7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 12:16

L'historien scandinave Hrafn Sveinbjarnarson (1166-1213) racontait: "Le temps était couvert et orageux... Le roi regarda autour de lui et ne vit ciel bleu... Il prit alors la pierre de soleil et la tenant au-dessus de lui, vit d’où le Soleil brillait". 

 

En 1971, un pécheur de l'Ile anglo normande d'Aurigny ramenait un vieux fusil de ses parcs à homards et il y a seulement dix ans, en 1992, on pouvait affirmer que le fusil provenait de l'épave d'un bateau anglais de 1592. Et parmi les 1100 pièces et débris divers, la découverte d'un mystérieux cristal de spath d'Islande donnait un embryon de piste...

 

Les travaux de Guy Ropars, chercheur au Laboratoire de physique des lasers, de l'Université de Rennes-1 et de ses collaborateurs, permettent désormais de valider la légende scandinave qui voulait que grâce à la pierre de soleil les navigateurs vikings, et donc leurs héritiers, puissent s'orienter même par mauvais temps...

 

Il faut comprendre que la lumière du soleil est polarisée par l'atmosphère. Elle est filtrée et se déplace d'une manière rectiligne: elle fait des ombres sur le sol. Lorsque le soleil est caché par un nuage, c'est la lumière non polarisée qui nous éclaire et il n'y a plus d'ombre.

 

Lorsque le soleil est voilé, il est difficile pour un navigateur de se diriger grâce au soleil et heureusement à partir du 13ème ou du 14ème siècle les navigateurs disposaient d'une boussole. 

 

C'est là que peut intervenir le cristal de spath d'Islande que l'on trouve fréquemment dans les pays scandinaves. Ce cristal est biréfringent. S'il est dirigé vers le soleil, même par temps couvert ou crépusculaire, il rend visibles deux rayons: d'une part un rayon ordinaire issu de la position du soleil et de sa lumière polarisée et d'autre part, un rayon extraordinaire issu de la lumière non polarisée. 

 

Naturellement lorsque le rayon ordinaire n'est pas visible, le rayon extraordinaire pourrait donner à lui seul la position du soleil, mais il s'agit d'un casse tête mathématique qui, heureusement, peut être contourné par une astuce: en effet, il suffit de tourner le cristal sur lui même et le rayon extraordinaire tourne tout naturellement autour du rayon ordinaire invisible. Avec un peu d'entraînement l'utilisateur distingue facilement l'axe du rayon ordinaire (même si celui-ci est invisible) et par suite la position du soleil...

 

Nous pouvons donc désormais affirmer que la "Pierre de Soleil" était le spath d'Islande et que grâce à ce cristal les navigateurs scandinaves, et même anglais, disposaient d'un outil permettant de rejoindre l'Amérique par la route du nord en longeant le Groenland, Terre Neuve et l'Acadie... une route beaucoup trop aléatoire pour les navigateurs utilisant la boussole lorsque le temps orageux perturbe le champ magnétique. 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

Thierry sur L'Adieu à la Loge de Boston je trouve ce témoignage très élevé, toute la journée j'ai senti beaucoup de lumière... 

Phil sur L'Adieu à la Loge de Boston d’où vient ce témoignage ? Quel autre chemin aurait été suivi ?

Michel sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres c'est une manière de diffuser certaines vérités.

Phil sur A la Recherche du Hiérophante - 2 Une enquête passionnante qui nous ramène au début du cycle d'activité.

Frater N. sur L'Adieu à la Loge de Boston VITRIOL. Je pense que c'est le mot...

Philippe sur L'Adieu à la Loge de Boston ce récit remettrait bien des choses en cause.

Thierry sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis ? il est toujours facile de faire parler un mort.

Christian sur L'Adieu à la Loge de Boston un instrument de musique invisible,pince les cordes de mon Âme...

Prudencius sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis? Vraiment très surprenant vivement la suite de cette drôle d'histoire

Jean Pierre sur Ne néglige pas ton Furnace... La fin du mot "NACE" donne une connotation...

Thierry sur Amatu: Le Message de l'Inde - Krishna à Mathura -5 Vraiment ces articles d'Amatu, j'adore !

Pelican  sur Les 7 Personnalités de Lewis...  Un peu comme les aspects des caractéristiques planétaires.

Marc sur Kalki descend de la Montagne à Cheval.. Bien d'avoir mis Hugues à contribution....!

Romain sur Les 7 Personnalités de Lewis... Les sept personnalités du Très Haut, où de l'égo ? 

Laurent sur La Vie, la Lumière et l'Amour... Je suis à la recherche d'éléments sur l'Ankh

Barthélémy sur Qui incarne Nephtys? Quelle est l'étymologie de "Nephthys" ?

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier