20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 00:52

passage de RâSuite de la Légende de Râ, Isis et du Serpent racontée par Wallis Budge:

 

""Puis Râ déclare à quel point il est un Dieu respectable, et de combien de noms merveilleux et puissants il dispose. Son véritable nom secret, cependant, "a été caché à l'intérieur de son corps par celui qui l'a suscité afin que les mots du pouvoir de ceux qui voudraient faire de la magie sur lui ne puissent pas obtenir de domination sur lui"(205). 

 

Il parle ensuite de sa douleur et demande à nouveau aux dieux de l'aider à guérir par des incantations.

 

Tous les dieux essayent, mais seulement Isis semble avoir un indice quant à la nature de cette maladie. Elle dit immédiatement que Ra a été empoisonné par un serpent, et d'ailleurs, qu'elle peut le guérir par ses "mots efficaces de pouvoir" (206).

 

Ra se plaint à nouveau à propos des tremblements et sensations grelottantes ("plus froid que l'eau") et fébriles ("plus chaud que le feu"). Isis dit: "Dis-moi ton nom, ô divin père, à moi, la personne qui saura faire vivre et répéter ton nom" (206).

 

Cependant, au lieu de dire son nom, Ra affiche sa création de la terre, des montagnes et son pouvoir pour faire monter le Nil (206). Il raconte à Isis certains de ses autres noms: -"Je suis Khepera le matin, Râ au milieu du jour et Temu (Atoum) le soir" (207) - mais il ne livre pas son nom secret.

 

Isis n'est pas bernée par ces noms bien connus, et elle demande à nouveau le nom secret. Mais Râ est tant malade qu'il dit finalement: "Je vais m'autoriser à être intégralement examiné par Isis, et je laisserai mon nom sortir de mon corps et passer dans son corps" (207). Râ se cache des autres dieux, et Isis, aidée par son fils Horus, accomplit l'opération du nom de cette manière non explicite. 

 

Elle prononce alors l'incantation magique  («Décharge-toi, Ô poison", etc), et le guérit avec ses mots de pouvoir. Nul doute que cette formule magique pour guérir les morsures de serpent pourrait être utilisée par les humains qui vivraient une situation similaire à Râ.""

 

Commentaires:

Il est interessant de constater que l'incantation d'isis est composée de "Mots de Pouvoirs" et du "Nom Secret" de Râ et qu'elle doit se "vitaliser" et se répéter...

 

Il est possible d'en dire davantage sur ce que Wallis appelait cette "manière non explicitée": mais le processus décrit ce que les rosicruciens nomment une "assomption", un sorte de projection d'Isis sur Râ...

 

On remarque au passage la présence d'Horus. C'est une indication que notre être profond est également au courant du nom de Râ...

 

Wallis Budge relève l'application de la technique de soin aux blessures de serpents. Mais cela va encore plus loin, si l'on pense que Râ a été vampirisé par le serpent terrestre...    

(voir: Nouvelles déclarations de Râ)

Texte anglais de Wallis Budge: 

Then he talks about what a mighty god he is and how many wonderful and powerful names he has. His real, secret name, however, "was hidden inside my body by my begetter so that the words of power of those who would work magic upon me might not obtain dominion over me" (205). He then talks about his pain again and asks the gods to help cure him with spells.

 

All the gods try, but only Isis seems to have a clue as to the nature of this disease. She says immediately that Ra has obviously been poisoned by a serpent, and moreover, that she can cure him with her "efficacious words of power" (206). Ra again complains about shaking and feeling chilled ("colder than water") and feverish ("hotter than fire"). Isis says, "Tell me thy name, O divine father, for the person liveth who repeateth thy name" (206).

 

However, instead of telling his name, Ra boasts of his creation of the earth and mountains and of his power to make the Nile rise (206). He tells Isis some of his other names--"I am Khepera in the morning, Ra at noon-day, and Temu in the evening" (207)-- but he will not surrender his secret name.

 

Isis is not fooled by these well-known names, and she asks again for the secret name. Since he is so ill, Ra finally says, "I will allow myself to be searched through by Isis, and will let my name come out from my body and pass into her body" (207). Ra hides himself from the other gods, and Isis, assisted by her son Horus, performs the name operation in some unspecified manner.

 

She then utters a magic spell ("Discharge thyself, O poison" etc.), curing him with her words of power. No doubt this magic spell for curing snakebite could be used by humans who were in similar straits as Re.

Partager cet article

Repost 0
Published by lebistrotdelarosecroix.com - dans Egypte
commenter cet article

commentaires

Neuneu 20/11/2011 18:31


Perceval a raison. S'appeler "Rat" c'est pas un nom merveilleux!

Perceval 20/11/2011 11:22


""Puis Râ déclare à quel point il est un Dieu respectable, et de combien de noms merveilleux et puissants il
dispose."


Encore un qui se la pète. Et pas qu'un peu!


Il est vrai que déclarer soit même que l'on est un "Dieu
respectable" et que l'on dispose de noms "merveilleux et puissants", c'est vachement moins risqué que de laisser d'autres le dire. Surtout si on est le seul à le penser.


Tout ceci est à mourir de rire. Mais je suis plus que
circonspect quand je vois l'exégèse qui est faite de ce "texte"... Le prendre tel quel, sans le remettre en cause, en faire "l'analyse" pour y voir et en extraire au forceps je ne sais quel
lien au rosicrucianisme, c'est à mes yeux et à ceux de bien d'autres personnes (il y a combien de milliards de personnes sur la terre et combien de rozy-cruchiens?) la preuve que le dit
"rosicrucianisme" ne repose que sur du vent...




Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • lebistrotdelarosecroix.com
  • : Site décalé, ouvert aux chercheurs de lumière et offrant la possibilité de trouver celle-ci au fond d'un verre virtuel autour d'un comptoir virtuel, avec des conversations virtuelles mais offrant des réponses réelles aux attentes des chercheurs.
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Les Trésors de la Cave

Pour trouver ou retrouver un ancien message du Bistrot portant sur un sujet particulier, prenons par exemple le mot "XXXXX", il suffit rechercher sur google, bing, yahoo, etc:

XXXXX "lebistrotdelarosecroix.com"

Derniers Articles

  • Le Livre des Initiés
    Depuis quelques mois, le Bistrot s'est efforcé de faire ressortir au jour certains événements instructifs du mysticisme du 18e siècle reliant Louis-Claude de Saint Martin, Jean Baptiste Willermoz et Églé de Vallières (l'Agent Inconnu). Pour suivre le...
  • Vivant de Maat
    Il était d'usage en Egypte d'utiliser, pour les dignitaires, des éloges exagérés que nous nommons des "formules d'eulogie". Ces formules ont toujours au départ une signification profonde. L'inscription ci-dessus se lit "ANKH MAAT" et se traduit par "Vivant...
  • Le Chaudron aux Oreilles d'Or dont le Fond est resté noir
    Il y avait au 5e siècle avant JC, en Haute Égypte du côté d'Éléphantine une communauté juive qui a laissé au sein des "Papyrus de Yeb", écrits en hiératique, en démotique et en araméen, des traces d'une pensée assez typique et différente de la pensée...
  • Confession de Maat, 32e Ligne
    Le Bistrot de la Rose+Croix propose aujourd'hui la traduction (inédite) de la 32e ligne de la Confession de Maat. L'âme subit le jugement d'Osiris et fait référence à l'enseignement de Saou: "Ô Être, toi, le Maître des Deux Cornes qui émane de Saou (Saïs),...
  • La Loi des 3L et le Maître des Deux Cornes
    La représentation ci-dessus s'adresse à certains Habitués du Bistrot qui n'ont pas pris conscience de la portée extraordinaire du symbole du soleil entre les 2 cornes de Neith... C'est ce que les Rosicruciens américains nommaient en interne au 20e siècle...
  • Le Soleil entre les Cornes de Neith
    Voici le témoignage d'Hérodote au 5e siècle avant JC: "Il y avait à Saïs, dans le palais d'Amose, une statue en bois à l'image d'une vache couchée dont la tête dorée portait des cornes enserrant un disque en or représentant le soleil." Nous sommes à la...
  • Les Surprises du Senou, le Bouclier de Neith...
    A différentes occasions, le Bistrot a évoqué le Bouclier de Neith représenté ci-dessus. C'est naturellement son sens ésotérique qui nous intéresse et nous avons compris qu'à ce niveau les deux flèches ou les deux lances représentent les deux forces de...
  • La Déesse Neith
    Le temple principal de Saïs était consacré à la déesse Neith. On reconnait chez Neith les propriétés de la déesse Nout (la "vache Céleste": le cosmique), mais pas seulement: Neith n'est pas une divinité de l'Ennéade Héliopolitaine. Elle est la "terrifiante"...
  • Les Raisons d'un Relevé de Champollion
    Voici un relevé établi par Champollion concernant l'inondation à Saïs. Saïs (Saou en égyptien) est à une cinquantaine de km sur un bras du Nil nommé précisément le Wadi Saïtique. N'est-ce pas intéressant de comprendre pourquoi Champollion cherchait à...
  • Saou le Berger et le Boomerang Égyptien
    Voici (à gauche) le hiéroglyphe "saou" qui représente le berger, ou plus généralement le gardien. Comprendre à quoi correspondent le bâton courbé et la boucle qui pourrait être un morceau de corde ou de cuir est une véritable énigme. De nos jours encore,...

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Le Bistrot sur Mobile

 Cliquez!

mobile.jpg

Les Confidences Du Bistrotier

Contacts Privés

enveloppe.jpg