15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 00:11

hsl

Notre traduction inédite se poursuit... Un lecteur contemporain éprouve naturellement beaucoup de peine à "lire" ce type de texte et certains buveurs ne comprennent pas notre acharnement à retraduire ce type d'écrit de Spencer Lewis...  

 

En effet, c'est la même difficulté qu'éprouve un matérialiste à imaginer que la partie physique du corps n'est que l'enveloppe d'un corps psychique qui vit dans une, voire plusieurs autres dimensions...

 

Ce récit factuel est, au premier degré, un conte qui, sur une autre dimension, transmet un message, et il est important pour un être conscient d'éveiller en soi une dimension mystique de recherche d'évolution, une dimension intellectuelle qui permet de se représenter l'interpénétration des mondes et une dimension ésotérique au sujet de laquelle rien ne peut être dit...

 

Après la longue attente du dernier message, il y a de quoi méditer cette fois-ci sur le symbole du jeune messager qui apparaît enfin et sur celui de la femme qui offre une "opportunité de boire un verre de lait frais"...

 

""Cela faisait peut-être trente minutes que j'étais perdu en rétrospection, lorsqu'un jeune homme passa avec un panier.

 

Il semblait que c'était un livreur mais je jugeais qu'il occupait une meilleure position dans la vie car son visage montrait un certain raffinement.

 

Ses vêtements conçus pour ressembler à ceux d'un paysan me firent penser à un costume de scène.

 

Se détournant de sa marche, il s'approcha, vint directement devant moi et il me fit un signe que je reconnus.


Je réagis, mais i
l attendit que je lui donne de toute évidence la certitude que j'avais remarqué son signe inconscient.

 

Alors il me tendis un papier sur lequel il était écrit en anglais mais calligraphié à la française: "Lorsque vous aurez une opportunité de boire un verre de lait frais permettez à la femme de vous le servir".""

  

 
 

-  Episode précédent  

 

 

Version américaine: 

I was lost in retrospection for perhaps thirty minutes when a young man passed by with a basket. He was a delivery clerk it seemed, but I judged him to be of better position in life for his face showed refinement. His clothes, made to look like those of a peasant, impressed me as being part of a stage costume. And he approached me by turning about in his walk. He came directly in front of me and, making a sign that I recognized, I arose. He waited until I gave every evidence of having seen his very unconscious sign. Then he handed me a paper upon which was written in English (with French penmanship): "When you have an opportunity to drink a glass of fresh milk, permit the woman to serve you."

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier