27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 09:41

faux-pasteur-copie-1.JPG
 

Lorsqu'un étudiant du mysticisme commence à prendre conscience de l'élan du rosicrucianisme, à travers les âges, sa plus grande surprise est de découvrir à quel point beaucoup de personnes qui se considèrent rosicruciennes, voire "Rose+Croix", car le grotesque ne les tue pas, sont en réalité non seulement, de toute évidence, totalement étrangères à la Fraternité Invisible de la Rose+Croix, mais constituent de plus, par leur imposture, une adversité d'autant plus insidieuse qu'elle est totalement insoupçonnée du monde profane...

 

La question se pose alors de savoir pourquoi les rosicruciens sincères, un peu plus avancés, qui sont naturellement au courant, hésitent et n'éprouvent pas, devant des milliers et des milliers de fumisteries pseudo rosicruciennes dont ils sont les témoins, le besoin de réagir en écoutant leur cœur et de diffuser leur ressenti. 

 

Ne ressentent-ils pas le côté pernicieux de la situation, qui est finalement aussi leur situation?

 

Sont-ils devenus inertes ou totalement conditionnés par les différentes sectes plus ou moins rosicruciennes du moment?

 

Mais ceux qui sont réellement les plus avancés ont évidemment découvert progressivement dans quel monde nous vivons et plutôt que de s'exposer au fameux "premier coup de marteau" du proverbe chinois, ces subtils initiés ont considéré qu'il vallait mieux entrer dans une sorte de silence, plus propice à l'éternel travail sur soi, en estimant justement que le ridicule des faux rosicruciens a été de tout temps la meilleure des propagandes pour la véritable "Rose+Croix essentielle"...

 

Buvons donc avec eux à la santé des faux rosicruciens!

 

---

Tous nos remerciements à l'auteur non identifié du dessin ci-dessus.

Partager cet article
Repost0

commentaires

fm 09/07/2013 13:53


"Ce que tu reçois comme vérité ne doit pas en être que l'ombre",
c'est amusant, si le texte est initialement d'Akhenaton (comme la mention d'un crocodile quelque part pourrait le
confirmer...) de rétablir la pensée égyptienne: "ne fait pas Isfet
de Maat que tu accueilles". C'est peut être moins poétique, mais c'est très riche. Bien fraternellement

CF 08/07/2013 22:35


Chère
Christine, vous avez une belle manière de ressortir des questionnements...oui vous avez dit Vérité...c'est cela la vraie question...car en effet l'on peut être sincére dans le
mensonge.


Je vous avoue
que votre commentaire m'interpelle sur la démarche du chercheur dans son cheminement vers la lumière. En effet le vrai rosicrucien serait-il infaillible? Je me propose de vous donner encore un chapitre
intéressant ( C'est à toi que je confie) pour vous encourager à le ressortir car il est assez inspirant, et l'on pourrait encore trouver des subtilités: " Ce que tu
reçois comme
vérité ne doit pas en être que l'ombre" le rosicrucien devrait-il en faire une illustration sincère? Fraternellement.

Christine 08/07/2013 18:53


Bonjour CF,


contente que vous ayez bien lu cette réponse que je ne souhaitais pas faire sur FB et de lire votre réponse ici. Sans doute comprenez-vous le paradoxe face auquel je me suis trouvée selon votre
partage. Pour ma part, je comprends mieux votre idée, par vos termes de démarches spéculative et pratique (opérative).


En tout cas, votre citation remet ce livre oublié sur mon chemin, afin que je le lise enfin dans son entier et je vous en remercie.


Vous dites : "Il serait intéressant de mettre en exergue la notion de faux rosicruciens, qui pourraient faire ressortir ces évidences évoquées ( sincérité et hypocrisie)."


La différence n'advient-elle pas presque à chacun de nos choix ?


Pourtant, plutôt que sincérité/hypocrisie, j'aurais dit vérité/mensonge. Mais quelque part cela revient au même, nous sommes plus ou moins l'un ou l'autre, dans l'un ou dans l'autre, à moins
d'être devenus... Des "Saints" ?


Reste que notre intention joue pour l'essentiel. Le rosicrucien "est" ; le faux au mieux "aimerait être", non ?


 

CF 08/07/2013 15:18


Merci chère Chistine pour votre commentaire très instructif...mais je voudrais attirer l'attention sur le chapitre énoncé, pour montrer que les rosicruciens ne se cache pas ( dans le sens de
l'appartenance à une fraternité, et du partage de la connaissance ou du savoir, selon le dégré
d'avancement du chercheur), mais aussi qu'il n'est pas hypocrite ( mais sincère) car la démarche rosicurcienne n'est pas spéculative, mais pratique.


Cependant, vous avez bien fait de mettre en évidence l'intégralité dudit chapitre ( extrait de C'est à toi que je confie...préceptes) qui illustre aisement l'engagement du chercheur sur la voie
de la sincérité, car l'hypocrisie en est exactement opposée. 


Il serait intéressant de mettre en exergue la notion de faux rosicruciens, qui pourraient faire ressortir ces évidences évoquées ( sincérité et hypocrisie).

Christine 06/07/2013 14:41


Compléter ici le Chapitre V, sur la Sincérité, extrait de "C'est à toi que je confie" cité sur FB, car il laisse à penser que "le vrai rosicrucien ne se cache
pas car il a le désire de partage de lumière".


Ce n'est pas tout à fait juste ; voici pourquoi avec la citation dans son entier :


"Oh ! toi qui es épris de la Vérité dans toute sa beauté, toi dont le coeur est attaché à la simplicité de ses charmes, reste-lui fidèle et ne renonce pas à elle ; la constance de ta vertu te
couronnera d'honneurs.


Les mots sincères prennent racine en son coeur, l'hypocrisie et la fourberie n'ont pas place en ses paroles.


Le mensonge le fait rougir et le trouble ; mais il veille constamment à dire la vérité.


Il préserve sa dignité d'homme. Vers les artifices de l'hypocrisie, il dédaigne de s'abaisser.


Il a confiance en lui ; il n'est jamais embarrassé, il a suffisamment de courage pour être vrai, mais mentir l'effraie.


il est bien au-dessus de la dissimulation, les mots de sa bouche sont les pensées de son coeur.


Il ouvre les lèvres avec prudence et précaution ; il étudie ce qui est juste et parle avec discrétion.


Il donne son avis amicalement, il réprimande avec franchise ; et, quoi qu'il ait promis, il le tient.


Mais le coeur de l'hypocrite est caché en sa poitrine ; il masque ses paroles avec de fausses vérités, alors que sa seule préoccupation est de tromper.


Il rit dans la peine, il pleure dans la joie ; et l'on ne peut interpréter ses paroles.


Il travaille dans l'ombre comme une taupe et s'imagine être en sécurité ; mais il est maladroit en pleine lumière et sa tête couverte de boue le trahit et le démasque.


Il passe ses jours dans la contrainte perpétuelle ; sa langue et son coeur sont toujours en désaccord.


Il travaille pour avoir la réputation d'un homme vertueux et tient à ses pensées rusées.


Oh ! fou ! fou ! les efforts que tu déploies pour cacher ce que tu es dépassent de beaucoup ceux que tu ferais pour donner une certaine image de toi ; et les fils de la sagesse se moqueront
de ta ruse quand, te croyant en sécurité, ton déguisement tombera, le doigt de la dérision te désignera au mépris.


Extrait FB "Le vrai rosicrucien ne se cache pas car il a le désire de partage de lumière... Le faux oui ; il travaille dans l'ombre comme une taupe et s'imagine
être en sécurité ; mais il est maladroit en pleine lumière et sa tête couverte de boue le trahit et le démasque : car le fils de la sagesse se moque de sa ruse ( C'est à toi que je confie:
extrait)"


J'espère que vous ne m'en voudrez pas trop d'ergoter, mais dans ce chapitre sur la sincérité, il ne s'agit pas "pour le fils de la sagesse de se moquer de la ruse du faux rosicrucien",
mais pour "le doigt de la dérision", de désigner le déguisement de l'hypocrite au mépris.


Par ailleurs, cela n'implique pas que "le vrai rosicrucien" doive sortir de l'ombre au grand jour, puisqu'il s'agit avant tout d'un travail intérieur ; même si ce travail, ne demande qu'à se
manifester...


 


 

Christine 06/07/2013 11:54



Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

Armanjac  sur Le Rayon qui précède l'Aube.. mon épouse décédée, m'envoie

Pélican sur Le Ras le Bol des Certitudes.. Le mystique arrogant aux yeux des autres  

Mélusine sur Pourquoi Amatu dérange t-il ? Le connais-toi toi-même des grecs.

Pélican sur Initiation Lunaire ou Initiation Solaire voie "sèche" et "humide" ?

Nicole sur Surprenante Inspiration de Lewis ça s'appelle un plagiat, non?

Thierry sur Rêvez-vous davantage en mangeant du Lièvre ? Le rêve de LCSM était compensatoire... 

Phil sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule... Je préfère la parabole du semeur.

Bonum sur Quand les Rosicruciens nourrissent la Goule...  parfois un "profane" est plus sincère 

Mélusine sur Physique, Hyperphysique et Métaphysique quelle planète se trouve au niveau de KETHER

Bonum sur Lorsque l'Étudiant est prêt, le Maître se manifeste...  est-ce que les Maîtres ont un  rapport avec les Supérieurs inconnus dans la maçonnerie ?

Jean Pierre sur Un Sceau des Frères Moraves Cela semble ramener la résurgence Rosicrucienne au Protestantisme

Bonum sur Fuir les Persécutions de l'Ancien Monde ? va-t-on fuir dans l'espace ?

Jean-Christophe sur Livre d'Or Je viens de lire 'le village du Diable", je pense devenir un pilier de bar.

Mélusine sur Les Mages Noirs et l'Économie de la Vie  je suis tombée sur une vidéo, et l'esprit Rose-Croix est autre chose.

Brigitte sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? Et un petit clin d'œil du cosmique

Mélusine  sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? j'avais un projet: Remettre les jeunes en décrochage 

Pélican sur Savez-vous ce qu'est un Lewis ? La recherche étymologique est aussi importante que le symbolisme ou le déchiffrage hiéroglyphique.

Pélican sur Le Secret Rosicrucien du Radix Davidis "Ecarter les "Philistins" (les vulgaires).  On en revient au sujet des préjugés

Pélican sur Le Paraclet d'Akhenaton l'Egypte aurait échappée au déluge?  

Pélican sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne nous pouvons tous apprendre et accéder, Mais dans le futur ? 

Andréa sur L'Empirie à la base de la Guérison Rosicrucienne Empirie… des expériences à vivre sur tous les plans de La Vie…

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier