11 janvier 2014 6 11 /01 /janvier /2014 12:12

egregore-amour.png 

La découverte des égrégores est un point particulièrement intéressant du cheminement mystique...

 

Naturellement les sectes, les religions et d'une manière générale tous les groupes dont les membres s'apprécient et créent une cohésion autour de croyances communes constituent un agrégat psychique qui porte le nom d'égrégore.

 

Pour savoir de quoi l'on parle et est toujours intéressant d'examiner le mot égrégore sous l'angle étymologique.

 

La première approche est latine: "gregari" signifie s'attrouper, se réunir et l'on pense à un troupeau de mouton ou au pouvoir d'une foule qui se déplace dans une direction en fonction des idées fortes du groupe.

 

La deuxième approche est grecque: "egregoroï" signifie "ceux qui veillent".

 

C'est déjà plus mystérieux et l'on devine une force psychique à l'œuvre qui controle le groupe...

 

Si le groupe cherche à croître, l'égrégore, naturellement "débordant d'amour", cherchera à absorber psychiquement ceux qui gravitent autour de lui.

 

Ceux qui retrouvent leurs aspirations dans le groupe s'y sentent remarquablement bien, ils aiment leur égrégore et ceux qui voient des idées contraires aux leurs ne s'en approchent même pas, tandis que ceux qui sont intéressés mais ressentent toutefois trop de fanatisme et des illusions inadaptées s'y sentent mal à l'aise et vivent parfois un lutte psychique pénible avec l'égrégore s'ils restent à proximité...

 

D'une manière générale les sectes ou les religions ne parlent évidemment pas trop directement de leur égrégore et s'ils en parlent ils s'évertuent à en donner directement ou d'une manière détournée une image très favorable du style: "Dieu est au milieu de nous"... ou "notre égrégore est un égrégore d'Amour que les autres ne peuvent pas comprendre"... ou "notre égrégore constitue la Hiérarchie de la Lumière, il n'appartient pas au monde astral"... ou encore "nous sommes les seuls bons, et ceux qui vivent hors de notre égrégore ne sont finalement que des suppots de satan"...

 

Il pourrait aller de soi que la vie mystique ne commence réellement que lorsque le chercheur s'éloigne des croyances et donc des égrégores, mais que les égrégores présentent leur utilité au début de la quête pour apprendre de l'expérience des autres avant d'éveiller son "sensorium intérieur"...

 

Evidemment, diverses questions se posent à chacun au sujet des égrégores comme:

 

- "Existe t-il de bons égrégores ou est-ce le principe même qui est contestable?...

 

- "Qu'est-ce que la R+C? La Rose+Croix est-elle, elle-même, un égrégore, ou le devient-elle dans certaines circonstances et lesquelles?"

 

- "Peut-on progresser à plusieurs non pas par cohésion (la force d'amour), mais par adhésion à une quête non dogmatique d'une plus grande Lumière?"

 

Naturellement les réponses à ces questions doivent être trouvées en soi sinon ce serait une tentative consciente ou inconsciente de manipuler et de récupérer des personnes autour d'idéaux communs, c'est à dire finalement de constituer un égrégore! 

 

Sur ce sujet, ne pas manquer de (re)voir aussi: "Un Bébé peut-il se défendre contre un Égrégore?"

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier