassurer les frangins que la came est toujours bonne


Alors chercher à m'identifier à Merah l'endoctrinné, à un terroriste cherchant à faire des victimes.., n'est pas innocent. Tu me fait penser à tous ces religieux qui militent contre l'influence
des sectes sans crainte de se sentir cons. C'est un peu comme le fumeur qui se moque de l'addiction de l'alcoolique.


Je suis tombé sur ton article en visitant le profil d'un frater sur un réseau social et cela m'a tellement fait rire que j'avais eu envie de partager ce qui le rend ridicule.

fm 31/03/2012 20:39


@Salam,


J'ai tendance à penser que le père avait compris en 1924 qu'il n'y avait pas d'autre solution que de laisser l'organisation fonctionner à deux vitesses et que ça n'empêcherait les véritables
héritiers de comprendre le processus.


@ Loueur,


Merci de ton soutien... laudatif... Je me suis fait à l'idée que tu viennes avec ta sulfateuse à prout jouer au Merah en tirant sur tout ce qui bouge. 


Ça met de l'ambiance et crée de saines remises en questions tant que chacun peut faire son boulot en toute conscience et que tu ne repousses qu'avec modération les vrais buveurs. 


Bien fraternellement


 

loueurdecamisoles 31/03/2012 19:22


Ave


@Salam: lol


@fm:  En coup de vent .., prout


Non sérieux, trop c'est trop... Je remarque cette tendance au laxisme intellectuel, à l'émerveillement  devant des délires destinés à sanctifier des escrocs. On est très éloigné
du connais-toi toi même.., aucune rigueur que du bla-bla destiné à idolâtrer un peu plus le gourou.  Après évidement, la conscience à beau dos car, les frappas dingues eux aussi, 
estiment avoir conscience de choses qui nous echappent et qui sont très logiques pour eux!


J'apprécie bcp de tes inerventions quand tu sais observer les distances necessaires et tu l'auras compris, il n'y a que le mécanisme que je cherche à souligner car le jeu des évidences m'apparaît
pervers quand une uniformisation de la pensée l'empêche. Je ne vois pour l'instant aucune différences entre les rosicruciens et toutes les autres sectes religieuses. J'y retrouve la même
aliénation avec un emballage pseudo-rationnel pour rassurer les assoifés de pouvoirs et flatter les egos avec une appartenance qui se voudrait prestigieuse.


Avec bcp de recul, je pense que la recherche de la connaissance et ce bling-bling en patchwork philosophique ne font pas bon ménage!

salam 31/03/2012 17:24


Certes l'allègorie est claire. J'espère seulement que le père aura compris ce que l'enfant a voulu lui montrer

fm 31/03/2012 14:22


Tiens! Quelle bonne surprise!


Merci de ta visite cher Frater!


Je serais tenté de proposer l'idée que l'allégorie est secondaire, elle existe ou n'existe pas jusqu'à ce que la conscience la mette en évidence.


Mais une fois que la conscience a fait son travail, l'allégorie peut-elle encore être oubliée? 


Bien fraternellement 


 

loueurdecamisoles 31/03/2012 12:13


a voir des allégories partout, on en devient ridicule. Elle en fait des dégats cette secte!

Véronique 23/03/2012 17:46


@ bonjour fm, excellent l'image, j'aime beaucoup. 


bien à toi et très cordialement Véronique

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier