1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 11:21

hume-edinburgh.jpgLa liberté de pensée commence par la compréhension du processus mental. C'est, en effet, cette connaissance qui permet de savoir ce qui est réel et ce qui est illusoire, ce qui est transitoire et ce qui est permanent, ce qui a quelque valeur et ce qui n'en a pas. 

Voici un texte de l'écossais David Hume (1711-1776) dont la statue ci-dessus est à Edimbourg (Ecosse).


« Nous pouvons donc ici diviser toutes nos perceptions en deux catégories ou espèces, qui se différencient par leur degré de force et de vivacité. Les moins vigoureuses et les moins animées sont communément dénommées pensées ou idées. Les autres sortes auraient besoin d'un nom, en notre langue comme en la plupart des autres ; je suppose qu'il n'était pas nécessaire, sauf dans un but philosophique, de les classer sous un terme ou une appellation générique. Permettons-nous donc quelque liberté et appelons-les « impressions», donnant à ce mot une acception quelque peu différente de son sens habituel. Par le mot « impression », je veux ainsi parler de nos perceptions les plus vives, lorsque nous entendons, voyons, sentons, aimons, haïssons, désirons ou voulons. Les impressions sont distinctes des idées, qui sont des perceptions les moins vives dont nous sommes conscients lorsque nous réfléchissons sur l'une quelconque des sensations ou mouvements ci-dessus mentionnés. 
A première vue, rien ne semble plus illimité que la pensée de l'homme, car non seulement elle échappe à tout pouvoir ou autorité humaine, mais elle n'est même pas astreinte aux limites de la nature et de la réalité. Pour former des monstres ou bien joindre les formes ou les apparences les plus hétéroclites, il n'en coûte pas plus à l'imagination que de concevoir les objets les plus naturels et les plus familiers. Et pendant que le corps est attaché à une planète, sur laquelle il rampe avec peine et dans la souffrance, la pensée peut, en un instant, nous transporter vers les régions les plus lointaines de l'univers ou même, par delà l'univers, dans le chaos illimité où l'on suppose que la nature règne dans la plus extrême confusion. Ce qui n'a jamais été vu ni entendu peut, cependant, être conçu, et rien ne surpasse le pouvoir de la pensée, si ce n'est ce qui implique une absolue contradiction ». 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sulfate2Cuivre 01/01/2011 12:59



"rien ne surpasse le pouvoir de la pensée, si ce n'est ce qui implique une
absolue contradiction"  Mélange des genres, abus de définissions pour justifier quoi? Un pouvoir!


Oui, nous sommes créatifs mais inconscients et nous sommes là non pas à discuter d'un usage final de nos perceptions en présentant "Les pouvoirs" en arguments central (Une logique mesquine qui
rend nécessaire la notion d'armes et on combat ainsi tout ce qui se présente à nous pour gagner quelques misérables années de vie quand on est malade ou détruire un être sain). La logique d'un
mystique, s'il en existe une ne peut être qu'un effeuillage de nos illusions afin de gagner en conscience. Nous progressons dans tous les domaines sauf celui ci puisque l'homme est toujours aussi
influençable et attaché a des notions matérialistes ou dieu est le suprême degré de confort et de luxe.


Alors la question n'est pas tant la division de nos perceptions mais la quête ou l'utilité d'une vie en elle-même !


Gagner en conscience, c'est gagner en justice (Nous devenons enfin égaux et indispensables les uns aux autres) et voir le monde sans le poids de nos ténèbres,en se souciant que de nos propres mensonges et artifices nous empêchant d'accéder a cette clarté symbolique que l'on gagne en
enlevant le voile d'Isis.


Alors utiliser le mot "impressions", "perceptions", "ressentis" n'a plus aucune espèce d'importance puisqu'ils ne restent que des outils qui peuvent soit nous conforter dans nos recherches
d'illusions ou participer à la destruction de nos mensonges.


Le frappas dingue en psychiatrie du plus psychopathe au fou de dieu, le nihiliste  comme le scientifique les utilisent



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

Armanjac  sur Le Rayon qui précède l'Aube.. mon épouse décédée, m'envoie

Pélican sur Le Ras le Bol des Certitudes.. Le mystique arrogant aux yeux des autres  

Mélusine sur Pourquoi Amatu dérange t-il ? Le connais-toi toi-même des grecs.

Pélican sur Initiation Lunaire ou Initiation Solaire voie "sèche" et "humide" ?

Nicole sur Surprenante Inspiration de Lewis ça s'appelle un plagiat, non?

Thierry sur Rêvez-vous davantage en mangeant du Lièvre ? Le rêve de LCSM était compensatoire... 

Phil sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule... Je préfère la parabole du semeur.

Bonum sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule...  parfois un "profane" est plus sincère 

Mélusine sur Physique, Hyperphysique et Métaphysique quelle planète se trouve au niveau de KETHER

Bonum sur Lorsque l'Étudiant est prêt, le Maître se manifeste...  est-ce que les Maîtres ont un  rapport avec les Supérieurs inconnus dans la maçonnerie ?

Jean Pierre sur Un Sceau des Frères Moraves Cela semble ramener la résurgence Rosicrucienne au Protestantisme

Bonum sur Fuir les Persécutions de l'Ancien Monde ? va-t-on fuir dans l'espace ?

Jean-Christophe sur Livre d'Or Je viens de lire 'le village du Diable", je pense devenir un pilier de bar.

Mélusine sur Les Mages Noirs et l'Économie de la Vie  je suis tombée sur une vidéo, et l'esprit Rose-Croix est autre chose.

Brigitte sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? Et un petit clin d'œil du cosmique

Mélusine  sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? j'avais un projet: Remettre les jeunes en décrochage 

Pélican sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? La recherche étymologique est aussi importante que le symbolisme ou le déchiffrage hiéroglyphique.

Pélican sur Le Secret Rosicrucien du Radix Davidis "Ecarter les "Philistins" (les vulgaires).  On en revient au sujet des préjugés

Pélican sur Le Paraclet d'Akhenaton l'Egypte aurait échappée au déluge?  

Pélican sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne nous pouvons tous apprendre et accéder, Mais dans le futur ? 

Andréa sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne Empirie… des expériences à vivre sur tous les plans de La Vie…

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier