23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 19:17

 

ostracon-deir-el-medineh.jpg

Ce singe a l'air un peu plus à l'aise que l'âne!

Ce cercopithèque (singe à grande queue) est parfois lié au dieu Toth, celui qui transmet la connaissance. Deux animaux représentent généralement les deux aspects de la connaissance que sont la lettre et l'esprit, et par amplification, l'exotérisme et l'ésotérisme. Il y a le baboin "babi" qui copie la lettre, il babille la connaissance primitive, c'est le fier scribe. L'autre est le modeste Ibis, l'oiseau sacré. "Celui dont la voix s'élève dans le temple", à comprendre au figuré comme au propre par les ouvertures des claustras.

 

Il est tentant de voir dans le message désabusé de cet ostracon (un petit morceau de terre cuite destiné à l'écriture), une amplification du message du baboin tothien dans l'animal qui tient l'instrument sans être sensible à la moindre mélodie.

Merci à la personne qui nous a discrètement et aimablement communiqué cet ostracon du Musée Royal d'Art et d'Histoire de Bruxelles.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : lebistrotdelarosecroix.com
  • : Le Bistrot de la Rose+Croix est un site indépendant unique. Créé en 2010, il propose régulièrement ses "boissons" aux Chercheurs de Lumière. Ce sont des milliers de messages exclusifs en accès libre, inspirés par la mystérieuse pensée rosicrucienne. Les Habitués du Bistrot apprécient généralement d'en retrouver des traces dans l'Antique Egypte héliopolitaine, mais pas seulement...
  • Contact

Les Trésors De La Cave...

Hymne Rosicrucien 1916

Let There Be Light

 

Localisation des Buveurs

promotion et affiliation

Les Confidences Du Bistrotier