6 février 2022 7 06 /02 /février /2022 10:23
Anne Osmont,  la Protectrice...

La réalité est souvent beaucoup plus bizarre que ce que l'on croit naïvement et il semblerait que la personnalité d'Anne Osmont mérite, pour les Chercheurs de Lumière, bien plus qu'une mention superficielle: plus on approfondit, plus on découvre des détails étonnants...

 

C'est vraiment curieux: lorsqu'un détail est repéré, l'intuition s'éveille et se l'approprie, mais les apparences semble la contredire jusqu'à ce qu'en poussant les recherches, la réalité apparaisse dans sa pureté et vienne détromper les apparences...

 

Le document officiel ci-dessus révèle que contrairement à ce qui était affirmé précédemment, Osmont était son nom sur l'état civil, tandis que Osmond se retrouve sur la couverture du sequin d'or.

 

Il révèle aussi que Anne Osmont fut mariée à 17 ans le 5 octobre 1889 avec Jean Antoine Lafitte, lequel, étant né le 2 février 1866 avait alors 23 ans. 

 

Lorsqu'elle s'installa à Paris, elle n'était pas une veuve de 25 ans comme le sequin d'or le raconte allégoriquement, mais une divorcée de 27 ans (divorce prononcé le 12 janvier 1899).

 

Elle raconte poétiquement que son mari n'est plus celui qu'elle a épousé, elle le constate à des petits détails et elle va chercher sans regret une autre destinée...

 

Le sang du soir ruisselle en l'or sanglant des vignes,
Dans les pins violets pleure le vent du soir :
Voici l'heure câline où l'on aime s'asseoir
À deux, près de l'étang qu'attriste un vol de cygnes.

 

Étendu près de moi, vous songez, et vos doigts
Désœuvrés vont froissant quelque tige de menthe
Qui laisse, avec l'odeur savoureuse et mordante,
Sur votre chair, son âme et le regret des bois.

 

Vous avez pris mon cœur avec la fleur sauvage,
Et, comme elle, effeuillé sur cet obscur rivage,
Il tombe dans l'oubli, comme un bouquet jeté.

 

Meurtri, mais sans regret vers d'autres destinées,
Il éprouve à mourir une âpre volupté,
Puisque vos chères mains en restent parfumées.
 

Après ces détails privés penchons nous plutôt sur son égrégore familial...

 

Le nom d'Osmont ou même Osmond est d'origine normande et provient même plus précisément des envahisseurs vikings venus sur leurs drakkars au 9e siècle.

 

Dans leur langue, le vieux norrois, celui qui vient du Nord, Os-mundr signifie qui assure protection...

 

Comme quoi le penchant d'Anne pour la magie des talismans était une vieille histoire de famille...

 

Sa définition de la Haute Magie est intéressante:

 

La Haute Magie a pour but de profiter des forces qui nous entourent.

 

En réalité il s'agit plutôt là de la magie blanche..., mais sa ferveur est louable:

 

Contrairement à ce qu'on imagine, la véritable Magie ne rapporte rien de matériel à celui qui la pratique. C'est très difficilement qu'elle peut servir un désir ou une haine. L'impassibilité de l'adepte est la base de l'harmonie qu'il doit créer. Il doit "vouloir sans désirer", "ne pas appeler, faire venir".

 

Cette impassibilité doublée d'une impersonnalité de l'adepte suggèrerait que le fameux pentacle ne serait pas une œuvre de Jeanne Guesdon en 1954 mais bien d'Anne Osmont  en 1953 et qui aurait alors déjà cerné la petite hauteur de Jeanne Dumonceau... (Monceau = petite hauteur en Normandie)

 

Les Habitués du Bistrot apprécieraient que la protection se soit perpétuée en 1969 lorsque fut offert, pour l'œuvre de Jeanne Guesdon, un château en Normandie dont le nom d'Omonville découlait de la vielle magie protectrice Os-mundr, Osmont etc.

 

Bizarre vous avez dit...

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Ewigerstudiosus sur Les Degrés du Temple R+Cpar Pitois Pourquoi organiser l'enseignement de la Rose+Croix en degrés ?

Pierre-Alexandre sur Une Nouvelle Monographie  Des traditions Égyptiennes au symbolisme secret de la Rose+Croix...

Tyosas sur Une Leçon Tibétaine... Peut-elle laisser ces vilaines pensées arriver...?

Ewigerstudiosus sur Une Leçon Tibétaine... l'être intérieur ou les Frères Aînés ?

Triple Karmeliet sur Une Leçon Tibétaine... L'influence de la densité des pensées sur la matière ?

Pierre sur Un Curieux trousseau de Clefs Une clé pour la terre, une pour les cieux.. dans le texte c'est bien des clés au pluriel.

Frater N. sur Un Lever de Soleil sur le Kanchenjunga Choisir entre médire ou Méditer, ainsi vient finalement l'Aube Dorée...

Andréa sur Où vivrez-vous dans votre prochaine Incarnation ? écologie, écologie, écologie ...

Ewigerstudiosus sur Après un Deuil, la Vie continue Les âmes sœurs, le cheminement post-mortem, la place de la vie et de l'amour 

Michel RENAULT sur Livre d'Or les symboles sourient car ils sont le cœur de la vie.

Luffroy Gilles sur Avons nous une Mission ? Réaliser la mission humaine de recevoir la connexion avec la conscience cosmique déjà présente en nous

Ewigerstudiosus sur Parlons Initiation Comment trouver en soi l'élément déclencheur conduisant à une véritable initiation imprégnée de Haute Magie Rosicrucienne?

Laurent sur Autour d'une Peinture Américaine je ne vois que 11 apôtres représentés.

Freddy sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment avoir des informations sur la glande pinéale,

Prudencius sur Autour d'une Peinture Américaine Les pans du manteau du Maître sont doubles...

Gravini Jean Pierre sur Willermoz et la Sincère Amitié Au R E R, il est précisé que ce n'est pas un egregore...

Lecompte sur Un Rituel pour monter au Ciel... L'échelle qui mène de la terre au ciel comprend souvent neuf barreaux et certains en occultent le nombre... 

Lecompte sur Un Message Codé d'Hergé : Toung Si Nan Peï L'importance des points cardinaux

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier