27 février 2015 5 27 /02 /février /2015 10:53
Les 4 Éléments Egyptiens

Le dernier dessin du Bistrot suggérait une prière égyptienne reliant les divinités Râ, Shou, Geb et Osiris à ce que nous nommons de nos jours les 4 éléments.

Il était intéressant de rechercher la manière dont les égyptiens représentaient les symboles des 4 éléments.

Le résultat de notre investigation est curieux car les symboles sont particulièrement disparates en comparaison des triangles que les alchimistes utilisaient pour l'air le feu, la terre et l'eau.

Nous trouvons ainsi le scarabée que les rosicruciens utilisent comme symbole du 12e degré, la tige de papyrus "ouadj", symbole rosicrucien du 9e degré (voir le message du Bistrot sur la "baguette ouadjique"), la couronne de Basse Egypte qui habituellement est le pendant logique de la couronne de Haute Egypte et enfin la plume bleue de Shou.

Étonnante liste...

Les 4 Éléments Egyptiens

Le scarabée Kheper est un symbole solaire. Nous lisons "K","P","R". Le deuxième "R" complète le quadrat et ajoute à son symbole royal, mais ne se prononce pas.  

Il est parfois repésenté poussant la boule de ses oeufs, la boule étant elle aussi un symbole solaire.

Le scarabée est symbole de transformation, d'évolution et de transmutation.

Lorsque Râ, le soleil, la Lumière, est attaché au scarabée, on le nomme Râ-Khepri et il exprime alors le soleil renaissant.

Le Ba de Râ fournit l'abondance de la Lumière et ce qui l'accompagne: l'excellence, la régularité, la durée, la continuité.

La Lumière dispose naturellement d'attibuts comme la flamme qui élève ou le feu qui purifie.

 

  

Les 4 Éléments Egyptiens

Le Ba de Shou, la plume, l'air, exprime le soufle vital.
C'est la douceur du vent qui rend supportables les rayons du soleil, qui permet aux fleurs d'exhaler leur parfum.
C'est Shou qui permet de s'élever, de monter, de rendre glorieux, de spiritualiser.

Nous notons que Maat porte la même plume d'autruche que Shou; celle de Shou étant généralement bleue alors que celle de Maat qui invite à la purification est blanche.

C'est Shou qui sépare la terre du ciel   

  

Les 4 Éléments Egyptiens

Le Ba de Geb, La couronne rouge "DCHR","T" (Desheret) est le symbole de la Basse Egypte, la région du Delta.

"DCHR" est un flamand rouge sang bien particulier que l'on nommerait "le rouge". Il sait se servir dans la terre pour manger des vers.

Sa couleur rouge est celle de la force magique de l'énergie terrestre.

Elle exprime la nouriture solide, les produits terrestres, le sang et la force qui permet de résister aux ennemis.

 

 

 

Les 4 Éléments Egyptiens

Nous lisons "OUA" le lasso et "DJ" le serpent dressé. Cela fait "OUADJ": le Ba d'osiris, la tige de papyrus.

Il s'agit du pouvoir osirien qui permet à la nature de verdir et ceci est naturellement lié au déclanchement de l'inondation du Nil car la tige ne pousse que dans l'eau.

Nous notons que dans le symbolisme égyptien, c'est l'eau qui est verte alors que l'air est bleu.

Il y a dans ce symbole le pouvoir de manifester des formes, ce qui assure la prospérité.

Partager cet article
Repost0

commentaires

J
Jaime ces articles fort interesant.
Répondre

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Discussions au Comptoir...

Michael sur Ces Croyances qui emprisonnent Merci infiniment pour cette mise en Lumière :-)

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Peut-on rester connecté pendant une action purement cognitive?

inipo sur Mes Chers Frères et Sœurs, Salut! Frères et sœurs ou Fratres et Sorores?

inipo sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Spencer Lewis aurait fait la démonstration d'une transmutation alchimique...

Triple Karmeliet sur Comment s'extraire de son Monde figé ? On rencontre sa destinée souvent par les chemins qu'on prend pour l'éviter

Anonyme sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Me viso videare tibi

Ewigerstudiosus sur Comment s'extraire de son Monde figé ? Celui qui est enfermé dans ses pensées peut-il en sortir tout seul sans l'aide désintéressée d'un intervenant incarné ou invisible?

Mélusine sur La Pestilencia de los Illuminados. La ROSE DE PICARDIE...

Jean Pierre sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil L'eau de la rivière... Que représente elle?

Dulcia sur Sun Tseu, la Violence du Vent ou la Persuasion du Soleil Persuasion ou Influence?

Guy sur Les Enseignements du Cénacle de la Rose+Croix Ce site est, pour moi, une heureuse trouvaille.

Pacophis sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix une clé qui se donne par héritage?

Bonum sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix Comment peut-on plus ou moins jauger soi-même, son degré?

Mélusine sur Le Tire-bouchon du Bistrot de la Rose+Croix La rose de Mythe Errant était-elle dans le bo"u"squet ou sur la Roche de Solutré?

SoHam sur Le Message d'Osiris au Bistrot Les méandres de la suggestion

inipo sur Le Principe d'une Loge Rosicrucienne cette unique clarté, émanant de ces luminaires pourtant différents...

inipo sur Amatu, le Maître Voilé  Pourquoi Amatu dérange t-il ?

inipo sur The dark Monograph... y a t'il une dark page au bistrot?

Dulcia sur Livre d'Or Quel cadeau que d’avoir pu intégrer le Bistrot

Bonum sur Les Pensées de Paix... Notre transformation génétique altérera t-elle notre lien avec le cosmique? 

 

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier