30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 10:06

aventure-homme-invisible.jpg 

Parmi les surprises du développement mystique, il existe un curieux pouvoir d'invisibilité...

 

Mais avant de publier un témoignage de Spencer Lewis à ce sujet il conviendrait de réfléchir un instant afin de déterminer quelle est à nos yeux la meilleure approche rosicrucienne entre deux cheminements possibles conduisant à l'invisibilité:

 

1/ Faire des exercices de visualisation d'un nuage destiné à nous cacher...

 

2/ Ne pas se préoccuper du nuage mais poursuivre tranquillement notre cheminement en s'efforçant de rester le plus sincère possible.

 

Voici le témoignage de Spencer Lewis:

 

""Je trouve dans un de mes carnets de notes, dans lequel je conserve la trace de mes progrès, la déclaration que, sur le trajet menant à mon bureau, aux environs de huit heures et demi ou neuf heures du matin, je rencontrai un certain nombre de relations d'affaires dans la rue ou était situé mon bureau.

 

Bien que je les saluai en leur souhaitant un "bonjour" sonore, ils ne parurent pas m'apercevoir.

 

Je mis cela sur le compte des conséquences habituelles de la concentration de pensée et d'esprit sur ce genre de problèmes qui nous font perdre conscience de ce qui nous entoure et je supposai que chacun de ces hommes d'affaires avait quelque probleme important auquel il réfléchissait et que, par conséquent, il ne m'avait réellement pas vu.

 

Je ne m'en vexai pas, et oubliai l'incident jusqu'a midi, heure où je me rendis à mon restaurant habituel pour prendre mon repas, et passai près du caissier, à la porte, qui me reconnut et me dit bonjour.

 

Une fois mon repas terminé, je me dirigeai de nouveau vers le caissier, remplis mes obligations financieres, et sortis par la porte.

 

Je remarquai que le gérant du restaurant, qui habituellement se tenait près de la porte d'entrée pour accueillir les gens, m'avait vu entrer mais ne m'avait pas salué par un signe d'accueil particulier; mais je supposai que lui aussi avait son attention attirée par quelques nouveaux arrivants et ne m'avait pas vu.

 

En franchissant la porte, cependant, je rencontrai un autre homme qui me rentra presque dedans sans me voir, et ce ne fut que lorsqu'il fût très près de moi, presqu'à me toucher, qu'il s'exclama:

 

-"Oh ! pardon je ne vous avais pas vu du tout".

 

Cela m'intrigua et je me tournai pour voir si quelqu'un d'autre derrière moi avait attiré son attention, et j'aperçu de nouveau le gérant regardant dans notre direction et me regardant bel et bien en face.

 

Je lui fis un signe de tête en lui disant au-revoir et me retournai pour voir mon ami pénétrer dans le restaurant et parler au gérant.

 

J'étais sur qu“il était en train de raconter au gérant comment il venait de me heurter au passage sans me voir, car tous deux se tournaient vers moi et me regardaient en parlant, alors que je me trouvais sur le trottoir en face du restaurant.

 

Plus tard dans l'après-midi, l'ami qui m'était rentré dedans m'appela au téléphone pour me dire qu'il était encore intrigué par cet incident et qu'il ne pouvait arriver à comprendre pourquoi il ne m'avait pas vu.

 

Nous en discutâmes pendant un moment et il me dit aussi que le gérant du restaurant ne m'avait pas vu non plus.

 

Je ne pus le croire, aussi, j'appelai le gérant au téléphone sans lui donner mon nom et lui demandai s'il avait aperçu Mr.H. Lewis, l'un de ses fidèles habitués dans ce restaurant au moment de midi.

 

Il me dit que l'un de ses autres habitués avait prétendu lui être rentré dedans à la porte mais qu'il avait regardé dans le restaurant et à l'extérieur sur le trottoir immédiatement après l'incident et qu'il n'avait pu me voir; il doutait cependant que Mr. Lewis se soit trouvé au restaurant à midi.

 

Vous pouvez imaginer ce que je ressentis, ou ce que vous auriez vous-mêmes ressenti, comme n'importe qui, en réalisant que vous marchez dans les rues de la ville et que personne ne vous voit!

 

Je fis une enquête dans mon bureau et demandai à plusieurs de mes associés s'il m'avaient vu ou non entrer par la porte et pénétrer dans mon bureau.

 

Naturellement, la. question leur parut bizarre mais ils pensèrent que j'avais en tête quelque test psychologique.

 

Ils commençaient à être habitués à ce genre de questions étranges de ma part, et plusieurs admirent m'avoir vu traverser la salle de réception pour entrer dans mon bureau, tandis qu'un autre dit qu'il ne m'avait pas vu entrer bien qu'il était assis avec pleine vue sur toute la salle de réception, à l'heure même où je l'avais traversée.

 

Me rendant compte qu'il y avait quelque chose de particulier dans mon apparence personnelle, je rentrai chez moi ce soir-là avec l'idée bien arrêtée de me regarder dans une glace.

 

Je pris le miroir de mon sanctum et le suspendis à un autre endroit afin qu'il se trouve au niveau de ma tête et de mes épaules, et que je puisse m'apercevoir facilement dedans en passant à une distance de 2 à 3m.

 

Je baissai alors la lumière dans la pièce et me relaxai un petit moment, puis je me levai et passai devant le miroir un certain nombre de fois, et je ne pus rien apercevoir de ma personne, pas même mon col, ni ma cravate.

 

Pensant que la lumière était trop faible, j'allumai une autre bougie et je constatai alors qu'en passant devant le miroir j'apercevais une brume violette.

 

Allumant l'électricité dans la pièce, je remarquai qu'il y avait une telle brume entre moi et le miroir que bien que je pus apercevoir un objet qui s'y réfléchissait je ne pouvais distinguer si c'était moi ou une autre personne de ma taille.

 

Faisant alors l'obscurité totale dans la pièce, je vis que mon corps était entouré par une brume très dense de couleur violette et que, lorsque mes mains étaient près de mon corps, je pouvais les regarder et les voir, mais que lorsque j'étendais loin de moi mes mains et mes bras je ne pouvais voir plus loin que mes épaules et, qu'au-dela, mes bras et mes mains disparaissaient de ma vue en raison de la brume violette qui semblait les envelopper.  

 

D'autres expériences me démontrèrent que lorsque j'étais dans la lumière brillante de la rue, la brume violette me rendait presqu'invisible.

 

J'appris plus tard qu'à certains moments elle me rendait complètement invisible, si bien que je pouvais marcher dans la rue sans que les passants ne puissent me voir, ni apercevoir la brume violette...""

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

Armanjac  sur Le Rayon qui précède l'Aube.. mon épouse décédée, m'envoie

Pélican sur Le Ras le Bol des Certitudes.. Le mystique arrogant aux yeux des autres  

Mélusine sur Pourquoi Amatu dérange t-il ? Le connais-toi toi-même des grecs.

Pélican sur Initiation Lunaire ou Initiation Solaire voie "sèche" et "humide" ?

Nicole sur Surprenante Inspiration de Lewis ça s'appelle un plagiat, non?

Thierry sur Rêvez-vous davantage en mangeant du Lièvre ? Le rêve de LCSM était compensatoire... 

Phil sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule... Je préfère la parabole du semeur.

Bonum sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule...  parfois un "profane" est plus sincère 

Mélusine sur Physique, Hyperphysique et Métaphysique quelle planète se trouve au niveau de KETHER

Bonum sur Lorsque l'Étudiant est prêt, le Maître se manifeste...  est-ce que les Maîtres ont un  rapport avec les Supérieurs inconnus dans la maçonnerie ?

Jean Pierre sur Un Sceau des Frères Moraves Cela semble ramener la résurgence Rosicrucienne au Protestantisme

Bonum sur Fuir les Persécutions de l'Ancien Monde ? va-t-on fuir dans l'espace ?

Jean-Christophe sur Livre d'Or Je viens de lire 'le village du Diable", je pense devenir un pilier de bar.

Mélusine sur Les Mages Noirs et l'Économie de la Vie  je suis tombée sur une vidéo, et l'esprit Rose-Croix est autre chose.

Brigitte sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? Et un petit clin d'œil du cosmique

Mélusine  sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? j'avais un projet: Remettre les jeunes en décrochage 

Pélican sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? La recherche étymologique est aussi importante que le symbolisme ou le déchiffrage hiéroglyphique.

Pélican sur Le Secret Rosicrucien du Radix Davidis "Ecarter les "Philistins" (les vulgaires).  On en revient au sujet des préjugés

Pélican sur Le Paraclet d'Akhenaton l'Egypte aurait échappée au déluge?  

Pélican sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne nous pouvons tous apprendre et accéder, Mais dans le futur ? 

Andréa sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne Empirie… des expériences à vivre sur tous les plans de La Vie…

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier