23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 18:48

roger-bacon-copie-1.jpgCe texte rosicrucien inédit est traduit de l'anglais pour la première fois en français.

 

Curieusement, sa diffusion s'est arrêtée en 1927.

 

Il est issu d'un petit fascicule qui portait la mystérieuse signature de "Sri Ramatherio" sur lequel nous reviendrons...

 

Son langage ambigü semble destiné à éloigner le profane, mais il laisse toutefois la curieuse impression de traverser les siècles et les millénaires avec une déconcertante facilité.

 

Nous pourrions voir cet extrait comme une suite de précédents messages du Bistrot comme Nostalgie Rosicrucienne et Roger Bacon le Doctor Mirabillis.

 

Le passage évoque au départ la célébre résurgence allemande de le Rose+Croix en 1604:

 

""Dans l'esprit de nombreux historiens et d'étudiants de l'occultisme, l'ouverture du tombeau en Allemagne est à l'image d'un incident similaire qui s'était produit auparavant dans le passé.

 

En fait, l'évènement allemand était autrefois comparé à "l'Ombre du Passé", car il était une réplique précise et prédéterminée de la Révélation d'El Amarna en 1290 avant JC.

 

Précédant exactement de 314 ans la révélation (celle de 1604, note du Bistrot), un groupe allemand de sept mystiques avancés et prudemment sélectionnés furent préparés à familiariser le monde avec l'existence de la Grande Fraternité.

 

Pendant des années, ils travaillèrent sur ces préparatifs au quartier général secret de l'organisation, situé à Tolosa en Gaule (aujourd'hui Toulouse, dans le sud de France), là où la Fraternité dirigeait silencieusement son travail de réorganisation à travers l'Europe, l'Asie et l'Afrique.

 

Les sept mystiques, représentant les plus grands pouvoirs en Europe, avancèrent sur les berges du Nil, sous la direction du Frère Roger Bacon (photo ci-dessus), l'éminent philosophe et mystique anglais, dont les écrits et la connaissance profonde des arcanes ont à nouveau surpris le monde lors de traductions récentes (au début du 20e siècle, note du Bistrot).

 

En longeant le Nil, ils trouvèrent la mystérieuse pierre portant un bélier qui marquait la limite extérieure de la "Cité du Soleil" oubliée depuis longtemps, celle qui fut appelée "Akhetaton", et construite au XIIe siècle avant J.-C. par Amenhotep IV, pharaon d'Egypte et fondateur des écoles secrètes égyptiennes des arcanes de sagesse ésotérique.

 

Cette ville mystique, merveille du monde antique, et toujours de nos jours un modèle de beauté et de caractère avait été construite par le pharaon, pour être au XIIe siècle avant JC, un centre permanent de la confrérie secrète des Mages de l'Orient.

 

Lorsque les Frères reussirent à localiser le caveau scellé au milieu des nombreux Bâtiments du Temple et des jardins, ils commencèrent à ouvrir le tombeau par les mêmes formules mystiques qu'utilisèrent les Frères en 1604...""

 

------------

Texte original:

The opening of the tomb in Germany brought to the minds of many anti­ quarians and students of Occultism the picture of a similar incident in the ages gone by. In fact, the German incident was at once likened to a shadow of the past; for it was a precise and pre-determined replica of the El Amarna Revela­tion of 1290 A. D. In that year—exactly three hundred and fourteen years previous to the German Revelation—a group of seven advanced and carefully elected mystics prepared to make the world acquainted with the existence of the great Fraternity. For years they had labored with the preparations at the secret headquarters of the organization, located at Tolosa in Gaul (now T ou­ louse, in southern France), where the Fraternity had been silently directing the work of reorganization throughout Europe, Asia and Africa. The seven mystics, representing the great powers of Europe, proceeded to the banks of the Nile under the leadership of Friar Roger Bacon, the eminent English philosopher and mystic, whose writings and profound arcane knowl­ edge have again startled the world through recent translations. Along the Nile they found the mysterious stone marking the outer bound­ aries of the long forgotten “ City of the Sun,” called “Akhnaten,” and built in the twelfth century B. C. by Amenhotep IV, Pharaoh of Egypt and founder of Egypt’s secret schools of arcane wisdom. This mystic city—the wonder of the ancient world and now, in the twen­tieth century A. D . a model of beauty and character—w as built by the Pharaoh as a permanent center for the secret Brotherhood, the Magi of the East. When the Brethren succeeded in locating the sealed vault amid the many Temple buildings and gardens, they proceeded to open the vault by the same mystical formulas eventually used by the Brethren in 1604.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier