13 janvier 2018 6 13 /01 /janvier /2018 23:49
Une Expérience avec Blavatsky

Cet immeuble de New-York à l'angle de la 47e rue et de la 8e avenue, visible grâce à Google Street, est désormais un hôtel qui s'est installé en modernisant un bâtiment en brique construit il y a un siècle et demi.

 

Mis à part cette surprenante Rose+Croix montrée par la flèche jaune, rien ne semble indiquer qu'il s'agit de l'appartement qu'occupait Helena Blavatsky et qu'elle nommait "La Lamasserie"...

 

Naturellement le challenge proposé aujourd'hui par le Bistrot consiste à rendre visite à Blavatsky à l'époque où elle habitait l'appartement...

 

Les habitués du Bistrot doivent commencer à être familiers avec les préliminaires indispensables à ce type d'exercice (endroit tranquille, paix mentale, taux vibratoire élevé...) pour qu'il ne soit pas nécessaire d'y revenir à présent.

 

Nous nous contenterons de fournir quelques clefs rares mais indispensables...
 

Voici tout d'abord le plan de la Lamasserie...

 

 

La rencontre se produira forcément dans la pièce du fond que Blavatsky ne quittait pratiquement que pour aller dans sa chambre à coucher.

 

La première question est de savoir si notre visite est légitime...

 

Un petit panneau en passant devant la porte ouverte de la cuisine contribue à nous convaincre que nous sommes bienvenus:

 

"Les invités trouveront ici de l'eau bouillante, du thé et peut-être même du lait et du sucre. Prière de se servir."

 

Il nous reste donc à parcourir le corridor pour atteindre la pièce du fond.

 

Helena Blavatsky sera naturellement à son bureau, mais comme elle est toujours dans un état de connexion médiumnique, il ne faut pas être surpris de la voir sous l'apparence d'une jeune fille de 16 ans, parfois sous celui d'une vieille dame, mais parfois aussi sous les traits inattendus d'un barbu...

 

Et il va donc falloir l'aborder et là les choses se compliquent...

 

Ne lui dites pas "Madame". 

 

Il faut savoir que "Madame" était le nom qu'une amie avait donné à sa chienne et Helena Blavatsky ne supportait pas l'animal qui faisait baisser le taux vibratoire...

 

Ne l'appelez pas non plus Blavatsky...

 

Blavatsky était le nom d'un homme qui lui permit de s'émanciper, mais il n'y eut aucun amour entre eux.
 

En fait, la seule fois de sa vie, où elle apprécia d'être appelée "Madame Blavstsky", ce fut le jour de son divorce...

 

Alors comment l'appeler?

 

La réponse est "Haichpibi"!

 

C'est ainsi qu'elle souhaite être contactée et c'est simplement la prononciation anglaise de H.P.B. (pour Helena Pretrovna Blavatsky). 

 

Le reste appartient à chacun!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Eilin 15/01/2018 13:44

Bonjour Francis

Si j'ai bien compris votre sujet, il apparaît que... du futur (par rapport à HPB) l'on puisse communiquer avec elle dans le passé. Ce qui motive ma question suivante: Le futur peut-il donc influencer le passé ?"

Fraternellement

Eilin

Eilin 15/01/2018 17:05

Merci Francis pour ce développement. J'apprécie toujours beaucoup vos sujets !

Amitiés

Eilin

lebistrotdelarosecroix.com 15/01/2018 14:25

Merci Eilin pour cette belle question!
Je suis tenté de vous répondre qu'en réalité il n'y a que du présent. On connait l'idée: le passé n'est plus, le futur n'existe pas encore.
Ce type d'expérience, que ce soit avec Blavatsky ou d'autres personnalité avancées revient en réalité à un contact avec une mémoire vivante. Les orientaux parlent de "mémoires akashiques", mais dans la pensée rosicrucienne du moment, je pense qu'on parlerait plus généralement de "mémoires cosmiques" ou de "prophètes voilés". Ces mémoires enregistrent la quête de Lumière et tiennent à jamais l'expérience acquise à disposition de ceux à qui l'accès est autorisé. Évidemment l'enfermement dans un égrégore doit être rédhibitoire.
Concernant plus précisément l'influence du futur sur le passé, ça devrait être pareil, mais il est certainement plus difficile d'avoir l'autorisation pour capter le futur... J'avoue mon incompétence pour le sujet. Il existe peut-être des manières de procéder en alimentant des entités qui ont connaissance de ce futur, mais je devine que c'est un domaine piégeux dans lequel certains dépensent beaucoup d'énergie et vieillissent étonnamment vite...
Bien fraternellement
Francis

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Tizon sur Mais que s'est il passé en 1410 L'enseignement est-il pour les chanceux ?

Pélican sur La Courbe actuelle... Ce sujet me questionne beaucoup. 

Paul sur Le Plan Rosicrucien de 1614 Ce n'est guère évident de faire exister, perdurer une société initiatique

Pélican sur Autour d'un Serpent Effronté 666 et initiations...

Benjamin sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres suivre les publications ne met-il pas sur un plan qui s'apparente à un égregore?  (...) pousser plus loin et organiser des monographies? (...)

Mélusine sur De Jour comme de Nuit L'écureuil de σκὶα, « ombre, » et d'οὐρά, « queue »....

José sur Livre d'Or J'aimerais cheminer à nouveau sur la voie rosicrucienne... 

Prudencius sur Lewis décrit la Rose+Croix en Europe au début du 20e Siècle une charte pour travailler ? est ce maçon ?

Roland sur Marie Louise, l'Ordre Intérieur et le Secret Ces infos me rendent triste!

Jérémie sur On m'appelle le Chevalier Blanc! 8 ans que cet article devait me parvenir... grâce à KHM...

Thierry sur L'Adieu à la Loge de Boston je trouve ce témoignage très élevé, toute la journée j'ai senti beaucoup de lumière... 

Phil sur L'Adieu à la Loge de Boston d’où vient ce témoignage ? Quel autre chemin aurait été suivi ?

Michel sur Koutoumi et le Grand Projet des Maîtres c'est une manière de diffuser certaines vérités.

Phil sur A la Recherche du Hiérophante - 2 Une enquête passionnante qui nous ramène au début du cycle d'activité.

Frater N. sur L'Adieu à la Loge de Boston VITRIOL. Je pense que c'est le mot...

Philippe sur L'Adieu à la Loge de Boston ce récit remettrait bien des choses en cause.

Thierry sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis ? il est toujours facile de faire parler un mort.

Christian sur L'Adieu à la Loge de Boston un instrument de musique invisible,pince les cordes de mon Âme...

Prudencius sur Le Maître Clemens devait-il succéder à Spencer Lewis? Vraiment très surprenant vivement la suite de cette drôle d'histoire

Jean Pierre sur Ne néglige pas ton Furnace... La fin du mot "NACE" donne une connotation...

Thierry sur Amatu: Le Message de l'Inde - Krishna à Mathura -5 Vraiment ces articles d'Amatu, j'adore !

Marc sur Kalki descend de la Montagne à Cheval.. Bien d'avoir mis Hugues à contribution....!

Laurent sur La Vie, la Lumière et l'Amour... Je suis à la recherche d'éléments sur l'Ankh

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier